Monsieur Phal

"Dungeon Twister" au salon Origins 2005

"Dungeon Twister" au salon Origins 2005
Dungeon Twister était présenté au salon Origins 2005 par Asmodée US.Le jeu a connu un franc succés auprés des joueurs et des spécialistes du jeu durant tout le salon. Et bien qu’il ne sera disponible pour les américains que le 20 Juillet, il fut difficile de conserver les quelques exemplaires français présent sur le stand.Stephane Brissaud, Christophe Arnoult, Chris Boelinger et Eric de Seattle ont enchainés démos sur démos.
Le premier Tournoi Dungeon Twister sur le continent américain a eu lieu avec 12 Participants dont 2 filles.
Les Games Reviewer de l’internet ludique comme Rick Thornquist et Tom Vasel ont aussi tenus à tester le jeu, et ont déclarés qu’à leur yeux il s’agissait de la meilleure nouveauté de ce salon Origins 2005.
Les familles, les couples, les rôlistes, les figurinistes, les joueurs d’ADD, les joueurs déguisés pour les GN, les plus jeunes et les plus vieux…. Tous sont venus connaître et comprendre le pourquoi du comment de Dungeon Twister.
Mais s’il existe un moment d’émotion ludique à relater c’est bien celui-ci…
Le salon démarra très fort, quand en fin de première journée, Richard Garfield (le créateur de Magic L’assemblée) venait sur le stand pour découvrir Dungeon twister, qui était en tête de sa « Hot list » des jeux à tester. Apparement il en avait déjà entendu parler. Il connaissait déjà Stéphane. Les présentations furent faites entre l’auteur de Magic et celui de DT. Chris tapa la converse pendant 5 à 10 minutes avec lui. Lui avouant qu’il était un grand fan de Magic et combien il l’admirait. Le remerciant, car à ses yeux, DT est au milieu de 5 univers de jeu, et Magic est l’un d’entre eux. Et que donc DT ne serait peut être pas ce qu’il est si Chris n’avait pas autant joué à Magic et de même pour les jeux de rôle et les autres univers ludiques...
Bien qu’apparemment Richard soit un grand joueur et que l’idée de faire une partie entre auteurs le tentait bien, il n’en avait malheureusement pas le temps. De plus le salon était sur le point de fermer ses portes. Mais Richard précisa qu’il essaierai de repasser si son agenda, déjà bien chargé, lui permettrait, puisqu’il était l’invité d’honneur de ce salon.
Jour 2, pas de Richard Garfield.
Jour 3 toujours pas de Richard.
Et en fin de 3em journée Richard Garfield repasse sur le Stand avec sa petite fille un quart d’heure avant la fermeture du hall des exposants. Il annonce qu’il ne dispose que d’une demi-heure. Ce qui serait juste suffisant pour lui expliquer les règles et entamer deux ou trois tours. Qu’à cela ne tienne. Chris remet tout en place et entame les explications très détaillées car il sait à qui il a affaire. Et ce Monsieur Garfield aurait besoin de tous les éléments pour bien intégrer le maximum des stratégies de jeu.
Chris lui précise qu’il préférerait jouer avec un handicap pour équilibrer le jeu. Garfield accepte et préfère également. Chris décide alors de jouer avec le handicap maximum et de retirer 3 personnages et les cartes de combat +5 et +6.
La partie démarre et continueras… Richard semble essayer d’envisager toutes les possibilités que lui offre le jeu. Sur le stand et dans les couloirs il n’y avait plus que les deux auteurs et Stephane Brissaud qui regardait la partie, et aussi la petite de fille de Richard qui jouait avec une console portable à coté de son père. Richard semble apprécier le jeu et prends du temps pour analyser tous les mécanismes et les solutions qui s’offrent à lui. Il dispose d’un paravent en anglais pour s’aider et s’y réfère assez régulièrement. Stephane prends des photos. La petite commence à avoir faim et à s’impatienter. Mais Richard est pris à fond dans le jeu, tant et si bien qu’il ne voit pas l’heure passer. Les vigiles et la sécurité font comprendre à plusieurs reprises qu’il faut quitter le salon. La partie sera interrompue vers les 19h, soit un peu plus d’une heure après son arrivée. Richard semblait déçu de ne pas pouvoir finir la partie. Chris menait alors 3 à 0, mais les PV restants à marquer allez être les plus difficiles.
Richard est reparti avec une boite en français, et Chris rêve d’une nouvelle partie contre un Richard qui se serait entrainé de son coté.
Moment ludique émotionnel intense pour Chris. Plaisir de découvrir semble t-il pour Richard Garfield. Un respect mutuel entre deux auteurs qui se rencontraient pour la première fois. Richard a certainement influencé Chris à travers Magic, et aujourd’hui le jeune Padawan enseignait à son tour les régles d’un nouveau jeu au maitre Jedi…
Total respect Mister Garfield !
Et à une prochaine, je l’espère…

Pour Tric Trac,
Christophe Boelinger, Reporter.
Crédits photos :
Christophe Boelinger

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Photos

Commentaires

Default