Ce jeu est sorti le 12 déc. 2011, et a été ajouté en base le 18 août 2011 par Monsieur Phal

édition 2011
Par Alain Orban, Xavier Georges et Sébastien Dujardin
Illustré par Alexandre Roche
Édité par Pearl Games
Distribué par Millennium

Standalone
Docteur Mops

Ginkgopolis; le prochain Pearl Games d'Essen 2012

Ginkgopolis; le prochain Pearl Games d'Essen 2012

Il fait déjà parti des grands attendus de la cuvée Essen 2012. Il faut dire que les belges de Pearl Games ont déjà fait fort dans le passé et certains amateurs de jeux de gestion avec Kubenbois leur ont déjà élevé un petit autel votif dans leur salle de jeu.

Ils avaient déjà la pression après le succès de "Troyes", ils ont bien négocié l'écueil du deuxième jeu avec "Tournay" et ils viennent de découvrir que la pression ne baisse toujours pas et que tous les regards des passionnés se tournent à nouveau vers eux quand "Ginkgopolis" est annoncé. Non la vie n'est pas un long fleuve tranquille.

Première chose, cette fois le jeu est une création individuelle de Xavier Georges. Le look change radicalement avec les graphismes colorés de Gael Lannurien et le thème a déjà bien surpris : un jeu de gestion de ville certes mais écoloré.

Serait-ce donc un jeu plus léger ? Plus grand public ?
À la première lecture des règles, le joueur ne sera pas submergé. Moins de dix pages bien illustrées et une chronologie de tour simple et fluide.

Et fluide, le jeu l'est assurément puisque, pour résumer, vous allez, à votre tour, jouer une carte pour exploiter un bâtiment déjà construit ou une carte avec une tuile pour construire un nouveau bâtiment.
C'est élémentaire !
Mais vous pensez bien que la maîtrise de la partie ne sera pas aussi simple. Nous sommes toujours dans une plus pure veine à la Pearl Game qui permet aux néophytes de ne pas être trop perdus mais qui offre aux passionnés du manger avec beaucoup beaucoup de profondeur.

Reprenons donc.
Vous êtes un urbaniste et votre but est de gagner des points de réussite. Vous oublierez assez vite le thème de la cité et ses Ginkgo Biloba ou alors vous vous imaginerez dans un Tokyo écolo alternatif.

Default


Vous avez des cartes bâtiment, des tuiles bâtiment et des cartes personnage.

On commence par disposer le centre-ville avec neuf tuiles bâtiment équilibrées puis tout autour viennent se placer les jetons urbanisation à la périphérie. C'est là que de nouveaux bâtiments pourront être construits.

"Ce jeu de Xavier Georges m'a tout de suite séduit tant sa mécanique est originale et les parties sont prenantes et tendues." Sébastien Dujardin

Les personnages, vous en aurez trois. Ils offrent chacun des bonus qui viendront orienter votre stratégie et permettront de renouveler le jeu à chaque partie. Les débutants pourront prendre des persos prédéterminés mais les autres se les répartiront avec un petit draft, histoire que les hostilité commencent bien.
En résumé, les persos jaunes vous accorderont des bénéfices de Points de Réussite, les bleu à construire et les rouges à produire ou recycler les ressources.

Default


Les tours de jeu sont simultanés.
Vous avez quatre cartes en main. Vous en choisissez une secrètement et vous la jouez seule ou accompagnée d'une tuile. On révèle tous ensemble.

2212. Le Ginkgo Biloba, l’arbre le plus vieux et le plus résistant de la planète, est devenu le symbole d’une nouvelle façon de construire les villes, en symbiose avec la nature. En effet, les hommes ont presque épuisé les ressources que la Terre leur offrait. Ils doivent à présent développer des villes qui préservent le fragile équilibre entre les ressources produites et consommées. Cependant, l’espace habitable se fait rare. Il faut construire en hauteur, ce qui est plus difficile. Pour développer cette ville d’un type nouveau, vous allez réunir autour de vous une équipe d’experts, et tenter de devenir le meilleur urbaniste de Ginkgopolis.

Si vous avez joué une carte seule.
Si c'est une carte Urbanisation vous gagnerez une ressource ou une tuile.
Avec une carte Bâtiment vous gagnez les bénéfices correspondant à celui-ci : Ressource, tuile ou Point de Réussite.
Certaines cartes bonus jouées précédemment peuvent vous récompenser si vous ne jouez qu'une carte.

Si vous avez choisi une carte Urbanisation avec une tuile;
Vous placez alors votre tuile à la place du jeton indiqué par la carte. Vous agrandissez donc la ville.
Vous devrez payer le coût mais vous pourrez exploiter les bâtiments voisins (adjacents).

Default


Une carte Bâtiment avec une tuile va vous permettre de construire en hauteur.
On commence gentiment à rendre les ressources présentes sur le bâtiment à son proprio (qui gagne des points de Réussite par la même occasion). Il se peut, suivant le numéro de la tuile, que vous ayez a payer des Point de Réussite. Vous placez les ressource sur cette nouvelle tuile et vous placez la carte correspondant visible devant vous. Celle-ci vous apportera des bonus plus tard.

Quand tout le monde a fait de même, on passe au tour suivant.
Les cartes inutilisées sont passées à votre voisin et on en pioche une pour revenir à 4.

Mais alors ça se termine quand ?

Quand la réserve de tuiles est épuisée pour la seconde fois ou quand un joueur a placé toutes ses ressources sur la ville (entre 25 ou 16 suivant le nombre de participants). Hop! C'est fini. Un astucieux système permet aux joueurs de contrôler le nombre de tuiles qui rentrera en jeu pour la deuxième pioche. On peut donc influer sur la durée de la partie.

Default


Et qui gagne ?

Celle ou celui qui cumule le plus de points de réussite.
On en a gagné sous forme de jetons pendant la partie (par exemple en se faisant construire dessus), il y en a, accordés par les bonus des cartes, on en gagne aussi si l'on a pas joué ses jetons Changer de Main (on peut le faire deux fois) mais surtout ; on compte les majorités de ressource dans les quartiers.

Un quartier c'est au moins deux tuiles adjacentes de la même couleur (on ne prend en compte que le dernier étage). Le joueur qui y possède le plus de ressources marque autant de Point de Réussite que le nombre de ressources présentes (tous joueurs confondus).
Le deuxième ne marque que ses propres ressources.
En cas d'égalité, l'avantage va au proprio du plus grand bâtiment.

Comme vous pouvez le constater les règles sont simples mais il faudra quelques parties pour se familiariser avec les stratégies rentables. Deckbuilding collaboratif, draft, gestion, majorités,... voilà de quoi occuper les plus exigeants un bon moment.

Autre qualité, les règles vous proposent une version pour jouer en solitaire avec un adversaire géré par le jeu lui-même.

Voilà de quoi nous mettre l'eau à la bouche en attendant Essen. Le jeu tourne déjà sous forme de prototype dans différents festivals. Ça discute déjà pas mal dans nos forums.

Et pas la peine de réclamer ! La Tric Trac TV est d'ores et déjà prévue avec explication et partie.

On parle de "Ginkgopolis" dans le forum : cliquez ici

"Ginkgopolis"
Un jeu de Xavier Georges
Illustré par Gael Lannurien
Publié chez Pearl Games
Pour 1 à 5 bâtisseurs dès 10 ans
Public connaisseur
Durée moyenne de partie 45 min
Disponible pour Essen 2012 (Octobre)

Default

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (18)

Default
tan3524
tan3524

Si vous avez aimé les 2 premiers opus de Pearl Games, Ginkgopolis ne devrait pas vous décevoir. Il sera d'ailleurs en démo pour les Bruxellois, ou ceux qui sont de passage à Bruxelles le 22 septembre aux 24 heures du jeu. Viendez! Toutes les infos dans le post ici //www.trictrac.net/forum/sujet/bruxelles-22-09-les-24h-du-jeu

Ingalls
Ingalls

Hello,

Merci pour les réponses, c'est surtout sur le visuel global que ça m'a frappé (surtout que j'ai découvert CT il y a un gros mois seulement).

Pour le reste ça a l'air bien sympa... vous faites quoi jeudi? Un proto à Ecaussinnes ça le ferait (www.enjeux.be).

sebduj
sebduj

@ingalls: oui oui, j'ai connu city Tycoon dès que Xavier m'a présenté Ginkgo. Et les 2 jeux sont extrêmement différent, pas de soucis là dessus ;)

el payo
el payo

@Ingalls : la ressemblance a été évoquée sur le forum.

//www.trictrac.net/forum/sujet/ginkgopolis-pearl-games?page=3

Ingalls
Ingalls

@ Docteur Mops : Je me disais bien. Par contre je me demande ce que ça veut dire :-)

PS : M'étonne que ma remarque sur City tycoon n'ai pas eu d'écho, vous le connaissiez chez Pearl Games?

kogaratsu
kogaratsu

un autre point positif. Il semble bien que l'on peut y jouer jusqu'à 5.

C'est donc moins restrictif en club que Palais Royal et Troyes.

Appréciant grandement ces deux là voilà un jeu qui fait diablement envie. Et puis c'est tout bô !

sebduj
sebduj

Merci à tous pour vos commentaires qui font bien plaisir :-) Départ pour Orléans dans 1 semaine pour passer à la télé!

grissom
grissom

Pearl Games a tapé très fort d'entrée avec Troyes et Tournay, si ce jeu est de la même veine en terme de qualité ça promet....

speccy
speccy

Je suis emballé par les graphismes frais et le thème... Il est rare de voir une couv' de boite qui, a elle seule, donne envie d'acheter un jeu!....

De plus, j'apprécie le coté très accessible semble t-il et bien que je me refusais d'acheter un jeu de sitôt, je vais me laisser tenter...

Bien joué Sébastien ! ( et Xavier accessoirement!... mais bon hein les auteurs!?? ;-))

Jean Marc

Docteur Mops
Docteur Mops

@Ingalls C'est un néologisme créé spécialement pour l'occasion.