Docteur Mops

Le Petit Poucet vient de sortir de la forêt

Le Petit Poucet vient de sortir de la forêt

Vous souvenez-vous que je vous ai présenté la nouvelle gamme des jeux pour enfants d'Asmodee : la bien nommée Asmokids. Les trois premiers jeux étaient signés de la talentueuse Anya Wrede, auteur et illustratrice qui travaille dans ce secteur depuis quelques années dans son pays d'origine en Allemagne.

Voici que sort le quatrième jeu de cette nouvelle collection et là, si l'on retrouve le format plumier, la fabrication éco-responsable et la signalétique habituelle, c'est un complet changement d'ambiance sur le plan graphique.

Une ambiance plus sombre et féérique et c'est de mise puisque nous entrons dans l'univers cruel du Petit Poucet avec aux commandes deux auteurs - Corentin Lebrat & Gilles Lehman et une équipe de développement dont on connait désormais le goût pour les contes, les fables et la poésie venue droit de l'enfance : l'équipe de Libellud.
Autre composante importante, des illustration sombres et douces, effrayantes mais pas trop, et un talent qui saute au yeux avec un illustrateur que nous ne connaissions pas jusqu'ici dans les univers ludiques; Vincent Joubert que, je le souhaite, nous retrouverons très vite car il le vaut bien.

Normalement tout le monde connaît l'histoire du Petit Poucet que ses parents, dans la misère, tentent d'abandonner dans la forêt avec ses frères. C'est le moins dégourdi de la bande mais c'est aussi le plus malin quand il s'agit de se tirer d'un mauvais pas.

Default


Dans ce jeu, les auteurs nous emmènent directement à la partie du récit qui suit la fuite de la maison de l'ogre avec ses filles euh... délicieuses ?
Bref Poucet doit retrouver le chemin de la chaumière parentale avec ses nigauds de frères. Et nous allons incarner ces pauvres enfants qui tentent de rentrer chez eux.

Devant nous des tuiles rondes qui représentent les différents lieux de la forêt mais aussi les loups. Des loups qu'il vaut mieux ne pas croiser.

Tout le monde prend connaissance de la disposition des lieux et hop ! On retourne les tuiles et on ne voit plus rien !

Un des joueurs pioche 3 cartes dans le paquet. Il les regarde. Chaque carte correspond à un des lieux sur les tuiles. Il demande alors à un joueur où se trouve la tuile correspondant à la première carte. Ainsi de suite jusqu'à la troisième. Trois joueurs seront donc questionnés. Vous avez compris, c'est une variante du Memory.

Default


Si les joueurs trouvent les trois bonnes tuiles c'est parfait. Sur la boîte du jeu qui sert de piste, on avance le pion représentant les frangins perdus d'une case vers la chaumière salvatrice.

Sinon. Et bien non seulement on n'avance pas car le Petit Poucet et ses frères n'ont pas réussi à trouver le bon chemin mais on sort une des pièces du puzzle qui représente l'Ogre qui est à leur poursuite.

Si les joueurs arrivent à rejoindre la chaumière, il remporte la partie, si l'image de l'Ogre est reconstituée avant... Enfin pas la peine de vous faire un dessin...

Heureusement pour vous aider dans votre quête, vous disposerez de quelques astuces supplémentaires. Après tout c'est vous les héros !

Les célèbres petits cailloux bien sûr ! Quand un joueur est interrogé, les autres n'ont pas le droit de l'aider à se souvenir de la bonne tuile. En utilisant un petit caillou, le joueur questionné peut demander l'avis des autres. Ouf !

Default


Le Grand Arbre. Il est utilisable une seule fois, un des frangins grimpe sur un grand arbre pour trouver son chemin. Tous les joueurs peuvent regarder les tuiles une nouvelle fois pour s'en souvenir avant de les remettre faces cachées. Hélas, l'Ogre s'en aperçoit et une nouvelle pièce du puzzle est révélée automatiquement.

Les bottes de sept lieues. Bon ok, on mélange un peu les contes mais on ne va quand même pas laisser les enfants comme ça perdus quand même ?
On utilise ce bonus entre deux tours. Si un des joueurs pense pouvoir se souvenir de toutes les tuiles les unes après les autres alors 2 pièces du puzzle de l'Ogre seront ôtées : Ils l'ont semé.
Sauf que flute, mince, crotte de bique, si le joueur se trompe c'est deux morceaux d'Ogre qui sont posés. Le bougre se rapproche plus vite. Une sorte de quitte ou double en quelque sorte.

Il est possible que certains parents hésitent devant le côté un peu sombre de la chose car nous vivons aujourd'hui un lissage des univers enfantins.
D'abord croyez bien que cela n'est pas du tout un service à leur rendre et que ces contes et ses ambiances qui nous ont forgé n'ont pas fait de nous de sombres êtres sans fois ni lois. Ils ont la même fonction que les mythes et histoires antiques : nous dire que parfois la vie est cruelle mais que nous ne sommes pas forcément les victimes de notre destin et que chacun de nous possède une lumière qui peut éclairer les ténèbres. Même ce bon vieux Walt Disney savait cela avant que les marchands du temple qu'il avait engendré ne transforme son univers en extasy sucrée pour parents amnésiques qui préfèrent élever leurs progénitures dans une irréalité confortable en pensant ainsi les protéger.

Des auteurs, des éditeurs, un illustrateur qui renouent avec l'essentiel de ce qui rend les petits plus grands... ce n'est pas que pour les enfants.

Regardez l'explication du jeu sur Tric Trac TV avec l'équipe de Libellud
Et aussi une partie avec les mêmes en cliquant ici

"Le Petit Poucet"
Un jeu de Corentin Lebrat & Gilles Lehman
Illustré par Vincent Joubert
Publié chez Libellud
Collection Asmokids
Pour 3 à 6 joueurs à partir de 7 ans
Public jeunesse et famille
Durée estimée de partie : 20 min
Disponible en fin de semaine dans les 20€

Default

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (5)

Default
Hawkeye
Hawkeye

très beau texte, j'en avais la souris qui frétillait :)

Da bear
Da bear

Voilà une diatribe fort plaisante Docteur ! Ce commentaire s'applique également fort bien à la littérature jeunesse. Un grand merci, ça fait foutrement plaisir de lire ces lignes.

Sleuthy
Sleuthy

Merci. Très belle news, très belle page, très belle illustrations, très bon discours.

thex
thex

Oui cher docteur, je m'apprêtais à faire un commentaire dans ce sens... Donc voilà j'ai plus rien à dire....

Bien, sinon toujours aussi bon vos articles docteur Mops, je ne m'en lasse pas et le genre nerveux qui a quelque chose à dire vous va bien.

Voilà comme ça j'ai quand même dit un truc

Docteur Mops
Docteur Mops

Monsieur Benoît F. des éditions L. m'informe que les bottes de sept lieues apparaissent bien dans le Petit Poucet. Cela m'apprendra à réviser mon Andersen avant de la ramener...