Battlefleet Gothic: Leviathan - Préparez vous a l'impact!

Alors, la semaine dernière je me suis retrouvé dans un train. Direction ? Lyon, la ville des jeux, sur l’invitation d’une boite un peu particulière. Vois-tu, ce studio, ci nommé Grand Cauldron, développe des jeux vidéo et, comme vous le savez je ne suis pas un journaliste de jeu vidéo et Tric Trac n’est pas exactement dédié au format numérique non plus. Alors pourquoi m’inviter ? Et bien ce projet est un peu spécial car il s’agit d’un jeu assez particulier, un de ceux qui me tient particulièrement à cœur même, un ancien jeu de figurines dont le retour va provoquer des réactions chez plus d’un joueur.

 

aa417281b8645dd3f89b727c37223013a9b5.jpe

 

Les adaptations des jeux de plateaux en jeu vidéo ne sont pas nouvelles. Nous sommes nombreux à apprécier une partie de Ticket to Ride, Star Realms, Chainsaw Warrior, Xenoshyft et d’autres dans le train, dans nos lits, et j’en passe. Alors autant il est agréable d’avoir cette option avec les jeux récents, autant cela deviens carrément plus jouissif avec des vieux jeux, ceux qui se sont eclipsé depuis longtemps de nos rayons. Le jeu en question fait partie de ce groupe là, mais pas que ! C’est aussi l’adaptation d’un jeu de figurines, quelque chose qui est carrément plus rare dans ce domaine et ce n’est pas n’importe quel jeu non plus mais un basé dans l’univers de wargame le plus puissant qui soit : Warhammer 40,000 : BattleFleet Gothic.

 

3f11c751d002ae2a4d69886ca78fe33b63b2.jpe

 

Battlefleet Gothic est un jeu de figurines sortie en 1999 chez Games Workshop. C’était un jeu basée autour des combats spatiauxs assez gigantesques et space opéra-esque se passant dans l’univers sombre de Warhammer 40k. Les figurines étaient jolies, le gameplay était un peu complexe mais très narratif avec l’inertie des vaisseaux, les tirs de flancs dévastateurs et les salves de torpilles ! le jeu est resté dans la gamme de GW, et a même au droit à plusieurs nouveaux produits jusqu'en 2013, date à laquelle il a du malheureusement subir le même destin que les autres jeux de la gamme « spécialiste », se voir retirer de la vente.

Mais, comme nous le savons tous, Games Workshop est en train de faire revivre cette gamme et, en même temps, fait circuler leurs IPs sur plusieurs plateformes digitales depuis un bout de temps. Il est donc logique que BFG ait droit à sa deuxième vie. Et 2016 est ce moment.

 

6849f1a253fbe97e1f1cb4e94db414814f85.png

 

 

2c2ce363290fab26b682890d5e2d872d73b2.pngCertains auront déjà pris connaissance de Battlefleet Gothic : Armada, un Jeu de stratégie à temps réel (RTS), un jeu « big budget » de Focus Entertainment. Mais, aussi bon qu’il puisse être, ce n’est pas le sujet de notre conversation aujourd’hui. Nous allons nous intéresser à un projet un peu plus humble, celui de nos amis chez Grand Chaudron. Leur jeu est aussi basé sur Battlefleet Gothic mais, là où celui de focus est un « spin-off », celui de nos amis Lyonnais est pur, non-dilué, une adaptation digitale qui a pour mission de respecter fidèlement l’âme du jeu originel.

Lors de ma visite j’ai vu que, effectivement, il le fait à merveille. Tout d’abord l’équipe de GC est faite de passionnés de l’univers, donc bien sûr je m’entendais très bien avec eux, mais, plus pertinemment, ceci se reflète dans le jeu qu’ils sont entrain de créer. Ils ont mis le paquet sur la modélisation des vaisseaux et l’ambiance, surtout sonore, qui est excellent avec une bande son orchestrale inédite. Les illustrations sont superbes et on pourrait bien croire que leur artiste Boris Moncel a reçu un entrainement occulte car, j’en suis presque certain, il était entrain d’appeler  l’esprit de John Blanche (un grand monsieur qui a marqué la direction artistique de l’univers de Warhammer) quand il a créé ses œuvres. On se retrouve donc avec une vraie impression de l’univers gothique-futuriste de Games Workshop et pas un échafaudage numérique avec quelques crânes et de la musique sinistre.

 

245ddbef7f48674cca91e535c14e962cb1d7.png

 

Alors le mise en scène est bon, mais le jeu ? Et bien que puis-je dire de plus que « c’est exactement comme son ancêtre ». Tout le systeme et règles sont fidèlement transcrit dans un format qui est rapide et intuitif à utiliser, ce qui est fort pratique car, autant BFG était un très bon jeu, autant il lui manquait un peu de…finesse dans l’exécution des règles, notamment concernant les arcs de tir et le déplacement. Ceci ne venait pas du jeu lui-même mais de l’élément humain qui les rendaient parfois difficile à exécuter précisément (bouger un vaisseau dans une ligne droit par exemple). Sous le regard froid et calculatoire de big brother par contre toute ces manipulations deviennent faciles et instantanées, ce qui vous laisse simplement apprécier le cœur du jeu : c'est-à-dire les grosses bastons dans l’espace.

 

18417a450d64ce23f738f44569a8ecb32548.png

 

Je ne vais pas revoir toutes les règles mais voila la sommaire : C’est un jeu tour par tour où vous contrôlez une flotte de vaisseaux de plusieurs kilomètres de longueur et vous affronterez une flotte adverse. L’inertie de ces titans est représentée par un système de mouvements obligatoires qui permet les virages qu’après une certaine distance et selon la classe de votre vaisseau, ce qui rend le déplacement très important et stratégique. Chaque vaisseau possède plusieurs armes qui peuvent tirer vers l’arc avant ou les flancs. Ces armes sont plus ou moins puissantes selon la portée de leur cible et son orientation. De plus, les vaisseaux en escadron combineront leurs tirs pour faire des barrages vraiment dévastateurs. Il existe aussi des ordres spéciaux que vous pouvez donner à vos vaisseaux pour augmenter leurs capacités ou exécuter des manœuvres spéciales. Tout cela se passe dans un scénario qui peut prendre plusieurs formes : baston pur et simple, défense d’une station spatiale ou autres vaisseaux, percées des lignes de front, échapper à une embuscade, etc, il y en a assez pour vous proposer des heures de défis ludiques.

 

7fff85a9dd11095424ecde10c7c9262068c1.png

 

C’est une explication extrêmement rapide du système mais déjà vous pouvez peut-être commencer à voir le niveau de complexité qui accompagnera un wargame de ce genre. Avec l’assistance de l’ordinateur, tout cela devient vraiment très facile à gérer.

 

bca4f417043392834c5c0490b640f3b83b87.png

 

Le jeu va compter une mode compagne basée sur l’histoire de « l’Egide de Baal », ou une flotte de navires Impériaux et Space Marines essayeront de repousser une invasion Tyranide dans le system qui pourraient menacer éventuellement Baal, le planète natale des Blood Angels. La compagne comporte plus de 40 missions en solo contre l’ordinateur en plus d’un mode multi-joueurs ou vous pouvez affronter vos amis aussi ! Il n’y a que 3 races pour l’instant mais Grand Cauldron a pour plan d’introduire d’autres si le jeu marche bien.

 

77a08c860f957c3fcfdedebc6cc042a6de8d.jpe

 

En court nous avons un bon vieux jeu qui renvoit la lumière du jour, basé dans un univers iconique qui est exceptionnellement bien représenté dans le jeu, qui est facile d’accès et sans doute à un prix assez honnête d’application. Ah, oui car je n’ai pas précisé, c’est bien une appli smarphone/tablette que nous avons ici, alors préparez vous à diriger votre flotte depuis les bancs du métro ! Nous pouvons faire confiance à cette équipe de fans travaillant sur un jeu qui fera honneur à son prédécesseur, et je dis ca en tout connaissance de cause après l’avoir testé. Pour les joueurs vétérans de BattleFleet Gothic je terminerais en disant ceci : Oui il est tout aussi bien que vous l’espérerez !

 

Le site du jeu ICI



Commentaires (3)

  • Merci à toi pour ta venue, ce fut un véritable plaisir. Et merci encore pour les compliments sur la direction artistique et le travail que nous avons fourni sur un univers qui nous est chère! -Boris
  • Donatien25
    "un bon vieux jeu qui renvoit la lumière du jour". Un jeu pour reflechir.... :)
  • Libraman
    Aaaaaah je sens que celui là va passer sur ma tablette.... d'office.
Aucune publicité commerciale, ou nom de boutique ne sera toléré dans cet espace. Nous nous accordons le droit de supprimer tout message.
Default