arthelius

Critique de Bunny Kingdom in the sky

Critique de Bunny Kingdom in the sky


Les lapins sont de retour, mais cette fois-ci, ils s’envolent vers d’autres cieux ! Il faut dire que l’arrivée d’un royaume dans le ciel est toujours quelque chose d’extraordinaire. Mais encore faudra-t-il parvenir à relier votre fief à ce nouveau territoire grâce aux relais arc-en-ciel. Il est temps de devenir l’explorateur de ce nouveau continent qu'est In the sky.


Carottadelles


On place le nouveau plateau à côté de l’ancien, en prenant soin d’ajouter les nouvelles cartes aux anciennes, puis on distribue les cartes en fonction du nombre de joueurs. Plusieurs types de territoires sont présents dans le ciel, certains produisant des ressources et d’autres non. D’ailleurs, un type de ressource fait son apparition : les ressources merveilleuses. Aux bâtiments de base, s’ajoutent les Carottadelles dont la puissance s’élève à 5. Le commerce fait ici son apparition vous permettant des points à la fin, multipliant la valeur de vos pièces par le nombre de ressources uniques produites (d’ailleurs, n’oubliez pas de les collecter lorsque vous jouez). Et voilà pour les nouveautés, pour le reste des règles rien ne change.

 

Tric Trac


Nouveau plateau


Vous trouverez donc dans cette grande boite un plateau, de nouvelles figurines, des jetons, des pièces et bien entendu de nouvelles cartes. Visuellement, nous sommes bien sûr très proches du premier jeu, logique, avec ses couleurs chatoyantes et ses figurines en 3D. Pour ceux que cela inquiéteraient, l’extension est parfaitement compatible avec les 2 versions du jeu sorties, malgré la différence de taille. Une belle édition dans la lignée du jeu de base.

 

Tric Trac


Le 5ième joueur


On plonge avec les deux pieds dans le merveilleux dans cette extension, avec ici des licornes, des haricots magiques ou des étoiles, en plus des ressources classiques. De plus, elles sont présentes dès le début de la partie, car ce ne sont pas des jetons, ce qui constitue un changement avec le jeu de base. De même pour la disposition en décalage des cases, empêchant de faire de grands fiefs trop facilement. N’oublions pas les relais arc-en-ciel qui relieront vos territoires terrestres et célestes, ces jetons pouvant être déplacés à chaque phase de construction. Quant à la Carottadelle son pouvoir peut être une sorte d’épée de Damoclès à double tranchant. Et grosse nouveauté de l’extension, la possibilité de jouer avec un 5ième joueur, ce qui est bien vu ! 

 

Tric Trac


Du coup l’ensemble de ces ajouts rallongent certes la durée des parties, mais le rendent aussi plus profond et tactique, offrant pas mal d’opportunités et une nouvelle manière de scorer. Quant à l’ajout des nouvelles cartes il offre de nouveaux choix lors du draft. L’extension ne vous fera pas changer d’avis sur Bunny Kingdom si vous n’avez pas aimé le jeu de base, par contre il le complète très bien. 

 

Tric Trac


L’exploration des nouveaux territoires


Une extension intéressante qui apporte du renouveau sans pour autant tout chambouler, certes, il faudra un petit temps d’adaptation mais une fois la première partie de découverte faite, tout roulera comme sur des roulettes ! Il y a assez d’ajouts pour gagner en possibilités, mais aussi pour prévoir d’autres stratégies et affiner son jeu au fur et à mesure de la partie. Bref une extension à posséder si vous aimez le jeu de base, car vous ne serez pas déçus !
 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (1)

Default
LudiKev
LudiKev
Un seul hic pour cette extension: son prix !!!
27€ l'extension alors que le jeu de base qui contient moulte matériel et cartes est, lui, à 40€.
Ca fait très (trop) cher cette petite extension ;-(
Par contre, prévoir une calculette et 10 bonnes minutes de comptage de points en fin de partie car les scores explosent avec l'extension (+ de 200 pts à l'aise, voir 300)