Critique de Logidongo (semaine spéciale rentrée)

Critique de Logidongo (semaine spéciale rentrée)
arthelius


La série des Dingo se poursuit et c’est au tour de la logique de passer sous son giron. Et cette fois-ci exit les animaux et place à un homme préhistorique. Aurez-vous assez de logique (enfin surtout vos enfants) pour aller chasser le mammouth ? C’est ce que nous allons voir.


Le pré carré


Le jeu va vous mettre au défi, et cela, de plusieurs manières. C’est ainsi qu’ils seront classés en 5 raisonnements, tous tournant autour du calcul. Additions, croisement de valeurs, décomposition d’un résultat et raisonnement par hypothèse. Ne prenez pas peur, c’est très simple au fond. Le niveau des défis étant indiqué par des étoiles. Les Logidéfi, jouables en coopération de 1 à 4 joueurs, vous demanderont de trouver la position correcte de 9 cartes sur la grille, en s’appuyant sur les cartes qui se trouvent sur les bords pour arriver au bon résultat sur chaque ligne et colonne. Un peu comme au sudoku. Les Créadéfi, pour 2 à 8 joueurs, demanderont à l’un des joueurs de créer un défi que les autres devront résoudre. Il est aussi possible de jouer en équipe. Bien entendu des défis vous seront proposés directement dans le livre, ainsi que leurs solutions.

 

Tric Trac


Métal et poils de mammouth


Dans une jolie boite métallique, rectangulaire cette fois-ci et non carrée, vous trouverez de nombreuses cartes colorées, des longues et des carrées. Graphiquement, c’est simple, vectoriel, et l’on en demande pas vraiment plus étant donné la cible du jeu : les enfants. Le jeu tiendra dans le temps, car la boite est rigide, aucune crainte à avoir à ce niveau. L’édition est basique mais jolie et de bonne facture.

 

Tric Trac


Des défis partout


En se basant sur la logique Logidingo fait aussi travailler les mathématiques. Avec ses cartes, il devient quelque chose de plus tangibles que des feuilles de papier. Il est alors facile de s’y adonner en famille afin de résoudre ensemble les défis, ou bien de laisser son enfant le faire seul en l’aidant lorsqu’il a besoin, du moins pour la partie Logidéfi. La variante Créadéfi demande déjà plus d’implication et de maîtrise du sujet, car il va être question de créer des défis qui seront joués par les autres. Fort heureusement il n’y a aucune contraintes de temps. Ce mode est plus là pour vérifier et confirmer les apprentissages fait par l’enfant, s’il parvient à créer un défi, c’est qu’il a saisi le principe. Deux façons de jouer qui se complète parfaitement. 

 

Tric Trac


Logidongo peut se jouer seul ou à plusieurs, jusqu’à 8, à partir de 7 ans. Bien entendu nous sommes avant tout devant un jeu d’apprentissage, d’énigmes, plus que devant un jeu de société classique, il faut bien en avoir conscience avant d’en faire l’acquisition. L’idée de base est d’acquérir ces notions de logiques et de calculs en ayant un support ludique. Ce n’est pas un véritable jeu, même si le mode Créadéfi s’en approche tout de même. Je préfère le souligner.

 

Tric Trac


Tête au carré


Logidingo est à mes yeux plus un support pédagogique qu’un jeu. Mais ce n’est pas pour cela qu’il est mauvais dans sa tâche. Sa forme avenante et son matériel ludique, lui permettent de se fondre dans la catégorie des jeux sans-souci, tout en étant attrayant pour des enfants. Si vous possédez déjà un jeu de la gamme Dingo, vous savez déjà quelle est la forme de ces jeux et leur but. Pour les autres, si vous recherchez un jeu de logique simple, Logidingo remplira ce rôle, tout comme Minilogix ou Topologix. Ce sont des jeux énigmes avant tout et à ce titre Logidingo est un très bon représentant. 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires

Default