Monsieur Phal

Fiesta Ludiq

Fiesta Ludiq
Le Canada s'éveille au jeu. Pour sûr. Surtout la partie francophone. Pensez donc, avec Filosofia qui a décidé de faire le forcing sur les traductions des jeux qui nous plaisent afin qu'ils sortent dans notre chère langue en même temps que les versions allemandes et anglaises, on peut dire qu'ils ont un acteur majeur sur leur territoire nos cousins. D'ailleurs, niveau moteur, Filosofia a décidé de reprendre le concept des Asmodays et a créé la Fiesta Ludiq. Une manifestation gratuite ouverte à tous pour découvrir les jeux qu'ils distribuent. Et la première Fiesta Ludiq tombait là, le week-end du 8 et 9 novembre 2008. Une excellente date puisque, en plus du beau temps sur Montréal et de la période qui fait que l'avion n'est pas très cher, c'était l'arrivée de plein de nouveautés traduites par Filosofia que l'on allait avoir en démo sur les tables.
Oui, je parle du temps et du billet d'avion parce que l'invitation pour cette Fiesta Ludiq n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd et que, forcément, l'appareil photo bourré d'électronique de Tric Trac avait très envie de faire la connaissance de ces joueurs canadiens qui fréquentent le site pendant qu'en Europe, nous dormons.
Montréal n'est pas loin, 7h de vol, c'est rien. Juste le temps qu'il faut pour regarder "Hulk" et "Batman, The dark Night" sur un écran grand comme la paume de ma main, et d'avaler de la nourriture synthétique bonne comme mes ongles et zou... À nous l'Amérique du Nord qui parle comme nous mais avec un accent.
Au programme, Fiesta Ludique, visite des bureaux de Filosofia, visite guidée de Québec, visite des bureaux d'Asmodée US, promenade dans Montréal et re-avion, le tout en 4 jours. Le truc, c'est que Cédrick Caumont, de Repos Prod, et Friedemann Friese, de 2F-Spiele, étaient du voyage. Un belge, un allemand et un français en vadrouille au pays des caribous et du sirop d'érable avec comme point commun le ludique.
Cédrick Caumont venait présenter "Ghost Story", leur nouveau jeu signé par Antoine Bauza, mais surtout, promouvoir "Time's Up" version Québec. Le jeu fait un carton en France, en Belgique, mais peine à démarrer au Canada et il n'y a pas de raison, les Québéquois ont aussi le sens de l'humour et l'envie de passer un bon moment autour d'une table. Force est de constater que les gars de Repos Prod ont bien fait de faire le voyage, les tables de "Ghost Story" et de "Time's Up" ne désemplissaient pas...
Friedemann Friese venait pour la sortie de "Megawatts" - une version de "Funkenschlag" enfin en français - et de "Rivière d'Enfer". Un jeu pour joueurs pur et dur et un jeu familial, formats en parfaite adéquation avec le public de la fiesta. On peut effectivement constater, en tout cas durant ces 2 jours, que le public n'était pas uniquement composé de geeks, bien au contraire. Les gens jouent en couple, les gars jouent avec leur "blonde", et comme Filosofia est distributeur officiel des jeux Haba, il y avait un espace pour les enfants, et donc de forcément, on pouvait croiser des tas de familles au grand complet.
Bien sûr, il y avait tout ceux qui font bouger le jeu au Québec, les surfeurs du web qui se retrouvent sur le forum des Dragons Nocturnes, les animateurs de Puissance Maximal, des surfeurs qui ont des blogs, des auteurs en devenir, des entrepreneurs qui montent des structures d'animations... Les frémissements de l'agitation ludique rappellent ceux de la France d'il y a 5 ou 6 ans avec les différences culturelles qui font que ce n'est pas pareil mais presque. Le truc, c'est que tous ces gens sont extrêmement accueillant, ils ont envie qu'on aime leur pays et ils savent y faire les bougres pour qu'on ai envie d'y revenir.
Du coup, la Fiesta Ludiq fut un vrai succès. Organisé dans un grand établissement scolaire de type lycée d'avant la Fac mais pas tout à fait, la salle allouée à l'évènement n'a pas désempli. 350 personnes le samedi et 250 le dimanche. Ils avaient le sourire chez Filosofia. La primeur de "Rivière d'Enfer", de "Palais Royal", de "MegaWatt", de "A l'ombre des murailles", de l'énorme "Dominion" et de "Ghost Story" y était certainement pour beaucoup. Les démonstrateurs enchaînaient les explications de règle et les joueurs enchaînaient les parties.
Le lundi, nous avons fait les touristes et Madame Sophie Tout court nous a fait visiter la ville de Québec - qui vient de fêter ses 400 ans là tout juste - et découvrir la Poutine, un plat typiquement... typique. Une excellente occasion pour faire connaissance avec Friedemann Friese - l'homme aux cheveux verts et au nom de jeux avec des F - et de discuter du milieu ludique, du pourquoi et du comment... Un homme extrêmement intéressant qui ne peut se retenir de faire du... shopping ! Il est revenu d'Essen il y a 2 semaines avec des dizaines de nouveautés et que fait il dans un pays étranger... il achète aussi des jeux !
Le mardi, nous avons rendu visite à Asmodée US. Oui, aussi étonnant que cela puisse paraître, leurs bureaux sont à Montréal et leur entrepôt juste à la frontière à une heure de char (voiture). Une petite équipe à la conquête des USA.
Le mieux est d'aller voir les photos qui résument tout ça bien mieux que quelques lignes de texte...
En tout cas, un accueil chaleureux, un enthousiasme communicatif et une envie de retourner au Canada afin de mieux faire connaissance avec tous ces acteurs ludiques...
Pour voir les photos : cliquez là !

Pour Tric Trac,
Monsieur Phal, Reporter.
Crédits photos : Monsieur Phal
.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Photos

Commentaires

Default