Guillaume PNP

Expérience socioludique 3 : De le retour KS

Expérience socioludique 3 : De le retour KS

 

 

Le contexte

En avril dernier, j'ai lancé une campagne sur Kickstarter pour un jeu minimaliste. Ce jeu est sympathique sans être révolutionnaire, j'ai donc décidé de passer par une plateforme de crowdfunding pour le diffuser à moindre coût. Ce financement participatif m'a permis de financer la mise en page, l'impression et la livraison du jeu. La campagne a duré 6 jours (je voulais préserver ma santé physique et mentale), j'avais besoin de 70 euros pour réaliser mon défi.

8e2fa1ed8653eea63e4c01d433b574608103.png

 

La campagne

Dès son lancement, de nombreux soutiens sont apparus. Etonnamment, la campagne a été financée très rapidement et a dépassé toutes mes espérances (500% en 4 heures). Aujourd'hui encore, je n'ai pas de mot suffisamment fort pour décrire ce que j'ai pu ressentir. Allant de surprise en surprise tout au long de la campagne, je n'ai pas cessé d'être étonné. A la fin du sixième jour, la campagne s'est terminée avec un objectif de financement explosé (3950%) et plus de 600 backers !

a03d1d2b7f56d67e9f6f61c7beb3aa53c97e.png

J'ai eu la chance de vivre cette aventure de l'intérieur, je vais donc pouvoir donner quelques conseils aux futurs aventuriers du financement participatif. Attention : je tiens à préciser que je ne suis nullement un expert de KS, que j'ai eu énormément de chance pour ma campagne et que tout cela n'aurait jamais été possible sans la mobilisation d'une partie de la communauté ludique francophone (Tric Trac, groupes Facebook, site spécialisé sur le financement participatif, etc.). 

 

Ma checklist actualisée

 

Avant la campagne

  • Préparer correctement la valeur du ou des pledges (pour ne pas perdre de l'argent).
  • Préparer précisément tous les Stretch Goals (bonus débloqués pendant la campagne).
  • Chiffrer correctement l'objectif (ne pas demander 60 euros si vous avez besoin de 70 euros).
  • Construire une communauté (partager sur les réseaux sociaux et sur les sites spécialisés).
  • Vérifier la disponibilité de tous les composants du jeu (rupture de stock probable, etc.)
  • Anticiper d'éventuels problèmes matériels (prévoir quelques alternatives si imprévus). 
  • Choisir une date de livraison raisonnable (prendre en compte d'éventuels changements).
  • Prendre en compte les boutiques (si possible).

Pendant la campagne 

  • Ne pas rester collé à l'ordinateur jour et nuit pour suivre l'évolution toutes les secondes (faire des pauses).
  • Réfléchir avant de répondre à une question et relire avant de poster une réponse.
  • Ne pas spammer (il faut éviter d'harceler les backers et les backers potentiels).
  • Actualiser la Foire Aux Questions (de nombreuses questions sont récurrentes, pensez à votre santé mentale).
  • Savoir prendre du recul (certains commentaires peuvent vous paraître violents, soufflez avant de répondre).

Après la campagne

  • Faire une pause (accompagnée d'une bonne nuit de sommeil).
  • Attaquer étape par étape (ne pas partir dans tous les sens).
  • Bien préparer le formulaire de fin de campagne (ne pas oublier une question).
  • Faire preuve de patience (prévoir des plans XYZ).
  • Faire relire le contenu avant d'envoyer chez l'imprimeur.

2e0acf3b136953cb4eaaa6a480dc3bd27809.jpe

 

Conclusion

Cette campagne a été pour moi l'occasion de comprendre le sens de la phrase : "ne pas confondre rapidité et précipitation". J'ai fait de nombreuses erreurs avant, pendant et après la campagne mais tous les délais de livraison seront respectés. Une fois les livraisons effectuées (fin mai / début juin), je compte écrire un "le retour de le KS 2" où je reviendrai plus en détail sur la gestion du budget. Bénéfices ? La somme collectée paraît énorme mais tout a été calculé au plus juste. Pour ne rien vous cacher, si tout se passe bien, je gagnerais environ 80 euros grâce à plusieurs pledgeurs "fous". 

 

La suite

Je souhaite renouveler l'aventure en juin en partant sur Ulule. Je lancerai une campagne de 3 jours avec un pledge unique de 5 euros et un objectif de 50 euros (si possible). Je mettrai cette fois-ci une limite au nombre de pledges (20 jeux). Il s'agira d'un jeu minimaliste compétitif de 2 à 4 joueurs avec Draft et Set Collection. Les joueurs incarneront des pirates et ils essayeront de voler des pierres précieuses en attaquant des navires.

 

P.S. : merci à tous les contributeurs !

 

P.S. 2 : merci à tous les lecteurs !

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (14)

Default
snaketc
snaketc
Bel article et j'ai pledgé car j'ai trouvé le fond et la forme de ta campagne très bien... Et pourtant j'ai horreur des jeux de dés 😠.
Tu voulais simplement éditer un petit jeu pour qu'il existe et non pour gagner de l'argent. Tu as voulu faire une campagne à ta hauteur pour voir ce que ça donne. Et en plus tu trouves le temps de partager ton expérience. Je dis bravo.
Félicitations pour l'ensemble de ton œuvre... Et nous attendons la suite.
Guillaume PNP
Merci snaketc pour ce soutien !! Le prochain jeu ne comportera pas de dés (normalement) ^^.
silarkhar
silarkhar
Ok mets moi dans la mailing liste pour la campagne Ulule, je ne veux pas louper le pledge ;)
Guillaume PNP
Je ferai une actu, pas d'inquiétude ! ^^

Le jeu sera disponible gratuitement en PNP par la suite.
narcoGB
narcoGB
Merci pour ce retour. On te sent passionné.
Guillaume PNP
Merci narcoGB !
Pikaraph
Pikaraph
Merci pour ce retour, ça fait plaisir à lire !
Guillaume PNP
Merci beaucoup Pikaraph !!
Zemeckis
Zemeckis
Sympa l'article mais je m'attendais à plus d'évocation du cas personnel que tu as vécu pendant cette campagne. Par exemple, tu parles de commentaires violents : quels sont ils ? comment as-tu réagi ? comment aurais-tu du réagir avec le recul ? Et idem pour tous les autres aspects : questions/réponses, prix, impression, livraison, ... bref, j'aurais bien aimé plus d'infos sur "comment tu l'as vécu", avec des exemples.
Zemeckis
Zemeckis
ps : j'oubliais, félicitations pour ta campagne, très bien menée et très belle réussite !! Clap clap.
Guillaume PNP
Salut Zemeckis, merci beaucoup pour ton retour ! Pour être honnête, j'ai eu de nombreuses frustrations pendant la campagne (l'ordinateur qui ne démarre pas, l'impression de toujours répéter la même chose, des remarques qui touchent plus que d'autres, etc.) mais maintenant que l'orage est passé, j'ai beaucoup de mal à trouver des défauts.

En fait pendant la campagne, j'étais concentré à 300% sur ce que je faisais et cela puise énormément d'énergie. Quand je suis fatigué, j'ai tendance à prendre les remarques sans aucun filtre et elles peuvent me heurter temporairement. La grande majorité des remarques ou des questions étaient totalement légitimes et pertinentes, les backers ne peuvent pas sortir des informations non-présentes ou mal-renseignées de leurs chapeaux. Pendant de très courts instants, j'avais l'impression que le monde entier était contre moi (rien n'allait, de grosses obligations personnelles au mauvais moment, l'impression d'être la tête sous l'eau) et que je n'aurai jamais du me lancer dans l'aventure. Puis après une bonne bouffée d'air frais, des messages de soutiens et un peu de temps de sommeil, le regard redevient normal et finalement on se rend compte que tout va bien, que les obstacles ne sont pas insurmontables et que les backers méchants n'existent pas.

Pour moi il s'agissait d'une expérience très agréable. Il y a eu quelques montagnes russes mais cela fait parti du jeu ! ^^ Pour les exemples plus précis je voulais les mettre dans l'article avec le budget mais je peux en donner trois ou quatre en vrac (problèmes réglés): rupture de stock et arrêt de la production des jetons 10 mm (obligation de prendre de jetons 15 mm, poids de l'enveloppe actuelle dépassé, risque d'exploser les frais de port) ; des backers en silence radio après la campagne (impossible de recevoir plusieurs informations clefs, commande retardée, risque de dépasser le budget impression) ; mal rédiger le contenu du formulaire de fin de campagne et oublier de poser une question importante (15 heures de travail supplémentaire pour modifier les données du tableur et contacter individuellement de nombreux contributeurs) ; travail en équipe (informations qui passent à la trappe, erreurs de communication, erreurs dans des documents de chez l'imprimeur), etc.

Je pense que le plus difficile (comme dans beaucoup d'autres situations) est de faire face au doute et à la solitude ponctuelle. Il faut vraiment être un peu fou pour se lancer dans ce type de projet mais ça vaut vraiment le coup (si l'objectif n'est pas de gagner de l'argent). Après, j'assumerai toutes les imperfections du jeu (si des gens le trouve nul, si les coquilles sont trop nombreuses, si l'impression est mauvaise, etc.), je ne suis pas trop habitué à être chef d'équipe mais je ne compte pas me dédouaner de mes responsabilité ou sortir l'excuse qu'il s'agissait d'un micro-projet qui n'avait besoin que de 70 euros. J'espère sincèrement que le jeu plaira aux contributeurs, qu'ils ne regretteront pas leur participation et que mes erreurs ne seront pas trop nombreuses. Mon objectif principal était de ne pas perdre de l'argent et de livrer un jeu complet (jetons, sticker, carte postale, enveloppe) dans les temps.
Zemeckis
Zemeckis
Merci pour ton retour.
znokiss
znokiss
C'est tout à fait le genre de retour qui aurait sa place dans l'article, juste là haut. Excellente campagne, c'était bien sympa à suivre, et le retour "de l'intérieur" est encore plus intéressant.
Guillaume PNP
Merci znokiss !! (je me suis forcé à faire quelques pauses pendant la campagne en grande partie grâce à tes messages, encore merci)