search
S'inscrire
Boîte du jeu : Rurik: Dawn of Kiev

Rurik: Dawn of Kiev

settingsStan Kordonskiy
brushFinn McAvinchey, Yaroslav Radeckyi
home_workPiece Keeper Games
local_shipping
Nombre de joueurs :1-4
Age :13 ans et +
Durée de partie :null min
Langues :Français
    7

    Les avis

    boîte du jeu : Rurik: Dawn of KievRurik: Dawn of Kiev : Rurik's cure ludique
    Synchronicité étrange : un pote me propose ce jeu alors même que je sors d'une séquence Lockup: A Roll Player Tale. Après notre première partie j'ai relevé une légère similitude dans la mécanique pose d'ouvrier / enchère et je découvre fortuitement, là maintenant en rédigeant cet avis, qu'ils ont le même papa. Comme Lockup Rurik's ne présente guère d'originalité, piochant ses idées ici ou là de manière assez évidente, avec un enrobage thématique à peine plus convaincant. Mais au contraire de Lockup il offre une synthèse mieux digérée - même s'il reste quelques aspérités - et apporte surtout la tension qui fait défaut au premier. Le cœur du jeu est très efficace : une phase de planification où chaque joueur pose à tour de rôle un ouvrier pour enchérir sur les actions. Chaque ouvrier possède une valeur numérique de 1 à 5, qu'il est possible d'augmenter en dépensant de l'argent, et chacune des 6 actions se décline en 4 paliers d'efficacité décroissante, la mise la plus forte permettant d'occuper le meilleur palier et ainsi de suite. Puis la phase d'action où chaque joueur retire à tour de rôle l'un de ses ouvriers - en commençant par le plus faible ! (cerise sur le gâteau l'argent ajouté à la mise n'est pas pris en compte) - pour réaliser l'action correspondante. C'est délicieusement tendu et la mécanique exploite plutôt bien les enjeux de l'initiative. Les actions permettent pour l'essentiel de placer / déplacer des unités (et accessoirement d'attaquer les unités adverses - mais de manière sage et contrôlée, on ne verse pas dans le wargame !) et bâtiments sur les provinces du plateau, avec un système de majorité pour les points de victoire. Avec un autre aspect intéressant qui est que les points de victoire se présentent pour l'essentiel sous forme de paliers déterminés pour trois catégories distinctes (provinces contrôlées, bâtiments dans des provinces adjacentes et ressources cumulées), qui sont vérifiés à la fin de chacune des 4 manches que compte la partie et définitivement acquis. De sorte que si un palier est atteint par un joueur (par exemple contrôler 5 provinces) le bénéfice lui en est acquis quand bien même il perdrait par la suite le contrôle de ces provinces. Ce système impose de soigneusement penser son développement pour en tirer un bénéfice réel. D'autres sources marginales de points de victoire existent - pour faire la différence - mais elles ne sauraient compenser une importante faiblesse dans ces trois catégories. Je passe volontairement sur toutes les petites mécaniques qui accompagnent cette base (objectifs secrets ou non, cartes bonus à jouer en surprise, ressources limitées, etc). C'est dans cet empilement que Rurik se perd un peu, avec des choses réussies et d'autres nettement moins et qui s'inscrivent assez mal dans la logique de jeu. De mon point de vue il manque deux choses au jeu pour s'affirmer comme un grand : une certaine épure - ou un certain lissage plutôt - et un thème qui englobe plus élégamment tous les compartiments du jeu. Il existe un mode solo mais je ne l'ai pas encore essayé... mais si celui de Lockup le préfigure alors je n'attends pas de miracle. Et dans la mesure où la mise en place ne prend en compte le nombre de joueurs que de manière marginale (notamment le tableau d'actions) je déconseille fortement le jeu à 2, sans grand intérêt à mon avis.

    bunnypookah

    06/11/2023

    7.4
    boîte du jeu : Rurik: Dawn of KievRurik: Dawn of Kiev : Rurik, down ...
    Long, lourd, et proposant des choix d'actions qui ne font pas monter l'adrénaline, Rurik déçoit fortement. Ce jeu de cubes en bois, à l'allemande, propose une forte interaction, plus ou moins gérable selon les ressentis de chacun, initialement via une mécanique principale de programmation par système d'enchères (si on peut dire) mais aussi par tout ce qui en est relié (les actions elles-mêmes, leur but ...). Ca a le mérite de se démarquer du genre, du coup, mais çà ne suffit pas à emballer le joueur plus que çà, à relancer la poussée d'adrénaline manquante. Ca pourrait même ajouter de la frustration, de l'agacement, car au final, vous n'avancez pas comme vous le voulez, tout prend du temps, et le côté agressif surprend ... Taper sur le voisin, l'empêcher de faire telle action, ou la rendre plus ou moins caduque en la jouant avant, ou être celui qui subit çà, au delà de ralentir l'avancée de chacun et d'augmenter la durée de la partie, transforme le jeu en jeu de course, quasiment (d'où "l'avancée" ?). Bah moi, je ne franchirai pas la ligne ...

    limp

    05/09/2023

    4
    boîte du jeu : Rurik: Dawn of KievRurik: Dawn of Kiev : Les enchères à l'envers
    Vin d'jeu: si l'avis complet sur Vin d'jeu vous intéresse, c'est par là:

    SwatSh

    27/10/2019

    8.6
    Tous les avis

    publications

    autres sujets