Lapinesco

Devenez le gardien de votre Tiny Epic Galaxie

Devenez le gardien de votre Tiny Epic Galaxie

21c75b62ef10453a41a2763faa43a30068c0.jpe

 

Tiny Epic Galaxies est le premier de la gamme des Tiny Epic de l’éditeur Gamelyn Games que Pixiegames va sortir en français (Tiny Epic Quest suivra en septembre).

C’est un jeu de Scott Almes, illustré par William Bricker pour 1 à 5 joueurs, il sera disponible, en français, dans toutes les bonnes crémeries terriennes aux alentours de la dernière semaine de mai 2017.

 

De quoi ça parle ?

 

Votre Galaxie est surpeuplée, il est grand temps pour votre empire d’élargir ses frontières. Agrandissez votre flotte, étendez votre influence, et colonisez des planètes au nom de la conquête spatiale. Mais attention, d’autres empires galactiques ont les mêmes ambitions que vous et l’espace lui-même n’est plus assez vaste pour tous. À vous de manœuvrer votre flotte et de coloniser les meilleures planètes à la barbe de vos adversaires. Devenez les maîtres du multivers et laissez vos rivaux flotter sur des astéroïdes à la dérive !

Bref, gagnez un maximum de points de victoire, et tout cela avec des dés, des cartes et des meeples fusées !

 

La petite boite plus grande à l’intérieur

 

Le bon spationaute économise sa monture, donc ne m’en voulez pas de vous copier/coller une page du livret de règle :

bcf2bb8eacedbb098faf459616dbfda440f1.jpe

 

Qu’ajouter ?

Il y a 5 plateaux joueurs car le jeu est jouable jusqu’à 5, le verso de chaque fiche est dédié à une galaxie renégate du mode solo (5 niveaux de difficultés donc).

Le plateau contrôle sert d’aide de jeu (récap des 6 faces de dés et actions associées) et permet de suivre la consommation des dés du joueur actif.

Pour le reste je vous en parle un peu plus bas en situation :)

 

La mise en place

Chaque joueur choisit un empire galactique (comprendre une couleur) et récupère la carte plateau, les 4 vaisseaux, les marqueurs Energie, Culture et Empire associés. Il place le tout comme indiqué ci-dessous, 2 vaisseaux fièrement debout au centre de sa galaxie mère, les 2 autres sur la piste d’upgrade vaisseaux, il démarre avec un niveau d’énergie à 2, et de culture à 1, idem pour son niveau d’empire.

Chaque joueur reçoit aussi 2 cartes « missions secrètes », il en défausse une et garde l’autre planquée sous son plateau galaxie.

Pour un joueur cela nous donne :

6c8a9e5b0864d1c79d0b75fa502e95250f20.jpe

On mélange les 40 cartes planètes, et on en propose autant que le nombre de joueur +2 (sauf à 5 où on en présente 6, et non 7 si vous avez fait l’addition).

Les 7 dés sont posés au centre à côté du plateau Contrôle.

Et pouf c’est terminé pour la mise en place, en moins d’une minute on attaque une partie !

 

67a5c842cb4650998c8550b6fc8aae2f456a.jpe

Ci dessus un exemple pour 3 joueurs

 

Comment on joue ?

Le joueur le plus jeune commence. Les joueurs jouent ensuite chacun leur tour dans le sens horaire jusqu’à ce qu’un joueur atteigne 21 points de victoire ou plus, puis on finit le tour de jeu de manière à ce que chacun ait joué le même nombre de tours.

A son tour, le joueur (dit le joueur actif) lance le nombre de dés correspondant à son niveau d’empire galactique (les joueurs démarrent avec 4 dés et pourront potentiellement finir à 7).

Son niveau d’empire ? haaa je sens que je vous ai un peu perdu, précisons ce qui doit être précisé :)

Sur la droite de votre plateau galaxie vous pouvez voir 4 pistes, à l’extérieur, celle du niveau d’empire (je vous expliquerai après comment les joueurs peuvent upgrader tout ça) qui va impacter les 3 autres via ses paliers.

 

De l’intérieur vers l’extérieur nous avons donc :

  • les points de victoire (on démarre à 0, et on peut monter à 8)
  • le nombre de dés que l’on peut lancer à son tour (de 4 à 7)
  • les vaisseaux disponibles pour la conquête (le premier se débloque au niveau 3, le second au niveau 5)

Donc on reprend, le joueur lance ses dés et se tient prêt pour les activations successives !

Activer un dé, c’est réaliser l’action correspondante et le placer dans le plateau contrôle. Un joueur n’est jamais obligé d’activer l’ensemble de ces dés (parfois on ne peut pas tout faire), et peut gratuitement à tout moment de son tour relancer un ou plusieurs dés non activés (donc on ne touche pas à ceux stockés sur le plateau Contrôle). En payant une énergie (on déplacement le marqueur énergie d’un cran vers le bas), un joueur peut faire une relance (mêmes conditions que précédemment).

Je vous parle de l’action "suivre le joueur actif" et promis j’attaque la description des 6 actions.

Durant le tour du joueur actif, après qu’il ait activé un dé, tous les autres joueurs ont la possibilité de suivre cette action. Pour suivre, un Joueur doit dépenser 1 Culture (on déplacement le marqueur culture d’un cran vers le bas) et ainsi copier l’action du dé.

Donc si on a de la culture on peut (aussi) bénéficier des actions des autres !

 

Le petit rappel sur les plateau joueur : bd69fe4900c87b59737b872a366386ac0467.jpe

 

Les actions des dés (enfin…)

Elles sont au nombre de 6 (pour des dés à 6 faces, avouez que c’est malin)

638b3bf65fb3f03cf9a17011c099b103bab9.jpe

 

Déplacer un vaisseau (plutôt pratique pour une conquête galactique)  f3346ac2190fdfe0c8e5c6c037419464e9f7.jpe

Prenez un de vos vaisseaux (au début, vous en avez 2 accessibles) et déplacez le vers une des planètes disponibles (cf. mise en place). En arrivant sur la planète, deux options s’offrent à vous :

  • Se poser (image du haut) - Posez un vaisseau sur la planète (en position verticale) et effectuez immédiatement l’action indiquée en bas de la carte.
  • Rester en orbite (image du bas) - Couchez votre vaisseau sur la case de départ de la piste Colonie de la planète. Le Symbole Diplomatie ou Économie présent en fin de piste détermine laquelle de ces actions vous permettra d’avancer votre vaisseau sur la piste. Le 1er joueur à atteindre la dernière case de la piste colonisera la planète.

2b62139eb4edcb9dd38e5390914da838c17b.jpe

 

Acquérir des ressources

 a36f4ac7981839150d956a6c93ff5f1515c2.jpe

Les planètes peuvent produire un des 2 types de ressources : Énergie et Culture. Quand un dé Ressource est activé, récupérez une ressource par vaisseau en orbite ou à la surface des planètes présentant cet icone (les vaisseaux sur votre plateau Galaxie acquièrent de l’Énergie).

Comme vu plus haut, déplacez en conséquence le pion Culture ou Énergie sur la Piste ressources de votre galaxie. Vous pouvez avoir au maximum 7 ressources de chaque type.

ffa72746aec38a47aa77788e5d5949891ea8.jpe

Sur l'exemple ci-dessus, le joueur gagnerait 2 niveaux de culture.

 

Progression de la colonisation

4438b8733a11dda6ce1a5854a0670c57ce3f.jpe

Selon la planète, vous devrez user de Diplomatie ou d’Économie pour faire progresser vos vaisseaux en orbite sur sa piste Colonie (Rappel les vaisseaux posés sur la planète ne colonisent pas). Le symbole figurant sur la dernière case de la piste Colonie détermine l’action à utiliser (sur la planète ci-dessus, c'est par l'économie que vous la coloniserez). Activez un dé avec ce symbole pour avancer un vaisseau d’une case sur la piste.

Lorsqu’un joueur atteint le symbole Diplomatie ou Économie sur la dernière case de la piste, il a colonisé la planète ! Tous les vaisseaux présents sur la carte sont renvoyés dans leur galaxie d’origine. Le joueur prend la carte planète qu’il a colonisée et la glisse sous la section Action de son plateau Galaxie, de sorte que le texte et les points de victoire de la planète soient visibles (les chiffres dans les cercles nébuleux). Il annonce alors son nouveau total de points de victoire.

7755536a419aa5ac71e9f51b8b950a6a7ff0.jpe

 

Puis on remplace la planète colonisée par une nouvelle carte Planète de la pioche.

 

Last but not the least, l’action colonie !  f60cac481193c68d668184f789e34eb070e9.jpe

Activez ce dé pour effectuer l’action de votre plateau Galaxie ou d’une de vos planètes colonisées.

L’action du plateau Galaxie est identique pour l’ensemble des plateaux joueur, il s’agit de l’amélioration de votre niveau d’empire galactique (rien que ça).

Dépensez le nombre de ressources inscrit sur le prochain niveau de votre piste Empire. Ce coût doit être payé entièrement avec un seul type de ressource : Énergie ou Culture.

Par exemple, sur l’exemple ci-dessous pour passer du niveau 2 à 3, vous devez dépenser 3 Énergies OU 3 Cultures, et non une combinaison des 2.

ec87fc47b8618aa5d43dd5c3ce6623e53ee1.jpe

Le tour d’un joueur prend fin quand il a activé tous les dés qu’il souhaitait (les autres joueurs ont eu l’opportunité de suivre, en payant une culture, chacun de ses dés). Le joueur prend le nombre de dés que lui permet son niveau d’empire et on repart pour un tour :)

 

Mais, mais et les missions secrètes ??

Au temps pour moi (et non autant pour moi, je vous laisse discuter ce point en commentaires), une fois la partie terminée, chaque joueur révèle sa carte Mission Secrète. Si un joueur a atteint l’objectif de sa carte, il obtient les points de victoire indiqués. Chaque joueur fait le total de ses points de victoire. Le joueur ayant le plus de points de victoire remporte la partie !

 

La conclusion et un peu du mode solo

Le mode solo fait intervenir une galaxie renégate (les 5 versos des plateaux joueur pour 5 niveaux de difficultés), il se met en place quasi comme le mode 2 joueurs (les renégats démarrent sans ressource, mais avec 4 vaisseaux disponibles).

 Pour le reste, les renégats fonctionnent quasi comme un joueur humain, ils déplacent leurs vaisseaux et font le forcing pour la colonisation (ils ne se posent pas sur les planètes), ils acquièrent des ressources pour avoir plus d’actions et monter leur niveau d’empire (ne suivent ni ne relancent par contre). Par contre sur l’action colonie, ils attaquent votre galaxie, et plus leur niveau est fort, plus les conséquences sont pénibles.

244f60c823d813eba9172a824ed6fe5ee56e.jpe

Vous devez toujours gagner en atteignant les 21 points de victoire (les cartes missions secrètes ne sont pas utilisées en solo), de leur côté, à ce palier des 21 pts s’ajoute la condition de développement maximum (s’ils arrivent en haut, le chaleureux picto crâne, c’est plié pour vous).

 

Je pense avoir quasi tout dit sur Tiny Epic Galaxies, petite boite mais vraiment un gros plaisir ludique. Le jeu s’explique, se joue et se met en place rapidement, c’est fun, interactif (on peut jouer pendant le tour des autres, on se tire la bourre sur la colonisation).

Pour ne rien gâcher le mode solo est vraiment sympa et addictif !

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (2)

Default
ThierryLefranc
J'achète !
khaali
khaali
Très bonne nouvelle que la traduction de cet excelent jeu. L'éditeur en a-t-il profité pour corriger le bug qui permet à un joueur malin de rentrer en boucle infinie avec la bonne combinaison de cartes et d'actions? Le consensus sur BGG était de rajouter la regle "un vaisseau ne peux pas être déplacé deux fois de suite".