Critique de Dragon Master

Critique de Dragon Master
arthelius


En voilà un nom qui en jette, un nom qui fait rêver, un nom qui a traversé les âges (notamment celui du jeu vidéo), avec en plus celui de Reiner Knizia pour appuyer le tout. Dragon Master saura-t-il faire honneur à son nom ? Nous allons le voir de suite !


Maitre des dragons


Il s’agit d’un jeu pour 2 joueurs. On commence par se placer à l’angle d’une table, et non en face comme c’est souvent le cas, puis chacun reçoit 8 cartes, celles restantes sont mises de côté. À votre tour, vous devez poser l’une de vos cartes, adjacente à une déjà présente, puis c’est au tour de votre adversaire. Et ainsi de suite jusqu’à former un carré de 4 x 4 cartes. On procède alors au décompte. Chacun va compter les colonnes qui lui font face (ou lignes verticales, comme indiqué dans la règle si vous préférez), en suivant ce barème : une valeur présente une seule fois, vaut le chiffre indiqué, ensuite si les valeurs sont présentes deux fois dans une ligne elles donnent 10 fois la valeur indiquée (2 cartes de valeur 2, valent 20 points par exemple), si un nombre est présent 3 fois, cela vous fait gagner 100 points. Mais une astuce vient pimenter le tout : ça ne sera que la valeur la plus faible qu’il faudra prendre en compte pour le score final. Le joueur avec le score le plus élevé remportant alors la partie. Un mode tournoi vous propose de jouer en plusieurs manches.

 

Tric Trac


Où sont les dragons


Juste avant je vous parlais de manches, la règle évoque des figurines de Dragon pour compter les victoires, mais ces figurines ne sont présentes nulle part, un oubli ? étrange … Sinon le jeu est plutôt joli, avec de belles créatures et des cartes bien épaisses. La boite est menue et se faufile sans mal. Une édition classique, mais de qualité.

 

Tric Trac


La mère des dragons


Dragon Master est on ne peut plus simple, et les parties sont vraiment hyper rapides, de 5 à 10 minutes grand maximum. Pour un public hyper large de 8 ans. Il y a une pointe de hasard avec la main de base, et surtout les 4 cartes que l’on retire du jeu, mais après ça n’est qu’une question d’observation et d’adaptation à la situation. On calcule le tout et hop, il est déjà temps d’en débuter une autre. Rien de bien sorcier là-dedans, même si c’est un jeu avec des dragons. Un jeu hyper abordable quel que soit le public. Oui, mais voilà le jeu est justement peut être un peu trop simple, il y a certes du choix et un peu de tactique, mais ça reste hyper léger, et on restera facilement sur sa faim si l’on est un habitué des jeux de société plus costauds. Surtout que dans la catégorie des jeux à 2, la concurrence commence à se faire rude ! Certes, le coup des joueurs assis dans l’angle est bien vu, tout comme le fait de ne prendre que le score le plus bas, mais ça reste déjà vu et cela ne gonfle pas assez l’intérêt du jeu. Ça tourne, ça se joue hyper vite, ça s’emmène partout, mais ça reste léger. Surtout que le thème ne renforce pas la mécanique, comme souvent avec Knizia malheureusement, quant à la durée de vie, elle ne sera pas énorme, mais ce n’est pas le point faible du jeu.

 

Tric Trac

Tric Trac


Roti de dragon


Dragon Master fait son office et est un jeu hyper accessible, simple et efficace mais aussi trop léger à mes yeux. Peut-être vous suffira-t-il si vous cherchez quelque chose de rapide et de simple, mais si votre appétit ludique est plus féroce vous resterez sûrement sur votre faim.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires

Default