jeuxnco

[JeuxNco.org] Interview de Bruno CATHALA

[JeuxNco.org] Interview de Bruno CATHALA

Bruno CATHALA, on ne le présente plus et pourtant... "Damned.. je suis démasqué..." comme dirait l'autre !

Jeux’n’CO : Peux-tu te présenter pour les personnes qui ne te connaissent pas encore ?

Bruno Cathala : Il est finalement temps pour moi de me dévoiler réellement (en exclusivité pour Jeux'n'CO).
En fait, Bruno Cathala comme pseudonyme lorsque j'ai publié mon premier jeu.
Bruno est mon deuxième prénom. Et Cathala le nom de jeune fille de ma mère.
En réalité je m'appelle Hervé Grosbert, et, lorsque je ne fais pas de jeux, je suis épicier à Charenton…

Jeux’n’CO : Quel parcours as-tu suivi pour devenir auteur dans le monde du jeu ?

Bruno Cathala : Ça c'est fait un peu par hasard. Au départ, je voulais être humoriste et me suis inscrit à la fameuse école du rire d'où sortent les plus grands comiques français (je pense notamment à Jean Roucas, ou Guy Montagnier). Et puis à l'examen de passage en septième et dernière année, j'ai échoué à l'oral sur l'épreuve des blagues carambar. Un échec cuisant, qui m'a valu d'ailleurs la honte et l'exclusion de l'école. Ne pouvant plus travailler sur les jeux de mots, j'ai tenté ma chance sur les jeux de société. Tout en reprenant l'épicerie familiale, comme je l'avais promis à mon père sur son lit de mort.

Jeux’n’CO : Quelles sont les principales étapes pour la conception d’un jeu ?

Bruno Cathala :
1- rencontrer un auteur à succès et déjà réputé
2- le menacer physiquement et moralement (je suis karatéka et psychopathe) jusqu'à ce qu'il craque et accepte de mettre mon nom sur la boite éditée.
Dans le meilleur des cas, il abandonne tout simplement ses droits et me laisse le jeu pour moi tout seul (je remercie d'ailleurs un certain monsieur K… pour certains de mes jeux en auteur solo).

Jeux’n’CO : Peux-tu nous présenter le dernier jeu que tu as créé ?

Bruno Cathala : Ben... comme on vient de le voir, il faudrait plutôt poser la question à mes partenaires plus ou moins volontaires.

Jeux’n’CO : Qu’est-ce qui te passionne tant dans le jeu ?

Bruno Cathala : A nouveau, on comprendra au travers de mes confidences que ce qui est le plus important pour moi dans le jeu de société, ce sont les relations humaines exacerbées générées par ce support.

Jeux’n’CO : Quels sont tes futurs projets ?

Bruno Cathala : Un stage dans un organisme sicilien réputé (mais dont il faut taire le nom), afin de parfaire mes techniques d'intimidation.
J'aime beaucoup le titre de la seconde journée d'atelier pratique :
"comment exploser les côtes flottantes avec le petit doigt".

Jeux’n’CO : Je te remercie au nom de l'association Jeux’n’CO pour le temps que tu m’as consacré et je te laisse le mot de la fin.

Bruno Cathala : Ornithorynque.


Retrouvez toutes les interviews de Jeux'n'CO sur :
www.jeuxnco.org

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (2)

Default
victeloi
victeloi

Une interview Trollandesque.....(3ème degré)....Bien rigolé le coup du Hervé Grosbert....

glouglou
glouglou

excellente cette non-interview !