Hattari est de retour, mais en import version Oink Games.

Hattari est de retour, mais en import version Oink Games.
Monsieur Phal

Vous avez aimé « Hattari », vous aimerez « in a Grove ». Ben oui, c’est la même chose. Essen, ce n’est pas que de la nouveauté nouvelle. Non. C’est aussi de la réédition. Et là, vient d’arriver sur les étals des boutiques les plus spécialisées une petite boîte bleue répondant au nom de « In a Grove », réédition de « Hattari »

 

920be074792bb528030064f2fe9a6a3ce80c.jpe

L’Asie.

C’est en 2011 qu’est arrivé d’Asie, grâce à Moonster Games, le jeu de Jun Sasaki. Un jeu épuré, malin, intelligent. Un jeu qui bousculait un peu nos habitudes de pousseurs de cubes, de lanceur de dés, de rigolades grasses. Mais un jeu qui a failli causer la disparition de son éditeur. À cause d’un défaut de fabrication. Ho, pas grandes choses, l’oubli d’un vernis de protection sur les éléments. Et sur un jeu où l’on doit avoir des éléments secrets au centre de la table, c’est rude. La moindre marque casse tout le sel de la mécanique.

 

Multilingue

Mais voilà que revient une version proposant plusieurs langues directement dans la boite, dont le français. Une belle petite boîte bleue qui, normalement, propose les éléments avec le bon vernis. Une boite que vous ne trouverez pas partout puisqu'en import. C'est l'édition Oink Games et l'éditeur propose une version avec de l'anglais, de l'allemand et du français. Internationalisation globale oblige.

 

Default

 

Principe.

Une boite de "In a Grove" va contenir de quoi faire jouer 3 à 4 joueurs. Le matériel vous met tout de suite dans l’ambiance. Avec 4 bouts de cartons. Oui. Une vraie scène de crime posée au centre de la table. Enfin, vraie, disons qu’elle est schématisée, comme quand on fait des traces au sol avec de la craie dans les films américains. Huit profils « suspect », des marqueurs accusation, et le tour est joué.

 

En début de partie, chaque joueur va recevoir 5 marqueurs accusations à sa couleur. Les huit profils « suspect » sont mélangés, face cachée. Ils sont numérotés de 2 à 8 et l’un d’eux est blanc, il n’a pas de valeur. Chaque joueur présent à la table va recevoir l’un de ces profils et en prendre connaissance discrètement. Ce sont forcément des innocents, puisque les profils restants sont placés au centre de la table, formant la « Scène de criiiiiiiime ». Trois sont placés droit, ils sont debout, en rang, pas fiers, et le dernier est couché puisqu’il est la victime et qu’il est… MORT !

 

Default

 

Mais qui a tué cette pauvre victime ?
Le but du jeu va donc être de tenter de trouver qui est le coupable parmi les trois suspects, et ce coupable va être le suspect ayant la plus grosse valeur lorsqu’on les retournera à la fin de la manche. SAUF ! Sauf si parmi les suspects il y a le « 5 », car s’il y a le « 5 », c’est alors le suspect avec la valeur la plus basse qui sera le coupable. MAIS. Car il y a toujours un mais, jamais au grand jamais le suspect vierge, celui sans numérotation ne peut être coupable ! Jamais !

 

J’enquête…
Déjà, vous connaissez l’un des innocents, sa valeur, puisque vous avez un profil devant vous. Mais ce n’est pas tout, avant de commencer l’enquête, vous allez passer votre « innocent » à votre voisin de droite, alors que votre voisin de gauche vous passe le sien. Là, vous en prenez connaissance, et paf ! Vous connaissez deux innocents ! Oui. Et vous partager donc des indices avec deux des joueurs à la table, qui eux même partage des indices avec deux autres et ainsi de suite mon cher Watson…

Une fois l’étape indice terminée, on peut passer à la phase enquête sur le terrain. Le joueur actif va pouvoir regarder secrètement la valeur de deux des trois suspects présents au centre de la table. Le voilà maintenant avec plus de données connues. Deux innocents avant le début de l’enquête, plus deux valeurs de suspects…

 

Et j’accuse !
Une fois l’étape enquête faite, le joueur actif passe à la phase accusation, phase qui consiste à placer l’un de ses marqueurs « accusation » devant l’un des trois suspects qu’il considère comme le coupable. Mais, parce qu’il y a toujours des Mais, en faisant cela, il donne une indication aux joueurs suivants. Vous verrez les subtilités juste après…

Une fois que le premier joueur a effectué son tour, c’est au joueur suivant, joueur qui procède de la même manière, sauf qu’il n’a pas le droit de prendre connaissance de la valeur de la dernière accusation ! Et là, les plus fourbes d’entre vous commencent à entrevoir toute la fourberie mesquine de la chose. Il prend connaissance de deux valeurs, s’appuie sur l’idée qu’il se fait de ce que le joueur précédent à fait, tout en connaissant quelques une de ses infos (la valeur de l’innocent partagé au début de la manche, la valeur de certains suspects regarder juste avant…) et accuse à son tour. S’il décide d’accuser le même suspect qu’un autre joueur, il place son jeton accusation juste au dessus, s’il y a une pile de plusieurs accusateurs, ils les couvrent tous…

Default


Qui est le coupable ?
Une fois que tous les joueurs ont fait leur accusation, on retourne tous les profils des suspects et on découvre qui est le coupable. Là, des joueurs auront trouvé et d’autres non ! Tous les marqueurs accusant un innocent retournent chez leur propriétaire, mais sur leur face noire ! Et ça, ce n’est pas bon ! Si, en plus, il y a des marqueurs sous le votre, c'est-à-dire que vous occupé le haut d’une pile d’accusation et que c’est un innocent, vous récupérez toute la pile, et du côté noir ! Et ça, c’est très très mal !

 

Oui, mais comment je gagne ?
On répète l’opération (mélange des tuiles suspects, distribution d’innocent, mise en place des suspects, de la victime, etc…) en changeant de premier joueur, et ce jusqu’à qu’une des conditions de fin de partie soit atteinte. Une partie prend fin lorsqu’un joueur a 8 marqueurs d’accusation devant lui (peut importe la face), ou lorsque tous les marqueurs d’un joueur sont face noire ! Sera déclaré « Grand Vainqueur » le joueur ayant le moins de marqueurs accusation devant lui (peut importe la face). En cas d’égalité, c’est celui qui aura le moins de marqueurs face noire devant lui…

 

Du bluff ?
Oui, vous l’aurez compris, l’idée du jeu est surtout de plomber vos adversaires en leur laissant croire que… les deux premiers joueurs ont la possibilité de bluffer. Le troisième aussi, mais c’est déjà plus chaud. Lorsque vous placer votre marqueur d’accusation, vous laissez supposer qu’avec les infos que vous avez, vous marquez la tuile suspect la plus haute, et, du coup, cela va aider les autres, et c’est là qu’entre en jeu le bluff. Vous pouvez indiquer un faux coupable afin que les joueurs suivants le choisissent aussi… Mais peut-être que vous avez bluffé 5 fois déjà, et qu’ils ne vont plus vous croire et du coup vous prenez le risque de vous retrouvez seul à accuser ce suspect qui est innocent en fait et c’est mal…. Bref, c’est fin, très fin ! Surtout que je vous ai épargné quelques détails de règles qui rajoutent des variables encore plus retords…

 

Le truc, c’est qu’il faut l’esprit, c’est un jeu assez déroutant au départ, qui demande un brin d’adaptation. Mais c’est justement cela qui est assez excitant d’exotique. Oui. On ne se rend pas vraiment compte là, mais nul doute qu’avec une bonne Tric Trac Tv, tout devrait s’éclairer pour vous… Et cela tombe bien, il y en a une. Avec Monsieur Kong de Moonster Games et la version de 2011, "Hattari".

 

« in a Grove » vous  coutera moins de 25 €.

 

► Voir une partie de "In a Grove" mais avec une boite de "Hattari", c'est par ici !

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

In a Grove
In a Grove
Par Jun Sasaki
Illustré par Jun Sasaki
3-4 30´
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar
Hattari
Hattari
Par Jun Sasaki
Illustré par Ian Parovel
3-4 30´
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar

Commentaires (7)

Default
Atanaheim
Atanaheim
Je viens d'acheter cette version. S'il est encore un peu tôt pour connaître la vitesse d'usure des silhouettes, il est en revanche immédiat de constater que les règles françaises ne sont pas terribles. On comprend à peu près surtout parce que les tournures de phrases sont des transcriptions assez directes de l'anglais. Donc il vaut mieux connaître l'anglais pour lire les règles françaises... Du coup, autant lire les règles anglaises qui, elles, sont tout à fait correctes
LeGrub
LeGrub
Pour toutes ses boîtes en présentation à Essen, je crois que le meilleur ami d'Oink Games dans sa phase d'édition est Google Trad accompagné d'un peu de Reverso et d'un bon copain qui a passé 15 jours en France cet été ... Mais : il y des règles multilingues dans la boîte ... C'est déjà ça ! :-)

A noter : Essayez Deep Sea Adventure : parfait également : une petite boîte, une bonne idée et beaucoup de plaisir autour de la table ...
Dod
Dod
Je confirme que ce jeu est excellent.
oni-oni
oni-oni
J'ai eu personnellement aucun souci de qualité avec la V1, et j'y joue !!
Mais je suis tellement un cul béni sur ce coup que j'ai eu le double de plaquette "suspect" dans la boite :p

J'ai encore de la marge avant de passer à une V2, qui bien trop colorée à mon gout pour l'ambiance du jeu !!
labelle rouge
labelle rouge
J'ai toujours une version 1 dont je veux me débarrasser...
GoDofLo0ze
GoDofLo0ze
Ayant acheté la version éditée par Moonster Games, et ayant été fort déçu par la qualité des tuiles suspects, je serais bien client de cette nouvelle version. Je croise juste les doigts concernant la qualité du matériel...
MaxV
MaxV
Très bon jeu !!
... même si cette niouse me rappelle tristement les que cet ennuis de production à entraîné l'annulation de l'édition de GOSU TOTAL WAR :(

J'aime beaucoup la boite bleu et les jetons qui semblent plus "parlants" que dans l'édition de Moonster Games