Carcassonne à Figueres, en Catalogne

Carcassonne à Figueres, en Catalogne
Monsieur Phal

Depuis treize ans, chaque année, la Mairie de Figueres (à 20 km de la France) et le Musée du Jouet de la Catalogne (www.mjc.cat) organisent à Figueres une Fête du Jouet. La Rambla de la ville est pleine de brocanteurs Catalans et Français specialisés dans le domaine du jouet et aussi du jeu de société.
Pendant chaque fête, on organise des activités paralèlles. En 2006, l’activité, organisée par le Musée même et Devir, éditeur du jeu en Espagne (www.devir.es), a été une “macropartie” de Carcassonne, à laquelle ont participé 34 joueurs et joueuses, qui ont joué en simultanée, sous un soleil de plomb. Sous l’arbitrage d’Oriol Comas i Coma, chacun jouait dans un terrain prefixé avec des lignes vertes (que marquaient la fin d’où il était permis de jouer) et les lignes rouges (pour aller jouer chez le voisin).
Le principe est le suivant: d’abord vous jouez 1 contre 1 (avec votre vis à vis), puis quand les tuiles de votre partie touchent (à travers les lignes rouges) celles d’une des deux parties voisines, cela devient une partie à quatre, puis à six (avec vos deux terrains voisins et le votre). En fait, une sorte de simultanée à six pour 34 joueurs.
La gagnant a été un vieux joueur de Barcelone, Àngel Agüeras, un homme qui a appris par coeur les 72 tuiles de Carcassonne et qui utilise la même méthode scientifique de jouer pour beaucoup d’autres jeux. Il a gagné un exemplaire de Carcassonne et un week-end dans la célèbre cité Cathare.
Et les photos ne mentant pas, on y a vu même Philippe des Pallières. S’il a joué à Carcassonne ou pas, il faut le lui demander personnellement.
Pour les photos : cliquez là !

Pour Tric Trac,
Oriol Comas i Coma, Reporter.
Crédits photos :
Oriol Comas i Coma

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Photos

Commentaires

Default

À suivre, en reportage...