search
S'inscrire
Boîte du jeu : Risk Édition Napoléon

Risk Édition Napoléon

settingsAlbert Lamorisse, Pascal Bernard
brushPascal Bernard
home_workTilsit, Hasbro
local_shippingTilsit, Hasbro
Nombre de joueurs :2-5
Age :12 ans et +
Durée de partie :60 min
Langues :Français
    Vivez les plus grandes batailles de Napoléon dans cette version limitée du Risk. Risk édition Napoléon offre de nouvelles règles qui viennent enrichir les règles Standards du Risk et ajoute une dimension historique au jeu. En effet, la 2ème partie du livret des nouvelles règles a pour but de faire revivre la grande épopée napoléonienne et à ce titre propose des placements historiques, des rapports de forcé déséquilibrés et des règles spéciales permettant de suivre la légende de l’Empereur depuis ses premiers combats dans les plaines d’Italie jusqu’au soir funeste de la bataille de Waterloo. Chapitre 1 : Les Règles Avancées 1° ) Renforts avancés En plus des renforts traditionnels que chaque joueur peut obtenir en fonction du nombre de territoires qu’il occupe et du nombre de régions dont il s’est rendu maître, Risk Napoléon propose des échanges de cartes Risk faisant apparaître 5 principaux types de régiments des guerres napoléoniennes : l’infanterie légère, l’infanterie de ligne, les hussards (cavalerie légère), la cavalerie lourde et ses puissants cuirassiers, et enfin l’artillerie attelée ou de ligne. Les joueurs peuvent ainsi échanger des cartes Risk de ces différents types pour obtenir des régiments supplémentaires. Ces cartes sont obtenues lors de la conquête de territoires ennemis. 2° ) Les forteresses Les guerres napoléoniennes sont riches d’exemples de sièges, de prise de forteresses et autres villes fortifiées. Risk Napoléon vous propose de revivre certaines de ces prises avec 12 pions forteresse. -> Construction d’un Forteresse = 3 régiments lors de la phase de Renforts. Le joueur dispose alors d’un pion Forteresse sur le territoire occupé de son choix. -> La capacité défensive des Forteresses = lorsqu’un joueur attaque un territoire disposant d’une Forteresse, le combat se déroule normalement jusqu’à ce que le défenseur n’est plus que 6 régiments. L’attaquant ne lance plus alors que 2 dés en attaque au lieu des 3 possibles. -> Destruction des Forteresses = une Forteresse capturée est considérée comme détruite sauf si l’attaquant veut s’en emparer. Dans ce cas, il la conserve en payant 2 régiments lors de sa prochaine phase de Renforts ; mais celle-ci reste opérationnelle dès à présent. 3° ) Les Généraux de corps d’armée On a 5 pions Généraux par nation. Ces Généraux permettent d’augmenter la manœuvrabilité de votre armée et donc la rapidité de celle-ci. -> Arrivée des Généraux = 3 régiments lors de la phase de Renforts. Le joueur dispose alors d’un pion Général sur le territoire occupé de son choix. -> Capacité des Généraux = 2 types de compétences spéciales… -> Lors des combats : contrairement aux règles standards, vous ne pouvez pas lancer plus de 6 régiments en attaques successives sur un territoire dans le même tour de jeu si vous ne possédez pas de Général sur le territoire d’où l’attaque est lancée. - Contrairement aux règles standards, tous les territoires qui possèdent un Général peuvent exécuter des manœuvres lors de la phase de manœuvres. -> Déplacement des Généraux = jusqu’à 2 territoires de distance… -> Capture et mort des Généraux = Lorsqu’un Général participe à une attaque et qu’il ne parvient pas à s’emparer du territoire attaqué ou qu’il participe à la défense et que le territoire est perdu, il peut être capturé ou tué. Il faut alors lancer un dé pour décider de son sort… 4° ) Les flottes de guerre Si Napoléon a dominé toutes les armées qu’il a rencontrées sur le vieux continent, sa suprématie s'est toujours heurtée sur met à la pugnacité de la flotte britannique. Pour simuler cette phase cruciale des guerres napoléoniennes, vous trouverez 4 pions Flottes par nation. Elles vous serviront de couper ou au contraire de sécuriser certaines des liaisons maritimes. -> Construction de Flottes = Lors de la phase de Renforts, et contre la valeur de 3 régiments, un joueur peut placer une Flotte sur un des territoires côtiers qu’il occupe. -> Positionnement des Flottes = Une Flotte peut être positionnée soit dans un port (elle ne peut être attaquée); soit en train de faire le blocus d’un port ; soit sur une liaison maritime. -> Les Combats maritimes se déroulent avant ceux terrestres et s’effectuent de la même manière. Une Flotte équivaut à un Régiment et à la différence près qu’une Flotte seule peut mener une attaque. -> Les Flottes peuvent être interceptées… par voie maritime ou par voie terrestre. Chapitre 2 : Les Campagnes Historiques A la différence du Risk traditionnel, l’édition Napoléon Historique est découpé en campagnes successives qui ne font intervenir que certaines nations pendant le nombre déterminé de tours que dure la campagne. A la fin de chaque campagne sont attribués des Points de Victoires à chaque nation. Les joueurs enchaînent ensuite la campagne suivante avec les mêmes troupes. Uns fois toutes les campagnes simulées, les Points de Victoire sont cumulés pour déterminer quel camp l’a emporté entre les joueurs français et les joueurs alliés… Interviennent les notions de « Nations en Guerre ou en Paix » ; de Coalitions… Des scénarios historiques selon des dates précises (la campagne d’Italie 1796-1797 / la campagne d’Egypte 1798-1799 / etc…) déterminent le nombre de tours de jeu ; les pays en guerre ; ceux en paix ; les objectifs du joueur français ; ceux des autres nations alliées ou non ; les phases de redéploiement…
    6,1

    Les avis

    boîte du jeu : RiskRisk : La guerre à tous prix
    Il est vrai que je n'ai pas joué souvent à ce jeu mais les souvenirs qu'il m'en reste sont mitigés. La part de hasard semble trop importante. Dans le genre, ARMADA ou encore TARGUI sont beaucoup plus intéressants. Reste que RISK est un jeu "grand public" qui a le mérite d'avoir fait connaître les jeux de stratégie à bon nombre de joueurs occasionnels . En effet, il trône immanquablement aux côté du MONOPOLY dans les étalages des grandes surfaces. Ceci dit, le rapport prix / intérêt de ce jeu est trop élevé mais c'est la rançon de l'offre et la demande...

    Gigi

    06/05/2022

    6
    boîte du jeu : RiskRisk : Trop de place au hasard
    Ok, l'approche est sympa, mais à remodeler. Alors ok, le jeu s'appel "Risk" mais je trouve qu'il y a beauoup trop de place au hasard !

    TheGrestige

    10/02/2021

    2
    boîte du jeu : RiskRisk : Copain d'avant
    Je lui accorde un généreux 4 à titre de remerciement pour m'avoir accompagné durant mon adolescence.Les souvenirs qu'il me reste sont ceux d'un jeu interminable, déséquilibré au possible, dont les combats étaient réglés par un système de jets de dés aléatoires favorisant l'attaquant, mais il titillait mon esprit conquérant de petit garçon en pleine poussée de testostérones. Plus tard, je lui ai préféré les filles de mon âge.Le déséquilibre en faveur de l'attaquant n'était pas qu'anecdotique, à 5 ou 6 joueurs, les deux derniers joueurs avaient quand même très peu de chance de pouvoir jouer. Il n'était pas rare qu'ils n'aient déjà plus de pion quand leur tour arrivait enfin.J'oubliais aussi le côté win-to-win très marqué, et ça ne redore pas son blason déjà bien terni. ressenti: - matériel: 4/5 (bien pour l'époque. J'ai encore en mémoire ces pions aux formes improbables, notamment les petits qui représentaient les troupes, bien difficiles à attrapper avec des gros doigts) - config idéale: 3/4. - intérêt: 1/5 (plus maintenant: il existe tellement mieux) - ambiance: euphorique pour celui qui prend un avantage, morose pour les autres qui ne voient pas la fin de leur calvaire dès lors qu'ils résistent un peu. - envie d'y rejouer: nulle.

    Govin

    02/01/2021

    4
    boîte du jeu : RiskRisk : À éviter
    Un classique injustement sous noté sur tric trac. Probablement le jeu qui a provoqué le plus de mauvaise foi/menaces/fou rire/passion parmi ceux auxquels j'ai joué. Alors oui il y a énormément de hasard et d'injustice mais c'est ce qui fait tout son charme et crée des histoires qu'on débriefe encore les heures qui suivent. De plus les règles simples en font un jeu éminament diplomatique ("promis j'enlève les troupes d'ici le prochain tour si tu l'attaques" 🙂) plus que bien d'autres jeu qui aimerait s'ériger en chantre du genre. Incontournable.

    Indokain

    01/01/2021

    0
    boîte du jeu : RiskRisk : Avis pour la version Walking Dead
    Titre volontairement explicite pour bien savoir de quoi l'on parle ;) Alors oui, c'est du Risk thématisé, avec les limites du Risk original. Cette version n'apportera probablement rien à ceux qui ne connaissent pas l'univers de Walking Dead, BD ou série TV. En bon fan des BD et de la série, je trouve que cette version colle bien à l'univers. On se poutre pour du territoire, comme dans la BD, avec l'arrivée impromptue de zombies sur des territoires que l'on pensait sécurisés. C'est hasardeux de partout mais là encore, ça colle. C'est peu comme dans la vie, parfois on a du pot, et souvent ça dégénère. Tout n'est malheureusement pas parfait dans le monde merveilleux du Risk. Le tirage aléatoire de cartes actions peut vous donner du bonus facile ou vous mettre dans un grave embarras vous faisant perdre immanquablement la partie. Après Hasard 1, le pouvoir des dés, voici hasard 2, le retour des cartes déséquilibrées. Il a peut-être manqué quelques heures de test pour concevoir des cartes actions intéressantes. Il y aurait eu matière à créer des cartes actions plus tactiques, et plus liées à l'univers pour encore mieux raconter une histoire. D'ailleurs, l'idée m'est venue assez vite de créer mes propres cartes. On peut même envisager un "deck" de cartes par faction et jouer celle que l'on souhaite (obligatoire et 1 fois par tour comme dans les règles) et là on entre dans une autre dimension, encore plus immersive. Dans le même ordre d'idée, le jeu ne propose pas de factions avec une cheffe. On reste sur du mâle burné. Un peu dommage. Comme dit précédemment, il est assez simple de créer ses propres factions. En conclusion : une bonne version, simple à jouer, qui colle au thème, mais qui aurait pu être excellente avec un peu plus de travail éditorial. Elle est suffisamment bac à sable pour des créations maison, si l'on a l'envie de s'y investir un poil.

    Jones

    28/12/2020

    5
    boîte du jeu : RiskRisk : Vraiment bon
    Certains ne l’aiment pas car là part de hasard est sans doute trop importante mais c’est aussi le seul jeu de stratégie (que je connais) de type militaire qui se jouent aussi bien avec des enfants. Chez moi 5 a 10 ans. La version numérique simplifie le tirage de dés et les risques de triches ou maladresses 😋

    Joebucheron

    28/09/2020

    8
    boîte du jeu : RiskRisk : Stratégie, fourberie et vengeance
    Une claque pour moi à l'époque. Un superbe plateau à avoir avec l'extension. Ce jeu est un risk, mais avec des ajouts non négligeables qui viennent pimenter et animer la partie qui peut durer des plombes. Il y a des forteresses et des héros qui rajoutent un peu de fun au jeu de base, mais surtout des missions à accomplir et un anneau qui avance au fil des tours qui vous obligent à vous bouger et pas rester planquer dans un coin à faire le neutre et à attaquer au bout du 356ème tour. Pour moi c'est là le gros plus par rapport au jeu de base. C'est un excellent jeu pour moi, mais qui a des défauts majeurs: la durée (entre deux et 6h), les trahisons qui virent parfois au drame en fin de partie :) et surtout le hasard des dés lors des combats.

    caseystoner

    28/07/2020

    8
    boîte du jeu : RiskRisk : excellent avec quelques modifs
    risk a mauvaise réputation pour 2 raisons la durée des partie et le coté aléatoire important or c'est facile à résoudre. Pour le temps déterminer à quelle heure la partie se termine (finir le tour en cours). La partie s’arrête avant dans les rares cas ou 1 joueur a remplit son objectif sinon victoire attribuée aux points.Chaque territoire contrôlé et faisant partie de son objectif rapporte des points (= nombre de pays frontalier du territoire en question).au départ les joueurs choisissent un territoire (en ayant connaissance de leur objectif).les cartes renforts ne sont plus piochés mais on vous attribue la carte du territoire conquis ou une du même type (les joueurs disposent de la liste des territoires et de l'arme qui s'y rapporte (inf,cav ou art).un seul point d'attaque permis (re attaquer a partir d'une conquête possible) par tour pour que l'attaquant fasse des choix et que son tour ne dure pas trop longtemps

    carcy pascal

    08/07/2020

    8
    boîte du jeu : RiskRisk : Toujours un grand classique
    Ah le bon temps des vieux jeux de stratégie. Risk en est un digne représentant. Il faut se creuser un peu la tête (et avoir de bons jets de dés ;) ) pour gagner, aussi il peut ne pas plaire à certains joueurs qui préfèrent le casual. Il faut vraiment aimer les jeux de stratégie.

    tt-0d53b0816f0eedf...

    10/03/2020

    10
    Tous les avis

    publications

    Rising Sun : Eric Lang et le bushido sur un plateau
    Rising Sun : Eric Lang et le bushido sur un plateau
    , le 10/04/2018
    [[Blood Rage](https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/blood-rage)][[Le Parrain : l'empire de Corleone](https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/le-parrain-l-empire-de-corleone)][[Rising sun](https://ww...
    Seafall, le legacy d'auteur
    Seafall, le legacy d'auteur
    , le 16/04/2015
    [[Pandemic Legacy Saison 1](https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/pandemic-legacy-saison-1)][[Pandémie](https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/pandemie-0)][[Risk](https://www.trictrac.net/jeu-de-so...

    autres sujets

    Brian Boru : régner sur l'IrlandeBrian Boru : régner sur l'Irlande
    Un jeu qui m'a beaucoup plu mais au bout de 3 parties, le concept s'essouffle car le jeu de pli montre ses faiblesses avec une phase de draft trop déterminante sur le reste du tour.

    fatmax66

    16/09/2022

    Risk Got, the Snow BoardRisk Got, the Snow Board
    Merci Docteur, pour cet article et pour diffuser le mot "moque" qui gagne à être connu. Pour chipoter en tant que marin, je préciserai que c'est un mot féminin qui peut effectivement désigner un mug mais plus généralement tout récipient cylindrique (souvent un seau de peinture d'ailleurs). D'où l'expression de coursive : "tremper son pinceau dans sa moque", toujours élégante à placer dans les salons.

    Choucane

    29/07/2015

    Rome & Carthage pour Essen. La jeunesse éternelle ?Rome & Carthage pour Essen. La jeunesse éternelle ?
    C'est une bonne chose que Mr Vernes soit là pour voir ça. @Giludo: Dans 'Maria', ainsi que dans 'Friedrich', d'Histogame, sont également utilisées des cartes 'traditionnelles', même s'il ne me semble pas qu'il y soit inclus le même concept de combinaison.

    naok

    10/08/2012

    Un site internet pour MagnificoUn site internet pour Magnifico
    Ce jeu est raté...dommage car il avait de très bons atouts. A mon avis une révision des règles serait la bien venue.

    tt-225badee1c719d9...

    01/12/2009

    Le héros grec footballeur qui récureLe héros grec footballeur qui récure
    ...avec le sérieux d'un enfant qui s'amuse, disait Borges, sauf que ce sérieux là n'est pas très amusant. Une vidéo qui aurait bien sa place sur "strategies-marketing.com". Une vidéo qui fait aimer celles avec Karis.

    Joker75

    16/10/2008

    Axis & Allies chez TilsitAxis & Allies chez Tilsit
    Moi, j'ai hâte de voir tous les donneurs de leçons réunir leurs capitaux et monter enfin une maison d'édition digne de ce nom :^)

    tt-e425a85fed7313b...

    28/04/2004