Monsieur Phal

1er festival de Montpellier !

1er festival de Montpellier !
Le dimanche 14 juin 2009, et c'était une première, on a beaucoup joué à la Salle des Rencontres de la mairie de Montpellier. Près de 700 personnes se sont laissées séduire par la promesse d'une heure (ou d'une journée...) de jeu.
Petits et grands, familles, novices, spécialistes, tous furent accueillis à l'extérieur par des animateurs présentant des jeux en bois. Echiquier géant, jeux de palets, jeux de réflexion, il y en avait pour tous les goûts dans la cour, et avec l'aide d'un soleil bien présent, c'était plus qu'une introduction à la fête promise.
Accompagnant les joueurs dans le couloir menant à la grande salle, les instruments de musique colorés de l'association Mange Clous amenaient une touche de poésie et de légèreté a l'ambiance.
Dès l'entrée (gratuite), de gentils animateurs en tee-shirt bleus accueillaient les visiteurs et leur remettaient une étiquette avec leur prénom afin de faciliter les discussions aux tables. Oui, sur une table de jeu, on parle ! Au total une quarantaine de tables, une centaine de jeux différents,
des figurines, une initiation au jeu de rôle, des espaces variés, de nombreuses animations, des tournois, des auteurs de jeux...
Avec ses jeux surdimensionnés l'espace des plus petits a connu une belle affluence. Monza et Tortue Tatoune par exemple ont permis aux plus petits de s'initier en douceur et de s'amuser. Petits qui étaient particulièrement soignés, puisqu'un atelier leur permettait de se faire maquiller, d'où un afflux de lions, princesses et clowns dans les allées.
Un espace dédié au jeu de cartes à collectionner qui fait fureur, alias Pokemon, a permis l'organisation d'un tournoi officiel, et vu un public jeune et extrêmement concentré s'affronter.
Une salle à part, à l'étage, a vu 3 groupes de 20 personnes environ jouer à se faire peur et découvrir les Loups-Garous de Thiercelieux. Un succès possible grâce à des sympathiques animateurs, transformés en maîtres du jeu pour l'occasion.
L'auteur de Paleo et le distributeur de Pentago ont pu animer des tournois autour de leurs jeux, permettant aux vainqueurs de repartir avec des lots.
En parlant de lots, trois tombolas ont récompensé en jeux les visiteurs.
Une fête et ses cadeaux, vous dis-je.
Six auteurs étaient venus présenter des prototypes ou des jeux autoédités. (cliquez là !). Important pour tous de voir que le monde du jeu de societe est vivant et même bien vivant. Et intéressant pour les différents auteurs d'avoir des points varies, qu'ils viennent de passionnes ou de grands debutants !
Une table d'initiation a permis à ceux qui le souhaitaient de se lancer dans le monde intimidant (à tort !) du jeu de rôle.
8 tables présentaient le monde des jeux de figurines, pour l'émerveillement de tous. Il faut bien dire que voir ces spaces marines prêts a en découdre, ou un dragon somptueux, d'une taille ma foi imposante, ça impressionne, d'abord en pensant à la patience nécessaire, mais surtout parce que c'est beau ! Et loin de n'être qu'un objet d'extase, la figurine est un outil ludique. Alors çaa joué. Ça a même grave joué. Deux séances de speed painting ont permis aux plus artistes de repartir avec des figurines.
Tout ça vous fatigue, affame et assoiffe même les plus endurants d'entre nous (en tout cas moi), et à leur disposition une buvette proposait boissons fraîches, gâteaux, tartes sucrées
et salées, sandwichs (avec de la salade bien fraîche), crêpes... Au Nutella, parfaitement. C'est dire si ça revigorait sec.
Bref, une réussite complète, si l'on en croit le public venu parfois de fort loin, Grenoble par exemple (!), ou l'Angleterre (!!), voire l'Allemagne (!!!) qui regorge de connaisseurs et de passionnés en la matière, réussite rendu possible grâce aux organisateurs et aux 60 volontaires qui inlassablement se sont relayés pour mettre en place la salle, expliquer les règles, constituer les tables, démonter. Sans oublier les éditeurs, les acteurs associatifs et les boutiques montpelliéraines. Mais le jeu en valait largement la chandelle, et on peut donc souhaiter désormais longue vie au festival du jeu de Montpellier.
Le mieux est d'aller voir les photos Tric Trac: cliquez là !

Pour Tric Trac,
Monsieur Mathieu Cassou, Reporter.
Crédits photos : Monsieur Mathieu Cassou, philippe Boulon et bloodyraoul
.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Photos

Commentaires

Default