Asmodee fait dans l'acquisition !

Nous ne pouvions pas commencer l’année sans annoncer une acquisition Asmodee. Mieux. Nous n’allions pas commencer l’année en annonçant simplement deux acquisitions Asmodee. Non. On voit plus grand. Plus fort. Ce sont pas moins de trois acquisitions Asmodee que nous allons annoncer en ce premier jour ouvré de 2017. Parce que 2017 va être comme ça. Une année exceptionnelle pour le monde ludique. Énorme. Démesurée. Nous le sentons bien comme ça chez Tric Trac. Asmodee, c’est la locomotive de tout le secteur. Qu’on le veuille ou non. Que l’on en soit heureux ou pas. C’est comme ça. Asmodee donne le ton. A nous, à vous, de nous, de vous accorder ou pas à cette tonalité.

a5dfd4c0ed50c60db0a9b73375d9f9d19c1c.jpe

Edge.

La première annonce n’est pas vraiment une surprise pour qui suit l’économie du secteur. Edge est un éditeur Franco-espagnol. Enfin, surtout un éditeur qui traduit les jeux Fantasy Flight Games (FFG). En faisant l’acquisition de FFG,  Asmodee privait Edge d’une grosse partie de son catalogue. Mais les liens qui unissaient ces deux entreprises étaient forts. Economiquement et humainement. La transition s’est donc faite en douceur. Tranquillement. Jusqu’à cette acquisition qui permet finalement de rendre le marché plus simple. Edge devient un studio Asmodee. Ils continueront d’éditer des jeux et Gilles Garnier, co-fondateur de Edge, en devient le dirigeant.

 

EDGE est un studio qui a une place naturelle au sein du groupe Asmodee. Nous sommes un partenaire historique d’autres studios du Groupe comme Fantasy Flight Games et continuerons à développer de nouveaux jeux.

Gilles Garnier, co-fondateur de EDGE Entertainment.

 

Millenium Espagne.

La seconde annonce n’est pas vraiment une surprise pour qui suit l’économie du secteur, et a lu le chapitre du dessus. Millenium est une entreprise espagnole faisant de la distribution. Surtout de produit Edge. En faisant l’acquisition de Fantasy Flight Games (FFG), Asmodee privait Millenium d’une grosse partie de son catalogue. Mais les liens qui unissaient ces deux entreprises étaient forts. Economiquement et humainement. La transition s’est donc faite en douceur. Tranquillement. Jusqu’à cette acquisition qui permet finalement de rendre le marché plus simple et de mettre en évidence une synergie en Espagne. Jose Manuel Rey, co-fondateur de Edge et PDG de Millenium dirigera désormais Asmodee Iberica.

 

En Espagne, Asmodee et Millennium sont complémentaires à la fois en termes de catalogue et d’accès aux réseaux de distribution. Je suis très fier d’avoir l’opportunité de diriger cette nouvelle entité”.

 José Manuel Rey, PDG de Millennium.

 

Heidelberger Spieleverlag.

La troisième annonce est sans doute un peu plus une surprise. Fondé en 1991, Heidelberger est un éditeur/distributeur de premier plan en Allemagne. Là aussi, les acquisitions par Asmodee de FFG ou de Plaid Hat Games, par exemple, n’étaient pas sans poser quelques soucis structurels. Il est compliqué d’avoir des bouts de catalogues à droite et à gauche, surtout pour les boutiques et les francos de ports. En achetant Heidelberger, Asmodee enrichit son catalogue et simplifie les choses.

 

En joignant nos forces à celles d’Asmodee, nous construisons un catalogue, une offre de service complète à destination du plus grand nombre. Nous sommes ravis et impatients de partager nos savoir-faire.

Petra Hofstetter, Responsable d’Heidelberg Spieleverlag.

 

Analyse.

Ceux qui craignent une hégémonie de toute puissance d’Asmodee auront des arguments supplémentaires pour crier au monopole grandissant du prince du mal. Mais avaient-ils besoin de cette annonce pour croire encore en l’apocalypse ? Ils sont sur le coup depuis 10 ans, guettant le moindre mouvement économique pour hurler que tout va exploser. Une ou trois acquisition de plus ou de moins ne devrait pas changer quoi que ce soit.

 

Pour ceux qui veulent voir dans ce développement une lueur de positif, ces acquisitions sont certainement une preuve qu’Asmodee prend soin des historiques du secteur. En effet, si on pose les choses cruellement à plat, sans se rachat, il ne restait pas grand chose à Edge et Millenium. Mais Jose Manuel Rey et Gilles Garnier sont des gens qui ont participé, eux aussi, à faire de ce secteur ce qu’il est, ce que nous aimons. Il apparait donc très agréable aux vieux cons que nous sommes chez Tric Trac de voir ces gens continuer d’œuvrer dans les meilleures conditions. Cela nous réjouis.

 

Nous sommes ravis d’intégrer au sein du Groupe trois grands des jeux de société avec l’acquisition d’Heidelberger, d’EDGE et de Millennium. Ceux-ci ont démontré au cours des années l’étendue de leur savoir-faire dans l’édition et la distribution de jeux de société et nous permettent de renforcer notre présence en France, en Espagne et en Allemagne, qui sont des marchés européen de premier ordre.

Stéphane Carville, Président-Directeur Général du groupe Asmodee.

 



Commentaires (92)

  • Zemeckis
    J'espère maintenant que Edge aura un peu moins les mains liées pour traduire les goodies FFG ou réimprimer les cartes erronées.
  • Parfait si Asmodée continue sont SAV irréprochable qui ne prend pas la grosse Tete des trusts et devient pointilleux pour remplacer les pièces manquantes où défectueuses
  • Elniamor
    Mais jusqu’où s'arrêteront-ils ?
  • Albatur
    Comme Blanche75 : "Du moment que les employés ne souffrent pas de cette acquisition"... Et j'ai des doutes là dessus mais c'est à cause de mon cas personnel.
  • alloleo
    Non mais tout va bien, c'est vrai ! Louée soit la parole de cet article ! On nous dit et on nous répète que cela ne changera rien pour les joueurs que nous sommes... Cependant, où est Marabunta et ses jeux très atypiques ? Fermé car pas assez rentable. Que deviendront ces petits studios quand les objectifs économiques de ce géant ne seront pas atteints ? Et les petits distributeurs qui vont devoir rivaliser avec ce "géant" ? Asmodee n'a par ailleurs pas de concurrent à sa taille sur ce secteur, pour moi ce n'est pas une situation saine. Finalement, vu la position actuelle, Asmodee peut aisément imposer un dictat sur les prix. Alors d'accord, on ne va pas peindre le diable sur la muraille mais de là à dire que la vie est belle, j'aurais plutôt tendance à nuancer.
  • kaillou38
    Dommage pour Edge, j'aurais préféré les voir fermer vu les gens qui y travaillent, ça aurait permis de refiler leur catalogue à quelqu'un d'autre vu que je refuse de leur acheter un titre.
  • DZ
    Houra !
    Le rachat de Edge par Asmodee est je pense une très bonne nouvelle pour ses clients fidèles. Depuis quelques temps on ressentait de cruelles difficultés avec un niveau de qualité très en deçà de celle de FFG et de celle attendue pour ces gammes de prix (erreurs de traductions grossières et répétées par manque de relecture, lenteur de publication des FAQ, temps d'attente pour les reprint car dépendants du bon vouloir de la branche FFG - pourtant maintenant au sein d'un groupe français, etc...). J'ignore si c'était un manque de moyens et d'effectifs par rapport au nombre de jeux à gérer, ou un blocage face à ce millefeuille d'intermédiaire que j'espère ils parviendront à simplifier, ou les deux.....mais c'est sûrement une première étape vers du mieux et du plus fluide ! L'année 2017 promet.
    (Allez maintenant, Asmodee rachète Games Workshop, FFG/Edge/Asmodee récupèrent les licences W40k pour continuer à en faire de super jeux de plateaux et nous sortir des extensions de Forbidden Stars ;)
  • Galien
    Désolé de doucher l'optimisme de cette nouvelle, mais j'entends tellement de plus en plus de mal d'Asmodee, que ce soit des éditeurs, ou revendeurs que je doute des bonnes intentions du géant sur le reste du secteur qui ne serait pas à sa botte...
    Alors forcément quand on décide de vendre une partie de son âme à un fonds de pension, il va de soit que le jeu doit répondre aux exigences de la bête toujours plus assoiffée.
    Il ne suffit plus d'être bénéficiaire pour survivre, il faut une croissance continue, souvent à deux chiffres pour avoir le droit de continuer à travailler.
    Bientôt les boutiques de jeu seront concurrencés / remplacés des franchises "Asmodee Games Shop" pour tuer les indépendants, comme les Casino ont tué les petits épiciers.
    Le Capitalisme est un gros jeu de gestion, dont Asmodee a parfaitement compris les règles, pour récolter un maximum de points de victoire.
  • rataté
    Mais où s'arrêtera Asmoogle ?
    En tout cas, je suis content d'y voir la pérennité de cet éditeur local dont j'apprécie énormément le catalogue et le travail (mais pas toujours le relationnel, mais ça doit venir de moi aussi :-) ) : Edge.
    En ce qui concerne les petits éditeurs, j'ai l'impression que de nombreux peuvent avoir une vitrine avec KS, en espérant que le raz de marée des gros (CMON, etc.) leur laissera une petite fenêtre de visibilité.
  • Mc Kain
    un boardgame pour les trouver, un boardgame pour les amener tous et dans les ténèbres les lier.
    (J.R.R Tzolk'in, le seigneur des boardgames)
  • Jones
    On compare souvent le JDP au marché de la BD. Dans ce dernier domaine, après une concentration tout azimut, l'on voit émerger nombre d'éditeurs indépendants, qui n'ont pas de réseau de distribution forcément "traditionnel", ni un catalogue long comme le bras, mais qui tirent leur épingle du jeu, à un niveau économique certes plus confidentiel, mais loin des contraintes lourdes des énormes coûts de structure ou de l'ordre de progression à 2 chiffres des actionnaires , ce qui leur permet des éditions atypiques que les "gros" n'auraient jamais tenté. L'autoédition dans bien des domaines artistiques, ne s'est jamais aussi bien portée (avec son lot de succès mais aussi d'échecs), bien aidée il est vrai pas les technologies actuelles. On entend souvent des plaintes contre les multinationales surpuissantes, bien peu répercutées dans les habitudes de consommation, genre "je suis contre mais bon y'a les soldes et je m'habille qu'avec des marques" ^^
  • nwardez35
    ... et si on vit sur la même planète, on n'est décidément pas du même monde....
  • enpassant
    Future acquisition Asmodée : Tric Trac ;-)
  • arckaon76
    Félicitations à Asmodée ! C'est un super bon début d'année pour vous : )
  • Elniamor
    Cela ferait un superbe sujet de débat dans une TTTV, M. Phal !
    Invitez un représentant d'Asmodee, un distributeur concurrent, un éditeur indépendant, un éditeur "studio" d'Asmodee, un internaute raleur, un internaute enthousiaste et faites les parler !
    En tout cas moi je serai intéressé d'avoir plusieurs sons de cloches de la part d'acteurs du milieu...
  • Alhuxis
    13474 vus en une journée...hihi
    Cette info n'apporte rien au débat mais...
    J'y vois (comme M. Phal l'a déjà fait remarqué ) un autre signe d'un avant 2016 et d'un après.
    Cette année 2017 et les suivantes vont être passionnantes...
    Merci a tous, on vas pas s'ennuyer...
  • Ce qui m'effraie le plus dans tout cela , c'est qu'une personne ai dit "oui super ! " au "graphiste" qui a fait le Logo de Heidelberger Spieleverlag.
  • cedboe
    et puis quand on pense que le co-fondateur d'asmodee possède à 49% Flat Prod qui possède trictrac.net .... tout s'explique
  • gobo
    Plutôt une bonne nouvelle pour Edge qui risquait gros a moyen terme. Pour Asmodée, cette acquisition permet de gagner beaucoup de temps et simplifie le circuit de création/traduction.
  • Pikaraph
    Du coup le truc exceptionnel, c'est quoi ? Le rachat d'Asmodée par Hasbro ?
    Ca va finir par arriver !
Aucune publicité commerciale, ou nom de boutique ne sera toléré dans cet espace. Nous nous accordons le droit de supprimer tout message.
Default