Docteur Mops

BD2 GAMES se joue de l’Europe et de la chanson

BD2 GAMES se joue de l’Europe et de la chanson

Extraits d’un Article paru dans Le Figaro du 8 JUILLET 2002, signé Anne-Sophie CATHALA et recueilli par M. D'Epenoux.

"Il était une fois deux cadres marketing qui travaillaient dans la même entreprise. C’était en mars 1999, au temps du bug de l’an 2000, de la folie des start-up et de l’arrivée de l’euro…
Denis Bulot, 39 ans, autodidacte, et Jérôme Duteil, diplômé de l’EM Lyon, font, au cours d’un déjeuner amical, le pari de lancer un jeu de société pédagogique destiné à accompagner sans douleur le passage vers la nouvelle monnaie européenne.
Tout d’abord développé en parallèle à leur activité, Eurofamily absorbera dès septembre 2000 toute leur énergie. Ils démissionnent alors et créent, en janvier 2001, leur société, BD2 Games, afin de concevoir et distribuer d’autres jeux encore…dès fin 2002.

Diplômé d’honneur au concours Lépine et au salon du jouet 2001, Eurofamily a été très vite référencé dans des milliers de magasins, en distribution spécialisée, grande distribution et VPC.
Plus de 135 000 boîtes ont été vendues en 2001, via ce circuit, mais aussi auprès d’entreprises et de collectivités. De quoi encourager Denis Bulot et Jérôme Duteil : en janvier 2002, ils lancent leur deuxième bébé, plus people qu’économique, Hitstory, qui vient de remporter le grand prix du jouet, décerné par les distributeurs, ce qui lui ouvre la porte de près de 200 points de vente à la rentrée. (…).

Animée par ses deux fondateurs, qui en sont les associés princiapux, BD2 Games a déjà réalisé 1,1 millions d’euros de chiffre d’affaires. Le résultat prévisionnel est de 56 000 euros. Dans l’objectif de devenir, dans les 4 ans, un acteur incontournable du jeu de société en France, avec, à cette échéance, un chiffre d’affaires de 4,4 millions d’euros au fil de ces quatre années stratégiques. A plus court terme, la ludique SARL recherche 200 000 euros pour embaucher une assistante commerciale et un responsable commercial, pour décliner les gammes existantes, en bâtir de nouvelles, développer des licences et devenir une référence auprès de créateurs de jeux indépendants."


En utilisant un phénomène purement conjoncturel, il semble que le savoir-faire des responsables de BD2 Games a réussi à imposer un produit ludique sur l'Euro qui a pris l'ascendant sur ses concurents.

La sortie de Hitstory et sa bonne réception semble indiquer leur capacité à utiliser "le coup" Eurofamily. Nul doute que les portes de la distribution maintenant ouvertes, il faudra s'attacher à la création d'un catalogue de jeux leur assurant une pérénité.

C'est bien là tout ce qu'on peut leur souhaiter !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires

Default