Vertigo

Vertigo

Édition 1990
2 à 4 joueurs
Nombre de joueurs
12 ans et +
Âge
120 min
Temps de partie
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Magic Bazar
L'avis de Tric Trac sur ce jeu

Description

L'ère de l'industrialisation
Au milieu de la table, est placé le plateau de jeu central : il représente le siège du Conseil des Nations Unies (CNU) où seront votées des lois. Il indique aussi (le plateau) le taux de pollution de la planète, avant la grande industrialisation du jeu, il est à 0% au début. Le coffre du CNU est composé de 25$ par nombre joueur.
Chaque joueur reçoit 40$ et son plateau de jeu individuel. Ce plateau représente son propre pays divisé en 3 régions subdivisées en 10 provinces, et un coffre-fort où sont placés, durant la partie, ses sous-sous.
Pour l'ouverture du jeu, l'ordre des joueurs est établi aléatoirement. A tour de rôle, chacuns des joueurs va dépenser ses 40$ et définir le profil de départ de son pays (avec des pions population, universitaire, usine polluante, usine non polluante ou usine de traitement).
Ces pions sont placés immédiatement en suivant certaines restrictions.
Les pions universitaires placés sur des usines sont appelés des Ingénieurs, et ceux placés au CNU deviennent alors des Diplomates et servent pour le vote des lois proposées en cours de partie.
Chaque joueur peut garder un peu d'argent dans son coffre.
Désignation du premier joueur
Au début de chaque tour, le joueur ayant joué en premier le tour précédent désigne le nouveau premier joueur de ce tour. L'ordre des autres joueurs suit le sens des aiguilles d'une montre.
Gérer son pays
A tour de rôle chaque joueur va effectuer succesivement les actions suivantes (payantes ou non) :
- Entretenir ses pions ingénieurs, universitaires et diplomates. C'est que les cellules grises ça coûte cher.
- Déplacer des universitaires (1 déplacement par pion). Cela ne coûte rien, mais les universitaires devenant ingénieurs ou diplomates le seront à jamais (pas facile de changer de boulot dans une vie). Les universitaires peuvent changer de région.
- Construire une(des) usines contre la somme adéquate. Mais il faut aussi recruter le nombre d'ingénieur nécessaire parmi ses universitaires. On peut aussi transformer des usines en usines propres.
- Dépolluer ses régions si celles-ci ont un niveau de pollution inférieure à celle de la terre (représenté par le tableau du CNU pour ceux qui ne suivent pas), mais moyennant finance versée au CNU (le montant est variable suivant le nombre d'usine propre ou non possédée).
- Augmenter sa population, les déplacer d'une province à une autre de la même région (gratuitement), ou d'une région vers une autre.
- Et enfin, former de nouveau universitaire pour les joueurs ayant une population suffisamment importante. Ces pions sont placés au centre d'une région.
Oui, mais se développer, ça pollue !
C'est joli de s'agrandir, de croître, de produire de plus en plus, mais chaque joueur va subir les conséquences de tout cela. Plus un joueur a d'usines polluantes et plus il risque de polluer les régions de son pays. Plus un joueur a de populations sans usine de traitement et plus il risque de polluer ses régions. Ceci est simuler par un(ou des) lancer de dés spéciaux où 1 fois sur 2 le joueur risque de polluer ses régions. Des pions pollutions sont alors placés sur les provinces polluées. Mais attention, toutes provinces polluées n'est plus vivable et donc plus productive et les pions s'y trouvant sont perdus.
Cette pollution locale a des répercutions sur la pollution planétaire et peut faire rapidement augmenter la pollution chez tous les joueurs, le pollueur y-compris.
A contrario, si aucun pion pollution n'est placé durant ce tour, la pollution planétaire diminue et tous les joueurs peuvent enlever 1 pion pollution dans chaque région.
Le bénéfice de son investissement
A cette phase du tour, vous récolter les fruits de votre acharnement : 1$ par pion population possédé ; 5$ par usine non polluante et 10$ par usine polluante.
La force de la Loi
En respectant l'ordre du tour de jeu, chaque joueur ayant un ou plusieurs diplomates au C.N.U. peut soumettre un projet de loi au vote.
Chacun décide alors de voter POUR ou CONTRE, ou de S'ABSTENIR :
- S'il y a une majorité de OUI, la loi est adoptée. Le joueur initiateur de la loi votée reçoit immédiatement une prime, prélevés dans le trésor du C.N.U.. Les effets de la loi sont ensuite appliqués en respectant l'ordre de jeu. Si le trésor est épuisé, certains joueurs peuvent ne toucher que partiellement ou même pas du tout les sommes qui devaient leur être allouées.
- S'il y a une majorité de NON ou égalité-des voix, la loi est rejetée. Le joueur qui l'a présentée ne reçoit rien.
Qu'elle ait été votée ou rejetée, le joueur ne peut plus présenter cette loi jusqu'à la fin de la partie. On notera que le trésor du C.N.U. est alimenté par 3 sources différentes: l'entretien des diplomates, les dépollutions régionales et les amendes votées.

comment je gagne : et vive le développement durable
A partir du 11ème tour, 1 fois sur 2, la partie peut prendre fin. Alors, le pays(le joueur) le plus développé est déclaré vainqueur, c'est à dire le joueur ayant le plus d'usine à condition qu'il ait suffisamment d'argent dans son coffre pour entretenir ses universitaires, ses ingénieurs et ses diplomates.

Suggestion de jeux :

Aucun jeu trouvé

Ce que l'on aime
Aucun pour ou contre
Ce que l'on n'aime pas
Aucun pour ou contre

Les avis

7.11 
18 avis
Smiley 7
Smiley 0
Smiley 2
Like
Pollution mal gérée...
4,00 
Smokan 13 août 2003

A la lecture des règles, on est impatient de jouer : le théme devellopé (Pollution et Production ) semble rendu à merveille. De plus, le matériel du jeu est réellement dans le ton, notamment avec ce gros...

Les avis positifs

Partie ratée, mais...
6,00 

En effet on a raté un peu ma premiere partie, tout simplement on a appliqué mal la régle avec le resultat de ne pas pouvoir construire assez d'ousines.La...

Tous pourris?
6,00 

Le thème, pas forcément accrocheur, est finalement assez bien rendu, grâce au matériel. Le jeu est beau et donne envie de jouer.Après des premières parties...

Mais pourquoi ce titre ?
8,00 

J'ai une affection particulière pour ce jeux puisque j'ai eu droit (et c'est ce qui m'a fait l'acheter) à une démonstration par l'auteur.Je ne comprends...

Les avis négatifs

Pollution mal gérée...
4,00 

A la lecture des règles, on est impatient de jouer : le théme devellopé (Pollution et Production ) semble rendu à merveille. De plus, le matériel du jeu...

Donnez votre avis !Lire tous les avis