Winzenschtark!

Essen Spiele 2018, de le debrief !

Vous ne voyez pas la vidéo ?

Les bloqueurs de pubs peuvent empêcher le bon fonctionnement du player vidéo. S'il y en a un d'installé sur votre navigateur, pensez à le désactiver.


Monsieur Phal et Monsieur Guillaume débrieffent leur salon d'Essen 2018, et tout ce que cela implique.
/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

1Je n'aime pas

Les personnes présentes dans cette vidéo

Aucune personnalité trouvée Aucun membre

Commentaires (20)

Default
kogaratsu
kogaratsu
super compte rendu bien complet
Harry Cover
Harry Cover
Un gros merci pour ce super debrief format XXL, avec pleins de bonnes choses dedans toujours très pertinentes !
Guillaume, si je puis me permettre, je te trouve un peu dur avec les gros jeu de gestion, à la limite de la caricature sur la course aux ressources/emplacements, si on prend l'exemple que tu donnes pour Gugong c'est seulement 1 ressource (les serviteurs) et 7 emplacements, Brass c'est 5 actions possibles, c'est qui est très loin des jeux "classiques" comme Agricola avec 15 actions et une 10aines de ressources et on est loin des 64 actions possibles de la gloire d'odin d'il y a quelques années.

Justement, personnellement, je trouve qu'il y a de très gros efforts faits sur ce genre de jeu pour les rendre attractifs et accessibles à leur cœur de cible. bien sur que ce ne sont pas des jeux pour débutants, malgré tout ils ne sont pas réservés non plus à une pseudo élite ludique même si le monde du jeu se casualise, potentiellement et proportionnellement il y a de nombreux joueurs qui s'y intéressent (vases communicants).

Après on aime on on aime pas ça c'est une autre histoire .
dommage qu'en France on manque cruellement d'auteurs/éditeurs sur ce genre de jeux
et encore merci
à bientôt j'espère

EDIT : ah oui autre tendance lourde, la variante solo !! ahhha maitre du monde un jour
Monsieur Guillaume
Monsieur Guillaume
Salutations Harry Cover,

et merci pour le retour !

Effectivement, je pense que je suis surtout un peu trop "globalisant"... tous les jeux "core gestion" ne tombent pas dans cette course aux ressources/emplacements et j'aurai dû être plus précis.
Malgré tout, certains "gros joueurs" se plaignent d'une "diminution" des "core games" au profit du "familial" et du "familial +" et Essen 2018 a clairement indiqué que ce n'était pas vrai. Il y en a toujours, du lourd au très lourd... et s'il y a bien le principe des vases communicants quant à l'intérêt des joueurs plus "casual" vers du jeux plus lourds, les KS & co montrent que le développement du jeu n'est pas toujours abouti jusqu'au bout du bout. Il est donc, en toute apparence et somme toute de façon logique, plus facile de se démarquer malgré tout en disant : "mon jeu, les plus intelligents pourront y jouer car il y a 2 ressources de plus que la boite voisine"... là où je globalise à tort, c'est qu'effectivement, les auteurs et les éditeurs font aussi des efforts pour "casualiser" les gros jeux.

Bon, je vais sortir un fichier excell pour analyser le nombre de ressources, transformations de ressources, bâtiments, mécanismes différents en machine à PV pour voir plus concrètement les tendances... :D
Garibaldi31
Garibaldi31
Merci beaucoup pour ce débrief, je marque un pause avant de terminer, pour saluer 2 points qui m'ont vraiment fait plaisir à entendre dans le débat :
- la question de l’impact écologique (production des éditeurs, devenir des invendus, et stockage chez les joueurs). J'ai beau parfois être moi-même en pleine contradiction sur ce point, ça me rassure de voir que le secteur professionnel n'occulte plus ce débat.
- le point sur le droit à une forme de propriété intellectuelle. Je m'étais par exemple récemment étonné de la forte ressemblance entre Majolica et Azul. Quand bien même la mécanique avait été revue, tout le reste faisait tellement penser à une opération opportuniste, que ça m'a rappelé ce qu'on peut voir dans le monde du high tech. Notamment la téléphone avec ces dizaines de téléphones chinois dont la seule "originalité" est le logo apposé sur le produit. J’espère donc que le secteur du jeu saura se protéger contre ces projets opportunistes, car ça m'ennuierait beaucoup que nos artisans les moins protégés en paient les conséquences.
suhajojalo
suhajojalo
"les petits existent car des gros comme Asmodée existent".

Si un petit éditeur existe, c'est parce qu'à la base il y a avant tout des gens qui ont envie de créer un jeu , de monter un projet.
Ce n'est pas Asmodée qui va lui donner des idées.
Asmodée ou autres n'ont rien a avoir la dedans.

il est pris comme exemple Mr Dujardin avec Pearl Games Editions, mais Pearl Games éditions existait bien avant qu' Asmodée ne le "rachète" comme éditeur interne.
Sans ça Pearl Games aurait de toute façon continué son petit bonhomme de chemin avec juste un rythme de parution plus lent.

Si Asmodée n'existait pas ça serait un autre qui aurait pris sa place et et quand bien même ils ont aidé, le boom du secteur du jeu de société aurait qd même eu lieu.
C'est juste l'évolution logique d'un secteur en plein boom. comme ça a été le cas avant pour d'autres secteurs du loisirs comme de la bd, du manga et du jeu video .
Tintaglia
Tintaglia
Petite correction concernant escape tale the awakening, le theme n'est pas mega folichon mais quand meme plus sympa que ce qu'en a dit Guillaume le but du jeu est de reveiller sa fille en recuperant son ame perdue. Bref de la reveiller de son coma et c qd meme plus motivant.
coco13
coco13
Merci pour ce debrief.
Hinashi
Hinashi
Merci à vous pour ce compte rendu en attendant les vidéos des nouveaux jeux 😉
Eolindel
Eolindel
vektorace a l'air de se rapprocher de "bolide" sorti en 2005, le circuit sur grille en moins. (principe du déplacement vectoriel avec inertie, aspiration et nitro). J'ai pas tout compris sur la rotation avec la vidéo en italien sur BGG :D.
ReiXou
ReiXou
Merci pour le debrief, c'était très complet. Et je préfère Phal en visiteur heureux qu'en Schtroupmf grognon "Essen c'est nul".
Pour les motivations : les rencontres bien sur (plein de gens que je ne vois quais que là bas) et aussi cet aspect bigger thant life (l'oppulence, la débauche, appelez ça comme vous voulez).
En tout cas je me suis régalé là bas et devant cette vidéo aussi qui prolonge mon plaisir (et qui m'a permis d'apprendre que la vente d'Asmodee était finalisée)
ReiXou
ReiXou
190 000 visiteurs cette année.