Matagot

Entrez dans le Royaume de Greengully

Entrez dans le Royaume de Greengully

Calendrier de l'Avent Matagot : 3 décembre

 

Charterquoi ?
Tric TracCharterstone, c’est le dernier bébé de Jamey Stegmaier, auteur de Scythe et Viticulture. Ca sent déjà bon la stratégie. Non seulement, on a un créateur qui est adepte de mécaniques fines et élaborées, ayant fait ses preuves avec des jeux extrêmement développés, mais en plus, Charterstone offre clairement un univers que vous aimerez autant découvrir que façonner.

Car vous êtes un bâtisseur fantastique ! Si nous nous arrêtons un instant sur la signification du titre, il s’avère que l’on tourne autour des notions de construction, d’urbanisme et de planification. La Charterstone, ce serait la charte de bâtisseur que vous aller créer et mener à bien grâce à un ensemble de boîtes riches en contenu... et en secrets.

Mais promis, pas de spoil ici ! Venez, je vous invite au pays du Roi Éternel.


« Chers sujets, à vous de jouer ! »

Vous êtes un élu. Vous avez l’honneur de faire parti des 6 sujets que le Roi Éternel a désigné afin de bâtir un nouveau village.

Tric TracVous devrez user de savoir-faire spécifiques pour aménager un terrain vague verdoyant, qui n’attend que votre équipe de pionniers. Toutefois, vos adversaires et vous construisez, mais habitez aussi le même village. Il faudra être compétitif. Pour ce faire, vous avez à disposition un matériel colossal. Sous un couvercle à l’illustration assez épurée, un brin lyrique avec ce blanc cotonneux de nuages nous dévoilant une contrée fantastique, la grande boîte de Charterstone comprend plus de 350 cartes uniques, plus de 230 jetons en bois, 36 pièces métalliques et 75 caisses... 2,9kg de matériel ultra élaboré, pour un système bien particulier.


Un jeu legacy

Charterstone est un jeu legacy. Le terme legacy, littéralement, désigne le concept d’héritage, c’est-à-dire que chaque action que vous effectuerez est irréversible et demeurera sur votre plateau. Toute partie sera influencée par les actions des précédentes. En effet, chacune des nombreuses boîtes comprises dans Charterstone est un véritable coffre à trésors pour penser votre village.
Tout d’abord, il ne faut surtout pas ouvrir ces boîtes avant de s’être référé au livret d’explications. La première action à entreprendre est de constituer ses propres règles de jeu. Ainsi, vous devez coller un certain nombre de stickers directement sur votre livret afin de constituer votre charte de jeu dans ce qu’on appelle Les Chroniques. Vous démarrez avec les cartes Index qui sont toutes numérotées et orchestreront l’ordre de vos actions.
Ces cartes comprennent deux parties : une intrigue à lire à voix haute à tous les joueurs, d’où la dimension narrative de Charterstone, puis une succession d’actions à entreprendre. Rapidement, vous serrez amenés à mettre en jeu des éléments de type ressources, comme du métal, du grain, du charbon etc...
Au fil du temps, votre mission se précisera ; chaque joueur se verra attribuer une zone ornée d’un symbole qu’il s’agira de compléter. Chaque joueur obtient un avatar lié à son symbole. Vous pourrez même écrire votre nom sur votre carte !
Vous devrez investir le terrain avec des bâtiments, en collant des stickers présents sur des cartes directement sur le plateau. Charterstone vous propose un système de construction inédit qui mêle collecte de ressources, gestion d’ouvriers et stratégie en surveillant votre tableau de bord ainsi que votre tableau d’objectifs.

Tric Trac

C’est ainsi que, de petites constructions, vous vous dirigerez vers un village d’abondance, regorgeant d’actions possibles.
Mais ce n’est pas tout ! Contrairement au jeu legacy classique, où la fin de la campagne signe l’arrêt de mort de votre jeu, Charterstone est rejouable à l’infini, comme n’importe quel jeu, sauf que vous aurez le privilège de jouer à votre propre jeu ! Charterstone ravira donc même les sceptiques du legacy !

Eh oui, votre immersion dans Charterstone durera le temps d’une campagne de 12 parties, au bout desquelles votre plateau constituera un terrain unique où chaque placement d’ouvrier sera fondamentalement singulier ; ceci apporte une certaine dimension poétique au gameplay, qui est accentuée par les illustrations magnifiques de Gong Studios, David Forest et Lina Cossette.
La dimension legacy permet de conférer un pouvoir immense à chacune de vos décisions ; derrière un univers fantastique dont VOUS êtes le narrateur, vous détenez également la vie de votre jeu. Il devient votre histoire, avec vos actions, figées sur votre plateau, éternellement.

Tric Trac

Tenez-vous prêts, vous pourriez bien être convoqué par votre Roi et vivre cette grande aventure.

 

Retrouvez toutes les informations sur Charterstone sur notre site : www.matagot.com

Retour au Calendrier de l'Avent

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

1Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cette article

Commentaires (5)

Default
Djinn42
Djinn42
Un produit très intriguant. Hâte d'en savoir plus.
Benisa63
Benisa63
Bonjour Matagot,
est-ce que le recharge-pack va sortir en même temps en VF ?
Matagot
Matagot
Oui, le recharge-pack est prévu en même temps !
Bon jeu :)
Matagot
Matagot
Erreur de ma part, le recharge-pack sort avec une semaine de décalage.
Bon jeu !