Critique de Dual Powers : Revolution 1917

Critique de Dual Powers : Revolution 1917
arthelius



Nous sommes en pleine révolution Bolchevique, les têtes pensantes du communisme font face au tsar Nicolas II, et vous allez jouer ces deux camps. Qui parviendra à remporter cette partie, ce duel politique ?



Dualité



On met le plateau au centre et dessus, on pose le marqueur de score au milieu de la piste, celui de la volonté du peuple commence du côté des révolutionnaires, le jeton barricade sur la flèche de la même couleur que la tuile barricade et enfin les marqueurs Mois et Jour sont placés sur le 1er mars.

Chaque manche va se dérouler en 5 phases : la pioche des cartes, chacun va en prendre 5 dans la pioche commune, puis chaque joueur en choisit une pour définir son objectif personnel, ensuite les joueurs jouent 4 cartes, puis on passe au scoring par zone et enfin, on procède au nettoyage. Le calendrier quant à lui va octroyer une action bonus aux joueurs le 15 et 31 du mois, dont certain qui donneront un bel avantage pour la partie. De plus, le joueur qui termine le mois prend le contrôle de la volonté du peuple, ce qui est l’une des conditions de victoire. Le scoring se faisant par l’acquisition de majorités sur les différentes zones, ce qui a pour conséquence de fatiguer les pions présents. S’ils sont mis une seconde fois dans cette situation alors qu’ils sont déjà fatigués, les pions sont remis dans la réserve. Les cartes proposeront 3 actions qui sont : le déplacement simple ou double, le recrutement de nouvelles unités et enfin le repos d’un pion fatigué. Les joueurs auront également 3 cartes Leader, qui feront avancer le calendrier de 9, 10 ou 11 jours, en plus d’offrir un pouvoir. La partie prend fin si le pion Soutien du peuple arrive au bout de la piste de l’un des deux côtés, désignant un vainqueur, ou si le calendrier avance jusqu’à octobre. Il existe également un mode solo.

 

Tric Trac



Je vois rouge



La boite est bien remplie, à l’intérieur, on retrouve des cartes, des tuiles bien épaisses et un plateau, sans oublier les pions en bois de forme bien particulière et sympathique. Aux pinceaux numériques, on retrouve Moriya, dont le style ne peut pas laisser indifférent, moi j’adore ! C’est d’ailleurs une des raisons qui m’a fait m’intéresser au jeu, en plus du fait que ce soit un jeu historique. L’ensemble est bien lisible, les cartes étant très sobres, peut-être un peu trop pour certain. Mention spéciale aux textes qui introduisent les principaux acteurs de cette période, c’est un avantage indéniable pour un tel jeu. Une belle édition qui donne envie et colle vraiment au thème du jeu.

 

Tric Trac



Le pouvoir au peuple



J’adore les jeux qui portent un message où qui une portée historique. Ce sont pour moi des jeux qui ont des choses à raconter, et depuis la nuit des temps l’homme aime qu’on lui raconte des histoires. Et quand c’est bien fait comme dans Dual Powers, on ne peut qu’acquiescer l’initiative. Si le jeu démarre doucement, au fil des tours la tension va monter et chaque action va devenir décisive. La partie guessing étant vraiment importante pour pouvoir anticiper et tenter de freiner son adversaire, le calendrier est donc au cœur du jeu pour pouvoir bénéficier des bonnes actions au bon moment. Le tout dosé avec de la gestion de main et du placement, donc peu de place au hasard si ce n’est celui de la pioche, pour un résultat qui fonctionne très bien. Il y a petit côté wargame, très léger, qui est bien sympathique, et permet de s’initier au genre en douceur si le cœur vous en dit. Surtout qu’une partie dure 45 minutes environ, pour 2 joueurs évidemment. D’ailleurs, il n’y a aucun souci à se faire sur la durée de vie qui sera très bonne grâce aux différentes situations et manières de jouer. Et le thème vous vous en doutez est très bien intégré et fait partie du plaisir de jeu, mais aussi celui de la découverte.

 

Tric Trac

 

Tric Trac


Révolution !



Dual Powers est un très bon jeu à 2 joueurs, sa mécanique est simple, mais fonctionne à merveille, les interactions sont nombreuses et l’immersion est bonne. C’est un jeu tactique et prenant qui en plus propose des parties assez courtes mais tendues, le tout avec un contexte historique bien intégré qui cimente le jeu. Si vous cherchez un jeu de confrontation original Dual Powers devrait vous faire de l’œil.

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires

Default