Monsieur Guillaume

À la Claire Fontaine, m'en allant don' rêver !

À la Claire Fontaine, m'en allant don' rêver !

Dans les jeux en société, il en est un qui tient une place toute particulière, un qui, pratiqué dans de bonnes conditions, ne peut que laisser des souvenirs impérissables de moments intenses et ce jeu, c'est le jeu de rôle ! Et en poussant un peu la réflexion, les histoires que nous racontent les jeux de sociétés pratiqués sur Trictrac pourraient avoir quelques choses de l'ordre d'un mini-jeu de rôle : un re-création d'un univers et une récréation dans notre univers pour vivre une aventure, un transfert partagé, dans un continuum spatio-temporel contenant ses propres règles... bref, une phrase un peu verbeuse pour dire "vivre une histoire qui, à plusieurs, nous emporte!" et qui placerait le jeu de rôle comme le meilleur jeu de société de tous les temps ! Heureusement qu'il n'y a pas de JdR (comme on dit) dans la Trictrac Cup, sinon, nos boîtes pourraient se rhabiller...

Default

En sortant de la déchirure du rêve...

Dans l'histoire du jeu de rôle, certains tiennent une place particulière pour tout "rôliste" (être particulier et extraordinaire pratiquant le jeu de rôle) qui y ont joués. Rêve de Dragon est de ceux-là. Un univers où l'onirisme n'est pas un vain mot ni un vernis faussement chatoyant mais l'objectif-Maître. Denis Gerfaud, son auteur, nous conviait, presque philosophiquement, à un voyage lyrico-onirico-littéraire (en proportion variable), parfois "loufoquement" drôle, toujours particulier. Nous y jouions des Voyageurs dans un rêve, le rêve d'un Dragon. Chaque aventure était un rêve et il ne fallait pas (ou peut-être que si) y chercher de lien avec les précédents.

Loin des poncifs du jeu en campagnes où les aventuriers grandissent en puissance dans un univers stable (c'est bien aussi, hein, ce n'est pas la question), Rêve de Dragon est un jeu qui se vit et qui se rêve. D'impression de déjà vu en rêves antérieurs, de mondes perpétuellement changeants aux êtres que l'on croit reconnaître et aux règles physiques propres, les aventures se finissaient souvent avec la même impression qu'au réveil d'un doux rêve : "mais... ai-je rêvé ?... on dirait bien..."

Default

Ouf, j'ai cru que j'avais apparence humaine... quel cauchemar !

Ceci étant, pourquoi en parler, me direz-vous. Et bien outre le fait que le jeu à 30 ans, sa première édition datant de 1985, il revient sur le devant de la scène grâce à un projet participatif sur la plateforme Ulule cette fois. Oh, attention, il ne s'agit pas d'une nouvelle édition mais d'une campagne inédite. Celle-ci, écrite par Jidus, membre de l'éditeur associatif Scriptarium, est préfacé par Denis Gerfaud lui-même. L'équipe du Scriptarium, spécialisé dans l'univers des Livres dont vous êtes le Héros et le jeu de rôle Défi Fantastique a réuni pour l'occasion les talents qui renforcèrent l'âme de ce JdR et c'est ainsi que les illustrations de Rolland Barthélémy et Florence Magnin seront de la partie.

À la Claire Fontaine vous déposera donc à Narsis, évocation pour vous d'une comptine, d'une fontaine-porte vers le passé, de femmes magnifiques... mais alors, que font-elles avec ces étranges masques de bois ?

Default

Du rêve... aux rêves...

la campagne participative étant d'ores et déjà une réussite, et la volonté du Scriptarium étant d'inscrire cette campagne dans une nouvelle gamme pour Rêve de Dragon, validée par Denis Gerfaud lui-même, il est donc possible d'imaginer la suite : d'autres scénarios et d'autres campagnes. Pourtant, même s'il est vrai que les règles de ce jeu sont parfois "contraignantes", manquant de légèreté, la question se pose immanquablement de ressortir les livres de base.

Default

Vous n'avez jamais rencontré un Brolute ? Jouez à Rêve de Dragon !

Et même si, à priori et à l'inverse de Shaan, le jeu de rôle d'Igor Polouchine (amateur de Rêve de Dragon d'ailleurs) dont nous vous reparlerons prochainement (encore un grand ancien), l'auteur ne souhaite pas modifier et faire évoluer le système de jeu, une ré-édition des livres de bases pourrait être possible et bien accueillie...

Après tout, on peut rêver, non ? ;)

► Le lien vers la campagne Ulule

Default

Moi, j'veux visiter la ville Quenouille, hein, mon Jacquouille ?

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cette vidéo

Commentaires (7)

Default
ThibautBleger

Je n'arrive pas à trouver le livre de base (à un prix décent) donc ça ne sera pas pour moi... dommage !

groscouic
groscouic

@ThibautBleger On le trouve gratos en pdf et c'est tout légal, sur le site "rêve d'ailleurs."

JJL
JJL

Merci pour l'info que je n'aurais pas vue autrement, monsieur Guillaume !

Excellente nouvelle !

Souscription faite avec extra !

eins
eins

À propos de jeu de rôles, je regardais Inception et je me disais que "15 ans avant il y avait un JdR français, la methode du DrChestel" qui parlait exactement ce rêve partagé pour influencer la psyche d'un patient...

duinhir
duinhir

Le jeu de rôle peut créer les meilleurs souvenirs... comme les plus relous, tout dépend du MJ et des joueurs. Toujours est il que rêves de dragon est un grand ancien vénérable et poétique, ça me donnerai envie de m'y remettre tout ça ....

Gaffophone
Gaffophone

Réédition des livres de base et de tous les suppléments parus, en utilisant pour cela la mécanique des paliers du financement participatif, ça serait le pied.