20.100

Antoine Bauza tient le bambou

Antoine Bauza tient le bambou

Au vu de sa production, il n'est pas bien difficile de deviner qu'Antoine Bauza aime l'Extrême-Orient, la Chine, le Japon. "Ghost Stories", "Hanabi & Ikebana" et, très bientôt, "Takenoko" qui arrivera à la rentrée, coédité par Hazgaard et Matagot. "Takenoko" signifie en japonais "pousse de bambou" et va mettre en scène les aventures d'un panda géant dans la bambouseraie impériale. Un thème tout mignon pour un jeu où il faut se creuser la tête. Vous êtes prévenus.

Il faut d'autant moins s'y fier que le matériel est absolument adorable avec ses deux figurines représentant le panda et le jardinier ou ses petits bambous emboitables. Sans compter des illustrations signées Nicolas Fructus et qui participent à l'ambiance. En même temps, on n'en attendait pas moins d'ue co-édition Hazgaard et Matagot, coutumiers du fait.

Dans "Takenoko", les joueurs vont s'évertuer à faire pousser trois variétés de bambou au sein d'une bambouseraie qu'ils vont développer, agrandir, irriguer. L'hôte de ces lieux est un panda géant qui, par dessus tout, aime en dévorer les jeunes pousses. Au fur et à mesure de la partie, ils vont agrandir le jardin avec de nouvelles parcelles, les irriguer pour y faire pousser le bambou voire les améliorer en y posant un enclos, un bassin ou en y mettant un peu d'engrais.

Default

Par eux-mêmes, ces bambous ne rapportent rien. Pour marquer des points, et espérer remporter la partie, il va falloir réussir trois types d'objectifs. Certains sont liés à la disposition de parcelles, d'autres la configuration de bambous adultes et les derniers, enfin, des sections de bambou dévorées par le panda. La partie s'arrête lorsqu'un joueur en a posé un certain nombre devant lui. Tout le monde joue un dernier tour et la partie s'arrête.

A son tour, un joueur a droit à deux actions différentes parmi cinq. Il peut poser une nouvelle parcelle, récupérer des canaux d'irrigation (il y en a assez peu au final), déplacer le jardinier pour faire pousser le bambou, déplacer le panda qui va manger des bambous ou piocher une nouvelle carte Objectif.

Pour ajouter un peu d'aléa à la partie et éviter que cela devienne trop programmable, au début de son tour, un joueur lance le dé Météorologie. En fonction de son résultat, il va profiter d'un petit avantage. S'il fait beau, le joueur bénéficiera d'une action supplémentaire, s'il pleut, il peut faire pousser un bambou, s'il y a du vent, il sera possible de faire deux action identiques (alors que c'est impossible sinon), etc.


> La fiche du jeu chez Matagot


"Takenoko"
un jeu de Antoine Bauza
pour 2 à 5 joueurs
à partir de 10 ans
édité par Hazgaard et Matagot
disponible en septembre

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (15)

Default
Jacob101O
Jacob101O

A suivre avec attention :)

Sinon, c'est pour 2 à 4 joueurs ou 2 à 5 joueurs.

Y aura-t-il une séance de dédicace à Prafrance (auquel cas je ne manquerai pas d'y être)?

leonmars
leonmars

Il donne envie en tous les cas! ça a l'air zen à jouer, une petite bouffée d'air frais entre deux bastons! ^^

Marneus
Marneus

Need!

toinito
toinito

C'est bien lui, oui :)

Pour revenir sur l'annonce elle-même, le jeu n'est pas prise de tête, non :) Et oui, j'aime bien l'Extrême-Orient, j'avoue ! :)

leonmars
leonmars

Yuio l'illustrateur qui a eu un article dans Plato 27?

c'est cool pour lui si ça lui a permis de percer dans le monde du jeu! :)

LöMe
LöMe

Je m'disais aussi...

Erwan
Erwan

Ce n'est pas Nicolas Fructus qui a fait les dessins de ce jeu : il n'a fait que les tuiles hexagonales qui composent le plateau. Le dessinateur de la couverture est Picksel et celui des planches de BD ou d'autres éléments du jeu sont de Yuio.

LöMe
LöMe

Les illustrations (ce qu'on en voit du moins) sont alléchantes, ce qui ne m'étonnes pas de la part de Nicolas Fructus (quoi que complétement différent de son travail habituel) et le thème est pour le moins original, Hmmm...

Potife
Potife

TAKENOKO a plusieurs niveaux de jeux, et ca, c'est cool : on peut la jouer super tactique, plutôt pépère, etc.

Le thème est léger et cohérent avec le système, et moi qui aime les grosses boites de jeu avec des monstres et des tonnes de trucs, je me suis carrément laisser tenter !

Zaroff
Zaroff

Un jeu qui semble bien appétissant, ça va être la fête, la bambou là, quoi.Ok je sors...