Polar Base
Ce jeu est sorti le 11 oct. 2012, et a été ajouté en base le 5 juil. 2012 par Monsieur Phal

édition 2012
Par Jérôme Larré et Ludovic Papaïs
Illustré par Julien de Jaeger
Édité par La Boite à Heuhh

Standalone
Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Amazon
OU

 Description du jeu

"Polar Base" est un jeu où l’on va raconter une histoire. Mais pas n’importe comment. La chose est structurée puisque c’est un jeu. Forcément. L’idée générale est la suivante. Chaque joueur est un scénariste qui participe à l’écriture d’un film. Votre objectif est de vous faire remarquer en mettant en avant le personnage dont vous êtes responsable. Oui, aux États-Unis de l’Amérique, par exemple, il n’est pas rare qu’un scénariste s’occupe d’un caractère à fond, surtout sur les séries, histoire d’avoir de la cohérence et de la profondeur. En début de partie vous avez reçu un de ses personnages, à vous allez devoir le faire vivre et de le rendre important.
Afin de savoir quoi raconter, il faut un synopsis, un décor. Avec "Polar Base", les auteurs, Jérôme Larré et Ludovic Papaïs, nous proposent un nanar, un truc façon « The Thing ». Un huit clos dans une base perdue au milieu de l’antarctique. Un bruit. Un craquement. Un hurlement. Un mort. Mon dieu, ils vont tous y passer…

Concrètement, le jeu se présente sous forme de cartes. On a donc un univers, un thème, un décor et des cartes pour les personnages et les « objets ». Chaque joueur va avoir un personnage devant lui - c’est son héros - et des cartes en mains. À son tour, on joue une carte de sa main et on raconte une scène. Mais attention, parce que nous sommes dans un jeu, il y a quelques règles. Des choses pour rendre la narration tendue, subtile… Déjà, on raconte le film à l’envers. Oui. Un peu comme dans « Memento » ou « Irréversible » pour ceux qui ont de la culture cinématographique. Le film commence par la fin. Une équipe arrive sur une base qui ne répond plus aux appels radio depuis quelque temps. Là, ils font une macabre découverte. Tous les membres de la dernière mission sont morts.
À partir de là, les joueurs vont introduire leur personnage. Le premier joueur prend la parole, il joue une carte de sa main et raconte la mort de son « héros » en y plaçant l’élément de la carte qu’il a joué. Sur la carte jouée, il y a un petit texte qui peut vous aider. Il y a aussi un plan de la base, histoire d’avoir un point d’appui pour la cohérence.
On peut faire long, ou pas. Mais il faut rester cohérent. D’ailleurs, les autres joueurs peuvent vous poser des questions sur vos « propositions » scénaristiques. Bien sûr, vous pouvez parler des autres personnages, pour les mettre dans des situations embarrassantes… Vous pouvez aussi utiliser des personnages secondaires… Bref, vous vous faites plaisir. Une fois fait, vous repiochez des cartes pour toujours en avoir 3 en main. Là vous avez le choix, il y en a des visibles et une pioche…
Une fois qu’un joueur a terminé, c’est au suivant. Il joue une carte et doit décrire, la scène qui se déroule avant celle qui vient d’être racontée. S’il introduit son personnage (lors de son premier tour), il doit raconter sa mort. Sinon, il raconte se qu’il veut, toujours en étant cohérent et tout ça. Etc.
Une fois un tour de table complet effectué, on passe aux votes. Chaque joueur va donner un jeton « Claaaasse ! » à celui qui a raconté une scène qui lui a semblé la plus… intéressante, drôle, intelligente, réaliste, folle… Chacun se débrouille avec ses propres plaisirs et références. Et on recommence.

On fait un certain nombre de tour, en fonction du nombre de joueurs. Puis on passe à la scène finale. Chaque joueur va faire une proposition de fin du film, qui est en fait le début de l’histoire (si vous avez bien suivi). Et, en son âme et conscience, chaque joueur va donner 1 jeton « Scénariste! » au joueur dont il a préféré la fin (qui est, je le rappelle, le début. Je sais c’est perturbant). Bien évidemment, à aucun moment on ne peut voter pour soi.
Oui, mais comment je gagne ?
Vous l’avez compris, on accumule des points « Claaasse ! » au fur et à mesure de la partie. Une fois que l’histoire est terminée, on fait une dernière attribution pour le joueur qui aura le mieux mis en avant son personnage, respecté les codes, les consignes de la carte « stéréotype » (oui, il y a des cartes comme ça, mais vous verrez dans la règle pour avoir plus de précision)… Chaque jeton « Claaasse ! » rapportera 5 points alors que les jetons « scénariste » en rapporteront 7. Le joueur qui a le plus haut total est déclaré « Grand Vainqueur ».

 Crédits

Année de publication 2012
Auteurs Jérôme Larré , Ludovic Papaïs
Illustrateurs Julien de Jaeger
Éditeurs La Boite à Heuhh
Distributeurs ~
Collection ~
Code barre ~
Prix conseillé 20,00 €
Langue des règles français

 Ses récompenses

Aucune récompense trouvée

 Les avis positifs

The Thing base
80/100 -
Dago 
Polar polaire
67/100 -
Vinzinho 
vs

 Les avis négatifs

vite fouilli
58/100 -
Dabi 

 Ce que l'on aime

Aucun pour ou contre
vs

 Ce que l'on n'aime pas

Aucun pour ou contre

 Dans les listes

Aucune liste

 Les sujets

Polar Base
Polar Base de l'explication
Dernier message Renaud_J_99 le 29 août 2016 à 14:58
Créé le samedi 10 novembre 2012 à 02:07
Polar Base
[Polar Base] Open the box
Dernier message Erestor le 1 oct. 2012 à 11:38
Créé le mardi 25 septembre 2012 à 16:33

 Les vidéos sur ce jeu

Polar Base, le dedans la boîte
Polar Base, le dedans la boîte
Open the box, Peinture & Autres Divertissements

Nous avons ouvert une boîte de "Polar Base", le jeu de Jérôme Larré et Ludovic Papaïs. Juste pour voir...

 4916  05′