Monsieur Guillaume

Battlelore - Morts-Vivants : Sans-Os... non, non, cent os !

Battlelore - Morts-Vivants : Sans-Os... non, non, cent os !

Dans la première version de Battlelore, le jeu décliné médiéval fantastique du système Command & Color de Richard Borg, proposait des armées composées d'humains et de gobelinoïdes d'un côté et d'humains et de nains de l'autre. Des créatures complétaient le tout. Potentiellement pervertis par le "presque détrôné" Games Workshop, nous nous attendions pour un jeu de figurines, à au moins une dizaine d'armées différentes. Du coup, longtemps, longtemps, les fans de Battlelore ont attendus de quoi se faire une armée avec une quatrième faction (qui a dit les elfes ?), et une cinquième... mais elles ne sont jamais venues.

 

fec353f1b9c376573c0c2b2521b9254374e9.png


Puis Monsieur Kouba a mis son nez, en passant par FFG dans cette licence et nous voilà sur Terrinoth, l'univers medfan de l'éditeur (Descent, Runebound). Se font alors face d'un côté les humains (avec quelques golems) des Seigneurs Daqan contre les démoniaques Uthuk (Araignée et démon géant, bienvenus) de l'autre côté. Puis les extensions pour ces deux armées... puis des créatures supplémentaires... Bon sang, nous allons l'avoir notre armée supplémentaire, une troisième factions qui ouvre enfin les hostilités réelles, oui ? Et voilà qu'enfin, pour les aficionados, via Asmodee, les deux boites permettant de jouer les Morts-Vivants de l'infâââme Waiqar l'Immortel surgissent des cimetières ! Forcément, eux, ils sont immortels mais nous, nous avons failli attendre !

15edaf0c62a1b803875478c7b6f47a88434f.png

Quel dommage que les chiens ne soient pas là...

Les deux extensions se présentent sous le format Army Pack avec 37 figurines à l'intérieur de chacune des deux boites. Largement de quoi faire sonner les trompettes du jugement spectrale sur votre plateau de jeu. Voyons plus avant ce qu'il en est dans la première boite :

De façon similaire aux armées présentes dans la boite de base, vous trouverez dans la boite des Hérauts de Briseffroi, 3 unités d'infanterie de base, les Ranimés, 4 unités d'archers,  2 unités de Chevaliers de la Mort (cavalerie), 2 unités Spectre (Elite) et le légendaire Dragon des Tumulus. Vous allez voir que tout ce à quoi un joueur Mort-Vivant peut s'attendre d'une armée de chairs en décomposition et autres horreurs effrayantes s'incarne dans cette armée.

f240d8be5041e5d4758f1db15a53d1d72134.png

Les Ranimés se relèvent, encore et encore tout en étant férocement combattifs grâce à la capacité Légion qui ajoute 1 dé en combat par figurine restante dans l'unité... Bigre, 4 dés de combat pour une unité intact, pétez-moi les dents de ces affreux ou c'est moi qu'il faudra ranimer.

88fd89a26e84ccbeedb1dd967a5d615e8dea.jpe

Les archers squelettes restent classique mais leur nouvelle condition imposée par leur flèche, l'affliction, va faire grommeler l'adversaire : L'unité affligée voit son déplacement réduit à 1 et est considérée comme affaiblie (diminution statistique des touches sur les dés en attaque).

7642f774ae0baa648a603c8e0edbd573b91d.png

Les Chevaliers de la Mort, eux-même ne pouvant être attaqué par les unités affaiblies, profiteront à plein de leur capacité de "Bourreau" : Lors du résultat "retraite", l'unité attaquée ne recule pas mais encaisse, un poing... euh, un point c'est tout. En gros, un tir, les chevaliers et hop, une unité morte !

c270987180cc556e6f12c8d53a4bf96242fe.png

Les Spectres sont une unité d'élite éthéré, comprendre : elles passent à travers les cases occupées. Si elles sont un peu faiblardes au combat (2 dés), il n'en reste pas moins que leur capacité de "Possession" leur permet d'inverser leur place avec celle de l'unité attaquée en empêchant la riposte. Bien placé, l'attaque permet ainsi de sortir (et bloquer la retraite) une unité de ses soutiens pour la finir à l'intérieur de son armée...

941621206b6baa138021c2256274129a1120.png

Enfin, le dragon, volant bien entendu, dispose de 6 points de vie et lance 4 dés en combat. Son souffle pestiféré afflige également sa cible ou une unité ennemie adjacente ("Hey, les mectons chevaliers... y'a à bouffer juste à droite"). Il rapporte de l'arcanes lorsqu'il élimine une unité. De quoi arpenter le champs de bataille pour répandre la désolation et en retirer des forces magiques.

Si la première des deux cartes armées permet de profiter de toutes les figurines de la boite pour 50 points d'armées, la deuxième est d'avantage met l'accent sur l'affliction créé par les archers et la quasi-invincibilité qui en résulte pour la cavalerie de la mort. Le Cimetière, nouveau terrain, viendra reboucher un trou dans vos unités : lorsqu'une unité sbire (ranimés, archers, horreurs d'os cf plus bas) est éliminé, hop, la voilà toute fraîche (façon de parler) et ragaillardi qui ressort du cimetière... qui lui, s'en retrouve vidé de ses ossements et donc retiré du plateau.

 

Par le pouvoir du crâne ancestral, je détiens l'arcane toute puissaaaaannnte !*

C'est d'ailleurs également à peu près l'effet de la carte Arcane "Relever les Morts" du paquet de 20 cartes du même nom. Imaginez : vous taillez en pièce les Grotesques... tout à l'autre bout du plateau, vous aviez une unité à deux doigts (squelettiques) de périr. Hop, vous payez trois arcanes, vous enlevez votre figurine moribonde et hop derechef, à la place de l'unité achevée, vous voici avec une nouvelle troupe tout fraîche (façon de... ah oui, vous savez déjà). Si vous avez besoin de renforcer vos chevaliers pour être sûr d'activer "Bourreau", hop, une "Volonté de l'Immortel" et ça charclera avec certitude. Enfin, pour les cartes communes avec le deuxième pack d'armée, "Marque de la Mort" se posera sur une unité ennemi qui se prendra 2 dés en plus à chaque attaque contre elle, sans aucune sauvegarde contre les dégâts occasionnés. Et hop, l'unité légendaire d'en face, à l'hallali !

b04b871383904cac0e60519c965e1f040439.jpe

4 de ces cartes d'Arcane renforcent chacune un type d'unité ("Présence Cauchemardesque" inflige un drapeau de retraite à tous les jets de combat des Chevaliers... avec la "Volonté de l'Immortel", c'est l'assurance d'une touche supplémentaire en plus des 4 dés lancés habituellement... Gloups !

Au dessert, des unités affaiblies qui ne peuvent être activées, des brumes qui réduisent à deux dés de combats les unités adverses, la malédiction putréfiante et son sol régénérant (enfin pour les morts-vivants) jusqu'à l'affreux "Tombent les Ténèbres" qui infligent 1 dégât à toutes les unités adjacentes à au moins une des vôtres. Ça coûte 8 points d'arcanes, mais bien préparé, c'est au moins 4 à 6 figurines qui dégagent sans lever le petit doigt... et sans compter l'effet psychologique.

cf8008db1550687299306c79bb44c173b993.png

Pour terminer avec les cartes scénarios, elles restent assez (trop) classique avec des "tenez ces positions" pour la moitié des 6 cartes proposées. Les trois autres ont des petites règles amenant des décisions sympas à prendre en jeu : au lieu de piocher une carte commandement, dépensez deux arcanes pour prendre une carte commandement de la défausse ou la dépense de 2 arcanes pour inverser la référence aux sections sur la carte commandement jouée (gauche devient droite et inversement). De quoi se gratouiller sympathiquement le neurone en tailladant à coeur joie (mais mort) dans les corps (vivants, eux) des adversaires.

fead0a06451215fba49b8ce00cd423dd7037.png

ça fait cher le paquet d'os mais il y a de quoi ronger !

Que ce soit les sculptures, qui sont, avec la considération de leur taille et leur matière, très agréables (mention spéciale aux chevaliers particulièrement plaisants), ou encore la couleur violette particulièrement raccord avec les illustrations des cartes, ou pour finir le style de jeu fort bien rendu pour une armée infligeant la peur et semblant insensibles aux dommages, marée inéluctables d'os animés, les Hérauts de Briseffroi sont un vrai souffle d'air frais pour le jeu Battlelore. Pourtant, en dépit d'un contenu, qualitativement et quantitativement important, le prix (au moins 40€) de l'extension pourrait être un vrai frein et c'est effectivement là l'obstacle à franchir.

L'autre défaut pourrait être le manque criant de mise en ambiance autour du jeu, le "fluff" comme on dit. Il est vrai que nous n'apprendrons rien de l'histoire, des motivations de Waiqar l'Immortel... ce qui était déjà un peu le cas pour la boite et les armées de base (à l'exception de quelques textes d'ambiances). Les cartes scénarios elle-même ne racontent pas le pourquoi du comment du scénario lui-même, bien qu'un tout petit peu d'imagination puisse combler ce manque. Pourtant sur ce chapitre, il faut dire aussi que nos habitudes de joueurs ont changés : on sort Battlelore pour se faire un bon p'tit jeu de baston avec des figurines, avec une partie rapide, pour se faire plaisir... pas réellement pour rejoindre un univers, faire une armée qui évolue en campagne ou autre ! Après, peut-être que, à l'instar de Mémoire 44, un recueil de scénarios qui se suivent avec règles de campagne verra le jour... Peut-être...

Quoiqu'il en soit, le plaisir de jouer ces squelettes animés est réel et se retrouve doublée par l'arrivée concomitante de la boite Terreurs des Brumes... mais ça, c'est pour une autre fois... en attendant, y'en a marre des méchants puissants... sortez-nous donc une armée de gentils puissants (qui à dit Elfe ?)

 

7fa7716556476e6b16b39b36737bf23d16c7.png

 

* "Le Dragon des Tumulus se transforme alors en chaton de combat... et moi, je deviens Squelette d'Or, l'immortel le plus fort qui ait existé jusqu'ici "

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cette vidéo

BattleLore Seconde Édition
Achetez le sur :
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
BattleLore
BattleLore
Par Richard Borg
Illustré par Julien Delval
1-2 10+ 60´
Achetez le sur :
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon

Commentaires (5)

Default
Tintaglia
Tintaglia
+1 pour le playmat. Trés belles extensions. Une faction plus puissante que les Uthuks et qui a le bon goût d'avoir choisi le côté obscure de la force. Mouahahaha !
En ce qui concerne les motivations de Waiqar... Je réfléchi... ah oui. Conquérir Terrinoth et faire sombrer Menarra dans un brouillard éternel car sa peau ne supporte pas le soleil.
fredsaule
fredsaule
Je ne l'ai pas trouvé sur Ebay...
oOLuchaOo
oOLuchaOo
Je sais bien, et trouvable aux alentour de 100€ sur la bay.
Magic Dwarf
+1 idéal pour initier les joueurs et puis il est plutôt jolie
Fait parti d'un Kit promotionnel en VO

The Wrath of the Undead Promotional Kit provides everything retailers need to create an engaging BattleLore experience in stores and develop local BattleLore communities. It features a scenario designed to help teach the game to new players, and the exclusive materials included make great rewards so that you can easily attract players to your event. The kit contains:

One exclusive BattleLore playmat featuring faction art and helpful reference material
A complete BattleLore: Second Edition Core Set including Daqan and Uthuk Y’llan armies
An advanced copy of the Heralds of Dreadfall Army Pack
24 copies of an exclusive Command Card featuring the Reanimate Infantry
oOLuchaOo
oOLuchaOo
Comme j'aimerais trouver le playmat que l'on voit en photo à la fin de l'article.... à prix raisonnable.