TricTrac

Sur les étals
Casual
Jeux Européens
Article
Strike : Vous n'allez peut-être pas pouvoir résister
A propos du rédacteur
Docteur Mops
Docteur Mops est enregistré depuis 2 juin 2000 à 00:00
-publicité-

Strike : Vous n'allez peut-être pas pouvoir résister

Par Docteur Mops , 26 nov. 2012 à 00:00
-publicité-

"Strike" est déjà sorti depuis quelques temps mais comme il est publié chez Ravensburger et que ces gens malgré le fait qu'ils ont un nom avec du sandwich pour futurs gros dedans ont une communication française des plus restreintes.
Avant cela, il était initialement sorti en catimini en Allemagne sous le doux nom de "Spelunke an der Bleichwiese", édité chez Super-Pauli. Il fallait le trouver...

La situation de Ravensburger, ce prestigieux éditeur allemand qui possède pourtant quelques bureaux en France, est telle qu'ils ne vendent parfois même pas les jeux allemands édités en français en... France.

Heureusement, Oya, l'éditeur-boutique-concept et pionnier de l'exportation du jeu allemand est là et malgré ses moyens limités nous permet de connaître quelques petites pépites ludiques. Je parle de vraies pépites, méfiez-vous des imitations.

Parmi celles-ci, "Strike"; un jeu dont la boîte, dans le style grand public de l'éditeur, risque de vous piquer un peu les yeux. Peut-être que l'illustrateur, monsieur Franz Vohwinkel, pourtant parfois si bien inspiré, a voulu nous donner l'illusion d'un voyage dans les années 80 ou alors c'est le service de marketing de l'éditeur qui est resté coincé dans un vortex. Je ne sais pas. Heureusement Tric Tric, plein de jeunes journalistes aux dents longues prêts à n'importe quoi pour briller en société sont là à l'affut pour extirper le substantifique poil de toute cette production ludique vivement colorée comme une dame faite exprès qui chercherait un client sur un trottoir.

Et si je m'emporte sur des terrains d'emphases toutes aussi mensongères que justes, c'est que "Strike" cache sous ses oripeaux de paillettes d’accordéons sur fond mauve avec de l'or d'un jeu télévisé plein de sourires clignotants, un des jeux les plus basiques et les plus idiots de l'année 2012 (qui pourtant fut riche en ce domaine).

Dans cette boîte donc, une grosse poignée de dés de bonne facture, une arène fabriquée dans le thermoformé de la boîte elle-même. Avec un petit tapis pour mettre dans le fond.


Dans cette arène nous allons jeter des dés.
Et qui n'aime pas jeter des dés ?
On commence par en jeter un comme ça.
Pour amorcer la chose.

Chacun possède devant soi un paquet de dés. Ce sont les siens. Comme on aime les dés on veut les garder mais voilà, la règle cruelle et perfidement vicieuse nous impose à notre tour d'en jeter un dedans.

Si d'aventure (et par hasard donc) ce dé donne le même résultat qu'un autre déjà présent, hurrrrra ! et joie, on peut les ramasser, empochant ainsi un dé bonus dans son précieux pool. Parfois même plusieurs !


Par contre si la face affiche un montant différent. Alors c'est la mort dans l'âme que l'on doit se résoudre à abandonner son bébé cubique dans l'arène fatidique.

Mais l'espoir vit toujours dans nos petits cœurs de gamers et cette même règle nous autorise à relancer un autre dé et un autre et encore un autre si cela ne suffisait pas. On peut donc espérer récupérer nos précieux. Peut-être.
Finalement ces dés n'ont que six faces non ?

Bien mais alors pourquoi ce titre de "Strike" ?
Bien sûr, les dés restants dans l'arène vont être entrechoqués. Mais ce n'est pas tout. Vous pouvez même organiser les dés dans l'arène avant de lancer le vôtre dedans. Pourquoi ?
D'abord parce que c'est bon mais surtout parce que si ces fameux dés affichent tous des faces différentes, vous aurez donc statistiquement plus de chance en les bousculant pour qu'ils retombent sur des faces identiques.
Et je me répète mais en plus c'est bon.

X-face

Il y a sur ces jolis dés noirs une face marquée X. Une face qui va semer la terreur dans ce feu d'artifice de roulements cubiques.
Chaque X sera irrémédiablement éliminé.

Hors-piste

Par moment, la tension atteignant son paroxysme, à moins que ce ne soit juste de la maladresse, un dé sera éjecté de la piste. Ceci est proprement insupportable et le fautif doit être immédiatement éliminé. Oui "Strike" est un jeu sans cœur.

Le tsunami

Il est néanmoins un moment particulièrement jouissif dans ce jeu. Celui où vous ramassez tous les dés qui restent dans l'arène. Vous tendrez celle-ci désormais déserte au joueur suivant avec un sourire méchant.

En effet, celui-ci devant cette fosse autrefois si joyeuse et désormais silencieuse comme la mort est obligé -oui obligé mesdames, messieurs !- de lancer (éloignez les enfants svp) TOUS ces dés d'un coup !
Imaginez le massacre ! Les pertes lourdes subit dans ce gentil peuple du cube à points !
Il faut des nerfs d'acier pour résister à une partie de "Strike".

Je pense que vous avez bien compris que nous sommes ici dans un pur jeu de comptoir où vous pourrez vous passer du dit comptoir. "Strike" c'est de l'immédiat mais aussi de l'addictif. C'est comme la cacahuète qui en appelle une autre.
Les parties s'enchaînent et se ressemblent mais on ne peut pas y résister.
Mesdames, messieurs, je vous le dis. "Strike" est le party game de l'année.
Voilà sans doute pourquoi l'éditeur, raisonnable et conscient des effets que peuvent avoir une meute de joueurs découvrant le plaisir du hasard et du bourinage, a déguisé cette bombe ludique sous un habit de représentant en encyclopédies du disco afin de ménager un succès trop vite insoutenable.

Sinon, si vous avez envie d'un petit jeu qui donne envie d'y revenir en vous laissant croire que parfois vous contrôlez quelque chose alors "Strike" est vraiment une bombe.

L'explipartie dans la TiTiTiVi, c'est là, du coup !

"Strike"
Un jeu de Dieter Nüssle
Illustré (mouhahahaha) par Franz Vohwinkel
Publié chez Ravensburger
Connu chez nous grâce à Oya
Pour 2 à 4 lanceurs de dés dès 8 ans
Public : toutes et tous
Durée estimée de partie : 15 min
Disponible dans toutes les bonnes ludoteries dans les 20€

Par Docteur Mops , lundi 26 novembre 2012 à 00:00
Réactions à la niouze 
12commentaires
Damiste
26 nov. 2012 à 15:00

"Le substantifique poil"

Bien, bien. Continuez. Formidable. Bravo ! Encore !

:)

Dr. Justice
26 nov. 2012 à 15:14

Cher Docteur, vous êtes en forme aujourd'hui !

Que les Dés soient avec vous.

pit111
26 nov. 2012 à 15:31

ce jeu c'est de la balle totale. Un des jeux de l'année.

noro
26 nov. 2012 à 16:58

Voilà un jeu qu'il est bon..toujours une réussite en soirées jeux de la boutique..Merci Oya(une fois de plus!)

shaudron
26 nov. 2012 à 17:41

Je souscris à l'enthousiasme du docteur. Ce jeu est une bombe jouissive de non-réflexion totale et de rebondissements multiples.

Jumanji_badkam
26 nov. 2012 à 19:28

Quelle belle verve ;)

starvince
26 nov. 2012 à 20:18

Un fantastique jeu d'apéro !

Ingalls
26 nov. 2012 à 20:56

Je reste pantois devant ce grand écart entre abîme graphique et génie ludicocrétinjouissif que semble receller la bête en question.

lambeer
27 nov. 2012 à 17:22

toujours pas dispo, j'attends j'attends j'attends impatiemment :-(

Syro
28 nov. 2012 à 10:48

Bien sûr, une pépite qui saurait vous faire singer !

Lord Kalbut
28 nov. 2012 à 16:48

J'ai craqué, et je n'suis pas déçu, c'est moche c'que vous faites Phal et Mops, mais c'est bÔn, mais... C'est mÔche, mais c'est bÔÔÔn ! :P

lambeer
28 nov. 2012 à 18:07

trouvé où svp? :-/