Monsieur Phal

Le Monopoly Corse innove !

Le Monopoly Corse innove !

Vous le savez certainement, le célèbre Monopoly est disponible en différente versions régionalistes ou locales. Bretagne, Tours, etc. Et bien chez Winning Moves France, qui détient la licence, ils sortent l'édition "Corse" ! Bon, jusque-là, rien de bien palpitant, et pourtant.

Il y a une nouveauté de taille. En effet le jeu est financé à 80% par de la publicité ! Vous avez bien lu. Les cases ont été achetées entre 2 287 et 5 326 €uros par des entreprises corses. Des restaurants, une compagnie aérienne, un musée... Même les billets ont trouvé preneur avec le crédit agricole de Corse...

Tout ça n'a pas vraiment fait chuté le prix du jeu qui sera tout de même vendu dans les grandes surfaces pour 45 €uros.

Source : Le Figaro Economie

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (5)

Default
Plume
Plume

Et surtout ça ne repond pas à la légendaire question: "Mais pourquoi donc acheter un monopoly alors qu'on peut s'acheter un jeu pour le meme prix voire moins chère?!!"...

XavO
XavO

Ca se trouve pas qu'en boutique spécialisée ces monopoly, en tout cas pas pour la version rennes et bretagne.

Adrien
Adrien

Ben tant pis pour moi qui pense que ma région n'est pas un panneau d'affichage publicitaire alors.

Je pense que même sans pub et même à tirage limité, un monopoly ne doit pas coûter si cher à faire.

Monsieur Phal
Monsieur Phal

Cher Monsieur Rody,

Mais, dans le prix d'un jeu, les coûts de production sont répercutés ! Alors si la pub est là pour financer l'impression, son coût devrait être déduit du prix de vente. Non ? Remarquez, je n'ai pas en mémoire le prix d'un monopoly standard...

Mais bon, 45 €uros, c'est le prix d'un Euphrat & Tigris sans pub, et le coût de fabrication ne doit pas être beaucoup plus cher... Sauf bien sûr, s'ils en font 500 exemplaires...

Mais, vous avez raison, il y a de la pub sur tous les Monopoly régionaux.

Adrien
Adrien

Ben dis donc, payer 45 euro pour une publicité, ça ressemble plus à une arnaque scandaleuse qu'à un concept marketing novateur !

C'est comme les t-shirts Calvin Klein : plus CK est écrit en gros, plus les gens qui les portent leur font de la pub et plus les t-shirts valent cher.