Plato magazine

dead of winter 75, ou plato, Allez savoir…

dead of winter 75, ou plato, Allez savoir…

Plato 75 est de ceux qui comptent dans la vie d'un joueur. Toujours, nous joignons un goodie au magazine. Parfois ce sont deux goodies qui sont joints au lieu d'un seul. Enfin, il arrive que l'actualité chaude et bouillante touche de son doigt magique notre une: la figurine cartonnée de Kodiak-Colby et ses deux cartes pour Dead of winter (Filosofia), ainsi que la carte Kebab du coin pour Istanbul (Matagot) accompagnent ainsi Plato 75, pour votre session de lecture d'avril 2015. Quant à la nouvelle maquette, elle reste d'actualité. Ben oui! On ne va pas revenir en arrière, surtout après la vague d'enthousiasme qu'elle a soulevée.

Default

Besoin d'un petit aperçu de ce Plato 75? Voyez plutôt…


Jon Gilmour, coauteur de Dead of winter

Simplicité du système de jeu, dimension narrative, importance du thème et des personnages : Dead of winter atteint une forme d’équilibre du jeu semi-coopératif. Quelles recettes Jon Gilmour a-t-il employées pour dynamiter les clichés du genre et dynamiser le thème des morts-vivants ?

Un état des lieux avec Martin Wallace

La sortie de Mythotopia est l’occasion de faire le point sur la situation de Martin Wallace dans le monde ludique. L’histoire de la création de ce jeu s’avère en effet représentative des difficultés que traversent les petites structures de nos jours. L’auteur a accepté de commenter les aléas qui ont présidé à ce travail d’édition, ses projets pour l’avenir, ainsi que sa vision d’un marché en forte évolution.

Rencontre avec Kristian Amundsen Østby

Né en 1980, vivant à proximité d’Oslo avec sa femme et ses deux enfants, Kristian Amundsen Østby est… médecin ! Mais lorsqu’il en a terminé avec ses patients, c’est nous qu’il a choisi de soigner avec ses jeux. Créateur depuis sa jeunesse, il a cofondé l’année dernière Aporta Games, sa maison d’édition, avec Eilif Svensson et James Tandy. Diagnostic d’une maladie ludique.

À la découverte de Piatnik

Piatnik est une institution en Autriche. Fondée à Vienne en 1824 et toujours dirigée par les descendants de son créateur, la société est fière de sa longévité, et d’avoir, encore aujourd’hui, son pôle de production au cœur de la capitale autrichienne.

Rencontre avec Scott Almes

Il aura fallu un peu plus d’un an et deux projets Kickstarter au succès phénoménal pour faire de Scott Almes un auteur reconnu et surtout attendu. Ayant levé la bagatelle de 450 000 $ la même année en proposant deux jeux issus d’un univers médiéval fantastique, le papa de la série des « Tiny epic » est l’illustration même du phénomène dont nous parlions dans un précédent dossier sur la folie des microjeux (voir Plato n°66). Loin de se reposer sur sa réussite toute fraîche, il revient avec un troisième titre qui plante le décor dans les étoiles : Tiny epic galaxies. Au moment où nous écrivons ces lignes, le projet a déjà récolté plus de fonds que Tiny epic kingdoms avec un total de plus de 400 000 $, et lui reste encore quinze jours… Nous avons contacté Scott Almes pour discuter avec lui de cette folie.

Rencontre avec Cédric Lapouge

Les enquêtes publiées par Ystari pour Sherlock Holmes détective-conseil (SHDC) sont de diverses origines. Outre les textes originaux retravaillés, l’éditeur a eu l’idée de s’adresser aux fans et de leur proposer de mettre leur plume au service du célèbre détective. À l’occasion de la parution de L’homme sans visage, la vingtième et dernière enquête publiée à ce jour, nous avons rencontré l’homme qui se cache derrière les lignes : Cédric Lapouge.

Compte-rendu du Festival international des jeux de Cannes 2015

Cette année encore, c’est plus de 150 000 entrées qui ont été comptabilisées par les organisateurs du Festival international des jeux de Cannes. Et ce, malgré les désagréments occasionnés par un plan Vigipirate renforcé courant février en région PACA. Que retenir de cette édition ?

Liste des jeux chroniqués

7 wonders: Babel (Repos Prod)
Activity junior (Piatnik)
Body party (Cocktail Games)
Cardline: dinosaures (Bombyx)
Cyclades: Titans (Matagot)
Dead of winter (Filosofia)
Difference (Gigamic)
Dreaming spires Secret (Games Company)
Escape – big box (Queen Games)
Escape from zombie city (Queen Games)
Istanbul (Matagot)
Joe’s zoo (Piatnik)
Kang-a-roo (Piatnik)
King’s gold (Blue Orange)
Lap dance (Artipia Games)
Memo match (Piatnik)
Mythotopia (Treefrog Games)
Numerabis (Piatnik)
P.I. (Treefrog Games)
Onk-onk (OldChap Éditions)
Pandémie: contagion (Filosofia)
Pandémie: le remède (Filosofia)
Piratoons (Art of Games)
Sea emperor (Pétard Troll)
Tortuga (Queen Games)
Venezia 2099 (Piatnik)
Witness (Ystari)

Pour vous abonner, c’est ici.
Pour acheter ce numéro 75, c’est ici.

Date de parution prévue: le 10/4/15.

Default

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (8)

Default
Plato magazine

Certainement chez Variantes et au Damier de l'Opéra, et sans doute d'autres, mais nous ne sommes pas au courant de toutes les boutiques qui commandent du Plato auprès d'Asmodee, malheureusement.

tihroflan
tihroflan

Et dites-moi, on peut vous acheter ou donc, sur Paris ?

Plato magazine

Oui, nous avons constaté cela aussi de notre côté. Cela a été corrigé sur le numéro suivant (le presque actuel 75 donc) en optant pour une fonte un peu plus grasse. Et si on devait constater que cela ne suffit toujours pas, on monterait encore d'une graisse, tidju!

gobarkas
gobarkas

La nouvelle maquette est très jolie. Juste un petit problème de lisibiilté avec certaine polices qui sont tellement fines qu'on ne les voit presque plus. Un petit chanegment là dessus, et ce sera parfait :)

Djinn42
Djinn42

Jolie maquette, c'est vrai.

Serge A. Storms

très bien, merci beaucoup !

Plato magazine

Le kebab du coin est une tuile alternative à la fontaine. Le joueur qui y arrête son marchand a le choix entre deux options :
— soit rapatrier tous ses assistants (comme avec la fontaine) ;
— soit payer 2 livres pour déplacer son pion Famille sur n’importe quel lieu et en réaliser l’action (sans tenir compte des éventuelles rencontres). Il ne peut pas choisir cette option si son pion Famille est au poste de police. S’il choisit cette option, il doit suivre les règles normales de tout autre lieu : recueillir ou déposer un assistant et payer tous les autres marchands présents au Kebab 2 livres chacun.
Après cela, le marchand peut rencontrer le gouverneur et le contrebandier s’ils sont présents, comme d’habitude.

Voilà ;-)

Serge A. Storms

une petite légende pour la carte d'Istanbul ?