Ce jeu est sorti le 15 juin 2013, et a été ajouté en base le 13 déc. 2013 par Docteur Mops

édition 2013
Par Jens Drögemüller et Helge Ostertag
Illustré par Dennis Lohausen
Édité par Feuerland Spiele et Mindok
Distribué par Mindok

Standalone 5 extensions 3 éditions
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
Monsieur Phal

MinDSpielepreis, le prix des 2% de QI les plus élevés

MinDSpielepreis, le prix des 2% de QI les plus élevés

Nous sommes là, à nous gargariser avec nos jeux sophistiqués à base d’optimisations de ressources et d’intelligence pure, et pendant ce temps là, à quoi jouent les gens qui ont un QI de plus de 136 ? Hein ? a quoi ? Pour le savoir, il y a les Mensa Select. Oui.

Default

Mensa.

Pour ceux qui découvrent le monde, voici une petite explication tirée de Wikipédia, le site qui aide à paraître cultivé sur internet : « Mensa est une organisation internationale dont le seul critère d'admissibilité est d'obtenir des résultats supérieurs à ceux de 98 % de la population aux tests d'intelligence (le plus souvent, un test de QI). Elle fait donc partie de la catégorie des sociétés à QI élevé. ». L’idée de base est de se débrouiller pour « promouvoir la paix et faire bénéficier l'humanité des bienfaits de l'intelligence en réunissant les personnes ayant une intelligence au-delà de la moyenne ». Bon, là, avec presque 70 ans de recul, on peut se dire qu’un gros QI et de la motivation ne suffisent pas à faire ranger une Kalachnikov. Quant au reste, je ne sais pas quelle association s’occupe des « méfaits » de l’intelligence, mais j’ai parfois le sentiment qu’elle se débrouille mieux que Mensa.

Des Loisirs.

On a beau être intelligent et vouer sa vie à la paix, on n’en est pas moins désireux de passer de bons moments en pratiquant des loisirs aussi divers que le pique-nique de groupe, ou la natation synchronisée. Du coup, chez Mensa, il y a des joueurs. Et ces joueurs ont décidé il y a quelques années de donner un prix à des jeux : les Mensa Select. Si les Mensa Select US primaient très souvent des jeux abstraits (parce que l’intelligence est souvent dans le jeu abstrait plus que dans ceux où des nains tapent sur des elfes), ils se sont ouverts à des choses plus proches des choix ludiques des 98% qui ont un cerveau normal et qui surfent sur Tric Trac, tout en gardant un côté un peu… kitch américain.

Default

MinDSpielepreis

Alors est arrivé le prix Mensa Deutschland. Là, ça ne rigole pas mon pote. Et vas-y que je propose « Agricola », « 7 wonders », « Dominion »… De quoi ravir les humains standard que nous sommes, imaginant que si Roland Berril et le docteur Lancelot Ware avaient choisi de monter leur club avec les 3%, nous y serions peut-être… Et ça donne la patate.

2014.

Bon, une fois cet historique fait, il est temps de passer à l’essentiel. Oui. Le MinDSpielepreis 2014 vient de tomber (les gens intelligents ont toujours un peu d’avance). On s’accroche, on respire un grand coup. Alors, c’est quoi le jeu intelligent de l’année ? « Terra Mystica » comme pour les Tric Trac d’Or ? Eh bien non, Madame, Monsieur. Le MinDSpielepreis 2013 est « Hanabi » ! Oui. Le jeu d’Antoine Bauza, dans son édition Abacus, est considéré comme le jeu le plus mieux de l’année ludique avec la promotion de la paix et des bienfaits de l’intelligence. Et chez Tric Trac, nous confirmons. Antoine Bauza est bien un homme de Paix (je ne l’ai jamais vu en colère) et grâce à son intelligence, il fait le bien autour de lui en nous proposant des jeux qui nous font plaisir ! Dingue.

Default

La liste.

Bien sûr, il y a eu bataille, « Hanabi » n’était pas le seul en lice. Voici la liste complète des jeux proposés durant le week-end spécial. Car c’est durant une réunion de l’association que les membres vont se réunir, jouer et noter les jeux. Donc, au final nous avons :

« Hanabi »

« Descendance »

« Kamisado »

« Bruges »

« Lancaster »

« Triovision Master »

Vous remarquerez que l’on trouve toujours de l’abstrait, mais qu’il ne réussit pas (plus) à atteindre la première marche du podium.

De la confirmation.

Un grand bravo, donc, à Antoine Bauza, aux XII Singes, à Cocktail Games et à Abacus pour l’édition de ce petit jeu de rien du tout qui a touché le cœur des joueurs allemands d’une manière hallucinante avec plus de 500.000 exemplaires vendus en quelques mois.

► Pour les résultats complets avec des chiffres, par ici !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Les jeux dont on parle dans cet article

Commentaires (6)

Default
masteraven
masteraven

quelle répartie D. Mops !

Docteur Mops
Docteur Mops

Le mépris irait plutôt avec ou sans l'intelligence ?

Sleuthy
Sleuthy

On notera que les gens "intelligents" plébiscitent un simple jeu d'équipe et de coopération par la communication alors que la base de TT continue d'élire un de "leurs jeux sophistiqués à base d’optimisations de ressources et d’intelligence pure"...

Comme quoi les autistes ne sont pas là où l'on croit.

Nadir
Nadir

Euh dites, c'est normal que des jeux comme Kamisado ou Triovision puisse concourir plus d'une fois? Sinon, il manque une précision dans l'article: il y a deux prix, l'un du jury et l'un du public. Celui du public de cette année va à Village/Descendance. Après, très personnellement, je ne crois pas que le niveau de QI démontre une quelconque forme d'intelligence , mais une intelligence dans un milieu donné et dans des conditions données. Du coup, je me vois mal me baser sur ce genre de prix pour acheter/recommander un jeu.

NewTom
NewTom

L'élitisme à l'état pur ?dégoûtant comme idée...

tleoutre
tleoutre

Mais qu'est-ce que donc ?!? Triovision Master n'a pas de fiche tric trac ? Allez, au boulot M. Phal ! :p