Monsieur Phal

Dobble Chrono est arrivé

Dobble Chrono est arrivé

Vous rentrez de vacances, votre « Dobble » est tout abimé parce que vous avez joué sur la plage, au camping, dans le train, en pique-nique… Il vous faut en racheter un exemplaire. Absolument. Attention, le nouveau « Dobble » est arrivé en boutique et peut-être que vous allez préférer celui-là…

Chrono.

Cette nouvelle version est comme la précédente, sauf qu’elle contient un chronomètre électronique qui va vous permettre de mettre en place de nouvelle variante, par exemple elle permet de jouer en solo.

Fin juillet, nous avons écrit un article de présentation, mais peut-être étiez vous sur la route du retour, ou sur celle du départ, et vous ne l’avez pas lu. Mais comme la vie est formidable et que rien sur le Net ne disparaît, vous allez pouvoir lire ce splendide article comme s’il avait été publié il y a 10 minutes. C’est beau.

Il y en a 5 nouvelles variantes

  • « Point de contrôle »
  • « Contre la montre »
  • « Le petit train »
  • « La récolte »
  • « La chaise musicale »

Sur les étals.

Donc, les boîtes sont arrivées vendredi 30 septembre, parce qu’Asmodee livre ses nouveautés en général le vendredi. Le prix public conseillé est de 19,99€, mais vous allez pouvoir le trouver certainement autour de 18€.

Default

Quoi de plus ?

Rien, ceci est un flash d’annonce d’arrivée sur les étals, et nous avons déjà tout dit sur « Dobble Chrono ». À vous de voir si cette version vous convient mieux que la précédente, mais vu la différence de prix…

► L'explipartie dans la Tric Trac Tv il y a 3 ans, c'est par ici !


« Dooble Chrono »
Un jeu fait par des gens dont Play Factory, Divertis et Asmodee
avec 5 nouvelles variantes signées Jean-François Andreani, Toussaint Benedetti et Tatiana Montandon
Pour 1 à 6 joueurs
à partir de 7 ans
pour des parties de 15 minutes
édité par Asmodee
Distribué par Asmodee
Prix public conseillé : 19,99€
Sortie : là !


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires

Default