Le Labyrinthe des chevaliers chez Haba

Le Labyrinthe des chevaliers chez Haba
Docteur Mops

Nous vous avions il y a quelques temps présentés un reportage sur des auteurs de jeux qui se réunissaient pour des séances de travail en commun.

Voilà qu'en septembre sortira Ruhmreiche Ritter d 'Odet L'Homer et Roberto Fraga (le labyrinthe des chevalier) chez Haba, la célèbre maison d'édition réputée pour la qualité de ses jeux pour les jeunes et les tout-petits.

Cela a été vraiment très vite puisque le concept a été présenté à Nuremberg 2002, 2 semaines plus tard Haba était OK, et le contrat a été signé en juillet pour une sortie en septembre !!!

Petit descriptif du jeu pour vous mettre en bouche ?

Les vaillants chevaliers cherchent à travers un labyrinthe un chemin qui les mènera rapidement à leur princesse. Il faudra qu'ils s'en souviennent bien car le labyrinthe se transforme à chaque fois que quelqu'un joue ! Les yeux bandés, ils doivent indiquer à leur écuyer la direction dans laquelle il doit déplacer le chevalier. Dans une variante plus compliquée, le fantôme Gunilla essaie de stopper les courageux chevaliers, mais des portes secrètes permettent de raccourcir le chemin ! Un jeu de dé pour 2 à 4 chevaliers ayant une bonne mémoire.

C'est donc un petit jeu de mémoire.
Le plateau se compose d'un labyrinthe de 6 x 6 cases amovibles (avec des pans de murs). Le joueur doit traverser le labyrinthe (en diagonale) pour rejoindre la princesse, et doit donc mémoriser son parcours avant de mettre le masque et de jeter le dé. Son écuyer (un autre joueur) lui donne le résultat du dé et bouge le pion chevalier suivant les indications du joueur aux yeux bandés. S'il bute sur un mur, il stoppe son tour !

Avant de retirer son masque il donne aussi des indications pour bouger le fantôme de 1 ou 2 cases dans la direction de son choix (vers ses adversaires).
Puis il retire son masque et grâce au dé avec des faces de couleur il peut permuter 2 cases qui se trouvent autour du pion chevalier désigné par la couleur du dé !

Le labyrinthe se modifie donc en permanence, et il faut aussi éviter le fantôme Gunilla et l'envoyer vers les autres.
Les gamins aiment beaucoup voir un joueur sûr de lui donner des indications farfelues et se diriger sans le savoir vers le fantôme !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (5)

Default
odet lhomer
odet lhomer

Vous n'allez pas me croire, mais pourtant cela est vrai.

Il faut que je vienne sur trictrac pour découvrir la maquette du Labyrinthe des Chevaliers.

Explication j'étais en Chine (un pays passionnant et bon pour l'inspiration ludique, autre que "les mystères de Pékin") et en revenant aujourd'hui j'ai eu un petit message de mon ami et complice Roberto qui m'a dit de venir ici parce que c'est comme dans un certain grand magasin parisien, il s'y passe toujours quelque chose.

Je ne rajoute rien parce que Roberto a déjà tout dit !

Monsieur Phal
Monsieur Phal

Cher Monsieur,

Et mon petit doigt me dit que ça ne fait que commencer :o)

Captain Frakas
Captain Frakas

Merci pour les encouragemments,

il y a de la place pour les auteurs Français chez les Teutons!!

Juste une anecdote:

A l'origine le nom du jeu était "ABRACADABRA" (un de plus comme dit Bruno!! :-) )

Avant d'envoyer le proto chez HABA nous avons changé le nom et l'avons appelé:

"ABRACA D' HABA " !!!

Peut-être cela a-t'il aidé ??? :o)

Roberto et Odet

Christophe Boelinger
Christophe Boelinger

Bravo à la French Connection !

On va y arriver à laisser nos traces en Allemagne.

matthieu
matthieu

Bravo les gars.

On espère bien sûr que le jeu sera distribué cette fois-ci en France.