Docteur Mops

Chupacabra est là : sucez des dés dans le noir

Chupacabra est là : sucez des dés dans le noir

Il semblerait qu’un petit mouvement ludique fasse son apparition et nous propose plusieurs petits jeux de dés. Le principe en est d’avoir des règles très (très) simples et un thème (un peu, beaucoup) idiot.

« Chupacabra » fait définitivement parti du mouvement. Ses atouts ? D’abord le même que tous les autres : le plaisir de lancer des petits cubes gravés et de découvrir ce que le destin et/ou le hasard nous a réservé.

Default

Ici les cubes voltigeurs se dotent d’une autre qualité puisqu’ils sont phosphorescents. On peut donc (théoriquement) jouer dans l’obscurité et cela nous conduit à son autre qualité : un thème qui fait peur ! Ici on nous parle du fameux et légendaire Chupacabra, une créature légendaire mexicaine au doux nom de suceur de chèvres. Ça aussi, faire des blagues idiotes sur le suçage de chèvres peut-être considéré comme un atout…

Default

Alors vous allez me dire que tout cela est c’est quand même du gadget et je vous répondrais que oui. Donc si vous aimez les jeux stupides et niais qui brillent la nuit et où l’on peut sucer des chèvres vous devriez pouvoir y trouver votre compte.

Notez aussi que l’éditeur américain Haywire Group est aussi celui de "Dicecapades : Pizza Party" devenu « Pepperoni Party » chez les mangeurs de fromages qui puent. Oui mais alors… Sucer des chèvres ou des pizzas… Voilà un dilemme qui va bien nous tenir tout le week-end…

Reste la question qui nous taraude toutes et tous : à quand les versions dices de "Loups Garous" et "Jungle Speed" ?

Default

Pour vous mettre dans l'ambiance, nous pourrions jouer en regardant "Chupacabra vs. the Alamo", un film récent de Terry Ingram, le réalisateur du célèbre "Terreur dans l'Arctique" (héhé) où nous allons retrouver l'enquêteur Carlos Seguin (je vous jure que je n'invente pas !) traquant les terribles suceurs de chèvres au Texas. Mais mettons-nous bien d'accord ! Je n'ai pas dit que le film était bien ! Mais c'est un peu comme les jeux, les amateurs comprendront ce plaisir pervers de regarder des nanars crétins...

► Tester Chupacabra avec 2 Nicolas sur Tric Trac Tv ? Je n'ai peur de rien : clic


"Chupacabra"
Un jeu de Brian Frodema, David Blanchard et John Jacobsen
Illustré par Alex Fernandez
Publié chez Haywire Group et Edge
Distribution Millennium
Pour 2 à 4 suceurs dès 8 ans
Public : amateurs de dés phosphorescents
Durée : 15 min
Prix : aux alentours de 20€
Disponible : 22 novembre 2013
Langues : Français et espagnol


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (8)

Default
Ingalls
Ingalls

Je n'ai pas dit que j'étais contre la face cachée / le côté obscur du dé ;-)

@docteur Mops : il faut donc mettre les dés sur la lunette arrière de sa voiture et faire le tour du périph à 160 km/h?

Docteur Mops
Docteur Mops

On peut également mettre un coup de flash ce qui permet : 1/ d'exciter les petits machins rapidement pour qu'ils produisent vite des photons et 2/ aveugler son adversaire dans le même temps ce qui donne un certain avantage...

Matthieu.CIP
Matthieu.CIP

Merci au Docteur Mops pour ces précisions.

Sauf erreur de ma part, la photoluminescence est la capacité pour un pigment à absorber la lumière et la restituer dans l'obscurité. Et pour rassurer Ingalls, on a utilisé cela avec des grands jeux en bois que l'on joue dans le noir et, après exposition 5 minutes sous des spots, la durée de vie de la chose jusqu'à extinction totale était d'une heure. Donc pour un petit jeu de dés très rapide, cela ne devrait poser aucun problème (mais c'est juste qu'il faudra retourner les faces pour éviter qu'il y ait une face sombre).

Ingalls
Ingalls

Si les dès sont phosphorescents il faut donc les exposer à la lumière avant de jouer, non? Bon, partant de ce postulat et que le joueur lambda a autre chose à faire que de retourner ses dés toutes les 5 minutes telle une grillade d'été, une face ne restera-t-elle pas irrémédiablement sombre? La face cachée du dé? Je sens le potentiel du côté obscur du dé :-)

Docteur Mops
Docteur Mops

Cher Matthieu, je crois que la phosphorescence est une forme de photoluminescence. Le premier terme indique une luminescence d'aspect "phosphore" et donc désigne l'aspect de la chose tandis que le terme photoluminescence indique le mécanisme (qui produit de la lumière suite à une exposition d'ultraviolets).

Maintenant, il faudra que je vérifie si, la prochaine fois que nous nous croiserons, vous êtes triboluminescent de type phosphorescent... ;)

Matthieu.CIP
Matthieu.CIP

Je pense que ces dés ne sont pas phosphorescents mais photoluminescents.

Nrx
Nrx

à quand les versions dices de "Loups Garous" et "Jungle Speed" ?

Ooohh !! Si ça se fait, j'achète tout de suite !!! :)

enpassant
enpassant

Je vois que ce cher docteur a les mêmes goûts que moi en matière de nanar.

Par contre il a oublié de mentionner la présence de Crockett dans le film.