arthelius

Critique de Cerbère

Critique de Cerbère


Il est là, rodant dans les enfers, de sa gueule béante sort de longues flammes rougeoyantes qui réchauffent violemment les membres inférieurs de nos héros, ce monstre, c’est Cerbère. Il est si monstrueux que désormais, il possède un jeu à son nom, toisant de son imposante carcasse les joueurs les plus courageux ou les plus fous, qui voudraient le défier dans une course effrénée. Et j’ai le malheur de vous dire que vous êtes désormais de ceux-là !


Cours pour ta vie ! Enfin ta mort


Chaque joueur va incarner un aventurier fraîchement décédé, dont le but sera de sortir vivant de cette partie. Vous allez disposer en début de partie d’une main de 4 cartes face Aventurier, les pions non utilisés étant placés sur la piste de rage en dernière position juste derrière le dé Cerbère. À votre tour, vous devrez jouer l’une de vos cartes, en effectuant l’action obligatoire pour bénéficier de son effet, avant de passer au joueur suivant, vous pourrez en plus jouer une carte Survie si vous le souhaitez. Dès lors que le dé Cerbère arrive sur la dernière case de la piste de rage, il part en chasse, avançant son pion sur le plateau du nombre de cases indiqué sur le dé, à la poursuite des joueurs. S’il en attrape un ou plusieurs, les pions sont placés sur la piste de rage (lui réduisant désormais les cases de sa piste), et les joueurs concernés reprennent leurs cartes en main en les retournant face Cerbère, désormais, ils ne pourront plus utiliser de cartes Survie, mais Trahison. Le pion Cerbère recule jusqu’à la dernière case portant sa marque. Le dé est replacé sur la première case accessible de la piste de rage, sur sa face 3 (ou plus selon le niveau de difficulté). Seuls les premiers joueurs pourront bénéficier de la clémence de Cerbère, si et seulement s’ils parviennent à empêcher les autres d’atteindre la barque. Car ça sera pour eux le seul moyen de remporter la partie. En sachant qu’il y a 3 barques, une avec 3 places, une autre avec 2 places et une dernière avec une place, mais qu’une seule pourra être utilisé en fin de partie. Je vous ai vraiment résumé tout ça afin de vous donner une idée globale, mais vous avez saisi le principe : de la course, de la coopération jusqu’au moment de trahir ses amis et pas mal de tension !

 

Tric Trac


Belle boite de jeu


Il y a beaucoup de matériel dans la boite ! Et franchement, c’est l’une des plus belles éditions que j’ai pu voir cette année avec une direction artistique moderne et bien vue ainsi que du matériel bien illustré avec un choix de couleurs cohérent. Les meeples tous taillés dans la silhouette de leur personnage font leur petit effet et le cerbère est super. Et que dire du thermo hyper bien pensé et rigide, si ce n’est du bien, pareil pour les règles bien mise en pages, non franchement, c’est du tout bon de bout en bout ! De plus, il y a de quoi faire avec les plateaux réversibles et les nombreuses cartes toutes illustrées.

 

Tric Trac


Entraide et trahison


Si au début, on coopérera afin d’avancer le plus possible, le milieu et fin de partie sera tout autre ! Et que dire du petit malin qui se jettera dans les griffes de Cerbère afin de tirer son épingle du jeu. Vous aimez les jeux de putes, et bien avec Cerbère vous allez être servi ! Il y a une certaine montée en tension à chaque partie, entre Cerbère qui gagne des points sur son dé, et les choix qu’il y a à faire. De plus selon les plaques choisies pour former le plateau la tâche sera plus ou moins ardue, sans oublier la sentence de la barque et de ses places limitées à la fin. Bref autant d’éléments qui rendent le jeu très différent à chaque partie et vraiment prenant. La difficulté sera vraiment différente selon les cartes tirées et les plateaux, et si cela ne suffit pas vous pouvez modérer celle-ci en tout début de partie avec la puissance de Cerbère. Vous allez en baver ! Tout ceci rend bien entendu la durée de vie très bonne sur ce titre, surtout qu’une excellente idée a été intégrée au jeu : les autocollants à coller sur les bords de la boite lorsque vous réussissez un objectif (comme des achievements dans un jeu vidéo). Ce qui vous donnera envie de relancer une partie afin de tous les compléter. De plus, la pioche des cartes apporte aussi son lot de hasard et de renouveau.

 

Tric Trac


Vous pourrez y jouer de 3 à 7 joueurs, mais autant vous le dire de suite, plus vous serez et plus le jeu sera fun, tout en ne rallongeant pas trop les tours. Un jeu de pute se doit d’avoir beaucoup de joueurs pour être prenant. À partir de 10 ans, ce qui me semble raisonnable et pour un public très large pour peu que l’on adhère au style « tous pour un et tous pour moi ». Les règles pourront sembler touffues de prime abord, mais après une première partie, tous les doutes s’envoleront et les aides de jeu deviendront obsolètes, surtout que les picto se comprennent très bien. Un dernier mot sur le thème qui est ici très bien rendu, vraiment, ça fait très plaisir à voir, et ça sur tous les points, aussi bien sur le design que sur les mécaniques.

 

Tric Trac


Secourir ou périr ? Tel est la question


Je ne m’attendais pas à grand-chose en recevant Cerbère, et je fus très agréablement surpris en jouant au jeu. Il est fun, vraiment, tactique, mais aussi très salaud, un jeu à jouer entre amis ou en famille pour passer un excellent moment ! Un jeu dynamique, prenant et possédant une excellente durée de vie et plusieurs manières de jouer, que demander de plus ? Rien car Cerbère est déjà bien assez excellent comme ça !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (2)

Default
Pikaraph
Pikaraph
J'aime vraiment beaucoup ce que fait la La Boite de Jeu, mais Cerberus m'a laissé une impression vraiment mitigée, contrairement au reste de leur catalogue.
Tomfuel
Tomfuel
pas toujours facile à lire tes pavés non aérés mais ton retour sur ce jeu m'ont tout de suite donné envie de m'y interesser !
merci !