Tzolk’in : Le calendrier maya

Tzolk’in : Le calendrier maya

Édition 2012
88/100 - 157 avis
  • 945 membres l'ont.
  • 114 membres le veulent.
  • 3 membres le vendent.
  • 485 membres y ont joué.
nombre de joueurs
2-4
âge
13+
durée
90´

Tzolk’in : Le calendrier maya, qu'est-ce que c'est ?


Jeux de plateau

Its price?

40,00 €

Où l'acheter ?

Bouton d'achat pour ce jeu sur PhilibertBouton d'achat pour ce jeu sur Amazon

Avis positifs

  • Bien comprendre tous les rouages du jeu! :)

    Avis sur peu de parties, mais pour l'instant l'impression globale est plutôt top!Un jeu de gestion, d'anticipation et de frustration,qu'est ce qu'il me reste à faire une fois que les autres joueurs ont joué et qui me rapportera à moyen et long terme.Beaucoup de stratégie, de choix différents... pourtant... Lire

  • Merveille

    Ce jeu est une petite merveille pour ceux qui aiment les placements d'ouvriers et les mécanismes bien huilés. Surtout, il faudra une stratégie et aimer prévoir les coups que l'on veut faire dans 3-4 tours. A posséder absolument dans sa ludothèque. Testé uniquement à deux joueurs. Dans cette configuration,... Lire

  • Chef-d'oeuvre

    Ce jeu est une très belle réussite: il est magnifique niveau design, il est velu niveau stratégique et introduit un concept novateur, les engrenages.Certes, il faut 2 ou 3 parties pour commencer a assimiler toutes les manières de scorer et une vingtaine de partie pour commencer a devenir bon. C'est ce... Lire

  • La routourne va vite tourner - Ribery, philosophe.

    Un jeu en voilà qu'il est bien !Commençons par l'édition qui propose du matos tout à fait correct pour un prix acceptable, les graphismes sont correct et l'iconographie reste assez intuitif. Pour ce qui est du cœur du jeu, nous sommes du du "kubembois" bien lourd, bien à l'allemande (même si le jeu porte... Lire

Avis négatifs

  • Maya ???

    J'avoue être un peu mitigé sur ce jeu car d'un coté on a un jeu avec une idée sympa (La roue, non les roues) mais je trouve qu'il y a des gros défaut : le 1er joueur est souvent très avantagé et c'est vraiment dommage d'être obligé... Lire

  • C'est long un année...

    Nombre de partie au compteur : 1Tzolk'in souffre pour moi de deux problème dont un qui est majeur: Le nombre de tour est bien trop important pour des actions qui sont répétitives. Le ratio plaisir/durée est très mauvais sur ce jeu.Puis un autre problème donc... Lire

  • Calendrier Maya ou engrenage mécanique?

    Mon avis sur Tzolkin :Je partais avec un à priori négatif sur ce jeu (ouais les engrenages ça doit être compliqué), mais j'ai été agréablement surpris :Le jeu est très fluideLe plateau est joli à regarder , pas trop surchargéTrès... Lire

  • L'apocalypse des abeilles

    Je suis un peu déçu par la « monnaie » du jeu. Le maïs est certes très cohérent avec la région, mais le miel ça aurait été plus drôle. Enfin bref, nous sommes en présence d’un jeu germain de pose d’ouvrier... Lire

  • Très compliqué pour pas grand chose...

    Bon, les mayas vivaient sur une grande roue, ça tout le monde le sait...Maintenant un énième jeu de gestion à points de victoire avec un thème récupéré in-extremis sur la méca, pourquoi pas, mais j'aurais tendance à demander: why?Bof... Lire

Suggestions

  • 1289. Pour consolider les frontières du royaume de France, le roi Philippe Le Bel a décidé de faire construire un nouveau château. Pour l’instant, Caylus n’est qu’un modeste bourg mais, bientôt, les ouvriers et les artisans affluent par dizaines, attirés par la fortune que peut leur apporter ce formidable...

  • L'Europe Centrale des années 1670. La peste qui sévissait depuis 1348 a finalement été vaincue. le monde civilisé est en reconstruction. Les hommes aménagent leurs chaumières et les rénovent. Les champs doivent être labourés, cultivés et finalement, moissonnés. Le souvenir de la famine des années noires...

  • Descriptif issu de la traduction française des règles par Ludigaume : "L’Europe à l’époque de l’impérialisme. Les investisseurs internationaux tentent d’avoir le plus d’influence en Europe. Grâce à leurs obligations, ils contrôlent la politique de six empires : Autriche-Hongrie, Italie, France, Grande-Bretagne,...

  • 1289. Pour consolider les frontières du royaume de France, le roi Philippe Le Bel a décidé de faire construire un nouveau château. Pour l’instant, Caylus n’est qu’un modeste bourg mais, bientôt, les ouvriers et les artisans affluent par dizaines, attirés par la fortune que peut leur apporter ce formidable...