créer des jeux pour enfants

créer des jeux pour enfants
arthelius

Si les jeux de société ont souvent la réputation d’être pour enfants, il suffit de baigner dans ce milieu pour comprendre que cela est totalement faux, et que cette idée reçue ne peut être véhiculée que par des personnes ne connaissant pas ce milieu. Paradoxalement, les jeux pour enfants sont souvent le parent pauvre des actualités ou des articles, non pas qu’il n’existe pas de sites pour en parler, comme l’excellent Petitludigaume, ou bien quelques news sur TricTrac sur les dernières sorties, ou bien les tops sur JedisJeux. Non ce que je veux dire par là, c’est qu’il est rare de voir des articles sur la création, se pencher sur la question de la réalisation de jeux pour enfants, qui reste malgré tout assez différente de la création de jeux pour adultes. Tous les jeux pour enfants ne sont pas désuets ou sans intérêt, bien au contraire, il s’agit là d’une expérience très enrichissante, que je vous invite à découvrir sans plus attendre.

Des jeux pour enfants, oui mais pour différents âges

Un jeu pour enfants demande d’avoir des règles simples où le but est clair, tout ceci avec un temps de jeu assez réduit. En résumé un jeu pour enfant doit proposer une expérience claire et intense, avec un thème très présent. Plus le public est jeune plus ce temps sera réduit. D’ailleurs, on parle souvent de jeux pour enfants de manière générique, or je pense qu’il serait bon pour les besoins de cet article de séparer cette notion un peu large en trois tranches : les tout petits (3 à 5 ans), les moyens (6 à 8 ans), et enfin les grands (8 à 10 ans). Il est clair qu’un enfant de 3 ans ne jouera pas aux mêmes jeux qu’un enfant de 10 ans. Nous serons plus proche du jouet à 3 ans, et plus proche du jeu de société classique à 10 ans.

Penser à un format de jeu en amont peut être une bonne chose, car créer un jeu d’ambiance se jouant en 15 minutes sera plus simple à tester ou à équilibrer qu’un gros jeu de 4h, avec des règles complexes. Donc lorsque vous débutez un projet, il faudra garder en tête le format que vous désirez pour votre jeu, car cela aura une grosse incidence sur la suite, et sur la tranche d’âge que vous visez. Surtout que quel que soit votre processus créatif, que vous partiez d’un thème ou de mécaniques, le format s’adaptera.

Default

Nenufable, un très joli jeu

Un jeu pour enfants, proposera des parties plus courtes que la plupart des jeux pour adultes. Ce qui nous ramène au point précédent. Après n’allez pas croire que créer un jeu pour enfants est plus simple, ça serait une erreur. Un jeu pour enfants demande des règles simples, et tout de suite compréhensibles, où chaque action qu’effectuera l’enfant devra avoir une incidence ou bien provoquer l’obtention d’une récompense. De même, les jeux pour enfants demandent souvent à être édulcorés, simplifiés, et lorsqu’une mécanique fonctionne bien, il est compliqué de la réduire sans en perdre l’essence, c’est l’un des défis les plus difficiles à relever.

Les jeux pour enfants sont donc très intéressants aussi bien pour apprendre à minimiser ses jeux que par rapport aux tests, car tester un jeu avec des enfants est bien plus simple. Ils sauront poser des questions simples auxquelles vous n’auriez pas pensé, ils ne se gêneront pas pour vous dire qu’ils n’aiment pas, ou qu’ils adorent, tout est plus spontané. De même pour les tests, vous pourrez facilement les effectuer en ludothèque auprès du public, il sera plus compliqué de proposer un jeu de gestion à une ludothèque où le public présent est principalement des familles et des enfants. Donc créateur débutant n’hésitez pas à garder dans vos cartons un petit jeu pour enfants, ça ne pourra être qu’une expérience très enrichissante.

Default

Cocotaki, le 8 américain mais pour enfants

Un matériel adapté

La plupart des jeux pour enfants proposent du matériel peu habituel. Il est loin le temps des plateaux fades sur lesquelles se déplaçaient des pions en bois. De nos jours les jeux pour enfants proposent un matériel adapté à son public, avec une prise en main et une ergonomie étudiée. Là encore, l’âge aura son importance, les jeux pour tout petit proposeront des pièces assez grosses, souvent en plastiques mous, avec des couleurs vives. Par exemple le lapin violet du jeu Little Association. Pour les moyens nous serons devant des pions plus petites et plus réalistes au niveau des proportions des sujets représentés, par exemple les souris et les lapins d’attrape fantôme. Tandis que les jeux pour plus grands proposeront des pièces plus petites, mais plus représentatives du thème du jeu. Les pièces tendant alors doucement vers les jeux pour adultes.

Default

Little Association et son lapin violet à pois

Il est important de noter que la plupart des éditeurs de jeux pour enfants n’hésitent pas à proposer des titres où le matériel peut être très diversifié, le matériel possède ici une importance capitale, il n’est donc pas à négliger. Les enfants utilisent énormément leurs sens pour apprendre du monde qui les entoure, cela ne passe pas essentiellement par le visuel, comme pour les adultes, mais également beaucoup par le toucher (ou le goût pour les enfants qui mettent beaucoup à la bouche), mais également l’ouïe si vous proposez des jeux possédant des sons. Les formes et les couleurs sont aussi très importantes à prendre en compte. Les pièces colorées attireront tout de suite les enfants, les éléments principaux devront donc être immédiatement identifiables. De même pour les formes, les pièces doivent être facilement manipulables par des petites mains.

Pour les moyens nous serons plus sur des jeux à thèmes, bien sûr il s’agira de thèmes connus : pirates, chevaliers/princesses, dinosaures/animaux, etc. Enfin pour les grands ils auront plus tendance à se tourner vers des jeux plus fantaisistes avec des jeux d’héroïc fantasy, d’espace, voir de gestion légère.

Le thème est donc très important selon la tranche d’âge que vous visez, proposer un jeu de bataille entre deux clans (du type stratego) à des enfants de 3 ans serait totalement inapproprié, alors qu’à des enfants de 10 ans cela plaira surement, même ceux de la tranche inférieure. Inversement, un jeu sur les animaux de la ferme sera parfait pour les petits, tandis que les grands le bouderont sans concession.

Default

Stratego et ses pièces bien plus petites

Les mécaniques simples, mais efficaces

Attention cependant au piège des mécaniques, car une mécanique simple peut tout à fait être adaptée à des grands, tandis que des mécaniques complexes peuvent aussi être édulcorées pour les plus petits. Dans la guerre des moutons, le principe de base est de connecter des tuiles de la même couleur, c’est simple, pourtant les plus grands peuvent y jouer. Dans le sommeil des ours, les enfants ont le choix de s’arrêter ou de continuer à jeter des dés pour gagner des ours, nous sommes devant une mécanique de stop ou encore, comme dans le jeu Can’t stop, un jeu qui n’est pas pour les petits, pourtant sommeil des ours plait beaucoup. Une mécanique n’est pas fixe, elle est peut facilement s’adapter à son public, n’hésitez pas à tourner votre jeu dans tous les sens, pour en ressortir le meilleur.

Sans oublier le dernier point important, l’offre déjà présente dans cette tranche, qui est tout de même considérable, au vue de la simplicité des règles et des possibilités.

Default

Sommeil des ours, 1 dés, des petits ours en bois, un plateau et c’est parti !

Les jeux pour enfants, des jeux pédagogiques ?

De même jeux pour enfants ne veut pas forcément dire jeux pédagogiques (rébarbatifs et peu amusant). C’est souvent l’erreur dans laquelle tombent les personnes désirant offrir un jeu de société à des enfants : vouloir un jeu « éducatif » ou « pédagogique », où ces éléments seront fortement visibles sur la boite, ou même carrément indiqués dessus. Je parle d’erreur, car ce n’est pas ce que ce n’est pas indiqué noir sur blanc, qu’un jeu ne peut pas être éducatif. En jouant à Piou Piou, les enfants apprennent à gérer leurs mains, donc la gestion, et à suivre un certain schéma, poule, coq et nid, dans un premier temps, pour obtenir un œuf puis 2 poules pour le faire éclore. Sans oublier la prévention des risques en gardant 2 coqs pour contrer un renard. Avec un seul jeu, les enfants ont déjà pu intégrer 3 notions, et tout ceci en s’amusant, donc en ayant toutes les chances de revenir dessus plus tard, et donc d’approfondir des connaissances, tout ceci sans s’en rendre compte. Tandis qu’un jeu éducatif plus classique, et souvent plus ennuyeux sera joué une fois avant d’être rangé dans un placard. Or pour qu’un enseignement puisse porter ses fruits, il faudra répéter l’information ou des fonctions plusieurs fois, sans oublier qu’en jouant plusieurs fois au même jeu les enfants vont tirer des conclusions et donc modifier leur façon de jouer, ils vont donc apprendre et s’adapter, une autre fonction très importante à acquérir.

Ce long paragraphe pour rassurer les créateurs de jeux pour enfants, un jeu est quasiment toujours éducatif, pas la peine d’introduire des séquences ou des notions trop complexes ou bien rébarbatives pour qu’un enfant apprenne. Le principal moteur doit être l’amusement, dans un tel contexte un enfant apprendra bien mieux, et cela quel que soit le thème.

Default

Calculodingo, difficile de faire plus explicite et pourtant le jeu reste amusant.

La recherche d’un éditeur

Si les éditeurs sont très nombreux dans le monde du jeu, ceux qui sont spécialisés dans les jeux pour enfants le sont moins. La liste que je vous propose n’est pas exhaustive, n’hésitez donc pas à indiquer ceux que vous connaissez dans les commentaires. L’un des plus connus est très certainement Haba, avec ces célèbres boites jaunes, l’éditeur Allemand a réussi à faire son trou grâce au très connu « Petit Verger ». Aujourd’hui il dispose d’un catalogue très large. Même s’il existe une antenne française, il faut savoir que pour proposer un jeu il faudra le faire en allemand, car c’est la maison mère qui gère les propositions. Autre éditeur connu et assez prolifique : Djeco. Reconnaissables à leurs illustrations au style marqué, les jeux Djeco proposent des expériences de jeux très diversifiés et pour un large public, le gros avantage c’est que la société est française, donc aucun souci de langue. Chez les éditeurs francophones, vous trouverez aussi Iello qui propose plusieurs titres pour enfants, ou encore Ilopeli. Ravensburger est aussi une marque très connue, proposant des jeux sortant des classiques ou de copies de jeux où seul le thème change. Là encore, il faudra maitriser l’allemand pour pouvoir proposer des jeux. N’oublions pas également Goliath qui nous abreuve chaque année de ses nombreux titres, ainsi que Gigamic qui propose de nombreux jeux pour enfants.

Mais à côté de ces deux éditeurs, on trouve également d’autres plus modestes comme Sweet November ou la gamme Contes de chez Purple Brain. Sans oublier l’éditeur canadien le scorpion masqué, qui propose aussi des jeux pour enfants, ou encore Amigo en Allemagne, idem pour Drei Magier Spiele, à qui l’on doit l’escalier hanté par exemple.

Vous avez maintenant quelques pistes pour créer des jeux pour enfants, un exercice pas aussi simple que l’on pourrait croire, mais qui est très formateur. À vous de jouer (enfin de créer) !

Si vous désirez lire plus d'articles sur la création ludique, je vous invite à visiter le blog Les 1D Ludiques.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

3Je n'aime pas

Commentaires (5)

Default
arthelius
arthelius

Très bonne idée, je note.

duinhir
duinhir

Intéressant. Un petit paragraphe sur les adaptations de jeux pour grand comme mon premier carcassonne ou les enfants de catane, serait interressant, tant en terme de cible visée (parents joueurs) que de principe (partir d'un jeu existant et a succès et le simplifier)

arthelius
arthelius

côté marketing, c'est assez complexe. Car s'il y a pub que ce soit à la TV ou dans un catalogue, ce seront les enfants les premiers touchés. Si le jeu est acheté en boutique sans pub, dans ce cas ce seront les parents.

Oui c'est exactement ça, les jeux éducatifs sont achetés par les parents/grand parents mais après les enfants ne jouent pas avec. Ce qui faut retenir de cela c'est que si les acheteurs prennent un jeu purement éducatif (j'entends par là ou c'est clairement écris sur la boite), dans ce cas c'est que ce ne sont pas des joueurs.

En fait le mot éducatif a été "mal" détourné, on entend par éducatif, les jeux qui apprennent à lire, compter, des choses très "scolaires" dirai-je. Mais pour moi apprendre à jouer en coopération, à perdre, à attendre son tour, à gérer ses pions, etc est également éducatif.

Merci sgtpepere ;)

sgtpepere
sgtpepere

Très bon article, comme d'habitude. :)

Zemeckis
Zemeckis

Coté marketing : qui est ciblé ? L'enfant ? les parents ?

Pour moi, un jeu pédagogique s'adresse aux parents, pour leur faire plaisir, leur faire croire que c'est bien pour leur enfant. C'est tout le fossé entré l'acheteur (celui qui sort le porte monnaie) et le consommateur (celui qui joue). Bref, ça se vend surement mieux auprès des parents, mais ça doit aussi surement prendre la poussière dans un placard.

Et je suis 100% d'accord avec toi : un jeu n'a pas besoin d'être éducatif pour faire apprendre des choses. On peut commencer par faire apprendre la reflexion, l'analyse, le jeu en société, le respect de l'adversaire, la bonne conduite, etc... Tout autant de valeurs aussi importante que d'apprendre les additions et soustractions, choses qui sont déjà abordées à l'école contrairement au reste.