arthelius

Critique de Cubirds

Critique de Cubirds


Si dans les comics de Picsou, il était possible de croiser des poules carrées lors de ses aventures, on n’avait encore jamais vu d’oiseaux épouser cette forme contre nature dans un jeu. Perchés sur leurs fils barbelés ou des poteaux en bois, ils vous toisent et vous regarde en attendant que certains réalisent une envolée et que d’autres rejoignent votre collection. Et Cubirds, justement, va-t-il rejoindre la votre de collection ? 


Cui cui


On mélange les cartes, puis on dispose 3 cartes par ligne sur 4 rangées, en prenant garde à ne pas mettre 2 oiseaux du même type sur la même ligne. Puis chaque joueur reçoit une carte qu’il placera devant lui, ce qui constituera le premier oiseau de sa collection, ainsi qu’une main de 8 cartes. La partie peut débuter. À son tour de jeu, le joueur devra obligatoirement choisir une race d’oiseaux de sa main et une seule, puis il déposera toutes les cartes qui s’y rapportent sur l’une des lignes en bordure. Si le même type d’oiseau figure dans la rangée, le joueur remporte toutes les cartes qui se trouvent entre ses cartes et celles identique de la rangée, et les place dans sa main. Il pourra aussi poser une race qui ne se trouve pas dans la ligne, et choisir ou non de piocher 2 cartes. On pioche alors une nouvelle carte pour compléter la rangée, jusqu’à que 2 oiseaux de types différents figure. Ensuite, facultativement, il pourra effectuer une envolée, pour cela, il doit posséder le nombre minimum requis indiqué sur la carte. S’il le possède, le joueur garde une carte Oiseau de cette envolée, et défausse les autres, s’il possède la quantité indiqué en second, il garde alors 2 cartes au lieu d’une, mais défausse les autres tout de même. Puis c’est au tour du joueur suivant. Dès qu’un joueur n’a plus de cartes en main, tous les joueurs se défaussent de leurs cartes, et tout le monde reprend 8 cartes en main. Le jeu prend fin immédiatement lorsqu’un des joueurs possède dans sa collection (devant lui) soit 2 races d’oiseaux composées de 3 cartes, soit 7 types d‘oiseaux différents. 

 

Tric Trac


Oiseaux en cage


Une boite carrée (et non-cubique), avec à l’intérieur des cartes et une règle, voici ce que vous propose Cubirds. Si souvent, je crache sur le fait que les jeux ne proposent pas des illustrations originales ou du moins marquées, je serais bien mal venu d’en dire autant de Cubirds. D’ailleurs, ce sont ses graphismes atypiques qui m’ont fait m’intéresser au jeu en premier, et le moins que je puisse dire, c’est que je ne fus pas déçu en ouvrant la boite. Les oiseaux sont vraiment mignons, et surtout leur réalisation est au top. Non vraiment, j’adore ! On pourrait regretter le fait que le jeu pourrait tenir dans une boite plus petite et plus rectangulaire, mais ça serait chipoter. Cubirds nous offre une excellente édition marquée et originale. 

 

Tric Trac


Cubes et birds


Cela faisait longtemps que cela ne m’était pas arrivé, mais à peine avais-je reçu le jeu que nous avons enchaîné les parties. Preuve que Cubirds nous avait fait une très bonne impression. Il faut dire que ces illustrations attirent et que ses règles simples enferment les joueurs dans sa cage de gameplay vraiment agréable. Parfaitement accessible à partir de 8 ans, il propose une expérience riche, non dénuée de tactique et de réflexion. J’ai juste une crainte, c’est que cette limite d’âge assez basse couplé à ces petits oiseaux, fasse passer les joueurs plus velus à côté, et ça serait vraiment dommage. Le seul reproche que je saurais faire au jeu, c’est qu’une fois qu’un joueur est bien parti, il est assez compliqué de revenir à son niveau, après à nous en temps que joueur de tout faire pour lui mettre des bâtons dans les roues. Mais la pioche et son hasard n’est pas toujours clément avec les joueurs à la traîne, surtout lorsqu’il faut refaire une main. Ça sera d’ailleurs mon seul reproche, pour le reste tout roule ! Au niveau du nombre de joueurs, ça se joue très bien à 2 joueurs, et cela, jusqu’à 4, car à 5 le chaos est trop présent et surtout ça devient compliqué à gérer sur la table. Enfin, les 20 minutes annoncées sont justes, vous pourrez même tabler sur un peu moins avec un nombre de joueurs restreints.

 

Tric Trac


La dernière envolée


Petit coup de cœur pour ce Cubirds, un jeu simple, limpide et vraiment fun. Un jeu pas prise de tête, mignon comme tout et qui ne prend pas de place. On enchaîne les parties sans s’en rendre compte, tant elles sont rapides. Il est prenant et vraiment bien fichu, assez pour plaire à toute la famille comme aux joueurs plus expérimentés. À quelques semaines des vacances, je pense que c’est le jeu à acheter et à mettre dans ses valises pour passer une bonne période estivale.

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (1)

Default
Nydhyana
Nydhyana
Je partage l'avis sur le jeu, présenté dans cet article. Il tourne vraiment très bien.

Je n'ai joué qu'à 2 et 3 pour le moment, je n'ai pas trouvé qu'il était difficile de rattrapper le retard sur un joueur bien parti, au contraire, la mécanique faisant qu'à 6 espèces, l'obtention d'une 7ème victorieuse sur les 8 possibles s'en trouve bien plus ardue à réaliser, de même pour passer 2 espèces à trois.

D'ou plutôt des fins de parties qui se tendent naturellement pour un money time final intéressant.

Et oui, en règle général, un petit jeu de cartes, il ne faut pas hésiter à le tester pour pouvoir le découvrir vraiment, ne pas s'arrêter à l'idée que l'on va s'en faire en 20 milli-secondes sur une vue globale.

Et nous, on l'a adopté direct, tout comme notre premier cercle de joueurs aguerris.