Monsieur Phal

Du bilan 2017 avec de la bonne année 2018 dedans...

Du bilan 2017 avec de la bonne année 2018 dedans...

2017 se termine. 2018 commence. C’est donc l’heure des bilans. Ce moment où l’on jette un petit coup d’œil en arrière pour rechercher tout ce qui a été bon. Ce moment où l’on se projette en avant pour envisager tout ce qui va être bon. L’instant des prévisions, des souhaits, des bonnes résolutions et d’autocongratulation. Une louche de remerciements avec des sourires et de la bienveillance. Avouons-le, on aime tous ça. Alors on ne va pas s’en priver. C’est parti…

 

Tric Trac 

Trafic.

Quand une entreprise s’occupe d’un unique site internet, le trafic est un peu le mur porteur de l’édifice. Le pilier qui rend la Société à Responsabilité Limitée solide. Les chiffres du trafic sont donc sujets de tous les soins, de toutes les analyses. Le nombre de visiteurs indique pas mal de choses. Uniques. Annuel. Mensuel. Avec du rebond. De l’engagement. Du temps de consultation… Ces chiffres permettent surtout de savoir si ce que l’on propose intéresse les gens. C’est important ça. Ensuite, on le compare aux années précédentes pour savoir si l’on intéresse encore plus qu’avant. Ou moins. Parce que quand, comme nous, on a tout changé en cours d’année, cela permet de vérifier que tout le monde ne s’est pas barré ailleurs. Où le soleil brille mieux. Et si tous ces chiffres sont bons, on les brandit comme une preuve de sérieux. De poids. De réussite. Et donc, les nôtres de chiffres, sont TRÈS bon. Ce qui nous permet de les TRÈS brandir ! Joie, bonheur, nous sommes toujours dans le coup. Oui Madame. Tric Trac n’est pas « has been ».

 

Alors, comme a été 2017… Nous pensions que 2016 avait été exceptionnel. 2017 démontre que l’exception devient peut-être la norme. Durant 15 ans nous avions eu une progression de 20%. Ce qui était déjà énorme. En 2016 elle était de 38% ! Un record. Difficile de penser que cela allait continuer. Nous pensions à un pic exceptionnel. Et bien, en 2017, nous en avons une progression sur l’année de 36% ! Moins que l’année dernière, certes, mais c’est tout de même 86% de plus sur 2 ans ! QUATRE VINGT SIX POURCENT en deux ans ! 

 

2017 c’est 1,5 million d’utilisateurs en plus. Nous avons donc dépassé la barre des 5,5 millions d’utilisateurs entre le 1er janvier et le 31 décembre 2017. Oui. Vous avez bien lu. 5 500 000 utilisateurs sont venus sur Tric Trac en 2017. Environ et à la louche, 10% de la population française en âge de lire et de surfer est passé chercher une information sur un jeu en 2017. Bien sûr, au milieu, il y a ceux qui se sont gourés de site. Ceux qui se sont connectés depuis leur travail en mode « anonyme » et aussi chez eux. Mais ils sont marginaux. Et ils étaient déjà marginaux l’année dernière. Et l’année d’avant. Bref, la progression est juste époustouflante. Je crois que le travail effectué par toute l’équipe Tric Trac, ainsi que celui prosélyte des utilisateurs y est pour beaucoup.

 

Tric Trac

Version 6.

L’accélération s’est produite en août, au moment du lancement de la V6. Comme si la nouvelle présentation, les nouveaux accès, les nouvelles façons de mettre en avant les choses attiraient plus. Comme si elle collait à l’air du temps de ce qui correspond à la nouvelle façon de consommer l’information. 

 

Ce qui s’est accéléré avec la mise en ligne de cette 6e version de Tric Trac, ce sont les ouvertures de comptes et les abonnements. Il y a actuellement 70 000 comptes membres validés. Bien sûr, quelques comptes ne sont plus actifs, d’autres ne servent qu’à lire les articles quand d’autres ne sont utilisés que pour des échanges ou de la vente d’occasion. Mais ils sont là. Et parmi tous ces comptes, il y a 1000 abonnés. Et 1000 abonnés, 1000 utilisateurs participant au financement du site tous les mois, c’est tout de même pas mal dans le domaine de web. C’est même juste énorme. 

 

Tout cela confirme que le secteur ludique n’est plus un secteur niche. D’autant moins quand on voit la richesse de la production, le nombre d’éditeurs, d’auteurs, d’illustrateurs, de distributeurs, de boutiques… Et de joueurs. Sur Tric Trac, en 2017, il y a eu environ 1600 articles proposés à la lecture. Dont 530 de professionnels ! Soit 75 heures de lecture. Rajoutez 330 heures de vidéos, 20000 avis sur les jeux et vous vous rendrez compte d’un coup d’un seul que pour se tenir au courant de tout il faut une sacrée dose de temps libre. C’est devenu dingue. En fait, le secteur devient dingue.

 

Métamorphose.

Si le trafic sur Tric Trac est de plus en plus gros, si le secteur est de plus en plus riche, il est tout de même quelques écueils. Par exemple, notre chiffre d’affaires ne bouge pas beaucoup depuis 3 ou 4 ans. Ce qui est assez étonnant puisqu’il y a de plus en plus de tout. Et si 2016 avait été l’année de l’observation sociale, comportementale, humaine, 2017 a été une année d’observation et d’analyses plus « industrielle », « entrepreneuriale ». Les plus attentifs s’accordent sur le fait qu’une mue est en train de se produire dans l’industrie ludique. Une mue comme celle que le secteur a connue au début des années 2000. Une époque où s’installait internet. Cette impulsion numérique allait tout changer. Elle liait les joueurs et les acteurs économiques dans un mouvement positif. Un mouvement prosélyte à base de bienveillance. La nouvelle mue est, elle aussi, propulsée par le réseau. Par LES réseaux. Mais elle n’a pas tout à fait la même saveur. La bienveillance n’est plus tout à fait la même. Cette métamorphose a ses aspects positifs et ses aspects négatifs. Chez Tric Trac nous en sentons les effets. L’approche de l’information n’est plus la même. L’approche de la communication et du marketing non plus. Une génération arrive, une autre se retire. Doucement. 

Tric Trac

L’impact se voit, il se mesure. Nous voyons bien que les forums sont moins utilisés qu’en 2016 ou 2015. Il y a encore énormément de messages. 150 000 postés cette année. Mais les habitudes changent. Facebook est passé par là. L’utilisateur va préférer commenter un article plutôt qu’ouvrir un sujet dans le forum. Pire, les utilisateurs vont plus facilement commenter le lien posté sur la page Facebook que l’article lui-même. Quand ils ne vont pas, tout simplement, commenter l’article mis en lien sur la page de l’éditeur à laquelle ils sont abonnés. C’est dire le niveau « d’encapsulage » de l’information.

 

Tric Trac

La consommation de l’information a changé. La manière dont on y accède. La manière dont on l’analyse aussi. Là aussi il y a une remise en question des intermédiaires. Parce qu’un média comme Tric Trac n’est qu’un intermédiaire entre l’acteur d’une actualité et celui qui s’y intéresse. Exactement comme une boutique, un distributeur sont des intermédiaires entre le fabricant d’un produit et son consommateur. Ces nouveaux comportements n’impactent pas uniquement le secteur ludique. Ils changent tous les secteurs. On peut s’en inquiéter ou s’adapter. On peut s’affoler ou s’en amuser. Vous nous connaissez chez Tric Trac, vous savez donc ce qu’il en est… Nous nous adaptons en nous en amusant. Nous nous amusons en nous adaptant.

 

Des chiffres.

Tous les ans, nous faisons une analyse des trucs qui ont intéressé, les news les plus lues, les jeux les plus consultés, les vidéos les plus regardées… Et tous les ans c’est la même chose qui en ressort. Vous aimez les articles qui parlent des Prix Ludique d’importance comme l’As d’or, le Spiel et, surtout, les Tric Trac d’Or. Vous aimez les débats vidéos, nos analyses vidéos et les papotaches. Vous aimez quand on discute en fait. Même entre nous. Mais, le truc qui attirent toujours plus de monde, ce sont les fiches de jeux et les avis. Le gros du trafic se fait sur les avis. Parce que la base de Tric Trac est là. Des joueurs qui parlent aux joueurs.

 

2018.

La mutation ne fait que commencer. Elle va être profonde. Et il y a fort à parier que le secteur que nous connaissons ne sera plus le même d’ici 5 ans. Chez Tric Trac nous allons participer à cette mutation. Pour ne pas disparaitre. Pour ne pas nous ennuyer. En 2018, Tric Trac aura 18 ans. Il devient majeur ! 2018 sera l’année de la redéfinition. Nous avons des idées et des projets. Notre motivation est simple et, surtout, la même qu’au premier jour. Nous aimons jouer, nous aimons ce secteur et nous voulons qu’un joueur puisse trouver le jeu qui lui convient sans se tromper. Tout comme vous. Alors nous allons vous accompagner et vous allez nous accompagner dans cette mue. Et rien que pour cela, 2018 s’annonce une belle et bonne année. En tout cas, nous vous la souhaitons belle et bonne. Cette année 2018.

Tric Trac

La Tric Trac Team souhaite le meilleur pour 2018 à tous les auteurs, illustrateurs, éditeurs, distributeurs, vendeurs, joueurs qui nous suivent et nous soutiennent ainsi qu'à tous nos détracteurs parce que ce bilan doit bien les agacer. Profitez autant que nous de la vie, parce qu’elle est belle la vie avec du ludique dedans…

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (52)

Default
MimietAlex
MimietAlex
Bonne année Tric trac ! Et longue vie à vous !
kakiman
kakiman
Bonne année à vous également ;-)
drak56
drak56
Bonjour et bonne année 2018 à la TT Team. Fier de faire partit des 1.000, hate de voir la suite !!
drak56
drak56
Bonjour et bonne année 2018 à la TT Team. Fier de faire partit des 1.000, hate de voir la suite !!
astridlise
astridlise
Félicitations à toute la TricTrac Team pour votre travail et vos excellents résultats..
WaibCam
WaibCam
Bravo ! et bonne année 2018 :)
jfk
jfk
Bonne Année à tous et merci à la trictrac team.
Bruno S
Bruno S
Merci Mr Phal, quel honneur de vous lire ! Encore Bravo pour votre boulot et la famille Tric Trac que vous avez créée ! Je ne peux plus m'en passer, je suis devenu TricTrac Addict :-)
SAPEUR
SAPEUR
Bonne année à toute la communauté ludique plein de bonheur, santé, amour, argent+++ et plein d’heures de jeux
arkeyeneth
arkeyeneth
Bonnes fêtes à toute l'équipe et merci pour tout votre travail :)
Bientôt 10 ans que je vous suis, et la passion ne s'est pas éteinte.