search
S'inscrire
Boîte du jeu : The Hunger

The Hunger

settingsRichard Garfield
brushJocelyn Millet
home_workRenegade Game Studios, Origames, Renegade France
local_shippingRenegade Game Studios, Origames, Renegade France
Nombre de joueurs :2-6
Age :12 ans et +
Durée de partie :60 min
Langues :Français
    Dans The Hunger, parcourez le plateau en quête des proies les plus alléchantes en points de victoire, de vos familiers et de la rose éternelle… Chassez les bonnes cartes pour optimiser votre jeu et cibler les bonnes proies sans trop vous alourdir ! Recherchez des Missions dans les cryptes et évitez les chasses qui pourraient vous ralentir… Mais surtout, n’oubliez pas de rentrer au Château avant l’aube si vous ne souhaitez pas finir en cendres !Vous êtes un.e vampire. Et comme toute créature, vous avez besoin de nourriture. Mais ce soir, vous êtes affamé.e ! Vous avez toute la nuit (mais pas plus !) pour vous «nourrir» de la culture locale. Mais siles villageois sont trop épicés ou alcoolisés, vous vous empoisonnez et prendrez beaucoup (trop ?) de temps pour vous mettre à l’abri !
    7,8

    Les avis

    boîte du jeu : The HungerThe Hunger : Hahahaha... Ils ont mis 2 fois le nombre 79 dans la piste de score...
    Non, mais... En fait... Je ne savais pas quoi mettre comme titre à cet avis... « The Hunger » est un jeu de course, de deck building, de collection de cartes et de gestion d’objectifs. Un rapide coup d’oeil sur la description ou les règles du jeu fait immédiatement penser à… à… Rhaaaa… C’est quoi ce p’tit jeu déjà ? Alleeeeez ! Un jeu qui a eu son petit succès… Une bande d’aventuriers qui rentre dans un donjon pour y piller des trésors, et même qu’il ne faut pas faire de bruit… Bref… Tant pis… Ça me reviendra plus tard. Ben oui… Ne tournons pas plus autour du pot : « The Hunger » souffre-t-il de la comparaison avec « Clank! » ? Reprenons chacun des points ci-dessous : « The Hunger » est un jeu de course. Ho que oui. 15 tours. Pas 1 de moins. Peut-être un de plus pour certains. Quoi qu’il en soit, on ressent très fort la pression, surtout dans les derniers tours. En fonction du mode que vous choisissez (novice ou ancien ; d’ailleurs on passe vite au mode ancien, parce que bon, c’est un jeu de vampires, pas à un jeu de petits poneys), vous allez de toute façon très vite vous dire « OK, j’ai tout mon temps pour collecter mes cartes, engranger des points de victoire », pour après, très vite vous dire « Eeeeeh ! Mais il reste 3 tours en fait, je vais me faire griller !! ». Inutile de dire que si vous ne revenez pas au château (votre point de départ) avant la fin, vous n’avez aucun point de victoire. Enfin… Si ! Vous avez ceux que vous avez engrangés, mais ils ne vous serviront à rien. C’est juste la honte. Un peu comme ce beau costume que vous avez mis pour aller au restaurant. Sauf qu’arrivé devant la porte, le restaurant est fermé pour cause de transformation. Comparé à « Clank! », j’ai eu une impression beaucoup plus franche de course effrénée. A « Clank! », quand quelqu’un sort du donjon, la fin de partie se déclenche (pardon… Il reste 4 tours - 4 TOURS !! - avant que la partie ne s’arrête !), vous avez encore le temps d’acheter des cartes, grapiller encore parfois beaucoup de points… Ici, avec « The Hunger », on fait moins les malins. D’autant que les 15 tours sont annoncés dès le début. Donc, niveau planification, ça aide un peu. Et ça nourrit surtout le fort goût de « stop ou encore », parce qu’on a toujours envie de se gaver, encore et encore, et encore… Diantre ! Plus qu’un seul tour !!!! Où est mon ombrelle !? « The Hunger » est un jeu de deck building. Et ça fait du bien. Pas un light deck building (façon « Narak » ou « Dune : Imperium »). Un vrai deck building. Alors, dans les deck building, soit vous avez un système qui favorise la boulimie, faisant grosso modo que vous avez envie d’acheter toujours plus de cartes, vous vous dites que c’est pas raisonnable parce qu’on perd la maîtrise de son deck, mais que, tout bien réfléchi, toutes ces cartes finiront par vous servir d’un tour à l’autre (« Clank! » notamment…) ; soit vous avez du light deck building (façon « Dune » ou « Narak ») où vous achetez vos cartes de façon très parcimonieuse, non pas parce que vous êtes un joueur raisonnable, mais parce que vous êtes limité soit par un nombre de tours total très restreint, soit par un nombre d’actions limité (soyons honnête hein… vous n’allez pas me la raconter… se gaver de cartes dans un jeu de deck building, ça fait souvent partie du plaisir hein… et quand on vous en empêche, ça vous laisse un goût de porridge sans sucre en bouche). Ici, avec « The Hunger », allez-y, lâchez-vous ! C’est fait pour ! Mais attention : faudra pas venir vous plaindre après… C’est un peu comme si dans « Dominion « on vous disait « Vas-y, tu peux acheter plein de cartes Domaine ou Duché ! Ça te fera plein de points de victoire, huhuhu… ». Mais votre deck, va s’alourdir, devenir de moins en moins performant… Bref… C’est vous votre propre limite… Et ça, ça pousse à être philosophe, non ? Hein ? Mais noooon… J’déconne ! Vous n’êtes tellement pas raisonnable… « The Hunger » est un jeu de collection de cartes. Ben oui, tu l’as dit. C’est un deck building… Ha, non ! Différentes familles de cartes sont disponibles. Et, en fonction de vos objectifs, vous voudrez en acquérir certains types et en négliger d’autres. Cela m’amène directement à ce qui me semble être la clef de la réussite de ce jeu : la gestion des objectifs. Il y en a une brouette pleine sur le plateau. Vous pourrez en gagner de nouveaux, en échanger des anciens qui ne vous intéressent plus, jeter un coup d’oeil rapide à votre défausse (pour évaluer le nombre cartes que vous avez par famille) pour voir si tel ou tel objectif ne vaudrait pas mieux d’être complété finalement… Et vous connaissez l’adage : « choisir, c’est renoncer ». Alors ? The Hunger » souffre-t-il de la comparaison avec « Clank! » ? Ben, non. J’adore « Clank! ». Et « The Hunger » me laisse une première très bonne impression, beaucoup plus nerveuse et calculatrice (stop ou encore ?) que « Clank! ». J’ai lu à plusieurs reprise un peu partout « ouais, mais c’est un jeu où il n’y a pas beaucoup d’interaction, c’est nul pour un jeu de « société » quand même ». Heu… Oui, en effet, pas beaucoup d’interaction, certes. Si ce n’est pouvoir acheter une carte spécifique avant les autres et pouvoir pousser littéralement le pion de vos adversaires d’une case à l’autre (ce que « Clank! » ne permet même pas, niveau interaction, c’est donc encore pire, et c’est vrai que « Clank! » est un jeu complètement raté à cause de ça… C’est ironique hein… Je dis ça…). Bref… Arrêtons avec nos histoires d’interaction entre joueurs. Ce n’est PAS DU TOUT un critère qualitatif selon moi (à part pour les jeux d’ambiance, huhuhu…). Je m’interroge juste sur la longévité de « The Hunger ». Est-ce que je le ressortirai dans 2 ou 3 ans, comme je le fais avec « Clank! » ? On verra. Mince ! Quelle tartine avec ça ! Je suis sûr d’avoir oublié plein de trucs. N’hésitez pas à me laisser des commentaires, du coup…

    Arhaa

    16/11/2022

    7
    boîte du jeu : The HungerThe Hunger : Poussif
    A la lecture des règles The Hunger m'a semblé très attirant, avec un thème amusant. Le beau plateau et les cartes ont confirmé cette bonne impression, même si j'ai trouvé la mise en place un peu longue. Malheureusement mes parties ne m'ont pas vraiment emballé. Passé la première partie de découverte où généralement on calcule mal son trajet et où l'on échoue à revenir au château, on rectifie vite le tir pour être plus efficace en particulier en achetant les bonnes cartes. En effet le jeu se résume à un deck building de 15 tours de déplacement/achat de cartes. C'est très répétitif, beaucoup trop long à plus de trois joueurs, assez peu interactif (on peut pousser un peu les adversaires). On comprend assez vite quelles sont les meilleures cartes et quand les acheter. Les quelques effets liés aux lieux du plateau apportent un peu de variété mais pas de dynamisme. Je sais que ce jeu a été comparé à Clank avec qui il partage des points communs thématiques et mécaniques. Sans rentrer dans ce débat je conseillerais sans conteste Clank plutôt que The Hunger. S'ils sont aussi accessibles l'un que l'autre (même difficulté, règles claires) j'ai pris beaucoup plus de plaisir à mes parties de Clank.

    BSI40

    08/11/2022

    7
    boîte du jeu : The HungerThe Hunger : A croquer savoureusement
    The hunger, c'est un peu l'effet Living forest chez moi, le jeu que je ne m'attendais pas à aimer : comparé souvent à Clank (j'apprécie, mais sans plus) et du coup peu original, graphisme très familial (quel horreur ce personnage mal "cartooné" à gauche sur la couv' ), un auteur bankable donc un jeu possiblement "alimentaire" Et puis j'ai essayé. Et c'est top ! Avec différentes couches de plaisir : D'abord car il enlève ce que j'appréciais moyennement dans Clank. Le côté imprévu et parfois frustrant de fin de partie (ici on peut planifier son plan de bataille , même si pour le coup on garde tout l'enjeu de gourmandise d'un Clank où on veut toujours faire plus au risque de tout perdre). Et pas de sensation d'une façon similaire de gagner : on peut ne pas aller loin, rester au milieu, ou au contraire au bout des routes chercher notamment une rose. Plein de possibilités , à chacun de trouver la meilleure suivant les opportunités. Et pour donner une direction à tout ça , il y a toutes les tuiles d'objectifs/scoring. la deuxième couche c'est le deckbuilding plus proche d'un Dominion. On a des cartes qui nous aident mais rapportent rien et d'autres (les humains) qui rapportent mais n'aident pas ou pas tout le temps quand elles ne nous embêtent carrément pas. Dans les choix de cartes, il y a donc une question d'intérêt de carte, mais aussi de timing. Et j'aime beaucoup l'idée que l'épure de notre deck passe par l'arrêt sur certains lieux. D'ailleurs si de prime abord on a l'impression qu'il n'y a pas beaucoup de chemins différents, en fait il y a tout un choix très important à faire sur là où veut s'arrêter (pour la distance, pour le pouvoir du lieu). La troisième couche, un peu dans la lignée du précédent c'est la notion de timing avec le système d'achat de carte. On a tendance très tôt à acheter alors que ça coûte cher , ça encombre et en plus vers la fin de partie il y a des lots très lucratifs, mais aussi parfois très dangereux en terme de deck, à prendre. Mais comme les cartes (humain notamment) ne se valent pas il faut vraiment bien doser à la fois le parcours mais aussi le coût et le marché des cartes. Les deux étant finalement assez liés. Un jeu donc à la fois un tactique/stratégique (pas mal d'opportunité mais notamment les objectifs donnent des lignes) et aussi très fun. De part l'ambiance, les graphismes, l'aspect course, la peur de ne pas arriver au bout. Il est assez étonnamment très bon à 2 (le fun et le système de poussée est moindre mais reste présent), par contre pas plus de 4 , surtout pour une première : il peut y avoir pas mal de phases de jeu, de résolution et surtout de textes à lire. La première partie m'avait paru un peu longuet d'ailleurs, mais ça s'est vite rectifié

    ocelau

    24/08/2022

    9
    boîte du jeu : The HungerThe Hunger : Excellent !
    Un deck building qui empire avec le temps, qu'il faut gérer au mieux. Un timing très serré en 15 tours, où il faut être rentré au château avant le levé du soleil pour pouvoir compter ses points. Des choix stratégiques qui évoluent tout au long de la partie, selon les opportunités et les actions des autres joueurs. Un univers très immersif, visuellement très efficace. Des parties qui se renouvellent sans arrêt avec une vraie courbe d'apprentissage. Une "rivière" de cartes disponibles pour tout le monde, dont le prix baisse d'un tour à l'autre... Le jeu d'un petit nouveau dans le monde du jeu : Richard Garfield (Magic, King of Tokyo, Netrunner, Bunny Kingdom)!

    IgorPolouch

    16/04/2022

    9
    boîte du jeu : The HungerThe Hunger : Un jeu qui laisse sur sa faim... et dont ça dérange certains ^^
    The Hunger un jeu qui veut surfer sur le succès de Clank ! et essaye de copier le genre. The Hunger est un Deckbuilding plutôt mou, les cartes manquent de variété. Se déplacer sur le plateau est vraiment lent, il n'y a pas quinze chemins et les joueurs ont très peu de cartes de déplacement, il en résulte une lenteur à s'endormir. L'attente entre les tours des autres joueurs est longue. Un joueur prenant de l'avance sera difficilement rattrapable, le hasard de la pioche de cartes pour le marché peut également avantager un joueur plus qu'un autre. Un bémol côté matériel : le plateau de jeu est trop brillant/plastifié, selon la lumière c'est illisible et l'illustration de celui-ci trop sombre. Au final The Hunger m'a laissé sur ma faim, il est d'un ennui profond et propose zéro rejouabilité. Bien entendu il n'arrive pas à la cheville de Clank ! Une petite remarque : Les avis à 10/10 de la part des membres au drapeau bleu-blanc-rouge sur BGG le jour même de la sortie du jeu...ça laisse perplexe... EDIT : J'aurai dû mettre une note de 10/10 pour éviter de multiples commentaires... C'est mon avis point barre et je ne demande pas le vôtre ! Si vous avez quelque chose à dire sur ce jeu prenez 5 minutes pour rédiger votre propre avis sur la fiche du jeu.

    monkyky

    16/04/2022

    3
    boîte du jeu : The HungerThe Hunger : Quand t'as les crocs ...
    ...Quoi de mieux qu'une petite gloutonnerie nocturne dans les contrées avoisinantes du Château ? C'est ce que propose The Hunger, petite nouveauté arrivant à point nommé avant Halloween... Chacun incarne un vampire chargé de s'en mettre plein la panse avant le levé du jour. Le jeu se joue en 15 tours, pas un de plus, où il nous faudra rentrer au château avant la fin de la partie sous peine de bruler aux 1ers rayon du soleil..et ne gagner aucun point ! Sous couvert d'une mécanique classique de deck building, l'auteur nous propose des nouveautés intéressantes : -Chacun démarre avec une pioche (deck) de 6 cartes (contre 10 habituellement) et l'on piochera et jouera 3 cartes seulement à son tour de jeu. -La sommes des valeur des 3 cartes piochés est utilisé à la fois pour se déplacer (de X cases) et s'emparer de nouvelles cartes (cout de 1 à 3). -> Peu de cartes à jouer, des choix simples à faire, le jeu n'en est que plus nerveux et colle bien à l'aspect course contre la montre. Les cartes sont de 3 types : humains à dévorer (Religieux, soldats, simple citoyen où gens de la noblesse), animaux familiers (aux pouvoirs permanent une fois posé dans notre zone de jeu) et cartes pouvoirs. Autre nouveautés très sympas, les cartes non achetées lors du 1er tour (pour une valeur de 3) passeront dans la colonne valeur 2 au tour suivant puis dans la colonne valeur 1...et pourront ainsi s'entasser...jouissif de se gaver d'humains en un coup et scorer un max.. !!! Par contre, gare à la gloutonnerie car les humains n'ont pas de valeur de déplacement. Une fois repiochés, on sera donc condamné à faire du surplace Heureusement, des zones de digestion notamment permettent d'écarter ces cartes . Le challenge et plaisir réside donc dans l'équilibrage de son deck (humain/pouvoir/familier) sans trop sombrer dans la boulimie frénétique :) Attention aussi de ne pas trop s'empiffrer d''humains alcoolisés...Hips !!!...s'éloigner de 4 cases à l'opposé du château, ça pique, surtout quand vient l'heure de rentrer au bercail !!! Et de ne pas trop manger des humains épicés sous peine de vous diriger irrémédiablement vers le puit le plus proche !! Bref, plein de bonnes idées amusantes. Le plaisir vient également des capacités de scoring : objectifs communs et individuels piochable en cours de partie dans les cryptes, plus on s'éloigne du château et plus les humains dévorés rapporte des points ce qui pousse à s'éloigner...et pourquoi pas aller à l'autre bout de la carte cueillir une des 3 roses éternelles dans le labyrinthe et gagner un pouvoir permanent ? ...attention au timing pour revenir dans les temps ! Au final, The Hunger s'avère donc une excellente surprise, rapide (1h à 3joueurs), simple et familial, fun, plein d'humour...bien joué Mr Garfield !

    dindon76

    11/02/2022

    8
    boîte du jeu : The HungerThe Hunger : Ça pourrait être pire, il pourrait pleuvoir… *
    J’ouvre la boîte de The Hunger juste après ma dernière partie de Clank! Legacy. The Hunger sort plusieurs années après la première version de Clank!. Pourtant, on dirait presque un prototype de ce dernier. Un prototype de tout au début du processus créatif, quand l’auteur se cherche encore, qu’il tient une idée mais qu’il ne sait pas encore comment il doit la décliner. Certains avis disent qu’il ne faut pas comparer à Clank!, mais cela me semble impossible. C’est la même chose, en moins bien. La seule différence notable de concept : le nombre de tours limité, ne me semble pas justifier un traitement à part. Les deux jeux sont basés exactement sur la même idée. Enfin, sur l’idée qu’a eu l’auteur de Clank! Ce sont des decks building où les joueurs se déplacent sur un réseau pour ramasser des gains divers et ils achètent des cartes qui complètent leur deck. Mais pour Clank!, la mécanique est souple, évidente, vite comprise. Le réseau offre pas mal de liberté, les cartes sont variées mais claires, l’iconographie est immédiate. The Hunger, c’est tout le contraire. La mécanique est un peu plus tordue, avec des effets plus complexe auxquels il faut penser, le réseau est assez linéaire, l’iconographie est plus fournies, pour décrire des effets plus nombreux certes, mais pas plus fun. Bref, The Hunger est un peu plus compliqué, mais pas plus « stratégique » ni « profond » et est moins marrant. On est en plus obligé de compter les points en cours de partie. C’est un peu lourd pour un jeu aussi léger. Cela se fait sur une partie du plateau avec des cases minuscules où les jetons s’empilent mal. L’édition est discutable. Le plateau est sombre, peu lisible. C’est aggravé par son aspect brillant. Les règles ne donnent pas une sensation de clarté. Le plateau modulable de la rivière de carte est une bonne idée. Ce n’est quand même pas désagréable à jouer, mais cela souffre terriblement de la comparaison. Si ce jeu était sorti avant Clank!, j’aurais compris et même crié au génie, mais des années après… Il n’est qu’un peu laborieux, et dans son gameplay, et dans sa conception. L’auteur menace quand même d’extension « les roses sont les seules cartes uniques pour le moment. » . Le connaissant, je crains l’évolution du jeu vers une usine à gaz. Nous verrons. En conclusion, si vous voulez un deck building marrant où on se balade dans un réseau, jouez à Clank! Ne jouez à celui là que si vous êtes un fan absolu du genre ayant épuisé Clank! Et que vous cherchiez la nouveauté (ce qui est mon cas). Mais même comme cela, je ne garanti pas que cela vous emballera. \* le premier qui identifie la référence en commentaire gagne … rien en fait.

    jmguiche

    29/12/2021

    6
    boîte du jeu : The HungerThe Hunger : il y avait du potentiel
    Clairement il y avait du potentiel. Mais, pour moi, ce n'est pas complétement abouti...

    yoda37

    28/12/2021

    7
    boîte du jeu : The HungerThe Hunger : Ya des beaux dessins
    J'aime les illustrations. Mais le jeu est vide. Lent. On a joué à 4 et attendre son tour n'était pas intéressant. On regarde les autres essayer de faire quelque-chose de bien mais personne ne sait si ce qu'il fait est bien (même le copain qui essaye d'apprécier son jeu au bout de la 5 ème partie) Non, vraiment, je ne comprends vraiment pas les notes dithyrambiques données à ce jeu.

    Dreamintox

    30/11/2021

    3
    Tous les avis

    publications

    autres sujets

    The Hunger - Points de règlesThe Hunger - Points de règles
    Je ne pense pas. Un familier prêt est placé soit dans la défausse soit sur la pioche, pas dans l’aire de jeu. Son pouvoir n’est donc pas applicable immédiatement

    Tonphi

    16/04/2023

    The Hunger : Au clair de la LuneThe Hunger : Au clair de la Lune
    L'extension en elle même a l'air sympa mais que dire des détails de l'édition ? Dos des missions inversé par rapport à celles de la boîte de base, coin des nouvelles cartes de départ pas à la bonne couleur pour 2 vampires (inversion jaune et marron)... Ce sont des détails et ça n'empêche en rien de jouer mais faites gaffe à ce que vous faites quand même 🙄

    Halfly

    03/11/2022

    Les Twinples partent chasser des humains !Les Twinples partent chasser des humains !
    Chouette !

    Schtroumpf_74

    01/01/2022

    [The Hunger ] Forme Animale et Chouettes (2 questions distinctes)[The Hunger ] Forme Animale et Chouettes (2 questions distinctes)
    [[The Hunger](https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/the-hunger)] Bonjour, Suite à ma première partie voici (dans un premier temps) deux interrogations : 1/ Forme Animale. Cette carte nous nous indique que l'on peut ignorer les puits lors de nos déplacements. Est-ce pour contrer l'effet des humain "Epicés" ? 2/ Le chouettes Bagoly et Sova. Inspiration : gagnez 1 mission lorsqu'on la chasse. C'est une mission au hasard que l'on pioche dans celles non utilisées ? Ensuite elles nous font gagner un point de victoire lorsque l'on gagne une mission, celle gagnée précédemment lors de la chasse de la chouette nous fait-elle gagner ce point ? Ou alors non car la mission a été gagnée avant que la chouette soit en jeu ? Merci par avance pour votre aide :)

    Snagg

    28/11/2021

    Cartes prêtes et prêtes permanentesCartes prêtes et prêtes permanentes
    Bonjour à tous, Je viens de faire ma première partie et suis venu ici essayer de trouver quelques réponses à mes questions mais je peux aussi vous aider si possible. Les humains" épicés" sont des permanents (il faut un être sur un puits pour s'en défausser) et, comme ils n'ont pas "Prêt", lors de la chasse ils vont directement dans la défausse. Les roses et familiers qui ont "prêt" et "permanent" vont au choix dans la zone de jeu ou la défausse (voir dernière page du livret de règles).

    Snagg

    28/11/2021

    Goodies de la version augmentée GBLGoodies de la version augmentée GBL
    Top, merci saggi71 pour ce partage 👍

    dindon76

    26/11/2021

    The Hunger ou du vampire à la sauce GarfieldThe Hunger ou du vampire à la sauce Garfield
    Merci de ces retours et notamment Cripure, donc pas d'erreur de casting par rapport à tes interrogations (je m'en doutais un peu )

    ocelau

    24/11/2021

    Question icône de certaines cartes 🩸Question icône de certaines cartes 🩸
    L'icône sang en bas à gauche permet de pouvoir continuer à voir les points de victoires lorsque les cartes s'accumulent de la colonne de droiteà 1 sur la piste de chasse. Quand tu as 4 ou 5 cartes qui s'accumulent, tu ne peux plus voir les points de victoires à droite et tu es obligé de trifouiller toutes les cartes. Avec le rappel en bas à gauche, ça te permet visuellement de pouvoir te rendre compte tout de suite de ce qui reste dans cette colonne.

    bernarguillaume

    20/11/2021