arthelius

Critique d’extension : Barenpark Les grizzlis arrivent

Critique d’extension : Barenpark Les grizzlis arrivent


J’avais vraiment aimé Barenpark, un des meilleurs jeux de l’année, injustement méconnu, et peut être même l’un des meilleurs dans sa catégorie, il est simple, accessible et malin. Mais voilà qu’une extension arrive, et avec elle plusieurs questions : qu’est-ce que cela va apporter de plus ? Est-ce que cela va complexifier le jeu ? Le rendre moins digeste ? Autant de questions légitimes, auxquelles je vais tenter de répondre avec cette critique.


Rappel des faits


Rapidement, dans Barenpark, vous gérez un parc d’ours dans lequel à votre tour vous allez acquérir une tuile ou en poser dans votre parc recouvrant ainsi des icônes qui vous permettront d’obtenir des tuiles spécifiques. Tout ceci dans le but de gérer au mieux votre acquisition afin de faire le meilleur score possible. 


Dans l’extension Grizzly, vous allez jouer avec des tuiles supplémentaires : les fameux grizzlis. Pour les obtenir vous devrez pendant votre tour, défausser un espace vert et une animalerie pour prendre en échange une tuile Grizzli, que vous pourrez poser dans votre parc. Étant donné la grandeur de ces tuiles, chaque parc ira jusqu’à 5 grandes tuiles de jeu au lieu de 4 avant. Ces tuiles spécifiques bénéficient d’une sortie qu’il ne faudra pas boucher.


Les monorails seront joués d’une manière différente, on les obtient directement lorsqu’on pose un espace vert dans son parc, déposant alors le pilier dans un carré de cet espace. Puis à 2 cases de là, il faudra parvenir à poser un autre espace vert, afin de mettre un autre pilier et surtout d’ajouter un monorail qui relie les deux avec dessus des points, qui iront decrescendo. Par contre, il sera interdit de faire des boucles ou des lignes droites, ou bien sûr de les poser en diagonal, et surtout, il ne peut y avoir qu’une seule ligne de monorail par parc. À la fin de la partie on compte les points avec ceux du monorail. Il sera possible de mélanger les 2 extensions afin d’approfondir encore plus le jeu et de se créer des migraines.

 

Tric Trac


Carton et montage


La boite est bien remplie et en plus, elle est de la même taille que la précédente, ce qui est plus pratique pour les ranger. À l’intérieur de nouvelles tuiles aux formes variées (et chiantes à placer dans le jeu) : les grizzlis, accompagnés par des monorails à monter et de nouvelles tuiles Objectif. Le tout étant dans la même veine graphiquement que le jeu de base, logique. C’est pas hyper beau, il faut l’avouer, mais ça reste dans les normes proposés par Lookout Games, avec eux ce sont les mécaniques qui priment. Une bonne édition qui ne fait pas pâle figure.

 

Tric Trac


Lorsque la simplicité côtoie la prise de tête


Les deux extensions sont excellentes, voilà, c’est dit ! Les grizzlis reste une extension assez simple qui n’apporte que quelques points bonus sur les tuiles les plus complexes, et qu’il faudra donc acquérir en fin de partie lorsque les animaleries ne valent plus grand-chose. Par contre le monorail représente un challenge plus élevé, car il faudra vraiment se casser la tête pour parvenir à faire le maximum de points tout en ne se bloquant pas sur son plateau. Et si vous ajoutez les grizzlis et leurs tuiles aux formes étranges vous obtenez un véritable casse-tête ! Et vous pouvez encore ajouter les objectifs si vous êtes maso. Les deux extensions offrent donc deux ajouts complémentaires et agréables qui renouvellent vraiment le jeu tout en boostant sa durée de vie, sans pour autant rallonger les parties, même si j’ai une préférence pour le monorail qui apporte un plus vraiment original et bien intégré au jeu de base.

 

Tric Trac

Exemple à ne pas suivre car il y a une erreur de pose.


Ne touchez plus à rien !


Oui ne touchez plus à rien, avec cette extension Barenpark est devenu un jeu hyper complet, un hit en puissance ! Il n’en faut pas plus ! Le jeu reste accessible et amusant, tout en proposant quelque chose de neuf. Les grizzlis apportent un peu de renouveau dans le placement des pièces, tandis que les monorails apportent de la complexité dans le score et la pose, ça ajoute une couche vraiment sympathique qui donne un second souffle au jeu et permet ainsi de mélanger et modérer les expériences. Et n’oublions pas les nouveaux objectifs, qui dans le jeu de base étaient déjà une excellente idée pour booster la durée de vie. Si vous avez aimé Barenpark, foncez cette extension est indispensable pour profiter encore plus du jeu et lui offrir de la consistance. Et si vous n’avez pas encore le jeu de base, qu’attendez-vous pour le procurer !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires

Default