• Chips
    il y a 23 heures
    Après une petite pause, j'ai repris tranquillement les défis au rythme de deux par jour en compagnie de Thor, et me voici désormais face à Odin après avoir fait un détour par les défis bonus. Un vrai plaisir que ce petit casse-tête régulier, j'étais juste un peu déçu de ne pas buter plus que ça sur les derniers (à part un ou deux défis, le reste est passé comme une lettre à la poste, notamment le 49 résolu en 10 secondes !) On sent que l'expérience prise au fur et à mesure...
    Aller au message
  • Chips
    Chips
    J'ai fait une quinzaine de parties, dont dix avec le même deck, et je ne suis pas en accord avec ton argument du "verrouillage arbitraire et inutile" (j'espère ne pas déformer ta pensée).
    Après quelques parties, je trouvais le jeu sympa mais sans plus à mon goût, notamment en raison de l'univers sorti de nulle part : je posais des cartes, activait des effets, gagnait des jetons, mais sans "vivre" le jeu. J'avais décidé de laissé là l'expérimentation.

    Seulement voilà : je venais de prendre un deck au pif sur le site de FFG pour le jouer en ligne et mes deux parties avec avaient été de cuisantes défaites. Etant joueur, ça me titillait quand même, et je voulais voir si l'argument "apprendre à maîtriser son deck" était plus que du simple marketing (pour résumer : j'étais un peu deg' et je voulais me rassurer sur mes capacités).
    Deux parties (gagnées) plus tard, j'avais compris comment bien utiliser 2 factions sur les 3 de mon deck et je m'interrogeais sérieusement sur la pertinence de la dernière. Encore deux parties et je l'utilisais aussi bien que les deux autres.

    C'est là que je me suis rendu compte de deux choses :
    - je n'avais pas de cartes inutiles dans mon deck. Certaines étaient très situationnelles mais comme on peut défausser des cartes pour faire tourner sa pioche, on peut s'en débarrasser ou essayer de maximiser leurs chances d'utilisation en les gardant tout en essayant de tirer les cartes qui combotent avec ;
    - le deck pris au hasard était devenu MON deck, et je prenais un réel plaisir à le jouer alors même que certaines de ces mécaniques ne sont pas la manière qui me plaît habituellement le plus. Les créatures au design sans saveur sont devenues mes créatures et ont pris via leurs effets (une fois assimilé au personnage, ça lui donne plus de personnalité) et la façon dont elles combottent avec les autres. Ca ne m'immerge pas dans l'univers comme quand je joue au Seigneur des Anneaux, mais ça me suffit.

    Depuis mes deux premières parties avec mon deck, je n'en ai perdu qu'une (à cause d'une erreur de ma part). Savoir que je maîtrise mon deck (et encore, je raffine mon utilisation de la mécanique globale au fur et à mesure des parties) et que l'ensemble est équilibré (là je me base sur la bonne foi de FFG, on verra bien à quel point c'est vrai) me pousse à jouer pour une raison simple : je sais que, sur le papier, je peux battre n'importe qui (et comme je suis d'un naturel optimiste, je ne te caches pas que je pars à chaque fois gagnant).
    Peut-être que j'ai un deck fort. Peut-être que mes adversaires sont moins bons. Peut-être qu'un mec quelque part à le même deck que moi à deux cartes près et que je n'ai que l'illusion d'avoir "mon" deck (et encore, en fonction des cartes qui changeraient, ça modifierait pas mal la façon de le jouer). En tout cas ça marche et je ne risque pas de tomber sur Jean-jacques qui a claqué 200 euros pour se monter un deck de fou avec les meilleurs combos possibles. Et pour 10 euros je peux jouer aussi longtemps que je veux. Je risque peut-être de me lasser et d'avoir envie d'essayer autre chose, mais vu que j'affronte toujours des decks différents, la lassitude mettra un moment à apparaître (c'est dû au fait que je joue en ligne, mais prenons un groupe de potes : à 5, avec 10 euros chacun il y a déjà 10 matchs différents possibles, donc de quoi voir venir).

    C'est à mes yeux l'argument massue : tu veux gagner ? Entraînes-toi. On peut voir ça comme quelque chose de limitant (oui, on perd le côté construction qui est très plaisant) ou non (pas de fuite en avant dès qu'un joueur de notre groupe cède aux sirènes du "combo payant"). Je ne vois pas en quoi permettre à tout le monde d'avoir une expérience "équilibrée" est prendre les gens pour des pigeons, à contrario du système de rareté des JCC... Bien sûr, on ne nous laisse pas le choix, mais si on n'accepte pas ce pré-requis, il suffit de ne pas jouer !

    Une dernière pensée que je ne savais pas où caler : ta remarque sur le coût de la collection complète ne me semble pas pertinente puisqu'il n'y a justement aucun intérêt à l'avoir (excepté si on est collectionneur).
    Chips
    Chips
    Je pense avoir répondu à l'ensemble de ton avis, pas seulement à la parenthèse finale (d'ailleurs je n'en ai pas trop parlé parce que je ne suis pas sûr de bien la comprendre : en quoi les decks uniques augmentent-ils la variance des résultats par rapports à des decks fabriqués ?). Un jeu de cartes compétitif avec un ticket d'entrée à 10 euros qui te donne autant de chances de gagner que tous tes adversaires (évidemment certains match-ups sont surement plus déséquilibrés que d'autres, mais tant qu'on reste dans le domaine du raisonnable ça n'est pas vraiment un problème), ça ne me semble pas vraiment être une arnaque destinée à pigeonner les joueurs.

    Quand j'écrivais "tu veux gagner ? Entraînes-toi" je ne m'adressais pas à toi en particulier, je parlais de la philosophie générale du jeu (ce n'était en effet pas très clair).

    Si je n'éprouves aucune attirance pour l'aspect "collection" des JCC (je trouve même que c'est une aberration uniquement destinée à soutenir le modèle économique au détriment de la vie "ludique" du jeu), je comprends tout à fait les collectionneurs. En revanche, reprocher à Keyforge le prix de la collection c'est faire abstraction du fait qu'il ne s'agit pas d'un JCC. Le système de classement des cartes sert juste à indiquer aux joueurs la probabilité d'apparition d'une carte (et à l'algo quand il compose les decks). Surtout que de mémoire chaque deck contient un nombre fixe de communes/uncos/rares.
  • Chips
    Chips
    Voilà qui arrive à point nommé, je viens tout juste de finir les derniers défis bonus !
  • Chips
    Chips
    Une bien belle liste !
    Je rajoute Decrypto, mon gros coup de coeur de l'année. Vous avez aimé Code names ? Foncez les yeux fermés ! Vous n'avez pas aimé Code names ? Foncez les yeux fermés (mais tendez les bras devant vous, on ne sait jamais).
  • Chips
    Chips  a répondu à Jeux de conquête .
    il y a 4 jours
    Tiny Epic kingdom, jouable de 2 à 5 en 40min, pas cher et avec une bonne rejouabilité (pas mal de races dispos parmi lesquels choisir). On y retrouve l'esprit d'un 4x avec des mécaniques très épurées, chez nous c'est devenu une sortie régulière depuis son acquisition.
    Je crois qu'il n'existe pas (encore ?) en français mais le niveau d'anglais demandé est simple.
    Aller au message
  • EvilM.
    EvilM.
    Merci pour ce classement !

    Petite question : les jeux à fortes ou moyennes interactions auraient-ils disparus ?
    J’ai l’impression que c’est beaucoup chacun dans son coin, non ?
    Peut-être me trompes-je, certainement même, non ?
    ...
    Quoique...
    Chips
    Chips
    Je ne vais parler que de ceux auxquels j'ai joué :
    - Azul est très interactif dès la deuxième partie, je pense que c'est l'une des raisons de son succès. La lisibilité est parfaite et on n'a aucun mal à voir ce qu'on veut faire, ce que veulent faire les autres et comment on peut les gêner ;
    - Welcome to possède quand même une bonne dose d'interaction (certes complètement indirecte) via la course aux objectifs qui peut fortement orienter la partie ;
    - Plus qu'interactif, Decrypto et The mind sont sociaux. Dans l'un tu es en constante communication avec tes partenaires, de manière cérébrale pour essayer de te mettre sur la même longueur d'onde et de manière vocale pour tenter de se mettre dans la tête de l'autre équipe. Dans l'autre tu ne parles pas mais tu tentes de "sentir" comment pensent tes partenaires, la façon dont ils vont agir.
    - Ganymède fait dans l'interaction indirecte mais peut être très violent. Comme pour Azul, on voit facilement ce que les autres peuvent faire et il est facile d'orienter sa stratégie de manière à leur mettre des bâtons dans les roux (faire en sorte que ça ne nous ralentisse pas trop demande quand même un peu de maîtrise).

    De mon point de vue, on est donc pas trop mal ;)
  • Chips
    il y a 1 semaine
    Merci pour l'info, on attendra donc patiemment. Entre la nouvelle boîte d'Unlock et les eenquêtes de Détective conseil qui nous reste à faire, ce n'est pas comme si on manquait de Sherlock !
    Aller au message
  • Chips
    il y a 1 semaine
    Attention tout de même avec Odyssey, pour jouer à plus de 6 la règle change. Le jeu reste intéressant et très bon mais ce n'est plus du tout le même esprit.
    Une boîte permet déjà de faire pas mal de parties, le choix de l'extension pour relancer le plaisir dépend des goûts de chacun vis-à-vis des illustrateurs. J'ai à chaque fois du mal à choisir car elles sont toutes plus belles les unes que les autres !
    Aller au message
  • Chips
    il y a 1 semaine
    Ealenthis dit :Merf, il fait bien envie celui là, mais aucune variante pour jouer à 2 visiblement....dur dur de perdre un joueur :/

    Va falloir se la mettre derrière l'oreille...

    En même temps ça n'est pas le genre de jeu qui se prête à une partie 2j, ça perdrait 90% de son intérêt (négociation, diplomatie, intérêts communs/contraires...) !


    Aller au message
  • Hadoken dit :
    Chips dit :J'ai pu essayé le jeu hier et je suis ressorti de la découverte avec un premier avis assez mitigé :

    - commençons par ce qui (me) fâche, la forme. L'univers est un gloubi-boulga qui mélange SF, fantasy, techno et compagnie sans cohérence. Rien à redire point de vue technique sur les illustrations mais je trouve la D.A "à la Blizzard" assez insipide. Certes, c'est la mécanique qui prime et on fait abstraction, mais ça ne m'a vraiment pas donné envie, et je...

    Aller au message