search
S'inscrire
Boîte du jeu : Pioneers

Pioneers

settingsEmanuele Ornella
brushMarkus Erdt
home_workAtalia, Queen Games
local_shippingAtalia, Queen Games
Nombre de joueurs :2-4
Age :8 ans et +
Durée de partie :60 min
Langues :Français
    Bienvenue au Far West! Les premières villes sont en pleine expansion et elles ont besoin de spécialistes adaptés pour continuer à se développer. En déplaçant la diligence sur le plateau de jeu, les joueurs doivent envoyer leurs pionniers dans les différentes villes afin de réussir à les connecter à leur réseau routier. Chaque pionnier a une profession particulière et accorde certains bénéfices si il est placé au bon endroit. Pioneers est un jeu passionnant que l’on peut jouer en famille et dans lequel les joueurs doivent sans cesse prendre des risques en adaptant leur stratégie à un jeu en constante évolution.
    8,4

    Les avis

    boîte du jeu : PioneersPioneers : Jeu bluffant
    Pas super attirant de prime abord. On a affaire a une jeu super intelligent et très profond tout en restant accessible. J ai adoré.

    fatmax66

    05/05/2019

    9.5
    boîte du jeu : PioneersPioneers : Un jeu qui l'est bose..
    Beau matériel pour ce jeu de trajet et de connections avec des meeples colorés, des diligences, jetons et tronçons à poser. Une grande carte avec des points a relier , des endroits où placer vos meeples pour, à la fois, débarquer les voyageurs des diligences et vous positionner afin de marquer des points. Il faudra également (à la façon des aventuriers du rail) relier tous ces arrêts avec les tronçons de votre couleur pour créer une route (la plus longue possible). Bien évidemment, la direction que vous désirez prendre ne sera pas celle planifiée par vos voisins et vous vous retrouvez souvent à l'opposé d'où vous pensiez aller. Les compétences de vos meeples vous aideront à y mettre bon ordre. Si le plateau est au départ peu engageant car vide, il prend vie en se construisant au fur et a mesure. Il n'est pas si facile de créer des routes ou de vider ses diligences, mais le jeu, familial +, a des ressources ludiques et permet, par exemple, de copier l'action « débarquer un meeple » quand quelqu'un le fait, à la condition que vous ayez la bonne couleur. Rapide, fluide, plus malin qu'on aurait pu le croire, cette petite aventure dans l'ouest mérite qu'on prenne son billet.

    morlockbob

    03/04/2019

    7.9
    boîte du jeu : PioneersPioneers : Hi-Ha! I'm a lonely Pioneer !!
    Ce petit jeu ressort très, très régulièrement depuis son arrivée dans la ludo (aussi bien à 2,3 ou 4)...c'est bon signe ça!! A première vue, mais alors vraiment en regardant très vite, on pense inévitablement aux fameux Aventuriers du rail, à cause du système de pose de rails et de route la plus longue..... Mais en y regardant de plus près, rien à voir en fait. Ici, on a certes de la pose de routes mais Pioneers combine également des déplacements de diligence sur le plateau, du positionnement de meeple (pardon de colons), de l'achat de diligences, mais aussi des capacités spéciales et des activations de bonus. LA grande force de Pioneers c'est qu'il est à la fois simple (règles très bien faites et logiques), malin, stratégique, pas trop long et du coup on veut rapidement en faire une autre. L’interaction est très présente et se trouve à trois niveaux : la diligence commune, le paiement si on passe par les voies des autres, ajout d’un pion quand un autre joue (mais faudra payer). Les différents métiers des personnages sont très intéressants. Il est tout à fait possible d'adopter différentes stratégies MAIS petits conseils en passant : "Observez bien les couleurs des perso restants sur le plateau ET SURTOUT NE négliger PAS les chercheurs d’or…" CHUUUUT, j'vous ai rien dit, c'est un secret entre pionniers. "Comment ça, un Vrai pionnier ne donne pas ses secrets ?!?" (suis trop gentil ;-)

    LudiKev

    03/12/2018

    8.7
    boîte du jeu : PioneersPioneers : Un jeu original et fun a jouer en famille.
    J’ai longtemps hésité à acheter ce jeu. Quel erreur, ce jeu est génial à jouer en famille, c’est simple la première fois qu’on a joué à la maison, on a tellement aimé qu’on a enchaîné deux autres partis dans le week-end. Le twist de tout le monde bouge le même pion, le fait que sa prend le bon pionnier pour aller sur la bonne ville, les pouvoirs qui leur son associé et le matériel, voila tout ce qui donne sa saveur au jeu. Sérieux, il vous le faut.

    theaslan999

    10/10/2018

    8.2
    boîte du jeu : PioneersPioneers : Yipiii
    Gros coup de coeur pour ce jeu dont les règles simples laissent présager un jeu assez léger, et qui s'avère pourtant plus touffu qu'il n'y paraît. On reste dans la catégorie familial+, avec une explication qui dure 10mns, du matériel soigné et de l'iconographie très claire (merci Queen Games, marre des plateaux qui fourmillent de détails inutiles et de couleurs qui donnent la nausée). Mais les choix s'avèrent complexes, entre du placement, de la prise de tuile à capacité, de l'achat de chariots, le tout avec un aspect course et une interaction bien présente qui rendent le jeu dynamique et extrêmement agréable. Très très bon dans sa catégorie.

    tt-1fe741f481b9448...

    17/09/2018

    9.2
    boîte du jeu : PioneersPioneers : un bel équilibre, des choix et du fun
    Ce jeu moyen regrouppe tous les ingrédients d'un bon jeu : on a des choix à faire, il ne semble pas y avoir de gros déséquilibre et le niveau d'interaction est bon sans générer de frustration. J'ai hâte d'y rejouer.

    amnesix

    22/08/2018

    9.2
    boîte du jeu : PioneersPioneers : simple, familial, malin
    ce jeu est l'archétype du très bon jeu familial il y a tout ce qu'il faut une réussite d'Emanuele court, intelligent, subtil, simple et malin...

    Marc Laumonier

    18/04/2018

    9.7
    boîte du jeu : PioneersPioneers : peupler l'amerique c'est bien
    je me mefie toujours un peu des jeux queengames bon mais jamais des jeux essentiels dans une collection. La j'avais été charmé par le coté fun, simple mais ou la reflexion n'etait pas mis de coté et etait bien de la partie. le matériel classique (bois et carton) est de bonne qualité j'aurai préféré des emplacement plus grand sur les chariots pour que l'on puisse bien voire chez nos adversaires la couleur qu'il leur reste mais a part ca rien a dire. Le jeu est tres simple et assez rapide, la difficulté viens de la gestion de ses chariots et d'essayer a chaque tour de rentabilisé un max son action de jeu. il y a un peu de chance, de la stratégie de l'opportunisme, il est de mise de bien reflechir a une action pour ne pas forcement arranger un autre joueur (le fait que tout le monde deplace la diligence est qu'il n'y en a qu'une permet un bon brainstorming pour ne pas se bloquer) et j'avoue que tout le monde a passer un tres bon moment avec ce queengames que je ne peux que recommander. Un tres bon jeu je recommande

    harveyfox

    28/02/2018

    9.2
    boîte du jeu : PioneersPioneers : Un excellent ratio durée de partie ,profondeur de jeu .
    Un air des aventuriers du trail, avec , en plus, des pouvoirs declenchés par des personnages . Des objectifs à remplir , de la gestion de ressource,en l'occurence l'argent . Pioneers est un amalgame plutot réussi de plusieurs mécaniques , avec un materiel de bonne qualité . Un bon Queen games.

    tombrady69

    06/02/2018

    8.5
    Tous les avis

    publications

    Critique de Pioneers
    Critique de Pioneers
    , le 15/12/2017
    [[Pioneers](https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/pioneers)]<br /><br /><img src="upload://8vBDtBtYZyWnHTuXMLm4uG6EM1T.jpeg" alt="Critique de Pioneers"><p style="margin-bottom:10pt;margin-left:0cm;m...
    Nooë-ëël... à quoi on j'Houx ?
    Nooë-ëël... à quoi on j'Houx ?
    , le 27/11/2017
    <img src="upload://kgthNqJT70Umdja932Y93sDIA1D.jpeg" alt="Nooë-ëël... à quoi on j'Houx ?"><blockquote> <p class="lettrine"><span style="color:#000000;"><span style="font-size:18px;">Ça y est ! Le roug...
    Essen 2017 : Au nom du Débrief-Dropping - Partie 2
    Essen 2017 : Au nom du Débrief-Dropping - Partie 2
    , le 03/11/2017
    <img src="upload://r49QCvKn5mhty4lqJezpqVEp3is.jpeg" alt="Essen 2017 : Au nom du Débrief-Dropping - Partie 2"><p class="lettrine">Cela vaut-il vraiment le coup de recommencer le blabla introductif de<...

    autres sujets

    Pioneers, de l'explipartie !Pioneers, de l'explipartie !
    Pile poil de c’est tout à fait ça ! J’aime bien quand je me sens compris :) merci Ronaele !

    Monsieur Guillaume

    10/04/2019

    Quoi ma Façade, qu’est-ce qu’elle a ma Façade ?Quoi ma Façade, qu’est-ce qu’elle a ma Façade ?
    [[Chasseurs de Trésors](https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/chasseurs-de-tresors)][[Copenhagen](https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/copenhagen)][[Pioneers](https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/pioneers)] La capitale du Danemark est une métropole fleurissante remplie d’architectures somptueuses, de canaux et, bien sûr, de ports. L’un de ces ports est connu sous le nom de « Nyhavn » (le nouveau port) et est célèbre pour ses maisons colorées avec leurs murs à pignon qui longent le bord de l’eau. Les joueurs doivent donc construire les nouvelles façades des maisons, de façon à ce que ces dernières s’intègrent harmonieusement dans le magnifique paysage. Copenhagen est un jeu de Daniel Skjold Pedersen et Asger Harding Granerud -également connus pour des jeux comme le Manoir Infernal ou Flamme rouge- illustré par Markus Erdt – qui a aussi travaillé sur Pioneers ou Chasseurs de Trésors . C’est un jeu pour 2 à 4 joueurs , à partir de 8 ans pour des parties de 20 à 40 minutes (environ 10 minutes par joueur). Seulement deux actions possibles ! Ce jeu familial a des règles simples et qui s’expliquent rapidement. En effet, vous avez le choix entre deux actions lors de votre tour : Prendre des cartes ou Poser une tuile Façade . Facile non ? Il y a 7 cartes disponibles autour du plateau de jeu, et vous devez en prendre 2 adjacentes. Vous ne pouvez pas avoir plus de 7 cartes en main alors ne les choisissez pas à la légère (c’est pour vous mettre un peu la pression). Et que fait-on avec ces cartes? Et bien elles vont vous servir à acheter des tuiles Façade. Pour pouvoir prendre une tuile vous devez défausser autant de cartes de la couleur de la tuile que le nombre de cases de cette tuile. Comment ça, c’est pas très clair ?? En gros, si vous voulez acheter une tuile Façade rouge composée de trois cases (briques et fenêtre confondues) vous devez défausser 3 cartes rouges. Facile, on vous dit ! Une fois que vous avez récupéré une tuile, vous devez la placer sur votre plateau de façon à ce qu’elle soit placée soit sur la ligne la plus basse du plateau, soit au-dessus d’une autre tuile. Un peu comme dans Tétris, à la différence que vous pouvez toujours placer une tuile en dessous d’une autre s’il y a de la place pour elle (ou alors c’est si vous voulez jouer en mode difficile!). Petite règle en plus pour pimenter un peu plus le jeu, si vous placez une tuile adjacente à une autre tuile de la même couleur, elle vous coutera une carte de moins. Enfin dernier élément, vous avez des blasons représentés sur votre plateau, ainsi que trois l ignes comportant également un symbole blason. Quand vous recouvrez un blason ou que vous complétez une de ces trois lignes, vous avez le droit soit de prendre une tuile Bonus composée d’une case fenêtre et de la placer n’importe où, soit de prendre une tuile Capacité spéciale ou de réactiver vos capacités déjà utilisées. Ces capacités vous permettent de prendre une carte supplémentaire, de piocher des cartes et de construire lors du même tour, de changer la couleur de vos cartes, de réduire votre coût de construction ou de piocher deux cartes non-adjacentes. Une fois que vous avez utilisé une capacité, vous la retournez sur son côté inactif et vous ne pourrez la réutiliser que si vous choisissez de réactiver toutes vos capacités grâce à un blason. C’est bien beau tout ça mais quand est-ce que ça se termine, me direz-vous ? A chaque fois que vous complétez une ligne, vous gagnez 1 point de victoire si elle contient à la fois des briques et des fenêtres ou juste des briques et 2 points de victoire si elle ne contient que des fenêtres (oui, avoir une belle vue c’est mieux !). De même, pour chaque colonne complétée, vous gagnez 2 points de victoire si elle contient à la fois des briques et des fenêtres ou juste des briques et 4 points de victoire si elle ne contient que des fenêtres. Le premier joueur à atteindre 12 points de victoire remporte immédiatement la partie ! Les règles sont faciles à expliquer et à comprendre et la mécanique est assez simple, mais plusieurs éléments rendent les parties plus complexes qu’il n’y parait. D’abord, le nombre de tuiles de chaque couleur et de chaque taille est limité, ce qui fait que si un joueur prend la tuile que vous convoitez avant vous, il est possible qu’il n’y en ait plus d’autre (et oui, pas de palais.. pas de palais !). Il vous faut donc faire attention aux cartes que prennent vos adversaires afin d’anticiper leur stratégie. Ensuite, il y a plusieurs manières de gagner : vous pouvez soit marquer des points petit à petit en complétant des lignes et colonnes au fur et à mesure de la partie, soit attendre le bon moment et marquer tous vos points en une seule fois. Enfin, les tuiles Capacité apportent énormément de possibilités. En effet, vous pouvez les combiner entre elles de la façon dont vous le souhaitez, ce qui peut donner des combos assez sympathiques. Et si vous vous débrouillez pour les réactiver lors d’un tour, vous pouvez les réutiliser au tour suivant. Un vrai bonheur ! En gros, Copenhagen est un jeu à la fois simple, fluide et très malin qui vous promet de très bons moments ! Attention toutefois à ne pas vous laisser voler vos tuiles et saboter votre stratégie par vos adversaires, au risque de perdre la Faç(ad)e !

    Queen Games France

    15/03/2019

    Les nouveautés Atalia de cette fin d'année...Les nouveautés Atalia de cette fin d'année...
    Hello ... Je viens de me procurer le jeu halloween Il manque un petit fantome bleu dans le set Pourriez vous me le faire parvenir Sinon serai t il possible de faire une video en francais de ce terrible et terrifiant jeu ? Merci par avance pour vos reponses

    tt-a55b48ee2cbed62...

    08/03/2018

    Les nouveautés Queen Games de fin d'année débarquent !Les nouveautés Queen Games de fin d'année débarquent !
    [[Immortals](https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/immortals)][[Merlin](https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/merlin-3)][[Pioneers](https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/pioneers)][[Shogun](https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/shogun-2)] Après leur succès lors du salon d'Essen, où les tables de jeux n'ont pas désemplies et les notes des joueurs leur ayant permis de se hisser dans les premières places du classement Fairplay, après une attente de votre part que nous savons importante, les trois titres, distribués par Atalia , s'étant trouvés dans le quatuor de tête de la Buzzlist de Tric Trac la semaine dernière, voici que sont enfin arrivés dans nos entrepôts les nouveautés de chez Queen Games ! Immortals , tout d'abord : une sorte de mélange entre Shogun et Smallworld qui devrait satisfaire les guerriers que vous êtes. Ici, pas de dés pour les combats, et si vous perdez chaque guerre, vous ne serez pas hors-jeu, puisque vos unités vaincues basculeront simplement du monde de l'obscurité vers celui de la lumière, ou l'inverse. Un matériel magnifique, un thermo pour le rangement bien pensé et un auteur qui a déjà fait ses preuves ( Thunderstone , Shadowrun , Qwarriors ...) finiront par vous convaincre. Pioneers est donc également disponible. Ce jeu signé de l'auteur de Assyria , Oltre Mare ou encore Hermagor , pour ne citer qu'eux, est un excellent jeu de gestion et de placement d'ouvriers tout autant que de pick-up and delivery qui se joue en une heure, avec de légers arômes de Catane , des Aventuriers du rail ou encore de Thurn & Taxi mais une identité et une thématique personnelles et plutôt fortes. Enfin, vos boutiques vont pouvoir également compléter leurs rayons du tout dernier né de Stefan Feld : Merlin . Très attendu, le jeu ne décevra pas les fans de l'auteur : de nombreuses façons de marquer des points, une utilisation ingénieuse des dés, qui peuvent être utilisés de multiples façons et dont on peut moduler les valeurs, une extension intégrée pour rendre le jeu plus riche si vous veniez à le trouver trop digeste à votre gout : tout est là pour vous plaire. Et en plus, pour un jeu signé Feld, il est beau ! Ces titres rejoignent donc de nombreux autres titres de l'éditeur disponibles via Atalia : Alhambra , Captain Silver , Chasseurs de Trésors , Chef Alfredo, la gamme Escape, Fresco, Kairo , Kingdom Builder , Lancaster, Lumens , Paris Connection, Shogun, Super Vampires, Thèbes et World Monuments. Alors, lesquels figureront aux pieds de votre sapin cette année ?

    Atalia-jeux

    15/11/2017

    A vos marques ! Prêts ? Pionniers !A vos marques ! Prêts ? Pionniers !
    [[Armageddon](https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/armageddon-1)][[Chasseurs de Trésors](https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/chasseurs-de-tresors)][[Pioneers](https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/pioneers)][[Risky Adventure](https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/risky-adventure)] Bienvenue au Far West! Les premières villes sont en pleine expansion et elles ont besoin de spécialistes dans différents domaines pour continuer à se développer. En déplaçant la diligence sur le plateau de jeu, les joueurs doivent envoyer leurs pionniers dans les différentes villes afin de réussir à les connecter à leur réseau routier. Chaque pionnier a une profession particulière et accorde certains bénéfices s’il est placé au bon endroit. Pioneers est un jeu d’Emanuele Ornella -déjà connu pour des jeux comme Assyria, Oz ou encore Oltre Mare- et illustré par Markus Erdt -qui a également illustré des jeux comme Armageddon , Risky Adventure et plus récemment Chasseurs de Trésors (dont vous pouvez trouver une description ICI ). C’est un jeu pour 2 à 4 joueurs, à partir de 8 ans et d’une durée de 60 minutes. Qu'y a t-il dans la boîte ? Le jeu est composé d’un plateau de jeu représentant plusieurs cases ville, de tuiles pionnier (barmen, banquiers, marchands sergents, fermiers, chercheurs d’or ainsi que des tuiles hôtels), de chariots comportant de 2 à 4 pionniers, de pépites d’or qui rapportent des points de victoire en fin de partie, de pièces d’or et d’une diligence. Chaque joueur reçoit en plus une tuile inventaire, 20 pionniers et 15 routes de sa couleur. Quel est le but du jeu ? Les joueurs s’efforcent de coloniser le pays en transportant leurs pionniers dans des chariots et en les installant dans les différentes villes du plateau. Chaque pionnier a son propre métier et ne peut l’exercer que là où on a besoin de lui. Une fois que tous les pionniers d’un chariot sont posés sur le plateau, le joueur qui les possède gagne de l’argent et des points de victoire. Les joueurs construisent des routes pour relier les villes afin d’élargir leur réseau et de gagner de l’argent lorsque leurs concurrents les empruntent. Les joueurs qui seront parvenus à relier un maximum de leurs pionniers entre eux en déployant judicieuse- ment leur population seront récompensés par des points supplémentaires en fin de partie. Le joueur qui totalise le plus de points de victoire remporte la partie Avec plus de détails, ça donne quoi ? Une partie de Pionners se joue en plusieurs tours de jeu et se termine à la fin du tour où un des joueurs a construit toutes ses routes et/ou il n’y a plus de chariots de disponible. Chaque tour d’un joueur se divise en trois phases : Revenu Chaque joueur reçoit le revenu indiqué sur son inventaire. Le revenu de base est de $3 mais il peut être augmenté grâce aux tuiles banquiers. Achat Lors de cette phase le joueur a le choix entre acheter une route, deux routes ou un chariot. Les joueurs ne disposent que d’un achat de base, mais peuvent augmenter leur nombre d’achats grâce aux tuiles marchands. Lorsqu’il achète une ou deux routes, le joueur paie à la réserve commune le coût de l’action qu’il a choisie et construit la ou les routes (qu’il prend dans sa réserve personnelle) sur le plateau. Une route peut être placée sur n’importe quelle ligne reliant deux villes et ne comportant encore aucune route. Une fois qu’une route est construite, on ne peut plus en construire d’autres sur la même ligne (sauf exception). Lorsqu’il achète un chariot, le joueur choisit un des quatre Chariots disponibles et paie à la réserve générale le prix figurant sur le plateau, au-dessus du Chariot en question. Ensuite, le joueur pose le Chariot devant lui, et place 1 de ses pionniers sur chacune des cases vides qu’il comporte. Déplacement et colonisation Cette dernière phase lors du tour d’un joueur se divise elle-même en 4 parties : Déplacer la diligence Le joueur doit déplacer la diligence le long des lignes qui relient les villes, afin d’atteindre une ville contenant une tuile Pionnier correspondant à un des Pionniers de ses Chariots. Chaque déplacement d’une ville à sa voisine coûte 1 dollar. S’il n’y a aucune route sur la ligne, le joueur doit payer le prix de déplacement à la réserve commune . S’il y a une route appartenant à un adversaire sur la ligne, c’est à lui que le joueur doit payer le coût de déplacement. S’il y a sur cette ligne une route lui appartenant, le mouvement est gratuit . Installer un Pionnier dans une ville Quand le joueur déplace la diligence dans une ville contenant une tuile Pionnier, il est obligé de s’y arrêter. Il doit alors remplacer la tuile Pionnier de cette ville par un de ses Pionniers. Le Pionnier en question doit venir d’une case identique (même image que la tuile) d'un de ses Chariots. Si la tuile est un Hôtel, le joueur peut y placer n’importe quel Pionnier issu de ses Chariots. Effectuer des actions spéciales La tuile Pionnier que le joueur actif vient de prendre dans la ville lui permet d’effectuer une action spéciale. Nous avons déjà vu les actions spéciales du Marchand et du Banquier, qui sont permanentes. Les autres actions spéciales sont immédiates et ont les capacités suivantes : Sergent : le joueur peut construire gratuitement une des routes de sa réserve personnelle sur le plateau. Il peut soit la placer sur n’importe quelle ligne libre, soit la placer sur une ligne qui contient une et une seule route appartenant à un autre joueur. Barman : le joueur peut renvoyer dans sa réserve personnelle n’importe quel Pionnier placé sur un de ses Chariots. S’il n’a pas de Pionniers dans ses Chariots au moment où cette tuile est prise, elle n’a aucun effet. Fermier : le joueur peut installer jusqu’à 2 Pionniers de plus dans cette ville (soit 3 au maximum). Les Pionniers en question doivent toutefois venir de cases « Fermier » de ses Chariots. Hôtel : le joueur gagne 3 dollars de la réserve générale en plus de pouvoir placer le pionnier de son choix sur la case concernée. Chercheur d’or : le joueur prend une pépite d’or de la réserve, la regarde, et la place devant lui face cachée. Les pépites d’or rapportent de 3 à 5 points de victoire en fin de partie. Inviter d’autres joueurs à installer un pionnier Pour finir, un et un seul autre joueur a la possibilité d’installer un de ses Pionniers dans la ville choisie par le joueur actif. Ce-dernier invite les autres joueurs, l’un après l’autre, dans le sens des aiguilles d’une montre, à se joindre à lui pour peupler cette ville en échange de 2 dollars. Le premier joueur à accepter doit payer 2 dollars au joueur actif, puis placer 1 Pionnier d’un de ses Chariots dans la ville. Ce Pionnier doit venir d’une case identique à la tuile que contenait la ville. Le joueur ne peut pas effectuer l’action spéciale de ce Pionnier. Quant aux potentiels joueurs suivants, on ne leur pose pas la question. Il peut bien sûr arriver qu’aucun joueur n’accepte de se joindre au joueur actif, ou qu’aucun n’en ait les moyens. En plus des points marqués pour les chario ts qu’ils ont vidés en cours de partie, les joueurs reçoivent des points de victoire à la fin du jeu pour chaque case vide des Chariots qui comportent encore au moins 1 Pionnier (1PV), pour leurs pépites d’or et pour leur réseau routier (2 PV pour chaque pionnier relié au plus grand réseau routier de chaque joueur). Le joueur qui totalise le plus de points de victoire à la fin de la partie est déclaré vainqueur. Pioneers est un jeu passionnant auquel on peut jouer en famille et dans lequel les joueurs doivent sans cesse prendre des risques en adaptant leur stratégie à un jeu en constante évolution. Premier bon point (ne vous inquiétez pas, il y en a plein d’autres !) : le jeu nous transporte immédiatement dans l’univers du Far-West grâce à ces graphismes lumineux et très attrayants. Le pion diligence en bois est très sympa et le plateau de jeu est attirant. De plus, l’immersion est favorisée par les différents pionniers qui ont des professions très en vogue à l’époque du Far-West (le barman qui tient un saloon, le chercheur d’or, le sergent…) C’est également un jeu dans lequel il y a beaucoup d’interactions, ce qui le rend très agréable à jouer. Bon d’accord, des fois cela peut être très agaçant de voir sa stratégie tomber à l’eau car les autres joueurs ont déplacé la diligence complètement à l’opposé de ce que vous aviez prévu. Mais ça fait partie du charme de ce jeu ! Et puis, pas d’inquiétude, vous pourrez vous venger lorsque ce sera votre tour ! Et vous verrez à ce moment là, ça ne sera plus agaçant du tout !! (mwahaha). Dans ce jeu, placez vos routes est un élément clé de la victoire. En effet, vous devez faire très attention à l’endroit où vous posez vos routes car ce sont elles qui vont le plus souvent influencer votre stratégie. Le but n’est pas de relier certaines villes spécifiques entre elles mais de faire en sorte qu’un maximum de vos pionniers soient connectés, peu importe où ils se trouvent. Mais placer vos routes a aussi un autre grand avantage : cela vous permet de vous déplacer gratuitement. Des fois, il faut choisir entre poser une route pour agrandir son réseau et poser une route à l’autre bout du pays, à côté de la diligence, afin de voyager gratuitement, et par la même occasion, d’embêter vos adversaires qui eux, devront vous payer pour passer à leur tour (cruel dilemme !!). Le fait qu’il ne faille pas relier des villes spécifiques entre elles pour gagner des points vous permet également de pouvoir adapter votre stratégie au cours de la partie. La ville que vous convoitiez a été prise par un de vos adversaires ? Aucun problème, vous venez justement de réaliser que grâce à votre réseau routier (que vous avez réussi à étendre avec brillo) vous allez pouvoir atteindre une ville située de l’autre côté du plateau et ainsi orienter le jeu différemment. Un autre point fort de ce jeu est que vous pouvez choisir les charriots que vous prenez et donc les types de pionnier qui sont dessus. Par exemple, s’il ne reste pratiquement plus de villes avec une tuile pionnier barman (rouge) vous allez pouvoir choisir de ne pas prendre de chariot qui contient un pionnier rouge pour ne pas vous retrouvez coincé. C’est un jeu où le hasard n’a pas une grande place et dans lequel vous allez devoir utiliser votre réflexion et votre adaptabilité pour élaborer une stratégie qui vous mènera vers la victoire ! Le jeu sera disponible début novembre dans les boutiques françaises grâce à nos partenaires Atalia et Oya .

    Queen Games France

    20/10/2017