arthelius

Critique de Tales of Glory

Critique de Tales of Glory


Fort et courageux comme vous êtes, vous êtes tout destiné à un grand avenir, à devenir un héros, si, si ! Les trésors, les monstres et les compagnons de route vous attendent déjà pour partir vers de grandes épopées. Il est temps d’entrer dans la légende et de combattre pour la gloire ! 


Pour la gloire !


On dispose le plateau au centre, du côté du nombre de joueurs correspondant, on fait tirer à chaque joueur un héros et on lui donne les jetons correspondants à celui-ci, ce héros lui servant de tuile de base. Dans le jeu, il existe plusieurs types de ressources pour acheter de nouvelles tuiles, les pièces et les potions (qui sont aussi des jokers pour la magie et le combat seulement), qui sont défaussées à chaque achat et la magie et le combat qui eux sont conservés après un achat. Chaque tuile possède donc plusieurs infos, son coût, le bonus qu’elle octroie (immédiat ou en fin de partie), les coffres que vous pourrez ouvrir avec une clé et enfin les chevrons sur les côtés ou leur absence en partie. On dispose au début de chaque tour 6 tuiles sur le plateau, les joueurs vont alors avec leurs cartes numérotées, choisir simultanément l’une des tuiles en jouant une carte correspondante. En partant du premier joueur, on récupère alors la tuile convoitée, si celle-ci est déjà prise à votre tour, vous pourrez alors en choisir une autre, en sachant aussi que les 3 en haut du plateau coûtent 1 pièce en plus. Vous pourrez la défausser pour gagner des ressources, sinon vous devrez payer son coût pour pouvoir la poser en suivant les chevrons pour l’ajouter à votre zone de jeu. Si vous parvenez à rassembler une clé, vous pourrez la jouer sur l’une des coffres des deux tuiles qui auront servi à la former et ainsi bénéficier d’un bonus. On défausse une partie des tuiles restantes, on fait descendre celle qui reste puis on en repioche de nouvelles. Le jeu se joue ainsi sur 10 tours, au bout desquels les joueurs vont comparer leur majorité sur les ressources du jeu, en ajoutant les points gagnés en abattant des monstres et les points offerts par les pouvoirs des tuiles. Le joueur avec le plus de points l’emporte. Une variante propose d’ajouter des tuiles Quête que vous pourrez jouer en plus lors de votre tour afin de bénéficier de bonus supplémentaires.

 

Tric Trac


Thermo top


Petit à petit Ankama, commence à se former une bonne expérience dans le thermoformage, et celui de Tales of Glory est vraiment top, c’est simple tout à une place, une place marquée à son effigie qui plus est. Certains feraient bien d’en prendre de la graine ! Au niveau du style graphique, on est dans du SD, du chibi et ça passe très bien, surtout sur des tuiles carrées où les détails doivent être réduits. Il y a pas mal d’infos sur chaque tuile, mais celle-ci sont bien lisibles et les pictos sont bien représentatifs. Par contre, il y a beaucoup de matériel, entre les tuiles, les nombreux jetons de toutes sortes et les cartes, sans oublier les plateaux. Tales of Glory bénéficie d’une excellente édition qui ne souffre d’aucun défaut sur ce point. 

 

Tric Trac

 


Un jeu chevronné


Il n’a l’air de rien ainsi, tout mignon qu’il est avec ses petits personnages, mais voilà Tales of Glory est assez retors et demande une vraie gestion assidue de ses ressources pour parvenir à obtenir les meilleures tuiles et au bon moment. Vous serez toujours sur la corde raide, mais fort heureusement pas mal de tuiles offrent de jolis bonus, mais pour cela, il faudra réussir à se les offrir, ce qui n’est pas toujours aisé, il faut bien le dire. Le rôle du premier joueur, qui devra obligatoirement changer à chaque tour, est primordial pour être sûr d’obtenir ce que l’on souhaite. Il faut dire que les scores se jouent dans un mouchoir de poche en fin de partie. Tout est très clair, mais aussi très fluide dans le jeu, les tours s’enchaînent sans mal et surtout sans temps mort et l’on ne voit pas les 10 tours passer d’une partie qui dure 45 minutes. Il y a toujours quelque chose à faire, mais en contrepartie cela vous coûtera toujours quelque chose, et le hasard contrôlé par 3 pioches différentes aux valeurs graduelles renouvèle très bien les parties, de même pour les héros de base et les quêtes. Un jeu familial certes, à partir de 10 ans, mais que vous pourrez sortir pour jouer entre amis, de 2 à 5 joueurs, d’ailleurs Tales of Glory ne possède pas vraiment de meilleure configuration, à 2, il est aussi très sympa, tandis qu’à 5, il sera plus chaotique et hasardeux, plus foutraque sur l’obtention des tuiles. Comme je le disais, la durée de vie est bonne et le thème ressort ce qu’il faut pour cimenter le tout et rendre le jeu plus accessible. On ressort de ses parties avec l’envie d’y rejouer.

 

Tric Trac

Tric Trac


Rentrer dans la légende


Tales of Glory est un excellent jeu, de celui que l’on sort pour se détendre même si l’on sait que celui-ci demande pas mal de réflexion et de choix. C’est le jeu facile à ressortir, car ses règles sont rapides et simples à retenir, de plus il s’adapte à un large public et propose une expérience riche et amusante qui en plus se renouvèle très bien. Un excellent jeu, offert dans un bel écrin à découvrir sans plus tarder !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (1)

Default
jeuxpourdeux
jeuxpourdeux
Chouette un jeu de tuiles !
Les illus de Tales of Glory sont à tomber par terre (merci Miguel Coimbra) et que dire de ce thermo... waouh !
(ou comment joindre l'utile à l'agréable :) )
Merci Tric Trac encore une fois convaincu qu'il nous faut tester ce jeu au plus vite à deux !

https://jeuxpourdeux.fr/