Monsieur Phal

Le Festival International des Jeux

Le Festival International des Jeux
Succès. Oui. Succès. Gros succès même. C'est ce qui vient à l'esprit lorsqu'on évoque le festival international des jeux de Canne 2009 une semaine après sa fermeture. Les professionnels - en tout cas ceux avec qui nous avons discuté - sont unanimes. Un grand, un beau salon. Et les chiffres le démontrent. Record d'affluence : 151 000 visiteurs sur les cinq jours. Impressionnant ! Surtout si on intègre le fait que ce n'était pas les vacances et que donc le mercredi et jeudi étaient de "petits" jours. Tenez, le samedi par exemple, 56000 personnes sont passées au Palais ! 56000 ! Tellement de monde que le palais a fermé ses portes et la sécurité laisait entrer au compte-gouttes.
Et ça, c'est sans compter les tournois extérieurs (Poker au casino) ou le Off. Parce que le Off aussi aussi a super évolué. Il est loin le temps où l'on se réunissait, en catimini au fond de la salle des tournois de Belote et de Tarot, avec Christophe Boelinger et une petite dizaine de joueurs insomniaques. Le Off fait venir les passionnés qui surfent sur Tric Trac, les créateurs en herbe, les créateurs chevronnés, les éditeurs petits et gros... Qu'il est bon de voir, une fois le salon officiel fermé, cette fourmilière de talents et d'acteurs ludiques, décontractés, relâchant la pression après une journée folle. On joue, on discute, on échange, on refait le monde, on fait le point, on analyse, on essaye, on découvre... Oui, on découvre, parce qu'une des excellentes idées de ce Off est d'avoir demandé à Oya d'avoir les dernières nouveautés d'Essen et de Nuremberg et de proposer des explications parce qu'ils ont traduit la règle et qu'ils ont joué. Un très très bonne initiative.
Bref, tant le Off que l'officiel, tant la remise du Jeu de l'année que tout le reste : un grand cru ! La barre est haute pour 2010. Mais mon petit doigt me dit que vu le "sold out" de "Dice Town" - de Bruno Cathala et Ludovic Maublanc - sortie spécifiquement pour Cannes, le succès de "Dixit" - de Jean-Louis Roubira - le samedi suivant l'As d'or, ou le carton de stands comme celui de Cocktail Games, Gigamic ou d'Asmodée (entre autres), je pense que nous devrions avoir un festival qui "tue sa mère"...
Bon, le mieux, comme il y a des tas de choses à dire, est de regarder les photos et de lire les commentaires qui vont arriver...
Le mieux est d'aller voir les photos : cliquez là !

Pour Tric Trac,
Monsieur Phal, Reporter.
Crédits photos : Monsieur Phal, Monsieur 20100, Monsieur Philippe
.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Photos

Commentaires

Default