• hop! mode coop testé et optimisé.... quelques situations étaient problématiques et non prises en compte par ma proposition de règles. j'ai donc procédé à quelques ajustements.

    La mise en page a été optimisée pour pouvoir être imprimée en mode "livret" sur une feuille A4 recto-verso et pliée en 2.

    Attention, le jeu devient beaucoup beaucoup plus tactique que le jeu d'origine. il faut faire très attention à la localisation des zones inexplorées que vous dévoilez et au positi...
    Aller au message
  • flangad
    il y a 1 semaine
  • Styliann
    Styliann
    Bonjour, merci bcp pour cette analyse, il n'y a pas de fiche pour ce jeu sur le site (pr le mettre dans une wishlist) ? Merci d'avance
    Monsieur Guillaume
    Monsieur Guillaume
    Effectivement, la fiche n'a pas encore été faite. Je ne sais si nous ou les Lucky Duck vont dégainer les premiers, mais si vous le souhaitez, ça peut même être vous ;)
    Monsieur Guillaume
    Monsieur Guillaume
    Effectivement, la fiche n'a pas encore été faite. Je ne sais si nous ou les Lucky Duck vont dégainer les premiers, mais si vous le souhaitez, ça peut même être vous ;)
    Magic Dwarf
    Magic Dwarf
    Je confirmes que le jeux marche très bien pour des 6 à 10 ans. Tellement que j'ai du les freiner un peu pour pas tout faire le même jour. On espère voir de nouvelles quêtes à télécharger, il y a asse de personnages et d'objet pour imaginer beaucoup plus de scénarios :)
    flangad
    flangad
    ça a l'air super bien fait, mais tablette= non merci.... on lutte déjà assez pour que les bambins ne passent pas trop de temps dessus
    jahwork
    jahwork
    complètement d'accord. Unlock Kids a d'ailleurs été un succès chez nous (7 et 10 ans)
    bilbokristof
    bilbokristof
    Personnellement, je ne suis pas pro écran (loin de là, vu que comme de plus en plus de personnes, je n'ai pas la télé). Mais je vois ce jeu (auquel j'ai joué avec ma fille de 8 ans) plutôt comme un support de réflexion et de découverte de la réalité virtuelle, assez bien fait d'ailleurs.
    Pour les écrans comme pour le reste, c'est juste une question de dosage subtil...
    Et nous avons beaucoup aimé unlock kids également. L'un n'empêche pas l'autre ;)
    jahwork
    jahwork
    complètement d'accord. Unlock Kids a d'ailleurs été un succès chez nous (7 et 10 ans)
    bilbokristof
    bilbokristof
    Personnellement, je ne suis pas pro écran (loin de là, vu que comme de plus en plus de personnes, je n'ai pas la télé). Mais je vois ce jeu (auquel j'ai joué avec ma fille de 8 ans) plutôt comme un support de réflexion et de découverte de la réalité virtuelle, assez bien fait d'ailleurs.
    Pour les écrans comme pour le reste, c'est juste une question de dosage subtil...
    Et nous avons beaucoup aimé unlock kids également. L'un n'empêche pas l'autre ;)
  • Franck19
    Franck19
    Les dés sont jetés !
    Immyr
    Immyr
    Non bien sur c'est pour mieux vendre les étagéres Kallax aux joueurs... d'une pierre deux coups !!
    Et aprés on nous interdit de parler de "Trust financier" ?
    En ce qui me concerne, non approuvé, mais c'est juste l'avis d'un petit joueur dépensier, les autres s'en f... et c'est tant mieux car je n'en pense pas du bien de ce genre d'hybridation, du genre "on revend la section jeux" (par exemple) pour éponger le déficit ou gaver les actionnaires.
    Tiens, je vais me refaire une partie de Cuba Libre et gagner avec les révolutionnaires, ça me fera du bien.
    Le_Doc
    Le_Doc
    j'avoue ne pas savoir quoi en penser..... Ca me rappelle, a une echelle moindre, Disney. Et c'est pas forcement l'exemple le plus vertueux pour le produit final et le "consommateur".
    L'artisanat, meme a grosse echelle, c'est bien aussi ;) J'ai peur qu'on perde de vue l'intelligence et la reflexion pour le profit.
    Que Asmodee reste le plus independant possible, s'il vous plait ! (et Tric Trac egalement ;) )
    FlatlinedGames
    FlatlinedGames
    Les prédictions apocalyptiques lors des précédents changements de propriétaire ne se sont toujours pas réalisées. On dirait bien que en fait, ils savent ce qu'ils font ;-)
    Acathla
    Acathla
    Comme d’habitude tu lis ce que tu souhaites lire....et réponds en conséquence....
    FFG est moribond et Edge éditait d’autres trucs que le catalogue de FFG
    Meme si je trouvais un autre exemple tu me répondrais, « oui et alors, un autre exemple »...


    mais tu m’as convaincu, bravo, restons en là....
    Acathla
    Acathla
    c'est vrai que ffg France se porte très bien...par exemple.
    jmguiche
    jmguiche
    Ouai.. un autre exemple ?
    Ffg existe toujours.
    Leonidas300
    Leonidas300
    jmguiche peut tout à faire dire tout et son contraire dans le même post, c'est pas un problème :-)))
    eldarh
    eldarh
    Les prédictions apocalyptiques...Comme celles qui prévoient que Tabletop Simulator va tuer les éditeurs de jeu vous voulez dire ?
    Acathla
    Acathla
    FFG france, c'est écrit...edge n'a pas l'air en forme...FFG est en vie, il n'a pas l'air très en forme non plus.
    mais bon comme d'habitude, on cherche à montrer que les autres ont tort, je cherche à montrer que on n'a pas raison...ce n'est pas pareil...

    d'ailleurs ton commentaire sur les équipes d'asmodée / incertitudes... va à l'encontre de ce que tu prônes ici. Pas d'incertitudes pour eux puisque tout ira bien, tu m'as convaincu.
    jmguiche
    jmguiche
    Ffg France et edge, c’était un poil la même chose… l’un localisant les productions distribuées par l’autre, production n’étant que localisation…
    Asmoodee a acheté un studio, ffg, aux usa, et s’est retrouvé avec deux boîtes (3 avec l’Espagne) dans le panier qui, si vous aviez regardé à l’époque, ne faisait que de la localisation et de la distribution. Ffg France n’était pas un studio. Edge non plus. Pratiquement pas de créations locales.
    La quasi disparition de ces deux entreprises (en fait une seule : meme équipe et une d’elle qui ne fait pratiquement que distribuer la production de l’autre).
    Le montage entre la France et l’Espagne était pour le moins compliqué…
    Asmodee rachète des studios, et semble les absorber, ce qui là signifie bien sûr que dés fonction support disparaisse. C’est une logique entrepreneuriale de consolidation verticale. Autant un studio de création c’est intéressant, autant un distributeur avec un potage d’actionnariats à la Dubout, ce qu’était edge/ffg France/Espagne (et qui avait peut être du sens en tant que boîte série indépendante faisant de la localisation et de la distribution de produits américains ffg) est sans intérêt pour asmodee, et c’est mort dès que ffg usa appartient à asmodee qui localise et distribue.
    Mais tout cela est une logique d’intégration verticale d’une activité.
    On peut se demander pourquoi asmodee a racheté ffg/edge France Espagne.. la seule façon de le comprendre est que la structure européenne avait des contrats avec la boîte us… et que sans racheter ces entreprises européennes, le catalogue ffg était verrouillé sur ce territoire. C’est certes une supposition, mais je ne vois pas d’autre motivation. C’était un deal global, et on peu remarquer que même si la structure européenne était en grande partie indépendante en terme d’actionnariat , le deal a été global.

    La logique d’embracer est une logique, jusqu’à présent, financière de portefeuille d’entreprise. C’est une holding financière.
    sebduj
    sebduj
    Coooool, des joueurs, je suis bien content !!! Qui sait, on aura peut-être une pt'ite prime :-)
    Acathla
    Acathla
    😂🤣😂
    Acathla
    Acathla
    une prime en jeu vidéo ! ;-)
    Rodenbach
    Rodenbach
    Ah non, ça c'est chez Amazon ! 😋
    (Prime vidéo pour ceux qui l'ont pas😁)
    norochj
    norochj
    En tout cas on ne peut pas leur reprocher de pas avoir sorti leurs punchlines les plus insipides et convenus 🤣
    Ténébreux
    Ténébreux
    Pas grave, on va revenir aux fondamentaux: Le Monopoly !
    Galiat
    Galiat
    Une histoire de gros sous. On ne pourra plus dire que nous avons une petite pépite française :).

    Je sais que l'appât du gain est important, mais les groupes qui achètent pour revendre 2 à 3 ans plus tard, c'est uniquement pour une histoire de sous. La passion, c'est pas leur truc.
    Ceci dit, le groupe Suédois est composé de société plutôt connu. Bel achat à vrai dire, cela complète bien leur portefeuille vidéoludique.
    Leonidas300
    Leonidas300
    Mouais bof. Si c'est pour rester indépendant, le rachat n'a auun intérêt financier. Donc, Asmodée ne restera pas indépendant sur les fonctions support.
    jmguiche
    jmguiche
    Oui et ils ont plein de boîtes indépendantes sur un marché unique, le jeu vidéo.
    Un ensemble de boîtes qu’ils laissent indépendantes.
    Mais vous avez raison, pour asmodee, qui n’est pas sur le même marché, ça va être différent !
    jmguiche
    jmguiche
    Juste une façon différente de délivrer le produit… qui lui même est différent …
    Top.
    Immyr
    Immyr
    Asmodée nous embarasse..
    Monsieur Guillaume
    Monsieur Guillaume
    Moi, je veux bien la liste de "toute l'histoire des fusions acquisitions" pour être sûr qu'il ne peut pas en être autrement... Jamais...
    Merci :)
    Leonidas300
    Leonidas300
    c'est un peu mon métier, et j'en ai vécu pas mal, on peut en parler :-))))
    Acathla
    Acathla
    qui a parlé de mort du groupe Asmodée ?
    jmguiche
    jmguiche
    Quel rapport entre l’indépendance et l’intérêt financier ?
    Dans un achat, l’intérêt financier c’est que le bien acheté rapporte des dividendes ou que sa valeur augmente.
    L’indépendance n’est mise en cause que lorsque l’activité de l’entité achetée va être absorbée par l’entité qui achète parce que les activités sont complémentaires, c’est généralement ce qu’on appelle une intégration verticale ou concurrentes et il s’agit alors d’un rachat de produits et de clientèle.

    Bref, aucun lien entre intérêt financier et indépendance.
    Asmodee appartenait déjà à un groupe et a gardé son indépendance.
    Une entreprise n’en achète une autre que sur des considérations financières, que ce soit l’ancien propriétaire d’asmodee ou le nouveau.

    Bref, on ne sait rien.
    Leonidas300
    Leonidas300
    @jmguiche c'est ce qu'on raconte toujours au début d'une fusion. Toujours. La main sur le coeur. Et ensuite, il y a la réalité et la réalité, ce sont les gains d'efficacité, les économies d'échelle. Pas besoin de rachat sinon. C'est mathématique et c'est toute l'histoire des fusions acquisitions. Ensuite, si les activités sont complémentaires, ça veut dire qu'à un moment où un autre, il y a une tête qui dit "on va à gauche, parce que c'est plus optimum". Et tout le monde va à gauche. Si chacun fait ce qu'il veut (la sacro sainte indépendance), alors je le redis, la fusion n'a aucun intérêt. Et ça encore, toute l'histoire des fusions aquisitions le prouve.
    jmguiche
    jmguiche
    Ha bon ? C’est une fusion ? Moi j’ai lu achat.

    Et sommes toutes c’est la troisième fois qu’asmodee est acheté. Et c’est le troisième fois qu’on annonce la mort du groupe.

    Bon c’est sur, un jour ce sera vrai. C’est vrai pour tout.

    Mais C’est comme si vous pariez que je vais mourir demain depuis que je suis né. Si vous me survivez vous pourrez un jour clamer « ha! Je vous l’avais bien dit ! »

    😂
    Leonidas300
    Leonidas300
    On rachète pas une entreprise pour qu'elle meure (surtout vu le montant du rachat) mais pour faire une plus value : accéder à des clients que tu n'avais pas, accéder à des produits/idées que tu n'avais pas et que tu ne sais pas/ne veux pas faire, faire des économies d'échelle.
    Sinon, tu rachètes pas. Et quand tu achètes, bah oui, de facto, tu fusionnes. Et c'est pas parce que tu gardes les marques indépendantes que tu fusionnes pas. Va expliquer aux gens de whatsapp qui ont été rachetés par Facebook qu'ils ne se sont pas fait absorber tiens ... Va expliquer aux gens de Paribas qui se sont fait rachetés par BNP qu'ils n'ont pas fusionné, va expliquer aux dizaines de boites rachetés par Google qu'elles n'ont pas fusionné (la marque reste un temps, puis souvent disparait. Mais les équipes ont été absorbées bien avant).

    Tout le reste, c'est du pipo.
    Après, sur ce type de rachat, les économies d'échelle, tu en fais, mais pas tant que ça, je ne pense pas que le rachat soit motivé que par ça. En revanche, tu peux effectivement créer pas mal de valeur en croisant les catalogues par exemple. Que le monde du boardgame accède à plus de ressources ne m'étonne pas. Pour moi, c'est une bonne nouvelle pour l'industrie. Un peu moins sans doute pour les petits éditeurs qui pour le coup, ne joueront plus du tout dans la même court ...
    Je ne suis pas inquiet pour les gens de trictrac, qui est un très très belle marque et qui ne doit pas couter bien cher pour un groupe de cette taille. Je pense au contraire qu'il y a moyen de le faire grossir et que son rachat par Asmodée a été une idée de génie.

    A suivre.
    jmguiche
    jmguiche
    Ce que tu raconte est vrai pour un rachat d’entreprise qui sont sur le même marché.
    Je suis bien d’accord, cf mon message précédent.
    Mais le jeu vidéo ce n’est pas le jeu de société.
    C’est la 3 ieme fois qu’aspirée change de mains il n’a jamais fusionné.

    Il y a dans le monde des tas d’entreprises qui sont indépendantes, ou plutôt autonome, mais dont l’actionnariat se réduit à une maison mère.
    Leonidas300
    Leonidas300
    Sauf qu'ils sont carrement sur le même marché : l'entertainement, le jeu. Il y a juste une façon différente de délivrer le produit : en physique dans une boite d'un côté, en digital de l'autre. Et la cible est souvent la même, voire exactement la même.
    Que les marques restent, c'est manifestement la stratégie de la boite qui en a accumulé un paquet. Que tu les fusionnes pas comme un gros bourrin, ça parait effectivement évident (ce n'est pas ce qu'ils font de ttes façons). Mais il y aura forcément des synergies, commerciales, créatives ou sur les fonctions supports. La chance d'Asmodée (et surtout pour ses employés), c'est d'être sur un secteur qui est en croissance et dont le potentiel parait encore élevé.
    Leonidas300
    Leonidas300
    non, elles ne sont pas indépendantes. Enfin, pas vraiment. Elles ne peuvent pas se faire concurrence par ex : impossible de développer 2 jeux qui se cannibaliseraient. Et elles partagent des services : compta, marketing ... et d'autres ressources. En revanche, si elles sont dans leur bac à sable, dans leur domaine, généralement, les créas ont plutôt la paix.
    Bref, on verra. Des fusions/acquisitions qui ne délivrent pas la moitié de la valeur attendue, voire qui en détruisent, malheureusement, c'est très très commun. Là, l'acheteur parait très expérimenté dans ce type d'opération. Wait and see !
    jmguiche
    jmguiche
    Ha ? Tu connais l’organisation interne du groupe Eembracer ?
    Parce que quand tu regarde la structure du groupe, tu ne vois pas une entreprise qui a absorbé d’autres entreprises, mais une maison mère, une holding, qui possède plusieurs entreprises, totalement autonomes.
    Le but de ce type de structure, comme les fond d’investissement, est d’acheter des entreprises et de ne pas s’interdire de les revendre.
    C’est devenu une structure financière, qui n’a aucun intérêt à faire dépendre ses filiales d’une organisation de fonction support central : cela fout en l’air la liquidité de la filiale (la facilité à la revendre).
    Embraced n’est pas un éditeur de jeux vidéo, c’est une holding financière spécialisée dans les entreprise de jeux vidéo qui élargie son portefeuille avec asmodee.
    Des structures comme ça y’en a des tas.
    jmguiche
    jmguiche
    Tu juge très certainement sur ta propre expérience de rachat, c’est ce qui ressort de tes posts précédent, mais ce que tu as vécu est un des scénarios possibles, pas tous les scénarios.
    Et si tu te renseigne un peu sur le nouveau propriétaire d’asmoodee tu verras que leur mode de fonctionnement n:est pas la fusion acquisition mais la gestion de portefeuille.
    jmguiche
    jmguiche
    Quel rapport entre l’indépendance et l’intérêt financier ?
    Dans un achat, l’intérêt financier c’est que le bien acheté rapporte des dividendes ou que sa valeur augmente.
    L’indépendance n’est mise en cause que lorsque l’activité de l’entité achetée va être absorbée par l’entité qui achète parce que les activités sont complémentaires, c’est généralement ce qu’on appelle une intégration verticale ou concurrentes et il s’agit alors d’un rachat de produits et de clientèle.

    Bref, aucun lien entre intérêt financier et indépendance.
    Asmodee appartenait déjà à un groupe et a gardé son indépendance.
    Une entreprise n’en achète une autre que sur des considérations financières, que ce soit l’ancien propriétaire d’asmodee ou le nouveau.

    Bref, on ne sait rien.
    jmguiche
    jmguiche
    Je le demande si les nombreux analystes qui ont dit n’importe quoi la dernière fois vont encore nous régaler de leurs analyses.
    De tout cœur avec les équipes du groupe asmodee pour qui ce genre de période d’incertitude doit, comme toujours, être désagréable à vivre.
    Monsieur Guillaume
    Monsieur Guillaume
    Savoir qu'il y a des humains qui pensent aux humains au milieu de tout ça, vous pouvez pas savoir à quel point, après encore une année bizarroïde et compliquée, ça fait du bien !
    De tout coeur, merci, merci et merci à vous !
    NewTom
    NewTom
    Tout plein de bonnes ondes pour vous, effectivement !
    Immyr
    Immyr
    Asmodée nous embarasse..
    NewTom
    NewTom
    Tout plein de bonnes ondes pour vous, effectivement !
    Leonidas300
    Leonidas300
    @jmguiche c'est ce qu'on raconte toujours au début d'une fusion. Toujours. La main sur le coeur. Et ensuite, il y a la réalité et la réalité, ce sont les gains d'efficacité, les économies d'échelle. Pas besoin de rachat sinon. C'est mathématique et c'est toute l'histoire des fusions acquisitions. Ensuite, si les activités sont complémentaires, ça veut dire qu'à un moment où un autre, il y a une tête qui dit "on va à gauche, parce que c'est plus optimum". Et tout le monde va à gauche. Si chacun fait ce qu'il veut (la sacro sainte indépendance), alors je le redis, la fusion n'a aucun intérêt. Et ça encore, toute l'histoire des fusions aquisitions le prouve.
    Monsieur Guillaume
    Monsieur Guillaume
    Savoir qu'il y a des humains qui pensent aux humains au milieu de tout ça, vous pouvez pas savoir à quel point, après encore une année bizarroïde et compliquée, ça fait du bien !
    De tout coeur, merci, merci et merci à vous !
    Monsieur Guillaume
    Monsieur Guillaume
    Moi, je veux bien la liste de "toute l'histoire des fusions acquisitions" pour être sûr qu'il ne peut pas en être autrement... Jamais...
    Merci :)
    eldarh
    eldarh
    Les prédictions apocalyptiques...Comme celles qui prévoient que Tabletop Simulator va tuer les éditeurs de jeu vous voulez dire ?
    Acathla
    Acathla
    c'est vrai que ffg France se porte très bien...par exemple.
    Leonidas300
    Leonidas300
    c'est un peu mon métier, et j'en ai vécu pas mal, on peut en parler :-))))
    jmguiche
    jmguiche
    Ha bon ? C’est une fusion ? Moi j’ai lu achat.

    Et sommes toutes c’est la troisième fois qu’asmodee est acheté. Et c’est le troisième fois qu’on annonce la mort du groupe.

    Bon c’est sur, un jour ce sera vrai. C’est vrai pour tout.

    Mais C’est comme si vous pariez que je vais mourir demain depuis que je suis né. Si vous me survivez vous pourrez un jour clamer « ha! Je vous l’avais bien dit ! »

    😂
    jmguiche
    jmguiche
    Ouai.. un autre exemple ?
    Ffg existe toujours.
    enpassant
    enpassant
    Si on se retrouve avec des règles de jeux aussi claires que les notices Ikea on va en baver. ;-)
    Acathla
    Acathla
    ou des règles à télécharger vu qu'il n'y aura plus de livret dans les boite de jeu (vidéo...) ;-)
    Tintaglia
    Tintaglia
    J'aime pô les jeux video ...
    Rodenbach
    Rodenbach
    Le schtroumpf grognon ?
    Tintaglia
    Tintaglia
    ;)
    AtomChris
    AtomChris
    Quand je lis des commentaires, que je ne lis presque plus d'ailleurs parce que rapidement, ça part en c.... Les paroles de cette chanson me viennent en tête :

    ...
    Plus personne écoute, tout l'monde s'exprime
    Personne change d'avis, que des débats stériles
    Tout l'monde s'excite parce que tout l'monde s'excite
    Que des opinions tranchées, rien n'est jamais précis
    ...

    Et je retourne jouer avec Asmodee et les autres...
    Acathla
    Acathla
    FFG france, c'est écrit...edge n'a pas l'air en forme...FFG est en vie, il n'a pas l'air très en forme non plus.
    mais bon comme d'habitude, on cherche à montrer que les autres ont tort, je cherche à montrer que on n'a pas raison...ce n'est pas pareil...

    d'ailleurs ton commentaire sur les équipes d'asmodée / incertitudes... va à l'encontre de ce que tu prônes ici. Pas d'incertitudes pour eux puisque tout ira bien, tu m'as convaincu.
    Acathla
    Acathla
    une prime en jeu vidéo ! ;-)
    Acathla
    Acathla
    qui a parlé de mort du groupe Asmodée ?
    Acathla
    Acathla
    ou des règles à télécharger vu qu'il n'y aura plus de livret dans les boite de jeu (vidéo...) ;-)
    Leonidas300
    Leonidas300
    On rachète pas une entreprise pour qu'elle meure (surtout vu le montant du rachat) mais pour faire une plus value : accéder à des clients que tu n'avais pas, accéder à des produits/idées que tu n'avais pas et que tu ne sais pas/ne veux pas faire, faire des économies d'échelle.
    Sinon, tu rachètes pas. Et quand tu achètes, bah oui, de facto, tu fusionnes. Et c'est pas parce que tu gardes les marques indépendantes que tu fusionnes pas. Va expliquer aux gens de whatsapp qui ont été rachetés par Facebook qu'ils ne se sont pas fait absorber tiens ... Va expliquer aux gens de Paribas qui se sont fait rachetés par BNP qu'ils n'ont pas fusionné, va expliquer aux dizaines de boites rachetés par Google qu'elles n'ont pas fusionné (la marque reste un temps, puis souvent disparait. Mais les équipes ont été absorbées bien avant).

    Tout le reste, c'est du pipo.
    Après, sur ce type de rachat, les économies d'échelle, tu en fais, mais pas tant que ça, je ne pense pas que le rachat soit motivé que par ça. En revanche, tu peux effectivement créer pas mal de valeur en croisant les catalogues par exemple. Que le monde du boardgame accède à plus de ressources ne m'étonne pas. Pour moi, c'est une bonne nouvelle pour l'industrie. Un peu moins sans doute pour les petits éditeurs qui pour le coup, ne joueront plus du tout dans la même court ...
    Je ne suis pas inquiet pour les gens de trictrac, qui est un très très belle marque et qui ne doit pas couter bien cher pour un groupe de cette taille. Je pense au contraire qu'il y a moyen de le faire grossir et que son rachat par Asmodée a été une idée de génie.

    A suivre.
    Leonidas300
    Leonidas300
    jmguiche peut tout à faire dire tout et son contraire dans le même post, c'est pas un problème :-)))
    EvilM.
    EvilM.
    Ok, ok, ok !

    Mais je vois pas Bolloré dans tout ça… Vous êtes sûr d'avoir bien orthographié les noms des parties prenantes ?
    Gabriel Ombre
    Gabriel Ombre
    Belle plus value !
    Bon, maintenant, que va-t-il se passer ? Quelles restructurations ? Parce que, au delà de l'aspect purement financier, il y a des gens qui sont concernés, des gens qui travaillent chez Tric Trac aussi, des gens qu'on apprécie et dont on aimerait bien qu'ils continuent l'aventure :)

    Alors, pour moi, peu importe la nationalité du repreneur... J'espère qu'il sera sérieux et humain. Pour le moment, ça n'a pas l'air d'aller trop mal... Alors faisons en sorte que ça continue bien ici :)

    Bonne chance, bon courage à les gens de Tric Trac... Et bonnes fêtes malgré tout, sans trop d'anxiété et à l'année prochaine parce que sinon, je crois bien que ce serait trop vide sans vous :)
    Rodenbach
    Rodenbach
    Asmodée n'avait pas déjà racheté Ikéa en avril dernier ? 🤣
    Rodenbach
    Rodenbach
    Le schtroumpf grognon ?
    Rodenbach
    Rodenbach
    Ah non, ça c'est chez Amazon ! 😋
    (Prime vidéo pour ceux qui l'ont pas😁)
    Loder
    Loder
    Alors là, j'avoue que... je ne sais pas du tout quoi penser de cette information. Bonne nouvelle pour le jeu ? Pour la créativité ? Pour les boutiques ? Pour Asmodée ? Pour Trictrac ? Pour les joueurs ? Pour les salariés des différents groupes ? J'en sais fichtre rien ! Comme tous les changements, j'imagine qu'il y aura un lot de contents et un lot de moins contents mais bien malin est celui qui serait capable dès aujourd'hui d'anticiper tous les ricochets, les conséquences directes et indirectes d'un tel évènement. Seul l'avenir arbitrera les débats entre les éternels optimistes et ceux qui voient là le signe que l'apocalypse est en marche. Je souhaite plein de courage aux salariés des différents groupes concernés et notamment ceux de Trictrac qui ont connu pas mal de chamboulements ces dernières années. Au rythme où vont les choses, il ne doit pas être simple pour eux de se projeter et il n'est pas toujours agréable de vivre au jour le jour.
    Loder
    Loder
    Je ne peux pas m'empêcher d'avoir aussi une pensée pour Phal. Même s'il a pris de la distance avec TricTrac depuis qu'il a vendu la boîte, il n'en reste pas moins vrai que TricTrac est son bébé devenu grand et, en qualité de parent, on est toujours attentif à la vie de nos enfants devenus adultes et indépendants. Petit : petits soucis, grands : grands soucis.
    jmguiche
    jmguiche
    Ce que tu raconte est vrai pour un rachat d’entreprise qui sont sur le même marché.
    Je suis bien d’accord, cf mon message précédent.
    Mais le jeu vidéo ce n’est pas le jeu de société.
    C’est la 3 ieme fois qu’aspirée change de mains il n’a jamais fusionné.

    Il y a dans le monde des tas d’entreprises qui sont indépendantes, ou plutôt autonome, mais dont l’actionnariat se réduit à une maison mère.
    EvilM.
    EvilM.
    Qui eu cru que ce post : purement informatif, écrit avec les précautions d’usages, thématiquement peu engageant, déposé dans un forum ou le sarcasme est quotidien, et où la mauvaise foi se fait régulièrement passer pour loi, et sur un sujet où l’emballement est si souvent la cible désignée de tous les rageux, qu’un lapin un jour d’ouverture de chasse en aurait pitié…

    Qui eu pu imaginer qu’une telle missive se transformerait en tribune de soutien à l’équipe de TricTrac ?


    Pas moi.
    Mais p***** je trouve ça beau et tellement mérité !
    🥲
    Acathla
    Acathla
    la plupart de ceux qui pourraient se plaindre de cela sur TT, sont tout simplement inquiets pour TT, et quand tu es inquiet, c'est juste que tu apprécies...
    il ne faut pas y voir des rageux qui déversent leur fiel...
    Acathla
    Acathla
    la plupart de ceux qui pourraient se plaindre de cela sur TT, sont tout simplement inquiets pour TT, et quand tu es inquiet, c'est juste que tu apprécies...
    il ne faut pas y voir des rageux qui déversent leur fiel...
    Tintaglia
    Tintaglia
    ;)
    Leonidas300
    Leonidas300
    Sauf qu'ils sont carrement sur le même marché : l'entertainement, le jeu. Il y a juste une façon différente de délivrer le produit : en physique dans une boite d'un côté, en digital de l'autre. Et la cible est souvent la même, voire exactement la même.
    Que les marques restent, c'est manifestement la stratégie de la boite qui en a accumulé un paquet. Que tu les fusionnes pas comme un gros bourrin, ça parait effectivement évident (ce n'est pas ce qu'ils font de ttes façons). Mais il y aura forcément des synergies, commerciales, créatives ou sur les fonctions supports. La chance d'Asmodée (et surtout pour ses employés), c'est d'être sur un secteur qui est en croissance et dont le potentiel parait encore élevé.
    John Lénine
    John Lénine
    Je crois que ce groupe va faire plus que nous embrasser ...
    Libraman
    Libraman
    Oui cela fait peur pour la suite de TT.
    Ces chiffres sont des... chiffres. Même s'ils sont important voir déterminant, ce n'est pas ce que je cherche dans les JdS. Est-ce que cela vous permettra d'avoir une base solide et d'envisager de nouvelles perspectives, ou est ce que vous aller subir les affres de la rentabilité à tout craint ?
    Dans tous les cas je vous souhaite plein de challenges réussit.
    Acathla
    Acathla
    😂🤣😂
    Salmanazar
    Salmanazar
    Est-ce que Embracer Group de l’investissement bulle bien mené sait au moins qU’il possède Trictrac de la motivation passionnée ?
    jmguiche
    jmguiche
    Oui et ils ont plein de boîtes indépendantes sur un marché unique, le jeu vidéo.
    Un ensemble de boîtes qu’ils laissent indépendantes.
    Mais vous avez raison, pour asmodee, qui n’est pas sur le même marché, ça va être différent !
    jmguiche
    jmguiche
    Juste une façon différente de délivrer le produit… qui lui même est différent …
    Top.
    Leonidas300
    Leonidas300
    non, elles ne sont pas indépendantes. Enfin, pas vraiment. Elles ne peuvent pas se faire concurrence par ex : impossible de développer 2 jeux qui se cannibaliseraient. Et elles partagent des services : compta, marketing ... et d'autres ressources. En revanche, si elles sont dans leur bac à sable, dans leur domaine, généralement, les créas ont plutôt la paix.
    Bref, on verra. Des fusions/acquisitions qui ne délivrent pas la moitié de la valeur attendue, voire qui en détruisent, malheureusement, c'est très très commun. Là, l'acheteur parait très expérimenté dans ce type d'opération. Wait and see !
    Nydhyana
    Nydhyana
    Un joueur, de jeux de société, joue avec des bouts de carton.
    Comme l'a dit le "prophète" JC "...let them do..." (brève citation, j'en conviens, prononcée en 1996. Oui, n'allez pas "trop" loin, pour JC).
    Kenairod
    Kenairod
    J’aurais bien vu une petite phrase dans l’article précisant que Tric Trac appartient à Asmodee, comme ça se fait dans la presse lorsqu’ils font des articles qui parlent de leurs propriétaires.
    Acathla
    Acathla
    ...pourquoi en fait ? je veux dire, l'article est quand même très neutre...des chiffres, machin rachète machin...un bout de communiqué...
    j'ai vu des articles ailleurs non asmodéen dire peu ou prou la même chose....
    si peur vous avez, vous pouvez aller lire les articles concernant Asmodée ailleurs...cela doit faire 20 ans (peut être plus) que l'on parle de Asmodée et TT, c'est proche tout ça...a un moment, tout le monde le sait...

    Apparement, il y avait même le POUIC dans leur conférence de rachat...
    Acathla
    Acathla
    ...pourquoi en fait ? je veux dire, l'article est quand même très neutre...des chiffres, machin rachète machin...un bout de communiqué...
    j'ai vu des articles ailleurs non asmodéen dire peu ou prou la même chose....
    si peur vous avez, vous pouvez aller lire les articles concernant Asmodée ailleurs...cela doit faire 20 ans (peut être plus) que l'on parle de Asmodée et TT, c'est proche tout ça...a un moment, tout le monde le sait...

    Apparement, il y avait même le POUIC dans leur conférence de rachat...
    Loder
    Loder
    Je ne peux pas m'empêcher d'avoir aussi une pensée pour Phal. Même s'il a pris de la distance avec TricTrac depuis qu'il a vendu la boîte, il n'en reste pas moins vrai que TricTrac est son bébé devenu grand et, en qualité de parent, on est toujours attentif à la vie de nos enfants devenus adultes et indépendants. Petit : petits soucis, grands : grands soucis.
    SanglanteNora
    SanglanteNora
    "il n'empêche qu'il est pour l'instant annoncé qu' Asmodee continuerait de travailler de façon indépendante et sans réorganisation forte si la potentielle transaction se fait." On peut remplacer Asmodée par n'importe quel nom de grand groupe du CAC 40, ça fonctionne aussi !
    Acathla
    Acathla
    a un détail près, cette remarque est faite au vu de l'expérience d'Embracer avec ces autres "filiales". Bien malin celui qui pourra dire ce qui va passer (comme d'habitude...)
    on peut juste espérer que contrairement au propriétaire précédent, le but ne soit pas de faire une plus value sur court terme (fond d'investissent) mais de garder Amsodée dans son giron (comme cela a l'air d'être le cas pour ses autres studios) pour faire de l'argent (pas d'angélisme) mais sur le long terme...
    Acathla
    Acathla
    a un détail près, cette remarque est faite au vu de l'expérience d'Embracer avec ces autres "filiales". Bien malin celui qui pourra dire ce qui va passer (comme d'habitude...)
    on peut juste espérer que contrairement au propriétaire précédent, le but ne soit pas de faire une plus value sur court terme (fond d'investissent) mais de garder Amsodée dans son giron (comme cela a l'air d'être le cas pour ses autres studios) pour faire de l'argent (pas d'angélisme) mais sur le long terme...
    jmguiche
    jmguiche
    Ha ? Tu connais l’organisation interne du groupe Eembracer ?
    Parce que quand tu regarde la structure du groupe, tu ne vois pas une entreprise qui a absorbé d’autres entreprises, mais une maison mère, une holding, qui possède plusieurs entreprises, totalement autonomes.
    Le but de ce type de structure, comme les fond d’investissement, est d’acheter des entreprises et de ne pas s’interdire de les revendre.
    C’est devenu une structure financière, qui n’a aucun intérêt à faire dépendre ses filiales d’une organisation de fonction support central : cela fout en l’air la liquidité de la filiale (la facilité à la revendre).
    Embraced n’est pas un éditeur de jeux vidéo, c’est une holding financière spécialisée dans les entreprise de jeux vidéo qui élargie son portefeuille avec asmodee.
    Des structures comme ça y’en a des tas.
    jmguiche
    jmguiche
    Tu juge très certainement sur ta propre expérience de rachat, c’est ce qui ressort de tes posts précédent, mais ce que tu as vécu est un des scénarios possibles, pas tous les scénarios.
    Et si tu te renseigne un peu sur le nouveau propriétaire d’asmoodee tu verras que leur mode de fonctionnement n:est pas la fusion acquisition mais la gestion de portefeuille.
    jmguiche
    jmguiche
    Ffg France et edge, c’était un poil la même chose… l’un localisant les productions distribuées par l’autre, production n’étant que localisation…
    Asmoodee a acheté un studio, ffg, aux usa, et s’est retrouvé avec deux boîtes (3 avec l’Espagne) dans le panier qui, si vous aviez regardé à l’époque, ne faisait que de la localisation et de la distribution. Ffg France n’était pas un studio. Edge non plus. Pratiquement pas de créations locales.
    La quasi disparition de ces deux entreprises (en fait une seule : meme équipe et une d’elle qui ne fait pratiquement que distribuer la production de l’autre).
    Le montage entre la France et l’Espagne était pour le moins compliqué…
    Asmodee rachète des studios, et semble les absorber, ce qui là signifie bien sûr que dés fonction support disparaisse. C’est une logique entrepreneuriale de consolidation verticale. Autant un studio de création c’est intéressant, autant un distributeur avec un potage d’actionnariats à la Dubout, ce qu’était edge/ffg France/Espagne (et qui avait peut être du sens en tant que boîte série indépendante faisant de la localisation et de la distribution de produits américains ffg) est sans intérêt pour asmodee, et c’est mort dès que ffg usa appartient à asmodee qui localise et distribue.
    Mais tout cela est une logique d’intégration verticale d’une activité.
    On peut se demander pourquoi asmodee a racheté ffg/edge France Espagne.. la seule façon de le comprendre est que la structure européenne avait des contrats avec la boîte us… et que sans racheter ces entreprises européennes, le catalogue ffg était verrouillé sur ce territoire. C’est certes une supposition, mais je ne vois pas d’autre motivation. C’était un deal global, et on peu remarquer que même si la structure européenne était en grande partie indépendante en terme d’actionnariat , le deal a été global.

    La logique d’embracer est une logique, jusqu’à présent, financière de portefeuille d’entreprise. C’est une holding financière.
    Acathla
    Acathla
    Comme d’habitude tu lis ce que tu souhaites lire....et réponds en conséquence....
    FFG est moribond et Edge éditait d’autres trucs que le catalogue de FFG
    Meme si je trouvais un autre exemple tu me répondrais, « oui et alors, un autre exemple »...


    mais tu m’as convaincu, bravo, restons en là....
    Alix
    Alix
    Merci pour l'article. Seul l'avenir nous dira si c'est encore un nième LBO. J'aurais bien aimé un complément sur les chiffres sur la plus-value (ou même l'historique) dans l'article. On sent que PAI avec les derniers rachat à bien réussi à faire grossir Asmodée dans ce seul but. Le plus risqué est pour les équipes de TT dépendant d'un mastodonte toujours plus gros et dont le personnel peut vite se retrouver en première ligne d'ajustement pour modifier une courbe selon l'envie d'un responsable qui ne les aura jamais vus. Sur le papier de belles paroles, à voir dans 4/5 ans ou ils en seront. Maintenant avec Filo, plan B, plan Z, cela commence à faire un peu beaucoup. Le seul mérite d'Embracer est d'avoir les fonds pour rentrer dans le monde du jds, de PAId e vouloir plus pour une nouvelle structure dans son prochain "portefeuille" - vers l'infini et l'au delà - , et non pas sa création et innovation intrinsèque, dommage. Bon courage aux équipes TT.
    flangad
    flangad
    Le fait qu'Asmodée rejoigne un groupe qui est déjà spécialisé dans le jeu n'est pas forcément une mauvaise chose, au contraire. Ce qui m'inquiète plus c'est qu'il s'agit encore d'une LBO, n'est ce pas? Donc qu'Asmodée devra en gros se payer elle même avec ses futurs bénéfices plutôt que de pouvoir les réinvestir ou en faire bénéficier ses employés. Et vu le montant de la transaction, vous avez intérêt à maintenir votre bonne performance sur le long terme! Ce genre de manœuvre financière devrait purement et simplement être interdit, car dans la plupart des cas, si on regarde les choses avec un point de vue sociétal/global, une LBO c'est de la spoliation pure et simple!
  • ThierryLefranc
    ThierryLefranc
    Une parfaite entrée en matière avant d'enchainer avec Star wars rébellion.
    enpassant
    enpassant
    Tu élèves des petits sarlaccs ?
    Immyr
    Immyr
    - Hé petit tu viens on se fait un "tower defense" ?
    - Ahreuuu ???
    Jer
    Jer
    Tu ne crois pas si bien dire : l'autre jour, mes petits de 5 et 3 ans ont entamé une très disputée partie de Star Wars Rebellion. Lui avec l'empire, elle avec les rebelles. Aujourd'hui encore, on cherche des survivants des deux camps.
    Jer
    Jer
    Tu ne crois pas si bien dire : l'autre jour, mes petits de 5 et 3 ans ont entamé une très disputée partie de Star Wars Rebellion. Lui avec l'empire, elle avec les rebelles. Aujourd'hui encore, on cherche des survivants des deux camps.
    enpassant
    enpassant
    Tu élèves des petits sarlaccs ?
    Immyr
    Immyr
    - Hé petit tu viens on se fait un "tower defense" ?
    - Ahreuuu ???
    flangad
    flangad
    et pour les un peu plus grands? 6 et 9 ans..; et leurs parents qui veulent jouer avec eux, mais sans se prendre la tête avec des jeux compliqués. trop simple ou ça pourrait le faire?
    Monsieur Guillaume
    Monsieur Guillaume
    Perso en petit retour d’expérience, pour le 6 ans, ça devrait le faire encore, mais peut-être un peu trop simple pour 9 ans...
    Monsieur Guillaume
    Monsieur Guillaume
    Perso en petit retour d’expérience, pour le 6 ans, ça devrait le faire encore, mais peut-être un peu trop simple pour 9 ans...
    SalseroDelMundo
    SalseroDelMundo
    D'autres jeux du même type pour des enfants de 5 à 7 ans déjà joueurs?
  • Nissa la Bella
    Nissa la Bella
    Un excellent jeu et une porte d’entrée pour découvrir en douceur et avec plaisir le monde des jeux de société. A chaque fois que je le fais essayer à des « jejoupa », ils sont conquis.
    A acquérir sans retenue pour celles et ceux qui ne l’auraient pas encore.
    chocoboy29
    chocoboy29
    C'était pas plutôt Animalia le jeu offert pas la compagnie d'assurance ?
    SalseroDelMundo
    SalseroDelMundo
    Très dommage pour cette nouvelle règle liée à la pénurie :( Jusque là les space cowboys m'avaient conquis. Là je vous avoue que je ne comprends pas ce choix. Oui, même si beaucoup "galéraient" avec cette règle. Au final, avec de la pratique ça tournait super bien. J'espère qu'on pourra choisir d'appliquer l'ancienne règle ou la nouvelle...?
    Monsieur Guillaume
    Monsieur Guillaume
    Pour avoir joué les deux, et entendu (à venir dans la vidéo) les explications, je préfère clairement cette nouvelle règle !
    Comme d’habitude, une fois que vous avez acheté un jeu, vous faites bien ce que vous voulez avec tant que ce n’est pas répréhensible par la loi... 😇😁
    François Décamp
    François Décamp
    Le premier fut Animalia, suivi l’année suivante par Jamaica.
    chocoboy29
    chocoboy29
    Je ne savais pas. Merci pour l'info
    François Décamp
    François Décamp
    Le premier fut Animalia, suivi l’année suivante par Jamaica.
    chocoboy29
    chocoboy29
    Je ne savais pas. Merci pour l'info
    Franck19
    Franck19
    Ce lifting va faire du bien pour ceux qui ne connaissent pas ce jeu, tant c'est devenu un classique. effectivement la règle de jeu n'était pas du tout pratique. Par contre je vais regarder de plus pret ce changement de regle. Cela me parait plus simple. Merci pour cet excellent article
    Jambeautiste
    Jambeautiste
    Pas persuadé du bien fondé de ce lifting... l'ancienne version était toujours largement trouvable et juste parfaite. Le fait de supprimer cet aspect de reculer quand on ne peut pas payer enlève une bonne part tactique pour aller tatanner les autres bateaux ou récupérer des trésors...
    ça restera un excellent jeu tout de même, j'en suis persuadé.
    flangad
    flangad
    bah quoi.. ça existe : https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/malcommode/48853
    Un peu ringard peut etre?
    flangad
    flangad
    mes bambins adorent la boite qui représente un coffre, et l'illustration de la règle du jeu qui représente le trésor qu'on découvre en ouvrant le coffre/boite. La nouvelle boite est plus gaie car plus colorée, mais pas sûr qu'au final on y gagne vraiment. Par contre, c'est vrai que ce niveau livret de règle sera plus pratique que la grande carte, très immersive mais vraiment malcommode.
    Salmanazar
    Salmanazar
    Malcommode 🤣
    Salmanazar
    Salmanazar
    l’idée des onglets semble bonne. A voir si c’est pas une fausse bonne idée.
    bobbylafraise
    bobbylafraise
    Carguez les voiles et levez l'ancre bande de Bachibouzouk, qu'on puisse aller tester ce nouveau Jamaica prestement parce que ça fait envie.
    flangad
    flangad
    mes bambins adorent la boite qui représente un coffre, et l'illustration de la règle du jeu qui représente le trésor qu'on découvre en ouvrant le coffre/boite. La nouvelle boite est plus gaie car plus colorée, mais pas sûr qu'au final on y gagne vraiment. Par contre, c'est vrai que ce niveau livret de règle sera plus pratique que la grande carte, très immersive mais vraiment malcommode.
    Salmanazar
    Salmanazar
    Malcommode 🤣
    Les 1D6
    Les 1D6
    on fait comment quand on a le vieux, mais que l'on voudrai le petit bateau transparent, le nouveau dés avec la nouvelle règle.
    et bien on espère vendre rapidement le vieux
    Antoinette
    Antoinette
    Les nouveaux choix (boîte carrée, livret de règles, nouvelle règle de pénurie) sont logiques. Le bateau fantôme est alléchant pour les fans du jeu.
    Mais je garderai la boîte de la première édition, celle qui ressemble à un coffre au trésor 😋
    Tonaie
    Tonaie
    Du même avis que Jambeautiste concernant la modif pour la pénurie d'autant que la règle était loin d'être compliquée et permettait justement d'ajouter un peu de stratégie alors que là, tout va finalement être décidé par le hasard du dé. Il aurait été plus malin de proposer malgré tout une variante pour ce point de règle.
    cedric-XIII
    cedric-XIII
    Très bonne idée la pénurie, ça sera moins frustrant et punitif en cas de perte de combat et qu'on ne peut plu payer le coup.
    Quand à la règle je ne peux que valider tellement cet règle était pénible à consulter !
    Bon me reste plus qu'à pimp mon dé...
    Acathla
    Acathla
    dommage de casualiser un peu plus le jeu avec cette règle de pénurie...
    Acathla
    Acathla
    l'éclaircir pourquoi pas, je ne juge pas qu'elle soit mal écrite...apparement certains ne la comprenaient pas...

    vous écrivez "surtout pour les novices" donc casualisation... (pour que les novices la comprennent...c'est le principe de la casualisation...) ... ce n'est pas un gros mot, perso je trouve cela dommage c'est tout...
    jms
    jms
    Je trouve aussi que c'est dommage, mais plus parcequ'on pouvait jouer avec la pénurie pour essayer d'atteindre des cases "bonus" inaccessibles autrement.
    cedric-XIII
    cedric-XIII
    Ahah ça m'étonne pas :)
    François Décamp
    François Décamp
    Comme l'expliquait récemment l'un des auteurs, je cite de mémoire : "quand tu reçoit autant de demande de précisions sur une règle d'un jeu sorti depuis plus de 12 ans, il est peut être temps de la changer".
    François Décamp
    François Décamp
    Comme l'expliquait récemment l'un des auteurs, je cite de mémoire : "quand tu reçoit autant de demande de précisions sur une règle d'un jeu sorti depuis plus de 12 ans, il est peut être temps de la changer".
    flangad
    flangad
    bah quoi.. ça existe : https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/malcommode/48853
    Un peu ringard peut etre?
    cedric-XIII
    cedric-XIII
    Ahah ça m'étonne pas :)
    Acathla
    Acathla
    l'éclaircir pourquoi pas, je ne juge pas qu'elle soit mal écrite...apparement certains ne la comprenaient pas...

    vous écrivez "surtout pour les novices" donc casualisation... (pour que les novices la comprennent...c'est le principe de la casualisation...) ... ce n'est pas un gros mot, perso je trouve cela dommage c'est tout...
    jms
    jms
    Je trouve aussi que c'est dommage, mais plus parcequ'on pouvait jouer avec la pénurie pour essayer d'atteindre des cases "bonus" inaccessibles autrement.
    SalseroDelMundo
    SalseroDelMundo
    Très dommage pour cette nouvelle règle liée à la pénurie :( Jusque là les space cowboys m'avaient conquis. Là je vous avoue que je ne comprends pas ce choix. Oui, même si beaucoup "galéraient" avec cette règle. Au final, avec de la pratique ça tournait super bien. J'espère qu'on pourra choisir d'appliquer l'ancienne règle ou la nouvelle...?
    Monsieur Guillaume
    Monsieur Guillaume
    Pour avoir joué les deux, et entendu (à venir dans la vidéo) les explications, je préfère clairement cette nouvelle règle !
    Comme d’habitude, une fois que vous avez acheté un jeu, vous faites bien ce que vous voulez avec tant que ce n’est pas répréhensible par la loi... 😇😁
    Devendra
    Devendra
    Ahhh 2007-2008!! Mon retour aux jeux de société modernes, avec Mr Jack et Jamaica. MERCI Pierô et Mathieu Leyssenne car ce sont les boîtes en vitrine qui m'ont refait tomber dans la marmite^^
  • flangad
    il y a 3 mois
    est-ce qu'on a des précisions sur le calendrier de l'avent? j'ai trouvé la liste des blocs inclus, mais on ne sait pas à quoi la plupart d'entre eux ressemblent.

    déçu, je l'avais trouvé à 22€ en ligne.... avec des frais de port au moment de passer la commande de 37€.... aucun intérêt!
    Aller au message
  • Libraman
    Libraman
    Bon sang j'ai dis que je n'achetais plus de jeu ^^
    Monsieur Guillaume
    Monsieur Guillaume
    Il y a bien 6 chroniques dans la boite en comptant celle d'initiation, donc ça fait même 6 livres d'un coup ! Enjoy ! :D
    flangad
    flangad
    ah oui, j'avais oublié la premiere!
    Libraman
    Libraman
    Vous êtes tous d'ignobles manipulateurs, des traitres des...
    Bon, il est déjà dans ma boutique favorite :p ?

    Tient, sans rapport, enfin un peu quand même, la fiche du jeu n'a pas été mise à jour dans la BD TricTrac, est ce normale ? Puis je le faire ? ^^
    flangad
    flangad
    non, mais là, ça ne compte pas... il y a 5 chroniques dans la boite... alors certes, les pages ne sont pas attachées, mais on peut considérer que ça compte comme 5 livres .... est-ce que tu as dit que tu n’achèterait plus de livres aussi?
    flangad
    flangad
    rooohhhhh... quelle jolie façon de "raconter" ce jeu. super présentation, merci. A part ça, j’espère en effet que le niveau de difficulté restera relativement modéré! Toujours aussi impatient d'y jouer. Par contre, j'ai lu les règles en pdf, et même si je comprend la bonne intention, ça devient franchement pénible cette mode qui consiste à vouloir réécrire notre langue en inventant ses propres règles se syntaxe. ça casse complètement la fluidité de la lecture. Si les auteurs ou éditeurs veulent de l'équité, pourquoi ne pas simplement écrire 'joueur ou joueuse" et "patrouilleur ou patrouilleuse"?
    flangad
    flangad
    non, mais là, ça ne compte pas... il y a 5 chroniques dans la boite... alors certes, les pages ne sont pas attachées, mais on peut considérer que ça compte comme 5 livres .... est-ce que tu as dit que tu n’achèterait plus de livres aussi?
    relacio
    relacio
    Excellente présentation, ça va être dur de résister...
    Raaaaaah allez ok je n'ai déjà plus de bras gauche, qu'est ce qu'une jambe après tout... ^^
    Monsieur Guillaume
    Monsieur Guillaume
    Il y a bien 6 chroniques dans la boite en comptant celle d'initiation, donc ça fait même 6 livres d'un coup ! Enjoy ! :D
    flangad
    flangad
    ah oui, j'avais oublié la premiere!
    bobbylafraise
    bobbylafraise
    Rohhh les zolis meeples ! J'ajoute des histoires du même niveau et je plonge.
    AlexBool
    AlexBool
    Dans le viseur depuis longtemps, en précommande depuis que c'est possible, il me tarde de le découvrir 😁
    Schtroumpf_74
    Schtroumpf_74
    Voilà qui me tente bien !
    Asafox
    Asafox
    Bon sang que j'ai envie d'y jouer à celui-ci ! J'aimerais vraiment qu'il soit le prochain jeu expert chroniqué sur Renards et Compagnie ! Il est beau, il est bon, je le veux 😊
    Libraman
    Libraman
    Vous êtes tous d'ignobles manipulateurs, des traitres des...
    Bon, il est déjà dans ma boutique favorite :p ?

    Tient, sans rapport, enfin un peu quand même, la fiche du jeu n'a pas été mise à jour dans la BD TricTrac, est ce normale ? Puis je le faire ? ^^
    Artignac
    Artignac
    Le jeu a l'air d'être repoussé à fin novembre en tout cas chez mon crémier.
    Pilpoil
    Pilpoil
    Ca me fait penser à Andor. Pas vous ?
    Chips
    Chips
    Ah, j'allais justement faire la même remarque : je trouve étonnant de ne pas voir Andor cité (tant dans l'article que dans la vidéo papotage consacrée au jeu) tant le parti-pris de départ est proche (jeu de plateau intégrant une composante narrative via des évènements qui surviennent inexorablement avec l'avancée du temps).
    En tout cas on ne peut que souhaiter à Oltréé le même succès !
    flangad
    flangad
    Effectivement, il y a pas mal de similitudes entre les 2 jeux. C'est coopératif, medfan, mélange de narration via cartes et optimisation/stratégie. Monsieur Guillaume, il serait intéressant d'avoir une comparaison entre les 2: La dimension narrative me semble quand même nettement plus poussée dans Oltrée, n'est-ce pas?
    Qu'en-est-il de la dimension optimisation/stratégie? Oltrée est-il plus riche qu'Andor ou au contraire plus simple sur ce point? quid de la difficulté? Andor est réputé assez difficile ; Oltrée rend-il le concept un peu plus accessible? ça fait un certain temps que je lorgne sur Andor, mais entre autres critères son coté peut être trop directif/exigeant me fait un peu peur... Oltrée serait-il une alternative intéressante pour un public très familial/junior, ou c'est kifkif?
    Le coté exploration est clairement aussi plus développé dans Andor (surtout si on considère toute la gamme avec les extensions qui nous plongent dans des territoires différents, offrant au total 3 plateaux de jeu double face, soit 6 univers, offrant chacun ou foultitude de cases à explorer, contre 1 plateau de 9 lieux uniquement sur Oltrée), ce qui peut fortement contribuer à l'immersion et la rejouabilité. Oltrée arrive-t-il à offrir une des sensations de jeu de qualité équivalente, par d'autres moyens, ou faudra-t-il attendre et espérer très fort les extensions futures évoquées par Antoire et son éditeur?
    Chips
    Chips
    Ah, j'allais justement faire la même remarque : je trouve étonnant de ne pas voir Andor cité (tant dans l'article que dans la vidéo papotage consacrée au jeu) tant le parti-pris de départ est proche (jeu de plateau intégrant une composante narrative via des évènements qui surviennent inexorablement avec l'avancée du temps).
    En tout cas on ne peut que souhaiter à Oltréé le même succès !
    flangad
    flangad
    Effectivement, il y a pas mal de similitudes entre les 2 jeux. C'est coopératif, medfan, mélange de narration via cartes et optimisation/stratégie. Monsieur Guillaume, il serait intéressant d'avoir une comparaison entre les 2: La dimension narrative me semble quand même nettement plus poussée dans Oltrée, n'est-ce pas?
    Qu'en-est-il de la dimension optimisation/stratégie? Oltrée est-il plus riche qu'Andor ou au contraire plus simple sur ce point? quid de la difficulté? Andor est réputé assez difficile ; Oltrée rend-il le concept un peu plus accessible? ça fait un certain temps que je lorgne sur Andor, mais entre autres critères son coté peut être trop directif/exigeant me fait un peu peur... Oltrée serait-il une alternative intéressante pour un public très familial/junior, ou c'est kifkif?
    Le coté exploration est clairement aussi plus développé dans Andor (surtout si on considère toute la gamme avec les extensions qui nous plongent dans des territoires différents, offrant au total 3 plateaux de jeu double face, soit 6 univers, offrant chacun ou foultitude de cases à explorer, contre 1 plateau de 9 lieux uniquement sur Oltrée), ce qui peut fortement contribuer à l'immersion et la rejouabilité. Oltrée arrive-t-il à offrir une des sensations de jeu de qualité équivalente, par d'autres moyens, ou faudra-t-il attendre et espérer très fort les extensions futures évoquées par Antoire et son éditeur?
  • flangad
    il y a 3 mois
    Arbre2vie dit :
    flangad dit :Bonjour
    j'ai aussi une question:
    Le maitre d'oeuvre ne peut former qu'un seul ouvrier par tour (sauf exception avec carte spéciale), mais , est-ce qu'il est possible pour un joueur de se rendre chez le maitre d'oeuvre lorsque l'emplacement est déjà utilisé; mais par un joueur qui y est allé au tour précédent (donc a été formé au tour précédent) et n'a pas encore joué sur le nouveau tour en cours?

    ou faut-il impérativement attendre qu'il libère la...

    Aller au message
  • Djinn42
    Djinn42
    Raison n°1 - Beaucoup de jeux vidéos se jouent en solo. Et pour les jeux multijoueurs, qui sont de plus en plus nombreux et très probablement majoritaires, ça nécessite une copie du jeu par joueur de toute façon. Chiffres difficilement comparables du coup.
    Dized
    Dized
    En effet, mais en l'occurrence ça donne encore plus de sens à cette explication sur la différence de ventes entre jeux vidéo et jeux de société : il est généralement plus simple de rassembler tous les joueurs en ligne qu'IRL, et chacun a besoin d'acheter le jeu. :P
    Le Zeptien
    Le Zeptien
    Une reflexion à propos "d'avoir sous la main un ami qui aime lire les règles de jeu" : J'appartiens au petit groupe des "usual-expliqueurs" de jeux , à la maison, mais aussi en club. Il y a un aspect qu'il faut connaître, même si il est pas très politiquement correct de le dire, c'est que beaucoup de joueurs sont de grosses feignasses question règles.... à savoir qu'ils attendent souvent qu'une bonne âme apporte un jeu et l'explique. Sur des étagères du club, il y a plein de jeux qui ne bougent jamais. Pourquoi ? Tout simplement parce que ceux qui amènent des jeux les connaissent et jouent avec... et ceux qui viennent sans rien ne prennent jamais la peine de choisir un de ces jeux qui prend la poussière, même parmi les récents, pour en potasser les règles, voire essayer d'y jouer. C'est plus facile de s'installer à une table et d'attendre la fameuse bonne âme... Donc, tous les joueurs ne sont pas forcément de bons ambassadeurs du jeu... et voui... :-)
    KarlSchultz
    KarlSchultz
    Il me semblerait judicieux de lister les "règles en vidéo" parmi les solutions.
    ehanuise
    ehanuise
    Je trouve toujours cela assez facinant ce contraste entre des joueurs qui veulent pouvoir intégrer l'intégralité des règles et subtilités d'un jeu dès la première partie (qui traduit souvent un côté boulimique - je veux jouer à tout ce qui sort alors je n'en ferai qu'une seule partie, préférant jouer à une nouveauté qu'à un jeu que je connais) et en même temps cette demande pour des jeux plus riches, plus complexes, et qui permettent une grande rejouabilité.
    Un gros jeu riche et complexe (un truc comme terra mystica, great western trail, exodus seders, innovation, Yokohama, ...) pour moi ca implique clairement que 'la première partie c'est pour apprendre' et qu'il y aura ensuite plusieurs autres parties pour profiter du jeu maintenant que j'ai appris.
    Dized
    Dized
    En tant que joueurs nous-mêmes, nous avons beaucoup réfléchi sur le sujet (j'étais d'ailleurs moi-même un peu dubitatif au début). Mais nous sommes arrivé à 2 conclusions :
    - Comme le dit bien Éric, il faut arrêter de penser qu'on peut maîtriser un jeu dès sa première partie. Combien de fois t'es-tu dit en terminant une partie d'un nouveau jeu "ah, ouais, je vois l'importance de l'action X maintenant" ou "la prochaine partie, je ferais plus attention à la ressource Y". Et ça malgré le fait que tu avais lu ou écouté l'ensemble des règles d'une traite avant de commencer la partie. Donc quitte à ce que la première partie soit une initiation, autant qu'elle se fasse en douceur et pas-à-pas (plutôt que de se bourrer le cerveau et de devoir réviser la moitié des règles au cours de la partie).
    - Pour avoir fait beaucoup (BEAUCOUP!) d'explications sur des salons ou en café ludique, je sais que pour arriver à bien expliquer un jeu, ça prend entre 5 et 10 parties. Le temps de trouver le bon ordre pour présenter chaque règles, de peaufiner les phrases marquantes et les images efficaces, de bien caser chaque petit point de règle au bon moment pour que les joueurs le comprennent et l'intègrent facilement… Donc entre un joueur qui a lu (ou regardé) une fois la règle du jeu et un tutoriel interactif qui a fait l'objet de dizaines d'heures de conception par des joueurs aguerris, a été validé par l'éditeur (et parfois l'auteur), a été testé auprès de différents groupes et à potentiellement été encore mis à jour et amélioré même après sa mise à disposition, je ne suis pas sûr que l'humain gagne toujours. ;) On prend la conception de ces tutos très à cœur, les gens qui y travaillent sont (au moins) aussi experts que vous et moi, et il n'y a pas de raison qu'ils ne puissent pas expliquer la règle parfaitement. Si vous pensez qu'un point de règle mérite vraiment d'être connu avant de commencer la partie, il est probable qu'on le pense aussi et qu'on fera donc en sorte qu'il soit expliqué aux joueurs au bon moment. ;)
    Dized
    Dized
    On aurait pu en effet, même si à nos yeux les vidéos-règles ne résolvent pas 2 des principaux écueils des livrets de règles : ils faut les regarder en entier avant de pouvoir commencer à jouer (et donc à bien comprendre ce qu'on lit/regarde), et il faut bien souvent que quelqu'un explique les règles aux autres joueurs avant de lancer la partie.
    Igor22
    Igor22
    Même si je comprends bien votre démarche (chez Dized), je sais que je ne serai pas client, car, d'une part, généralement c'est moi la bonne âme qui aime lire les règles et les expliquer (par ce que je trouve que c'est justement ainsi que l'on profite au mieux d'un jeu : faire l'effort de comprendre le système, puis, en l'expliquant en comprendre les subtilités), d'autre part par ce que je sais que je n'aimerais pas commencer un jeu sans en connaitre toute les règles et que donc je suis très dubitatif sur le fait d'apprendre en jouant. Sur les petits jeux, pourquoi pas, mais sur les gros jeux cela ne peut que créer des déceptions lorsque les joueurs réalisent que "s'il avaient su cela avant ils auraient joués différemment". Lorsque j'explique un de ces gros jeux complexes qui demande souvent plus d'une partie pour être à l'aise (par exemple Lisboa jeudi dernier), non seulement j'explique tous les points de règles mais pendant la partie je donne des conseils et je partage ma stratégie sinon forcément je tire partie de mon expérience pour battre les autres à plate couture, aucun intérêt pour personne et quasiment aucune chance de recommencer avec les mêmes joueurs.
    bulwarksam
    bulwarksam
    J'aime bien l'initiative de Dized sur le fait de rendre les règles interactive, et essayer de rentrer directement dans le jeu.
    Mais carrément moins le fait de devoir payer un abonnement pour avoir des règles d'un jeu qu'on a payé.
    Dans l'exemple des jeux vidéo donné, c'est les éditeurs qui ont fait l'effort de s'adapter à la façon de consommer des joueurs, et non les joueurs qui on payé en plus de leur jeu pour apprendre à jouer ...
    Wooten
    Wooten
    Détrompez-vous, le jeu vidéo est devenu bien moins cher, si l'on compare les générations différentes de consoles et PC (bien regarder le pouvoir d'achat entre chaque décennie aussi).

    Rappelez-vous la PS3 qui se vendait 600 euros à sa sortie, puis la PS4 à 400 euros (sortie). La Xbox c'est la même chose, sans compter la baisse extrêmement rapide dans le milieu (le noël qui suit la sortie, on peut déjà avoir du -25% par rapport au prix initial).

    Sans compter Steam, le monstre du milieu. Les prix de jeux n'ont jamais été aussi bas (grâce au dématérialisé).

    Donc ce n'est pas grâce au prix excessif du jeu vidéo que les éditeurs se permettent de faire des applis compagnions gratuites, mais plutôt grâce au fait que ce soit répandu très très massivement.
    Une appli pour le dernier Call of Duty = des millions de téléchargements assurés (si pub dedans = jackpot).

    Je ne suis pas sûr que comparer les 2 milieux soit judicieux, dans le JdS personnellement, les seules applis que je pourrais payer sont des jeux en soit... (Comme 7 Wonders sur tablette prochainement, ou Splendor que j'ai acquis aussi)
    jlamouche
    jlamouche
    Je ne serai pas client de l'appli, mais je vais les défendre : il faut bien qu'ils trouvent une viabilité économique s'ils veulent fournir un service de qualité. Et comme je ne veux pas financer cette appli quand j'achète un jeu, si vous voulez ce service, payer-le :-)
    Hypermoi
    Hypermoi
    Bonjour,
    euh... si : 369€ pour un jeu ps1 neuf il y a 15-20 ans, ça fait 56€ (pour 1 euro = 6.55957€). C'est donc le même prix aujourd'hui (ce qui veut dire que le prix des jeux vidéos n'a même pas suivi l'inflation...).
    Dîtes, je débarque un peu parce que je n'avais pas entendu parler de Dized avant... Mais sur l'aspect business, je suis un peu sceptique... Avez-vous vraiment demandé aux joueurs pour quel service ils seraient prêt à payer ou vous êtes-vous mis autour d'une table en vous disant : ce serait trop bien que ça fasse ça et ça et ça... Oh et puis les gens paieront bien. Je ne critique pas mais, vu les réactions que j'ai parcourues, j'ai l'impression que vous essayez de "pousser" votre appli sur le marché en essayant de convaincre les gens un par un plutôt que de chercher à cerner et répondre à leurs éventuelles attentes (qu'ils ne savent pas forcément formuler d'ailleurs)... Un petit brainstorming sur le forum, peut-être ?
    M'enfin je débarque complètement sur le sujet de votre appli donc je suis vraisemblablement dans les choux. En tout cas, Trictrac et viédorègles me vont bien pour l'expli des règles... Mais, qui sait, si vous proposez autre chose, je pourrais peut-être me laisser tenter !
    Dized
    Dized
    Je parlais plutôt des tutos intégrés aux jeux. Et quand je parle de hausse des prix, je parle bien des jeux en eux-mêmes. Aujourd'hui, un titre coûte entre 45 et 70€ à sa sortie. À l'époque, je ne payais pas pas 500 francs pour un jeu ! :) Les équipes sont plus nombreuses aujourd'hui, et le travail réalisé sur les jeux à tous les niveaux est incomparable, mais ça inclut à mon avis la conception et la réalisation des phases de tutoriels pour prendre le jeu en main… ;)
    tatopoulos91
    tatopoulos91
    Le fait de faire payer le joueur me parait également compliqué sauf peut être pour des cafés jeux ou ludothèque qui pourrait mettre à disposition des tablettes lors de soirées par exemple. Ce devrait plutôt être un service fourni aux éditeurs qui financeraient la plateforme centralisée Dized pour leur faire et mettre à disposition les tutos en question
    Dized
    Dized
    Vu l'augmentation du prix des jeux vidéo depuis 20 ans, je ne suis pas certain qu'on puisse dire que ce ne sont pas les joueurs qui paient pour les tutos. ;)
    Pour les jeux de société, c'est un peu plus compliqué : la technologie est dissociée du jeu en lui-même, et chaque éditeur n'a pas forcément les moyens de développer sa propre application. D'où l'intérêt d'en avoir une partagée. À terme, les éditeurs auront en effet le choix de financer directement le contenu pour leur jeu (même si on ne peut pas être certain que le coût ne sera pas - au moins en partie - répercuté sur le client final ;) ).
    Après, l'idée c'est de proposer aux joueurs de payer pour avoir accès à une façon plus agréable d'apprendre les règles de jeux, mais aussi à plusieurs fonctionnalités (recherche rapide de points de règles, organisation de soirées jeux, stats, etc.).
    Dized
    Dized
    Alors, je peux comprendre ton impression, et c'est de notre faute : on met beaucoup en avant les tutoriels de jeu (notamment parce que c'est quelque chose qui intéresse particulièrement les éditeurs avec lesquels on discute), mais c'est pas du tout la seule chose qu'on proposera dans l'appli. Notre ambition est de faire de Dized une plateforme universelle pour le contenu numérique en lien avec les jeux de société : tutoriels, consultation rapide et intuitive des règles, musiques d'ambiance, modules de calcul rapide de score, versions solo interactives, achievements pour chaque jeu, récap des règles et de la mise en place, etc. Avec également des fonctionnalités sociales pour trouver des joueurs autour de soi, partager ses photos de parties, gérer sa collection, organiser ses soirées-jeux 2 clics (quand? où? quels jeux? qui apporte les chips?), etc.

    Comme tu le vois, les idées ne manquent pas, mais on n'a pas l'intention de tenter d'imposer quoi que ce soit à qui que ce soit. On est en discussion avec des dizaines d'éditeurs (je me remets encore tout juste d'Essen… ;) ), des auteurs (en premier lieu Eric Lang, qui est associé au projet depuis le départ), des boutiques, des cafés-jeux, et on compte bien s'appuyer sur la communauté des 4500 backers qui ont soutenu notre campagne Indiegogo le mois dernier pour que Dized réponde au mieux aux attentes de tou.te.s les joueur.euse.s. :)
    jlamouche
    jlamouche
    Je ne serai pas client de l'appli, mais je vais les défendre : il faut bien qu'ils trouvent une viabilité économique s'ils veulent fournir un service de qualité. Et comme je ne veux pas financer cette appli quand j'achète un jeu, si vous voulez ce service, payer-le :-)
    tatopoulos91
    tatopoulos91
    Le fait de faire payer le joueur me parait également compliqué sauf peut être pour des cafés jeux ou ludothèque qui pourrait mettre à disposition des tablettes lors de soirées par exemple. Ce devrait plutôt être un service fourni aux éditeurs qui financeraient la plateforme centralisée Dized pour leur faire et mettre à disposition les tutos en question
    Dized
    Dized
    Vu l'augmentation du prix des jeux vidéo depuis 20 ans, je ne suis pas certain qu'on puisse dire que ce ne sont pas les joueurs qui paient pour les tutos. ;)
    Pour les jeux de société, c'est un peu plus compliqué : la technologie est dissociée du jeu en lui-même, et chaque éditeur n'a pas forcément les moyens de développer sa propre application. D'où l'intérêt d'en avoir une partagée. À terme, les éditeurs auront en effet le choix de financer directement le contenu pour leur jeu (même si on ne peut pas être certain que le coût ne sera pas - au moins en partie - répercuté sur le client final ;) ).
    Après, l'idée c'est de proposer aux joueurs de payer pour avoir accès à une façon plus agréable d'apprendre les règles de jeux, mais aussi à plusieurs fonctionnalités (recherche rapide de points de règles, organisation de soirées jeux, stats, etc.).
    Dized
    Dized
    On aurait pu en effet, même si à nos yeux les vidéos-règles ne résolvent pas 2 des principaux écueils des livrets de règles : ils faut les regarder en entier avant de pouvoir commencer à jouer (et donc à bien comprendre ce qu'on lit/regarde), et il faut bien souvent que quelqu'un explique les règles aux autres joueurs avant de lancer la partie.
    Dized
    Dized
    En effet, mais en l'occurrence ça donne encore plus de sens à cette explication sur la différence de ventes entre jeux vidéo et jeux de société : il est généralement plus simple de rassembler tous les joueurs en ligne qu'IRL, et chacun a besoin d'acheter le jeu. :P
    Le Zeptien
    Le Zeptien
    Une reflexion à propos "d'avoir sous la main un ami qui aime lire les règles de jeu" : J'appartiens au petit groupe des "usual-expliqueurs" de jeux , à la maison, mais aussi en club. Il y a un aspect qu'il faut connaître, même si il est pas très politiquement correct de le dire, c'est que beaucoup de joueurs sont de grosses feignasses question règles.... à savoir qu'ils attendent souvent qu'une bonne âme apporte un jeu et l'explique. Sur des étagères du club, il y a plein de jeux qui ne bougent jamais. Pourquoi ? Tout simplement parce que ceux qui amènent des jeux les connaissent et jouent avec... et ceux qui viennent sans rien ne prennent jamais la peine de choisir un de ces jeux qui prend la poussière, même parmi les récents, pour en potasser les règles, voire essayer d'y jouer. C'est plus facile de s'installer à une table et d'attendre la fameuse bonne âme... Donc, tous les joueurs ne sont pas forcément de bons ambassadeurs du jeu... et voui... :-)
    Igor22
    Igor22
    Même si je comprends bien votre démarche (chez Dized), je sais que je ne serai pas client, car, d'une part, généralement c'est moi la bonne âme qui aime lire les règles et les expliquer (par ce que je trouve que c'est justement ainsi que l'on profite au mieux d'un jeu : faire l'effort de comprendre le système, puis, en l'expliquant en comprendre les subtilités), d'autre part par ce que je sais que je n'aimerais pas commencer un jeu sans en connaitre toute les règles et que donc je suis très dubitatif sur le fait d'apprendre en jouant. Sur les petits jeux, pourquoi pas, mais sur les gros jeux cela ne peut que créer des déceptions lorsque les joueurs réalisent que "s'il avaient su cela avant ils auraient joués différemment". Lorsque j'explique un de ces gros jeux complexes qui demande souvent plus d'une partie pour être à l'aise (par exemple Lisboa jeudi dernier), non seulement j'explique tous les points de règles mais pendant la partie je donne des conseils et je partage ma stratégie sinon forcément je tire partie de mon expérience pour battre les autres à plate couture, aucun intérêt pour personne et quasiment aucune chance de recommencer avec les mêmes joueurs.
    Wooten
    Wooten
    Je trouve assez bizarre la stratégie établie pour Dized.
    Dans le dernier post auquel j'ai participé, le principe était expliqué dans un article, et dans les commentaires c'était du 50/50 entre ceux qui trouvaient l'idée bonne et les septiques.

    Mais rendre la chose payante (d'après ce que j'ai compris des commentaires précédents), c'est se tirer 3 chargeurs dans le pied... Encore pire en abonnement d'ailleurs.

    Ne cibler que 50% d'un public déjà hyper restreint (on parle de JdS, pas de foot), et en plus y mettre un prix, je ne peux que souhaiter bonne chance à l'initiative.

    Dans mon cas, comme je le disais dans l'autre post et comme j'ai pu le lire ici, je préfère expliquer (pas très bien, certes), et lire entièrement les règles avant une partie (vidéorègles, ou notice classique).
    Dized
    Dized
    Le modèle ne repose pas uniquement sur l'abonnement : on peut aussi débloquer (de façon permanente) le contenu pour chaque jeu à l'unité, pour n'avoir accès que à ce dont on a besoin. D'ailleurs, on peut aussi utiliser l'application gratuitement, puisqu'une sélection de jeux sera en permanence accessible librement, et que les utilisateurs pourront débloquer gratuitement le jeu de leur choix pour une durée d'un mois (renouvelable à volonté).
    Ce qui est certain, c'est que l'application devra être d'une qualité irréprochable pour convaincre les utilisateurs de son utilité. Ou plutôt de ses utilités, puisqu'elle ne proposera pas que des tutos, mais aussi des outils de consultation rapide de règles (des super-FAQ interactives, en quelque sorte), des fonctionnalités sociales (pour trouver des joueurs autour de soi ou organiser ses soirées-jeux avec son groupe de joueurs, des outils (génériques ou spécifiques pour certains jeux : calcul de score, stats, musiques d'ambiance, etc.), des scénarios exclusifs, etc. Mais on ne peut pas non plus proposer tout ça sans le financer d'une façon ou d'une autre… ;)
    Markid
    Markid
    Comme je l'avais déjà exprimé sous un autre post, je pense que les fonctions sociales de l'appli que tu cites sont incontournables, et que le succès, s'il doit advenir, ne se fera pas sans elles. Tu m'avais d'ailleurs répondu que leur développement était remisé en queue de peloton... Qu'en est-il aujourd'hui ?
    Dized
    Dized
    On est toujours d'avis que les fonctions sociales ne seraient pas suffisantes pour créer une forte communauté (plusieurs sites et applis s'y sont déjà essayé, avec peu de succès jusqu'à présent), donc on mise plutôt sur les règles interactives et les tutoriels pour faire venir des utilisateurs. Une fois que suffisamment de joueurs nous auront rejoint, ce sera plus facile de créer des outils communautaires. :)
    Dans tous les cas, tout ça prend beaucoup de temps, donc on ne peut pas tout faire en même temps… ;)
    Wooten
    Wooten
    Détrompez-vous, le jeu vidéo est devenu bien moins cher, si l'on compare les générations différentes de consoles et PC (bien regarder le pouvoir d'achat entre chaque décennie aussi).

    Rappelez-vous la PS3 qui se vendait 600 euros à sa sortie, puis la PS4 à 400 euros (sortie). La Xbox c'est la même chose, sans compter la baisse extrêmement rapide dans le milieu (le noël qui suit la sortie, on peut déjà avoir du -25% par rapport au prix initial).

    Sans compter Steam, le monstre du milieu. Les prix de jeux n'ont jamais été aussi bas (grâce au dématérialisé).

    Donc ce n'est pas grâce au prix excessif du jeu vidéo que les éditeurs se permettent de faire des applis compagnions gratuites, mais plutôt grâce au fait que ce soit répandu très très massivement.
    Une appli pour le dernier Call of Duty = des millions de téléchargements assurés (si pub dedans = jackpot).

    Je ne suis pas sûr que comparer les 2 milieux soit judicieux, dans le JdS personnellement, les seules applis que je pourrais payer sont des jeux en soit... (Comme 7 Wonders sur tablette prochainement, ou Splendor que j'ai acquis aussi)
    ehanuise
    ehanuise
    Je trouve toujours cela assez facinant ce contraste entre des joueurs qui veulent pouvoir intégrer l'intégralité des règles et subtilités d'un jeu dès la première partie (qui traduit souvent un côté boulimique - je veux jouer à tout ce qui sort alors je n'en ferai qu'une seule partie, préférant jouer à une nouveauté qu'à un jeu que je connais) et en même temps cette demande pour des jeux plus riches, plus complexes, et qui permettent une grande rejouabilité.
    Un gros jeu riche et complexe (un truc comme terra mystica, great western trail, exodus seders, innovation, Yokohama, ...) pour moi ca implique clairement que 'la première partie c'est pour apprendre' et qu'il y aura ensuite plusieurs autres parties pour profiter du jeu maintenant que j'ai appris.
    Dized
    Dized
    Le modèle ne repose pas uniquement sur l'abonnement : on peut aussi débloquer (de façon permanente) le contenu pour chaque jeu à l'unité, pour n'avoir accès que à ce dont on a besoin. D'ailleurs, on peut aussi utiliser l'application gratuitement, puisqu'une sélection de jeux sera en permanence accessible librement, et que les utilisateurs pourront débloquer gratuitement le jeu de leur choix pour une durée d'un mois (renouvelable à volonté).
    Ce qui est certain, c'est que l'application devra être d'une qualité irréprochable pour convaincre les utilisateurs de son utilité. Ou plutôt de ses utilités, puisqu'elle ne proposera pas que des tutos, mais aussi des outils de consultation rapide de règles (des super-FAQ interactives, en quelque sorte), des fonctionnalités sociales (pour trouver des joueurs autour de soi ou organiser ses soirées-jeux avec son groupe de joueurs, des outils (génériques ou spécifiques pour certains jeux : calcul de score, stats, musiques d'ambiance, etc.), des scénarios exclusifs, etc. Mais on ne peut pas non plus proposer tout ça sans le financer d'une façon ou d'une autre… ;)
    Dized
    Dized
    Je parlais plutôt des tutos intégrés aux jeux. Et quand je parle de hausse des prix, je parle bien des jeux en eux-mêmes. Aujourd'hui, un titre coûte entre 45 et 70€ à sa sortie. À l'époque, je ne payais pas pas 500 francs pour un jeu ! :) Les équipes sont plus nombreuses aujourd'hui, et le travail réalisé sur les jeux à tous les niveaux est incomparable, mais ça inclut à mon avis la conception et la réalisation des phases de tutoriels pour prendre le jeu en main… ;)
    Dized
    Dized
    En tant que joueurs nous-mêmes, nous avons beaucoup réfléchi sur le sujet (j'étais d'ailleurs moi-même un peu dubitatif au début). Mais nous sommes arrivé à 2 conclusions :
    - Comme le dit bien Éric, il faut arrêter de penser qu'on peut maîtriser un jeu dès sa première partie. Combien de fois t'es-tu dit en terminant une partie d'un nouveau jeu "ah, ouais, je vois l'importance de l'action X maintenant" ou "la prochaine partie, je ferais plus attention à la ressource Y". Et ça malgré le fait que tu avais lu ou écouté l'ensemble des règles d'une traite avant de commencer la partie. Donc quitte à ce que la première partie soit une initiation, autant qu'elle se fasse en douceur et pas-à-pas (plutôt que de se bourrer le cerveau et de devoir réviser la moitié des règles au cours de la partie).
    - Pour avoir fait beaucoup (BEAUCOUP!) d'explications sur des salons ou en café ludique, je sais que pour arriver à bien expliquer un jeu, ça prend entre 5 et 10 parties. Le temps de trouver le bon ordre pour présenter chaque règles, de peaufiner les phrases marquantes et les images efficaces, de bien caser chaque petit point de règle au bon moment pour que les joueurs le comprennent et l'intègrent facilement… Donc entre un joueur qui a lu (ou regardé) une fois la règle du jeu et un tutoriel interactif qui a fait l'objet de dizaines d'heures de conception par des joueurs aguerris, a été validé par l'éditeur (et parfois l'auteur), a été testé auprès de différents groupes et à potentiellement été encore mis à jour et amélioré même après sa mise à disposition, je ne suis pas sûr que l'humain gagne toujours. ;) On prend la conception de ces tutos très à cœur, les gens qui y travaillent sont (au moins) aussi experts que vous et moi, et il n'y a pas de raison qu'ils ne puissent pas expliquer la règle parfaitement. Si vous pensez qu'un point de règle mérite vraiment d'être connu avant de commencer la partie, il est probable qu'on le pense aussi et qu'on fera donc en sorte qu'il soit expliqué aux joueurs au bon moment. ;)
    letarsier
    letarsier
    Loin de moi l'idée de juger de l'opportunité ou pas de Dized, mais cet article m'a quand même mis mal à l'aise tant les ficelles utilisées pour vendre le produit sont grosses. A vrai dire, je ne suis ni contre ni pour Dized,mais sans : je n'en ai simplement pas l'utilité. Je suis neutre, tant que cette appli reste un support didacticiel, et non pas une "aide d'établissement de stratégie" ou une excuse pour certains éditeurs pour ne plus traduire certains jeux en français.

    Pour en revenir donc à nos moutons, si l'âge d'or n'est pas encore venu pour le jds, le krach non plus ! Sur les 2000 jeux qui sortent, combien sont-ils réellement originaux, à savoir avec une mécanique innovante et non pas un recyclage orné d'une thématique racoleuse ? Et combien de jds sortent désormais peu garnis et balancent des extensions tous les 5 mois ?

    Le jeu vidéo a failli disparaitre en 1983 en raison d'une surproduction de titres quasi similaires en totale déconnexion avec la demande du public. Et n'est revenu dans les grâces du public qu'au prix de normes de qualité de contenu.

    A force de vouloir ressembler au jv (c'est pour la recherche du super jackpot financier ou quoi ??), le jds commettra les même erreurs et subira les mêmes épreuves.
    Dized
    Dized
    Merci pour ta réponse. Pour ce qui est des grosses ficelles, en fait, on ne se cache pas : on dit dès le début de l'article (signé par le compte "Dized") que le but ici est d'exposer la réflexion qui nous a menés à la création de l'appli. Donc pas d'anguille sous roche, tout ça est bien en rapport avec notre produit (qui n'est pas à vendre actuellement, d'ailleurs ;) ), mais on s'est dit que notre cheminement intellectuel n'était pas dépourvue d'intérêt, même si elle aboutit à un projet qui – on l'espère – nous permettra de manger tous les mois.

    Pour ce qui est de la surproduction, c'est un sujet un peu plus compliqué. C'est vrai qu'on utilise ici le nombre de sorties pour illustrer la progression (quantitative) du secteur, mais je pense que la qualité globale des jeux a elle aussi progressé ces dernières années. Certes, la quantité fait que les pépites et les titres vraiment disruptifs sont en proportion plus rares, mais je ne pense pas qu'il y en ait moins qu'auparavant dans l'absolu (on a notamment vu Pandemic Legacy ou TIME Stories ces dernières années). Je ne pense pas une seule seconde que les jeux vidéo auraient pu disparaître. Qu'une bulle explose, ça oui : à un moment, la sélection naturelle (ou celle de l'argent ?) joue son rôle et fait le tri, les éditeurs les moins créatifs, les moins chanceux ou les moins riches disparaitront peut-être. Ou alors (voire plus probablement "et en parallèle") la demande globale peut augmenter, s'ils arrivent à séduire toujours plus de gens.

    Parce que ce qu'on appelle l'Âge d'Or ici (de façon peut-être légèrement racoleuse, je l'admets ;) ), c'est plutôt la reconnaissance et la démocratisation du jeu de société, à l'image du statut atteint par le jeu vidéo aujourd'hui (d'où la comparaison). On pense que c'est (notamment) à cause de la barrière des règles. On tente un truc pour la surmonter. L'avenir nous dira si ça fonctionne ou pas… ;)
    Dized
    Dized
    Merci pour ta réponse. Pour ce qui est des grosses ficelles, en fait, on ne se cache pas : on dit dès le début de l'article (signé par le compte "Dized") que le but ici est d'exposer la réflexion qui nous a menés à la création de l'appli. Donc pas d'anguille sous roche, tout ça est bien en rapport avec notre produit (qui n'est pas à vendre actuellement, d'ailleurs ;) ), mais on s'est dit que notre cheminement intellectuel n'était pas dépourvue d'intérêt, même si elle aboutit à un projet qui – on l'espère – nous permettra de manger tous les mois.

    Pour ce qui est de la surproduction, c'est un sujet un peu plus compliqué. C'est vrai qu'on utilise ici le nombre de sorties pour illustrer la progression (quantitative) du secteur, mais je pense que la qualité globale des jeux a elle aussi progressé ces dernières années. Certes, la quantité fait que les pépites et les titres vraiment disruptifs sont en proportion plus rares, mais je ne pense pas qu'il y en ait moins qu'auparavant dans l'absolu (on a notamment vu Pandemic Legacy ou TIME Stories ces dernières années). Je ne pense pas une seule seconde que les jeux vidéo auraient pu disparaître. Qu'une bulle explose, ça oui : à un moment, la sélection naturelle (ou celle de l'argent ?) joue son rôle et fait le tri, les éditeurs les moins créatifs, les moins chanceux ou les moins riches disparaitront peut-être. Ou alors (voire plus probablement "et en parallèle") la demande globale peut augmenter, s'ils arrivent à séduire toujours plus de gens.

    Parce que ce qu'on appelle l'Âge d'Or ici (de façon peut-être légèrement racoleuse, je l'admets ;) ), c'est plutôt la reconnaissance et la démocratisation du jeu de société, à l'image du statut atteint par le jeu vidéo aujourd'hui (d'où la comparaison). On pense que c'est (notamment) à cause de la barrière des règles. On tente un truc pour la surmonter. L'avenir nous dira si ça fonctionne ou pas… ;)
    Philippine
    Philippine
    Interéssant, mais je trouve bizarre et même un peu "louche" de publier cet article sur Tric Trac et d'éluder complètement l'importance de ce site dans l'appréhension des règles de jeux (il faut aussi citer yanhdrev) En effet il ne me viendrait pas (plus) l'idée d'acheter un jeu sans avoir avant consulter ces 2 sites, c'est même la première chose que je fais avant même d'ouvrir le livret de règles (à mon avis la bonne devise devrait être à propos du livret : je n'en ai pas besoin et je le remise par devers moi!!!). Et pour être sincère je pense qu'ils (Tric Trac) sont les vrais seuls solutions de vulgarisation des jeux (J'ai pas dis qu'il étaient vulgaires nom d'un cul)...
    Dized
    Dized
    Comme je l'ai répondu au même commentaire de KarlShultz il y a quelques jours, c'est vrai qu'on aurait pu en effet parler des vidéos-règles, même si à nos yeux, regarder une vidéo revient un peu au même que de lire le livret de règles. Dans les 2 cas, il faut les regarder en entier avant de pouvoir commencer à jouer (et donc à bien comprendre ce qu'on lit/regarde), et il faut généralement que quelqu'un ré-explique les règles aux autres joueurs avant de lancer la partie.
    Dized
    Dized
    Je précise qu'on a aucunement l'intention (mais alors vraiment pas du tout de du tout) l'intention de remplacer (ni même de concurrencer Tric Trac. Comme tu l'expliques toi-mêmes, les TTTV sont un excellent moyen de se faire un avis sur un jeu avant de l'avoir entre les mains (ou pas…), et pour le moment ce n'est pas quelque chose qu'on envisage sur Dized, dont les tutoriaux sont conçus pour les gens qui ont le jeu devant eux, sur la table, pour y jouer immédiatement. ;)
    Ome
    Ome
    Comme d'habitude comparé les jeux de société avec les jeux vidéos je ne suis pas fan car je pratique les deux. La grosse différence c'est surtout que les jeux vidéo se pratique seul et on est plus souvent seul qu’accompagné. A la limite on peu comparé les jeux de société aux jeux vidéo quand on joue a 3 ou 4 à towerfall ou mario kart à la maison avec chacun manettes en main, la je suis d'accord mais je pense que la aussi les chiffres sont bien moins haut que les gens qui joue à Clash Royale par exemple même si j'y joue aussi. Comparé ce qui est comparable messieurs. Car sinon comparé le nom de personne qui vont au cinéma au personne qui regarde la télé ou série sur le net il y 'aura toujours plus de monde qui regardera des série/films à la maison car je regarde des série aussi que au cinéma ou je vais également.
    Dized
    Dized
    On est aussi des joueurs polyvalents, qui partageons notre temps entre nos écrans et notre table de jeu. C'est d'ailleurs pour ça qu'on les compare, sans pour autant les opposer (au contraire, comme on l'explique dans l'article, on pense que les jeux vidéo ont largement contribué au renouveau des jeux de société.
    Si on se risque à la comparaison, c'est plus pour tenter de comprendre pourquoi les jeux de société ne connaissent pas le même succès que les jeux vidéo. Il y a peut-être d'autres raisons que celles qu'on cite, mais on pense que c'est intéressant de s'y intéresser… Encore une fois, loin de nous l'idée d'opposer les deux, ou de dire que l'un est mieux que les autres. Perso, je serai bien ennuyé si on me demandait de choisir entre les 2… :P
    Filoulab66
    Filoulab66
    Je fais partie de ces expliqueurs réguliers
    Et donc j’ai développé une certaine habitude / méthodologie de présentation / explication.
    Je ne le fais pas par plaisir mais, comme dans toute activité humaine, il faut de temps en temps se bouger l’an couenne pour que les gens bougent.
    Pour ma part, je testerai l’appli, qui peut aussi avoir son interêt quand on veut animer des soirées jeux mais que l’on n’est pas assez nombreux pour expliquer les règles (sans parler de soi même jouer) ...
    Dized
    Dized
    On voit bien de quoi tu parles. Et au-delà de la compétence globale d'une personne en explication de règles (oui, nous on parle carrément de compétence : on est pile dans la définition), on développe également une compétence plus précise quand on explique un jeu plusieurs fois. Généralement, après 4-5 explications d'un même jeu, on trouve des automatismes, des phrases qui fonctionnent bien, le bon ordre pour présenter de façon logique les différents éléments, les bonnes images, voire les blagues qui vont bien. ;)
    C'est justement ce qu'on veut proposer avec les tutoriels de Dized : on pense qu'une appli conçu avec soin par des gens qui ont expliqué le jeu des dizaines de fois sera généralement plus efficace qu'une personne qui a lu les règles mais pas encore joué au jeu (ce qui arrive quand même assez souvent lors d'une première partie… ;) ). Bien entendu, on a pas la prétention de faire mieux qu'un expert qui connait le jeu sur le bout des doigts, mais bon, c'est pas tous les jours qu'on en a un sous la main. :)
    romjé
    romjé
    Concernant la lecture des règles et les explications, je procède comme suit : avant d'acheter un jeu je regarde les vidéos trictrac d'explication ET de partie complète. Ensuite lorsqu'on ouvre la boite, ma femme lit les règles en entier (elle préfère lire plutôt que m'entendre expliquer). Du coup ça me fait un rappel. On fait TOUJOURS une première partie à 2 joueurs.
    Et normalement, ensuite, je suis apte à expliquer les règles aux potes ou à l'asso (et il parait que j'explique bien :) ).

    Je voulais surtout revenir sur les divers commentaires critiquant le fait que le service de DIZED sera payant.
    Je trouve de plus en plus dramatique cette culture du "tout gratuit" et du "tout tout de suite" qui progresse chaque jour un peu plus (depuis longtemps hein).
    Les gens qui développent une application ou qui proposent un service quel qu'il soit méritent de gagner correctement leur vie (ou s'ils ne le méritent pas c'est parce que ça ne marche pas, c'est mauvais, ca n'a aucune utilité, etc.)
    Mais entendre "Ca a l'air cool, mais jamais je ne paierai pour ça", je trouve ça grave.

    Il faut être conscient que la seule "autre" manière de gagner de l'argent en développant une application, quand elle est gratuite, c'est de revendre la base utilisateurs ou de faire soit même de la publicité ciblée. Comme dit l'adage "Si c'est gratuit, c'est que c'est vous le produit".

    Ca peut paraitre incongru de la part d'un utilisateur TT même pas abonné, mais ça viendra, ma mentalité évolue lentement, comme celle de mes congénères.

    Si l'appli permet vraiment ce qu'elle promet, c'est à dire une explication de règles interactives qui peut remplacer un animateur vivant + une FAQ intuitive, et que la base de jeux couverts est conséquente et ne concerne pas que les derniers blockbusters, alors ça vaudra vraiment le coup :)
    Hypermoi
    Hypermoi
    Bonjour,
    euh... si : 369€ pour un jeu ps1 neuf il y a 15-20 ans, ça fait 56€ (pour 1 euro = 6.55957€). C'est donc le même prix aujourd'hui (ce qui veut dire que le prix des jeux vidéos n'a même pas suivi l'inflation...).
    Dîtes, je débarque un peu parce que je n'avais pas entendu parler de Dized avant... Mais sur l'aspect business, je suis un peu sceptique... Avez-vous vraiment demandé aux joueurs pour quel service ils seraient prêt à payer ou vous êtes-vous mis autour d'une table en vous disant : ce serait trop bien que ça fasse ça et ça et ça... Oh et puis les gens paieront bien. Je ne critique pas mais, vu les réactions que j'ai parcourues, j'ai l'impression que vous essayez de "pousser" votre appli sur le marché en essayant de convaincre les gens un par un plutôt que de chercher à cerner et répondre à leurs éventuelles attentes (qu'ils ne savent pas forcément formuler d'ailleurs)... Un petit brainstorming sur le forum, peut-être ?
    M'enfin je débarque complètement sur le sujet de votre appli donc je suis vraisemblablement dans les choux. En tout cas, Trictrac et viédorègles me vont bien pour l'expli des règles... Mais, qui sait, si vous proposez autre chose, je pourrais peut-être me laisser tenter !
    Dized
    Dized
    Alors, je peux comprendre ton impression, et c'est de notre faute : on met beaucoup en avant les tutoriels de jeu (notamment parce que c'est quelque chose qui intéresse particulièrement les éditeurs avec lesquels on discute), mais c'est pas du tout la seule chose qu'on proposera dans l'appli. Notre ambition est de faire de Dized une plateforme universelle pour le contenu numérique en lien avec les jeux de société : tutoriels, consultation rapide et intuitive des règles, musiques d'ambiance, modules de calcul rapide de score, versions solo interactives, achievements pour chaque jeu, récap des règles et de la mise en place, etc. Avec également des fonctionnalités sociales pour trouver des joueurs autour de soi, partager ses photos de parties, gérer sa collection, organiser ses soirées-jeux 2 clics (quand? où? quels jeux? qui apporte les chips?), etc.

    Comme tu le vois, les idées ne manquent pas, mais on n'a pas l'intention de tenter d'imposer quoi que ce soit à qui que ce soit. On est en discussion avec des dizaines d'éditeurs (je me remets encore tout juste d'Essen… ;) ), des auteurs (en premier lieu Eric Lang, qui est associé au projet depuis le départ), des boutiques, des cafés-jeux, et on compte bien s'appuyer sur la communauté des 4500 backers qui ont soutenu notre campagne Indiegogo le mois dernier pour que Dized réponde au mieux aux attentes de tou.te.s les joueur.euse.s. :)
    Dized
    Dized
    Comme je l'ai répondu au même commentaire de KarlShultz il y a quelques jours, c'est vrai qu'on aurait pu en effet parler des vidéos-règles, même si à nos yeux, regarder une vidéo revient un peu au même que de lire le livret de règles. Dans les 2 cas, il faut les regarder en entier avant de pouvoir commencer à jouer (et donc à bien comprendre ce qu'on lit/regarde), et il faut généralement que quelqu'un ré-explique les règles aux autres joueurs avant de lancer la partie.
    Dized
    Dized
    Je précise qu'on a aucunement l'intention (mais alors vraiment pas du tout de du tout) l'intention de remplacer (ni même de concurrencer Tric Trac. Comme tu l'expliques toi-mêmes, les TTTV sont un excellent moyen de se faire un avis sur un jeu avant de l'avoir entre les mains (ou pas…), et pour le moment ce n'est pas quelque chose qu'on envisage sur Dized, dont les tutoriaux sont conçus pour les gens qui ont le jeu devant eux, sur la table, pour y jouer immédiatement. ;)
    Dized
    Dized
    On est aussi des joueurs polyvalents, qui partageons notre temps entre nos écrans et notre table de jeu. C'est d'ailleurs pour ça qu'on les compare, sans pour autant les opposer (au contraire, comme on l'explique dans l'article, on pense que les jeux vidéo ont largement contribué au renouveau des jeux de société.
    Si on se risque à la comparaison, c'est plus pour tenter de comprendre pourquoi les jeux de société ne connaissent pas le même succès que les jeux vidéo. Il y a peut-être d'autres raisons que celles qu'on cite, mais on pense que c'est intéressant de s'y intéresser… Encore une fois, loin de nous l'idée d'opposer les deux, ou de dire que l'un est mieux que les autres. Perso, je serai bien ennuyé si on me demandait de choisir entre les 2… :P
    Dized
    Dized
    On voit bien de quoi tu parles. Et au-delà de la compétence globale d'une personne en explication de règles (oui, nous on parle carrément de compétence : on est pile dans la définition), on développe également une compétence plus précise quand on explique un jeu plusieurs fois. Généralement, après 4-5 explications d'un même jeu, on trouve des automatismes, des phrases qui fonctionnent bien, le bon ordre pour présenter de façon logique les différents éléments, les bonnes images, voire les blagues qui vont bien. ;)
    C'est justement ce qu'on veut proposer avec les tutoriels de Dized : on pense qu'une appli conçu avec soin par des gens qui ont expliqué le jeu des dizaines de fois sera généralement plus efficace qu'une personne qui a lu les règles mais pas encore joué au jeu (ce qui arrive quand même assez souvent lors d'une première partie… ;) ). Bien entendu, on a pas la prétention de faire mieux qu'un expert qui connait le jeu sur le bout des doigts, mais bon, c'est pas tous les jours qu'on en a un sous la main. :)
    Markid
    Markid
    Comme je l'avais déjà exprimé sous un autre post, je pense que les fonctions sociales de l'appli que tu cites sont incontournables, et que le succès, s'il doit advenir, ne se fera pas sans elles. Tu m'avais d'ailleurs répondu que leur développement était remisé en queue de peloton... Qu'en est-il aujourd'hui ?
    Dized
    Dized
    On est toujours d'avis que les fonctions sociales ne seraient pas suffisantes pour créer une forte communauté (plusieurs sites et applis s'y sont déjà essayé, avec peu de succès jusqu'à présent), donc on mise plutôt sur les règles interactives et les tutoriels pour faire venir des utilisateurs. Une fois que suffisamment de joueurs nous auront rejoint, ce sera plus facile de créer des outils communautaires. :)
    Dans tous les cas, tout ça prend beaucoup de temps, donc on ne peut pas tout faire en même temps… ;)
    flangad
    flangad
    Les jeux de société ont l'énorme avantage d'être bien plus durables que les jeux video, surtout maintenant que les jeux nécessitent une connexion à une serveur qui finira bien par s'éteindre un jour (et parfois même de payer un abonnement). Ils ne présentent pas les risques d'obsolescence qu'on a avec un jeu vidéo (pas besoin d'avoir un équipement compatible, et qui reste compatible dans le temps)...le jeu de société se suffit à lui même, consomme zéro énergie pour y jouer et vous pourrez les transmettre à vos enfants et petits enfants, contrairement à la plupart des jeux vidéo modernes.
    Par contre, vous avez oublié une caractéristique majeure des jeux de société historiques, qui représente un inconvénient rédhibitoire pour certaines personnes : historiquement, TOUS les jeux de société étaient compétitifs... on n'employait même pas le terme : indirectement ces mots étaient synonymes. Comment on fait quand comme moi, on n'a pas du tout l’esprit de compétition? Et bien on va jouer aux Lego ou aux Playmobil, et un peu aux jeux vidéo, mais pas aux jeux de société. mais sur ce sujet aussi les choses ont bien changé : même si l'offre en la matière est encore perfectible et très minoritaire, il existe maintenant de nombreux, jeux de société coopératifs, donc quelques uns très bons... et ça change tout pour ceux qui ne voient aucun intérêt à se mesurer aux autres.
    Dized
    Dized
    Personnellement, je ne pense pas que la durabilité des jeux de société soient un élément déterminant dans leur succès, non seulement parce que ce n'est souvent pas un critère d'achat (on le voit dans le succès des Unlocks ou des jeux Legacy, notamment), mais aussi parce que la perception est parfois inverse (à l'inverse du papier et du carton, le numérique ne s'abime pas au fil des parties, ne risque pas d'être ruiné par un verre renversé ou un chien un peu trop joueur).
    Par contre, l'avènement des jeux coopératifs contribue en effet sans doute à la popularité grandissante des jeux de société, même si selon moi la dynamique actuelle a été initié bien avant les Chevaliers de la Table Ronde, ou même le SdA de Knizia…
    Merci pour vos commentaires en tout cas. :)
    Dized
    Dized
    Personnellement, je ne pense pas que la durabilité des jeux de société soient un élément déterminant dans leur succès, non seulement parce que ce n'est souvent pas un critère d'achat (on le voit dans le succès des Unlocks ou des jeux Legacy, notamment), mais aussi parce que la perception est parfois inverse (à l'inverse du papier et du carton, le numérique ne s'abime pas au fil des parties, ne risque pas d'être ruiné par un verre renversé ou un chien un peu trop joueur).
    Par contre, l'avènement des jeux coopératifs contribue en effet sans doute à la popularité grandissante des jeux de société, même si selon moi la dynamique actuelle a été initié bien avant les Chevaliers de la Table Ronde, ou même le SdA de Knizia…
    Merci pour vos commentaires en tout cas. :)