Note du jeu
8.27/10
moyenne sur 29 avis

News

Blackrock au FIJ de Cannes 2019 !
Rédigé par Blackrock Games le 13 févr. 2019 à 10:00
Zik, ou comment faire sa fête à la muzik
Rédigé par Monsieur Phal le 25 juil. 2014 à 12:30
Zik, de l'explipartie
Rédigé par Tric Trac le 4 juil. 2014 à 14:00

Sujets de forum

Aucun sujet de forum

Description

Le meilleur moyen de passer un bon moment, c’est de chanter. Parce que le chant, c’est fédérateur, c’est la communion. Oui. Enfin, sauf dans les jeux. Là, souvent, c’est parfois moqueur. Et si « Zik », le nouveau Black Rock, ne vous propose pas de vous moquer implicitement, c’est bien de la rigolade à base de ridicule dedans que vous allez avoir à faire. J’explique.

Des cartes.

Le jeu de Cyril Blondel est comme d’habitude chez Cyril Blondel, à savoir tellement simple et évident qu’il n’est composé que de cartes, et uniquement de cartes, et qu’on se demande bien pourquoi personne n’y a pensé avant. Au départ, il devait être dans la gamme des jeux Flip Flap, parce que basé sur son principe « je retourne une carte et je joue avec le dos de la suivante… », mais il a rajouté un ou deux éléments qui font que le principe n’était pas respecté. Et ça ne pouvait pas entrer chez Flip Flap. Mais que faire. Que faire… Du coup, c’est son distributeur, Black Rock, qui a décidé de l’éditer directement. Simple.

Nananarons ensemble.

Donc, « Zik » est composé de cartes sur lesquelles il y a une onomatopée musicale. Mais qu’est ce qu’une « onomatopée musicale » demandent à haute voix les plus curieux. Une « onomatopée musicale », c’est « Poum », ou « Tsoin », que l’on retrouve dans, par exemple, « Poum poum, tsoin, tsoin ». Et bien dans « Zik », il y a un paquet de ces « onomatopées musicales », des classiques et des moins classiques, et c’est en chantant, en nananonant ces « onomatopées » que vous allez devoir faire deviner une chanson. L’astuce, c’est qu’il y a une progression dans la difficulté qui vous amène parfois à de grands moments de solitude et aux larmes de rires de vos adversaires…

Default

4 illustrateurs on fait 2 illustrations chacun pour "Zik".

Comment qu’on joue.

On commence par faire 1 seul et unique tas des cartes « onomatopées » au centre de la table. Un joueur va être l’émetteur, il va « chanter », et les autres vont être les récepteurs, ils vont devoir deviner ce que l’émetteur « chante ». L’émetteur tire une carte « chanson », choisi ce qu’il veut faire deviner sur ladite carte et… Nananonne en utilisant uniquement l’ « onomatopée » face visible. Par exemple, si c’est « Wiz », il doit faire l’air à coup de « Wiz.. Wiz wiz… Wiiiiiiiz, wiz wiz wiz wiiiiiizzzzzz »*…. Et rien d’autre. Le premier joueur qui trouve a gagné une carte et l’émetteur gagne une carte. Ce qui pour incidence de changer l’ » onomatopée » du haut du paquet, et donc le joueur suivant aura une nouvelle « onomatopée » pour faire deviner…

À tour de rôle, chaque joueur va donc avoir l’opportunité de jouer comme ça une fois. Car après que tout le monde est eu sa chance dans ses conditions « simple », on passe à la manche 2. Et là, on coupe le paquet d’« onomatopées » en deux. Il va donc falloir nananonner en utilisant les 2 « onomatopées » face visible, et en les enchainant scrupuleusement. Par exemple, s’il y a « Wiz » et « Poum », vous ne pouvez pas faire « Poum poum poum wiz… Wiz Wiz Poum poum ». Non. Trop simple. Vous devez impérativement faire un « Poum » suivi d’un « Wiz ». Cela n’a l’air de rien, mais ça complique légèrement…

Default

On joue ainsi à tour de rôle, en marquant des points exactement comme à la manche précédente, et à la fin, on fait 3 tas d’« onomatopées », et on devra jouer pareil, mais avec 3 enchainements. Et là, cela devient encore plus dur de compliqué.

On joue pareil, et à la fin on passe à la 4e manche, et là, c’est 4 « onomatopées » qu’il faudra utiliser… Et là, Madame Mademoiselle Monsieur, on frôle le « pour vous rendre compte de comment c’est dur, il faut vraiment essayer parce que là, tant qu’on n’a pas vu…».

Oui, mais comment je gagne ?

Dites, si vous n’avez pas compris, c’est que vraiment… Je vous disais que l’on recevait des cartes à chaque fois que l’on trouve ou que l’on fait trouver. Et bien à la fin de la 4e manche, celui qui a le plus de cartes devant lui est déclaré « Grand Vainqueur ». Simple.

Et alors ?

Alors… Alors… C’est totalement couillon, tellement qu’on se demande comment on a fait pour ne pas jouer à ça avant. Oui. Au début c’est facile, on se dit que c’est trop sans intérêt, et puis paf, on se rend compte que ce n’est pas si évident et, surtout, on peut se moquer des autres parce qu’il y a de grandes chances qu’ils se soient foutus de vous. Le jeu n’est pas très cher et c’est un bon produit de vacances qui devrait enchanter vos voisins de camping. D’autant que cela ne coute pas très cher.

Pour vous faire une idée, nous avons fait une Tric Trac Tv, le meilleur moyen de voir si le jeu est fait pour vous ou pas. Car il y a des gens qui ne pourront jamais y jouer. Trop timide. C’est sûr. Mais avec ce type de jeux, on le voit tout de suite…


Zik
Un jeu de Cyril Blondel
Illustré par Tony Rochon, Mélanie Fuentes, Maëva Da Silva, Christine Deschamps
Publié par Blackrock Editions
A partir de 3 joueurs
A partir de 10 ans
Langue de la règle: Française
Durée: 20 minutes
Prix: 12,00 €


Vidéos

Image de la vidéo Zik, de l'explipartie
il y a 7 ans 7352  22′
Explipartie

Les autres éditions

    Aucun jeu trouvé

Extensions

    Aucun jeu trouvé

Dans les listes

    Aucune liste