arthelius

Critique de Decrypto

Critique de Decrypto

 

Un message en provenance du passé, codé sur une vieille disquette vient de vous être délivré par un petit ordinateur à l’écran rouge. Trois chiffres sont inscrits dessus. Vous voilà seul face à ce mystère, enfin seul non pas vraiment, car ce code vous allez devoir le faire deviner à votre ou vos coéquipiers, et leur donnant à haute voix des indices. Mais prenez garde aux espions qui ont une oreille qui traine.

 

Une clé …

 

Chaque équipe va se positionner d’un côté de la table, tous ensemble. Cachées derrière leur paravent noir ou blanc, 4 cartes Clé sont enfichées dans les encoches, délivrant alors un mot clé visible de tous dans la même équipe. Chaque décrypteur va alors écrire sur sa fiche 3 indices. Le décrypteur blanc lit ses 3 indices à haute voix. Puis chaque équipe écrit sur sa fiche le code chiffré qui correspondrait à ces mots. L’équipe noire tente alors une interception en donnant le code qu’elle pense juste (sauf lors du premier tour). L’encrypteur blanc révèle le bon code, et selon la réussite de chaque équipe des pions sont distribués. Le jeu prend fin si l’une des deux équipes possède 2 jetons Interception ou Malentendu. Il est possible de jouer à 3 en adaptant les règles, tandis qu’un joueur joue les intercepteurs pour les deux équipes.

 

Tric Trac

 

Le petit frère de l’Apple II au royaume des calques rouges

 

Le jeu propose vraiment un super matériel, aussi bien graphiquement, avec un soin rétro apporté à chaque élément qui donne vraiment bien, que matériellement. En amateur de rétro je ne suis pas resté insensible à cette prise de risque visuelle qui m’a directement enchanté et donne un vrai cachet au jeu. Le coup des petits écrans rouges pour décrypter les cartes est une riche idée forte sympathique. Et ces petites disquettes où sont inscrits les codes, elles sont super ! Bref Decrypto s’offre à vous dans une édition de très grande qualité, dommage qu’il manque deux crayons dans la boite pour parfaire l’ensemble. Un gros coup de cœur éditorial !

 

Tric Trac

 

Ce n’est pas du morse

 

Je ne vous cache pas que le premier tour sera un peu laborieux, le temps de comprendre qui doit jouer et ce qu’il doit faire, surtout qu’il sert un peu de préparatif ce premier tour. Il faut dire que de jouer à côté de son ou ses partenaires à de quoi dérouter, habitués que nous sommes à jouer en face lorsqu’on joue en équipe. Et puis après il faut intégrer quand écrire et quand dire les indices, puis où noter ceux de l’équipe adverse. Bref il faudra un petit temps d’adaptation. Qui sera vite rattrapé par la rapidité des parties. Pas forcément limpide pour un party-game, Decrypto compense cela par une certaine originalité dans un genre où l’on pense avoir fait le tour de la question. Surtout que celui-ci nous est servi sur un plateau graphique assez immersif et efficace ergonomiquement.

 

Tric Trac

 

Les 12 ans indiqués, me semblent un peu surévalués, même si comme dans Dixit il faudra prendre garde à ne pas être trop explicite, et à surtout il faudra parvenir à noyer le poisson et à brouiller les pistes. Une subtilité pas évidente à maitriser en dessous de 10 ans. Même si le jeu propose une variante à 3 joueurs, à la manière de Codenames, préférez-lui une partie à 4 minimum, en sachant que vous pourriez vous ya donner jusqu’à 8, ce qui ne changera pas foncièrement le jeu. Accessible en famille, surtout si un joueur connait bien le jeu, il saura aussi accompagner les soirées entre amis sans aucun mal, ce qui vous changera de Codenames évoqué juste avant et qui mine de rien se rapproche de ce dernier, sans pour autant vraiment lui ressembler. La durée de vie est bonne, car les cartes possèdent 2 mots par face et sont doubles-faces, tout en sachant qu’il existe du coup beaucoup de combinaisons possibles.

 

Tric Trac

 

Decrypto décrypté

 

Decrypto est original et son matériel est utilisé à merveille. Pour autant il faudra être adepte des jeux de mots et surtout de déduction pour véritablement profiter de celui-ci, car mine de rien ce n’est pas le plus simple à prendre en main dans cette gamme. Non pas que les règles soient complexes, c’est plus les tours de jeu qui le sont. Mais les amateurs de codes et de déduction se régaleront avec Decrypto, surtout que le jeu peut se jouer jusqu’à 8, une belle manière d’égayer une soirée d’hiver entre amis avec une édition de qualité qui plus est !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

À suivre chez les blogueurs...

Commentaires

Default