G. Winzenschtark

Escape Game Lucky Luke : envie d'évasion ?

Escape Game Lucky Luke : envie d'évasion ?

L'Ouest Sauvage... Ses hors-la-lois, ses outlaws, ses cowboys solitaires, ses livres d'énigmes en 60 minutes...

60485e1a43e5a3e9f55e5a2ca83b011eecd6.jpe

 

Ni poor, ni lonesome

Benjamin Bouwyn, Mélanie Vives et Rémi Prieur nous reviennent avec un second tome d'Escape Game ! Rappelez-vous, nous avions pu découvrir en novembre dernier ce livre-jeu à énigmes chronométrées dont vous êtes le lecteur en pleine évasion. Nous en faisions le tour (sans trop spoiler) ici, histoire de vous dévoiler en partie ce que la bête cache sous la couverture.

Suite au succès du premier tome, les auteurs, pourfendeurs d'Escape Rooms aguerris, se sont vus proposer de décliner leur travail en collection. Pour ce deuxième tome, l'éditeur Mango les invitait à adapter un univers de bande dessinée. Mango fait en effet partie du groupe Media-Participations, sous la bannière duquel on trouve aussi Dupuis, Dargaud ou Le Lombard. C'est donc tout un pan de l'histoire de la BD franco-belge qui pouvait être exploitée.

Après bien des discussions, quand à savoir l'univers qu'ils souhaitaient explorer, celui où ils avaient le plus d'inspiration, et qui parlerai au plus grand nombre, Benjamin, Mélanie et Rémi ont donc jeté leur dévolu sur le cowboy qui tire plus vite que son ombre. Sorti en fin Juin dernier, Escape Game : Lucky Luke nous propose donc trois nouvelles aventures pour se retourner les méninges.

43446a86ab0c4a41a43e08c174fc7d9f4a82.jpe
 

Tagada, tagada voilà les...

Comme le tome précédent, Escape Game : Lucky Luke propose de nous raconter 3 histoires. La quête et la résolution d'énigmes est avant tout motivée par une intrigue scénaristique. Si rien ne vous oblige à jouer les scénarios dans l'ordre (après tout, vous êtes libre de vous enfermer 60 minutes avec ce que vous voulez), il est néanmoins plaisant de les résoudre dans l'ordre. Indépendantes les unes des autres, ces 3 aventures sont malgré tout liées par un fil rouge tout du long, vous permettant d'assister, ou plutôt de vivre, la suite d'événements qui opposera Lucky Luke aux Daltons.

Une initiative qui joue beaucoup pour appuyée l'immersion réussie dans les bottes du cowboy le plus rapide de l'Ouest.

 

L'Évasion des Daltons

Dans cette première aventure, vous allez jouer les Daltons en pleine tentative d'évasion.
Pour se faire, Ma Dalton vous a laissé un plan crypté, qui vous mènera de codes en épreuves
afin de réussir cette nouvelle échappée. Des directives cryptées, pour ne pas se faire attraper par la prison,
c'est bien. Mais cela va forcément vous demander un petit temps de réflexion. Ou plusieurs.

 

Coup de Poker à Crazy Town

Une enquête menée carte sur table par Lucky Luke himself. Vous incarnez le cowboy qui combat
les injustices, car c'est plus fort que lui, cherchant à établir la vérité sur une partie de Poker truquée.
Pas la peine de s'y connaître en jeu de bluff, il s'agira ici d'interroger les témoins, de récolter les indices
disséminés dans toute l'aventure, et d'utiliser vos talents de déductions pour tirer cette affaire au clair.

 

Lucky Luke et la Locomotive Piégée

Fatalement, pendant que vous, Lucky Luke, preniez du bon temps cérébral au saloon, les Daltons
ont en profité pour fomenter un mauvais coup ! Vous voilà parti à la recherche d'un train promis à une
explosion certaine. Entraîné dans une folle remontée pour atteindre, wagon après wagon,

piège après piège, la locomotive, afin de la stopper avant qu'elle ne passe sur un pont bourré de dynamite.

 

fff2f8b871e4ecd31d49d128a1df9af127e4.png
 

Serrures et aventuriers

Toujours aussi bon, ce nouveau tome de Escape Game est peut-être un peu moins capilotracté sur certains énigmes, ou du moins sur l'usage de l'outil livresque à retourner dans tous les sens. Escape Game : Lucky Luke vous réserve tout de même quelques trouvailles de manipulation qui risquent de hérisser les poils des maniaques de l'éternel état neuf. A moins d'être ultra précautionneux, ça risque de piquer un peu (gnihihihi !). Si les aventures prennent une forme moins spectaculaires que dans le premier, elles n'en sont pas moins travaillées, et c'est peut être dans la mise en pagination scénaristique qu'il faut souligner le plus d'inventivité. Clairement, l'histoire prime sur l'OLNI, bien qu'elle se déploit toujours par le biais d'énigmes originales.

L'Évasion des Daltons vous emmène dans une série d'énigmes associées à leur pages uniquement, à base de calculs, réfléchissement (Jean-Pierre) et retournage de pages qui feront écho à des livres-jeux plus classiques (encore une fois, je vous invite à trouver des Vivez l'Aventure !). Coup de Poker à Crazy Town prend un aspect bien plus polar, et ce sont véritablement vos compétences de détectives et déductions qui seront à mettre en avant, pour assembler les indices cachés ou obtenus en résolvant des énigmes. Quant à la Locomotive Piégée, elle traduit de manière originale les principes des cadenas et séries de pièces, par le biais de la mécanique classique des livres-jeux à paragraphes/pages, agréablement revisitée. En effet, pour accéder à chaque nouvelle page (wagon) ou presque, vous devrez découvrir le moyen de forcer un cadenas, le code étant en fait la page à laquelle vous rendre. Un exercice d'énigmes visuelles riches et variées !

932ebfec3bf3a461dc7d2d218265faf8e8dd.jpe

Également pensé pour servir d'initiation aux Escape Rooms, Escape Game : Lucky Luke détaille habilement le novice en le prenant par la main pour lui expliquer, en quelques lignes, ce que sont les Escape Rooms ainsi que le parti-pris du livre. On y trouvera aussi un lien pour le site Escape Game Paris, pour lequel les auteurs sont chroniqueurs. Je vous invite d'ailleurs à y faire un tour en cliquant ici, vous y trouverez des articles sur l'actu du monde de l'Escape Room, ainsi que des fiches, chroniques et avis, sans spoils, sur les Escape Rooms de toute la France.

ba4dcfbc050f366397934f437e0b5b23050a.jpeLes Daltons se prêtent aussi au jeu de l'évasion avec Escape Prod !

En attendant déjà le tome 3, on pourra toujours se faire les doigts et se fortifier le cerveau. sur le portage des Escape Rooms en jeux variés, avec les venues consécutives de Unlock! Mystery Adventures et Exit.

 

Post-Scriptum pour soleil couchant

Escape Game : Lucky Luke s'inscrit avec succès dans un étonnant revival du personnage et de son univers. Si vous appréciez, je vous conseille bien sûr l'Escape Room du Casse des Daltons développé par Escape Prod (Repos Prod) si vous êtes de passage à Bruxelles. Je vous invite également à lire les travaux hommages/one-shot de Matthieu Bonhomme et Bouzard, qui revisitent tous deux la diégèse de Morris de manière tout simplement fantastique et créative !

7057cad28a216179b4e3fe850e79fd77c52f.jpe   f972f15d7c040fbd35fceef4261345d53673.jpe

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (7)

Default
Alfa
Alfa
Convaincu également , quel tome pour commencer ?
ReiXou
ReiXou
Le second est un peu plus simple que le premier.
Pour les énigmes, je ferais dans l'ordre 3,2,1 dans le premier et 2,3, 1 dans le second.
ReiXou
ReiXou
J'ai joué les 2 tomes.
J'ai préféré le premier même si à mon avis on est un cran au dessous des jeux Unlock ou Exxit à venir.

Sur le Lucky Luke, les thèmes des 3 enquètes sont bien trouvés
1er cas : comme mentionné, une énigme "originale" nous a dérangé (et bloqué, il faut bien le dire)
2é (poker) : bien trop facile (quand on connait les règles du poker), on l'a fini en 15 minutes ce qui pose qd même un problème de règlage.
3é : sympa.

Le niveau de difficulté est bien en dessous d'Unlock, par exemple. A jouer à 2, 3 maximum.
ChloeParticipatif
Je suis plus tenté par ce deuxième tome que par le premier. Ca peut poser un problème à votre avis de commencer par le deuxième ? merci
Rémi Prieur
Rémi Prieur
Au contraire. Ce deuxième tome, plus grand public, est plus simple avec plus d'indices. Il vous permettra de découvrir le concept (je suis l'un des auteurs du livre :p).
ChloeParticipatif
Haha merci Rémi :-)
mumut
mumut
Vous m'avez convaincu monsieur Germain, je commande...
Merci pour l'article !