search
S'inscrire
Boîte du jeu : Tigre et Euphrate

Tigre et Euphrate

settingsReiner Knizia
brushRicarda Thiel, Tom Thiel
home_workEdge Entertainment
local_shippingEdge Entertainment
Nombre de joueurs :2-4
Age :12 ans et +
Durée de partie :90 min
Langues :Français
    8,9

    Les avis

    boîte du jeu : Tigre & EuphrateTigre & Euphrate : Chef-d'oeuvre
    Règles simples, interactivité, stratégie et ludique

    tt-7bbe6b98cdbec24...

    29/11/2022

    10
    boîte du jeu : Tigre & EuphrateTigre & Euphrate : Jeu (de) culte !
    Un OVNI ludique débarqué à la fin des années 90 et qui reste encore l'un des meilleurs jeux ! Ne cherchez pas un réel thème dans ce jeu, il n'est que prétexte, ne cherchez pas à maitriser le jeu dès la première partie, celui-ci est trop déroutant. Ce jeu est un jeu de pose de tuiles et de placements très malin et relativement simple à jouer une fois les quelques subtilités sur les conflits acquises. Ce jeu n'est pas tout public et garde son intérêt aussi bien à 2 joueurs qu'à 4. A essayer d'urgence si vous ne connaissez par encore ce jeu culte, une référence !

    Guillaume

    08/09/2022

    9
    boîte du jeu : Tigre & EuphrateTigre & Euphrate : Entre les deux fleuves
    Avertissement : je tente de rattraper un peu ma fainéantise sur TT qui fait qu'en 16 ans, j'ai posté ici...35 avis. Oui, c'est un peu la honte, surtout qu'en plus, j'en publiais ailleurs, comme celui-ci… mais pour l'occasion, je l'ai un peu remanié par endroit. Donc si vous avez un vague sentiment de déjà lu et bien, c'est peut-être normal. Toutes mes confuses (et pas taper). Maintenant, je me suis dit « Pfiou! : 520 avis sur ce jeu super connu… alors un de plus...bof » Oui mais quand même, c'est Tigre&Euphrate quoi... Edité pour la première fois 1997, j'ai tendance à penser que Tigre &Euphrate (T&E pour les intimes et avec l'esperluette s'il vous plaît) est, et sans doute restera, la meilleure création du Dr. Reiner Knizia. A l'origine du jeu, j'avais lu quelque part que son auteur avait été agacé par les critiques selon lesquelles il serait incapable d'inventer un jeu avec un vrai thème. Il se serait mis alors en tête de proposer un gros jeu thématique ayant pour cadre l'Antiquité. L'ayant présenté à un éditeur, on lui aurait alors conseillé de tailler dans son prototype, ce qui aurait donné 3 boites séparées, à savoir le T&E que nous connaissons, puis plus tard Râ et le très bon Amun Ré. Mais peut-être est-ce là une légende urbaine, j'avais lu d'ailleurs quelque chose d'assez proche au sujet de Klaus Teuber et les Colons de Catane. J'ai beaucoup joué à T&E et dans toutes les configurations. Il ferait peut-être bien partie de mon top 10 des jeux à conserver si je devais me séparer de tous les autres, mais heureusement, aucun tortionnaire n'a encore eu l'idée de me forcer à un tel choix. Ceci étant dit, et avant d'en venir aux éloges que vous sentez déjà arriver, soyons un peu critique quand même. Tout d'abord, T&E est avant tout un jeu abstrait qui ne le dit pas. Je ne le vois sûrement pas comme un développement de civilisation ; C'est bien habillé, c'est même joli (quoique je me souviens d'une édition américaine assez illisible), c'était peut-être l’intention thématique de l'auteur mais j’ai beaucoup de mal à y voir l’apparition historique de divers royaumes en Mésopotamie. Et puis il n’y a aucun nom de ville ou de région sur ce plateau quadrillé. Avez-vous essayé de repérer l’endroit approximatif où se déroule l’action du jeu sur une vraie carte ? Pour appuyer mon propos, il y a les mécanismes : c’est essentiellement un jeu de pose de tuiles, avec des affrontements directs sous forme d'enchères. On est bien dans l’abstraction. Ce n'est évidemment pas un défaut, j'apprécie de nombreux jeux abstraits, mais quand je vois qu'il est parfois conseillé parmi les jeux de civilisation, je me dis que c'est un peu incongru quand même… Un autre problème qu'il me faut aborder : le hasard de la pioche des tuiles. Ah, ça, j'ai lu pas mal d'échanges sur ce point et j'ai jamais été totalement convaincu par les arguments des défenseurs acharnés de T&E. Si vous manquez gravement d'une couleur durant la partie, vous êtes clairement dans la panade. Certes, il y a des astuces tactiques pour compenser cela, mais alors je dois pas être assez bon pour les mettre en œuvre, à la différence des forts joueurs qui semblent faire fi du tirage aléatoire de leurs tuiles. Ceci étant, je me dis quand même que sur disons 10 parties, il doit bien en avoir 1 ou 2 où la victoire s'est peut-être jouée grâce à des pioches de tuiles plus heureuses à certains moments. De plus, un joueur peut se retrouver super sécurisé pour une couleur sans vraiment l'avoir cherché : des scores déséquilibrés genre 7 - 9 - 16 - 21 (c'est un exemple) ne sont pas rares. Je ne peux m’empêcher aussi d'évoquer un point un brin gênant pour certains (mais pas pour moi cependant ) : Un trictracien et fin connaisseur de T&E, monsieur Actorios, avait présenté il y a quelques années des petites statistiques sur des parties jouées à 4 joueurs. Elles démontraient que débuter la partie est plutôt une bonne chose, puisque la répartition des vainqueurs selon l’ordre dans lequel les joueurs ont commencé indiquait que le premier à débuter gagnait plus souvent que le second à débuter, qui lui-même gagnait plus souvent que le troisième à débuter, qui lui-même gagnait plus souvent que le dernier à commencer. Cela n’enlève rien à T&E, mais il faut le savoir : le jeu favorise un peu ceux qui débutent la partie entre joueurs de même force (notez que c'est le cas pour d'autres jeux abstraits) et ayant déjà une certaine pratique s’entend. J’ai vu qu’il y a des variantes qui ont été testées pour corriger cela, mais à titre personnel, je n’adhère pas. Autres points communs avec des jeux abstraits, il y a eu déjà des tentatives de « théorisation » de T&E, avec l’étude des ouvertures recommandées. Cependant, je ne pense pas que l’on puisse aller bien loin dans l'analyse des premiers coups, en raison de la part de hasard des tuiles de départ et des configurations possibles. Une dernière modeste critique, toute personnelle car je n’ai pas relevé cette idée dans tous les écrits consacrés à T&E : Les trésors. J’ai vu, non sans un certain désappointement, des parties se terminer un peu trop rapidement à cause de ces fichus trésors. Et c'est parfois vraiment frustrant ! Alors oui, ce mécanisme fait partie du jeu et s’y intègre parfaitement, il a été pensé pour accentuer certains aspects tactiques, valoriser la couleur verte (enfin, le commerce pour essayer de rester dans le thème), éviter peut-être des blocages, là-dessus, nous sommes bien d’accords ; Mais qu’est-ce que cela peut être casse-pied quand un joueur provoque « à l’aveugle » (c'est souvent le cas avec des débutants) la fin de partie de cette manière là ! Quand c'est bien réfléchis, je n'ai rien à redire, mais des fois, ce fut franchement au petit bonheur la chance... Et maintenant, les éloges, mais je vous rassure, je vais essayer de faire plus court. T&E, c’est quand même un sacré jeu ! Il exerce d'ailleurs sur moi un charme mystérieux, car malgré mes reproches, je ne me fais pas prier pour en disputer une énième partie quand on me le propose. Dés que je m'installe à la table, je sens cette petite stimulation que me procurent seulement certains jeux. Je respire profondément, un peu comme un sportif avant une épreuve, trahissant ainsi une petite tension, mais une bonne tension, celle qui est un présage aux affrontements ludiques dont on parle longtemps après. T&E est selon moi un des piliers des jeux modernes à la sauce allemande. Ces règles ne sont pas très complexes et la simplicité des combats (quand on a bien compris les notions de conflit interne et conflit externe) est absolument géniale, tout comme les procédures de développement, le système des chefs et la construction des monuments. Et puis le scoring, quelle subtilité ! Votre score est votre moins bon développement… c'est tellement simple et en même temps tellement malin. Enfin, les parties ne se ressemblent pas, avec des scénarios toujours différents. Un petit mot sur les extensions : j'ai joué deux ou trois parties avec les bâtiments civilisation, et une seule je crois avec la Ziggourat. C'est pas inintéressant mais je vais me montrer puriste, je préfère jouer sans. J'ai affronté de forts joueurs de T&E. C'est impressionnant de voir comment ils parviennent presque toujours à se placer efficacement et soudain, frapper au bon moment. En ce qui me concerne, trois fois hélas, je ne suis pas un bon joueur de T&E et croyez bien que cela me navre profondément. Aussi je peux vous le dire maintenant : si je cherche des défauts à Tigre&Euphrate, comme le font parfois les joueurs digérant mal une défaite, c'est parce que dans le fond, j'en suis un peu un fan éconduit… PS 1 : Yellow&Yantze ? Trop peu de parties jouées, il est encore trop tôt pour que j'en dise quelque chose. PS 2 : J'ai l'édition Top Licence depuis 2005 et celle de Matagot de 2009. Il m'a fallu être fort pour ne pas prendre plus tard celle de Edge.

    Le Zeptien

    30/07/2022

    9
    boîte du jeu : Tigre & EuphrateTigre & Euphrate : Il ne fait pas bon vivre près du fleuve…
    Tigre et Euphrate est un jeu mythique. Et j’avoue être passé pendant quelques années à côté de ce monument du jeu de société à cause de la première partie menée. Vous ai-je déjà parlé de ma femme ? Non ? Bon et bien elle et les jeux de société aujourd’hui, c’est pas le grand amour. Mais à l’époque où j’avais acheté Tigre et Euphrate, nous étions tous deux excités par la découverte de nouveaux jeux (coquinou va). C’est assez régulièrement que le nom de T&E revenait sur les différents sites qui parlaient de jeu de société, le présentant comme un classique incontournable.
Après avoir réussi à me le procurer, je fis donc une première partie avec ma tendre moitié de l’époque (qui est toujours aujourd’hui ma femme, mais beaucoup moins tendre une fois l’anneau passée finalement. Une Sméagol au féminin. >\_>).
 Je ne m’attarde pas trop sur la présentation des règles, grosso modo on pose des tuiles de 4 couleurs différentes représentant divers aspects de votre royaume ce qui rapporte des points si vos personnages (des mêmes couleurs que les tuiles) sont présents sur le plateau, les adversaires font pareil. Quand deux royaumes se touchent on mène une guerre pour qu’il ne subsiste qu’un personnage dans une couleur. Quand on veut embêter un adversaire, on pose directement un personnage de couleur dans le royaume où son ami (plus pour longtemps) l’a déjà posé. Bref, à deux joueurs le jeu est très vite oubliable. La carte est trop grande pour deux, du coup on améliore son territoire sans affrontement, le jeu devient longuet et finit par ressembler à un Age of Empire moins palpitant où on développe beaucoup pour mener une guerre finale rapide. A 4 joueurs, nous avons un beau petit jeu de péripatéticienne. La carte est là nettement trop petite et ça se met sur la tronche très très vite. ça rit, ça pleure, ça hait. Les différents profils de joueurs apparaissent : Le timide : Celui qui tente de développer son royaume sans se faire remarquer et sans vouloir attaquer. Le souffre douleur : Celui qu’on appelait autrefois timide et qui vient de constater à ses dépend que plus il développe son royaume, plus on le remarque, donc plus on lui pourrit la tête. La brute épaisse : Celui qui attaque au bout de trois tours alors qu’il est encore en slip. L’hilare : Celui qui a été attaqué par la brute et qui lui a infligé une raclée. Le mal aimé: Celui qui n’a pas spécialement développé ni attaqué, mais qui prend tous les coups des autres joueurs Le sourd muet : Celui qui n’a pas apprécié le coup que vous lui avez porté lors du 4ème tour de jeu et qui en veut encore à la terre entière au 34ème tour. Le cocu : Celui qui arrive à contrer toutes les attaques ou révoltes grâce aux tuiles en main. Le diplomate : Celui qui n’a pas compris qu’il n’était pas dans un jeu de négociation et qui supplie à chaque tour de le laisser tranquille contre des privilèges tout pourris. Le philosophe : Celui qui voit une leçon de vie importante dans sa défaite pour masquer le fait qu’il est dégoûté de ne pas avoir gagné. Le célibataire : Celui qui a eu la mauvaise idée d’avoir joué avec sa compagne. Le blessé grave : Celui qui a eu la mauvaise idée d’avoir attaqué sa compagne. Le conquérant : Celui qui cherche très vite à se placer sur tout le plateau. Le pleurnicheur : Celui qui avait dominé pendant la moitié du jeu et qui s’est fait poutré par la suite. L’enfant de Satan : Celui qui a perdu tout espoir de gagner dès le début de la partie et qui décide de passer le jeu à pourrir tout le monde pour le plaisir. Bref, le jeu devient très vite un vrai régal, on passe par toute une palette d’émotions et on incarne plusieurs profils au cours de la partie. Un vrai bon jeu de vilains pas beaux et de conquête, susceptibles passez votre chemin !

    Ryosashi

    29/01/2022

    10
    boîte du jeu : Tigre & EuphrateTigre & Euphrate : Déséquilibré par l’aléatoire de la pioche des tuiles.
    J’aime les jeux abstraits donc pas de soucis. Les côtés calculatoire et stratégique aussi. J’aime aussi quand il y a un peu d’aléatoire aussi car ça évite la suprématie absolue et systématique de certains joueurs MAIS c’est là quand même que ça pêche. Dernière partie à 4: je n’ai récupéré que 7 tuiles rouges en 1:30 de partie quand un de mes adversaires en a dépensé 9 en 3 tours. Résultats, je me suis fait éjecté et étant trop loin pour les conflits externes et bien… partie terminée pour moi après la 1/2 heure. Impossible de revenir carte PAS où PEU DE TUiLES ROUGES au tirage. Si vous avez envie de regarder les autres jouer..(?)

    Salolana

    11/11/2021

    5
    boîte du jeu : Tigre & EuphrateTigre & Euphrate : Vraiment bon
    Testé à 2 joueurs, j'ai passé un très bon (et long) moment. Les règles en soit ne sont pas très complexe: on comprends vite ce qu'on peut faire...plus difficile de comprendre ce qu'il faudrait faire pour gagner lors d'une première partie...car on se retrouve à chaque tour dans des dilemmes stratégiques... A 2 je pense qu'on peut essayer d'anticiper...J'imagine qu'à 3 ou 4 cela devient plus difficile... Un très bon jeu de stratégie pur. Un peu long peut-être par rapport au plaisir ludique qu'il procure mais sûr que les fans de stratégie, réflexion vont aimer.

    Ralfhar

    28/12/2020

    8
    boîte du jeu : Tigre & EuphrateTigre & Euphrate : Vraiment bon
    Le concept est sympa, pouvoir construire, puis détruire un empire, le plus équilibré possible. Aucune chance, tout dans la stratégie, l'anticipation. Juste les graphismes et le matériel sont un peu austères.

    LDO91

    01/05/2020

    7.8
    boîte du jeu : Tigre & EuphrateTigre & Euphrate : Admirable depuis 23 ans!
    Un grand classique que je découvre aujourd'hui en me demandant pourquoi je n'ai pas joué plus tôt à ce jeu qui me fait de l'oeil depuis vingt ans. Il ne fait pas son âge, le bougre! Il a de nombreuses qualités: régles élégantes simples et profondes, interaction et confrontation maximale, tour de jeu rapide (2 actions, pif paf pouf...), une dimension abstraite élégamment thématisé. Tigre et Euphrate est un must.

    ArzaK

    01/02/2020

    10
    boîte du jeu : Tigre & EuphrateTigre & Euphrate : Le Tigre a un bug dans son moteur!
    Salut les amis, Bon, je ne vais pas vous mentir, ce jeu m'a déçu car il manque vraiment d'intérêt à 2 joueurs. Clairement, c'est à 4 joueurs qu'il montre tout son potentiel. La version française du jeu que je possède (éditée par "The Licence Game") contient des bugs : les shémats de la page 7 (présentant les conflits internes) et de la page 10 (présentant la répartition des points bonus grâce aux temples) sont FAUX!? (Au passage merci aux liens vers les bonnes règles sur tric trac!). Bref, Tigre et Euphrate ne m'a pas convaincu mais je veux bien lui donner une seconde chance à 4 joueurs.

    BDPHILOU

    14/01/2020

    2
    Tous les avis

    publications

    autres sujets

    [Tigre & Euphrate] C'est moi ou quoi ?[Tigre & Euphrate] C'est moi ou quoi ?
    Qu'est ce que j'aimerai pouvoir y rejouer à ce jeu que pas grand monde aime parmi ma très maigre communauté de joueurs. J'ai le sentiment qu'aujourd'hui c'est difficile de jouer à des jeux ou il faut 4/5 parties pour pouvoir "s'amuser"

    tt-b2e1cc064bc74b3...

    22/05/2014

    Hasbro arrête le Monopoly ?Hasbro arrête le Monopoly ?
    juste un détail : il y a deux éditeurs qui ont sauté la mise en page "en gras" HiG et Nürnberger Spielkarten Verlag ;o)

    kouynemum

    21/04/2009

    [Tigre & Euphrate] Exploration vidéo (en anglais)[Tigre & Euphrate] Exploration vidéo (en anglais)
    Cool!! à première vue, ça a l'air très similaire au site Boardgames With Scott . Sachant que Scott n'a plus trop le temps pour expliquer de nouveaux jeux, c'est bien de savoir que quelqu'un d'autre se lance là-dedans. Bien sûr, en français, ce serait encore mieux ; on pourrait faire voir la vidéo aux partenaires non-joueurs, si on a du mal à expliquer clairement les règles.

    Red Dawn

    14/08/2008

    Le Pouic ne sourit plus à pleines dents pour T&ELe Pouic ne sourit plus à pleines dents pour T&E
    Fadest dit: C'était bien l'objet de ma question, un jeu de gestion de vache sans trains, c'est pas crédible au niveau du thème. Ben, ça dépend de l'époque ! On ne peut pas reprocher à Tigre & Euphrate de n'avoir pas de train, les vaches existaient à peine à l'époque.

    Meeeuuhhh

    22/07/2008

    [Tigris et Euphrat] – Du bon début de partie…[Tigris et Euphrat] – Du bon début de partie…
    Sans doute. Cela dit, dans le tournoi en cours, je vois de belles positions patiemment construites voler en éclat lors des conflits externes. Et, toutes choses égales par ailleurs, il est sûrement bon de démarrer près d'une capture potentielle de trésor même si ce n'est pas l'objectif premier. Et que disent les bons joueurs régulièrement gagnants à propos des positions de départ ? Pyjam.

    Pyjam

    16/02/2007

    sujet ressorti [le tigre et l'euphrate]avec qui jouez vous ?sujet ressorti [le tigre et l'euphrate]avec qui jouez vous ?
    Ca doit être interne parce qu'il existe que dans ta tête Non le thème est TRÈS léger, c'est sûr! Je dis juste qu'en l'exploitant un peu plus on rendrait le jeu plus facile à apprendre. Allez, je vais faire plaisir à Méli (c'est donc bien un conflit externe) mais Knizia déclare que Euphrat & Tigris est le jeu où le thème a précédé le mécanisme et que c'est par là même, l'un de ses jeux où le thème est le plus présent. Maintenant cela pose une bonne question : est-ce qu'un jeu à thème est forcément un jeu où les règles semblent issues du thème (un exemple net : la Guerre de l'Anneau) ou est-ce un jeu où le thème est mis en valeur même si le jeu est très abstrait au final (ex. Dungeon twister) ? Bon, dans tous les cas, E&T ne rentre pleinement pas dans l'une de ces deux catégories mais est-ce que cela veux dire pour autant qu'il n'a pas de thème ?

    Actorios

    10/11/2005

    E&T : pourquoi ce plébiscite ?E&T : pourquoi ce plébiscite ?
    bigsam dit: [...]j'ajouterais un petit aspect manque de contrôle à 3 ou 4 où on peut réellement souffrir entre 2 tours). En même temps, avec 2 coups par joueur, en un seul tour on ne souffre pas tant que çà. Mais il faut avoir construit des positions solides. Mais je conçois très bien (je le répète) qu'on puisse ne pas aimer ce jeu.

    tt-11a4c33087399af...

    03/05/2005

    [Euphrat & Tigris] FAQ[Euphrat & Tigris] FAQ
    [[Tigre & Euphrate](https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/tigre-euphrate)] EUPHRAT & TIGRIS Souvent posées Si en posant 4 tuiles identiques en carré, je ne veux pas construire un monument, est ce que mes adversaires pourront en faisant un nouveau carré avec une partie des 4 tuiles précédemment posées construire un monument.  Oui. Si un joueur recrée un carré de 4 tuiles identiques alors il aura le droit de construire un monument indépendamment de la provenance des tuiles posées. La tuile posée permettant de rejoindre deux royaumes profite t elle à quelqu’un en terme de points.  Non. Des qu’une tuile relie deux royaumes provoquant un conflit externe, on place sur celle ci la tuile jonction avec les mains dessus pour signaler le conflit. Elle ne compte absolument pas dans le conflit a suivre et ne rapportera en aucune manière de point de victoire. Si un chef est posé entre deux tuiles, il y a 1 ou 2 royaumes ?  Un seul, un royaume est un espace formé de toutes les tuiles contenant au moins un chef. Attention, on ne peut pas relier deux royaumes existant par la pause d'un chef.

    tt-4fc17f5d815b6b7...

    19/05/2004