Tric Trac

Hanafuda Koï-Koï, de l'explipartie

Vous ne voyez pas la vidéo ?

Les bloqueurs de pubs peuvent empêcher le bon fonctionnement du player vidéo. S'il y en a un d'installé sur votre navigateur, pensez à le désactiver.


"HANAFUDA Version Koï-Koï" est un jeu classique du domaine public, mais Robin Red Games nous en fait une petite édition illustrée par Pascal Boucher. Et ils sont venus nous voir à l'officine pour nous expliquer tout cela. Un bon moyen de découvrir cette règle...
/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet vidéo

Les personnes présentes dans cette vidéo

Aucune personnalité trouvée Aucun membre

Commentaires (7)

Default
Ced78
Ced78
Merci pour cette découverte autant ludique que culturelle :-)
Elniamor
Elniamor
Merci pour toutes les explications culturelles sur ce jeu !
Olfenw
Olfenw
Je viens d'acheter cette version qui propose de magnifiques illustrations. Au-delà du jeu en lui-même, c'est bien un pan de la culture ludique japonaise que l'on se procure. Indispensable dans toute ludothèque qui se respecte. Bravo pour cette superbe initiative qui mérite d'être soulignée.
Romeo & Juliette
Etonnant parallèle . Découvrir cette sympathique équipe dans une partie endiablée de Magic Cooking , passer par les fuchsias poneys pour vous retrouver dans cette zen et passionnante TTV, sacrée marche depuis les jeux de sept familles . Décidément Robin Red Games a tout pour convaincre . Merci a vous ainsi qu'au Doc Mops, bien entendu.
taztaaf870
taztaaf870
l'explication est très proche du fabuleux cul de chouette décrite par Perceval dans la série Kaamelott lol
kogaratsu
kogaratsu
la fleur de paulownia dont on parle ici a été utilisée pour illustrer le magnifique 'mon' (héraldique) de la famille Toyotomi. il s'agit d'une fleur archi classique et répandue dans le traditionnel japonais. On la trouve encore sur quelques pièces au japon. revenu du japon ce printemps, je rêve encore de ce pays merveilleux...après cela, les illustrations du hanafuda prennent tout leur sens.
kogaratsu
kogaratsu
il me semblait surtout que c'était le 'u' de fin de mot qui n'est pas prononcé et le 'u' de milieu de mot plus prononcé 'ou'. Mais je vais faire confiance à doc mops qui est un vrai expert du japon et qui m'étonne de plus en plus par son érudition, moi qui me croyait branché japon.
En tout cas, un joli jeu pour lequel j'ai eu le privilège d'avoir l'explication par mossieur pascal himself. il va rentrer dans ma ludo celui là incessamment sous peu...